Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #2013
On ne peut pas lutter contre le système de J.Heska

Synopsis :

Le système financier mondial vient de s’écrouler. Il ne s’en relèvera pas, plongeant toute une civilisation dans le chaos. Lawrence Newton a accepté sa destinée. Il a renoncé à ses espoirs, à ses convictions, et à l’amour de sa vie pour suivre les traces de son père au sein du consortium HONOLA. Samson Bimda est le chef d’un village au nord de l’Ouganda. Les semences OGM vendues par la compagnie ruinent ses champs et ne lui permettent plus d’assurer sa subsistance. Clara, Hakim et Louise sont trois militants au sein du mouvement écologiste GreenForce. Au hasard d’une de leurs actions, ils tombent sur des documents compromettants qui vont les dépasser. À la veille du plus grand sommet européen déterminant l’avenir de millions de personnes, chacun doit défendre ses intérêts, quitte à en payer le prix le plus lourd.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Isabelle, chargée de communication aux Editions Seconde Chance de m’avoir proposé ce roman ainsi que J. Heska, son auteur.

Après avoir découvert l’auteur avec « Un monde idéal où c’est la fin » et « Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir », j’étais très curieuse de découvrir une autre facette de lui. Ce qui me plait, c’est le changement de genre à chacun de ses romans et que J.Heska prenne des risques à chaque fois.

Bien que je lise moins de thrillers, je les aime beaucoup. Cependant, j’avais l’habitude de lire seulement des thrillers policiers. C’est alors avec curiosité que j’ai accepté ce service presse.

Ici, c’en ai un mais axé sur le monde géopolitique. On suit une multitude de personnages qui nous font rentrer dans l’histoire très rapidement. Mais je me suis un peu perdu dans les 10 premiers chapitres. (Il est possible que cela soit dût à mon rythme de lecture en pointillé). Après ce cap, j’ai été happé par l’histoire et je me suis vite retrouvée à travers tous ces personnages.

Le livre commence par un flashforward, c’est un procédé que j’apprécie dans les séries télé et dans les films. Je n’ai pas été dérangé plus que cela. J’ai apprécié découvrir comment les événements amenaient à cet événement et à sa conclusion.

Lors de la lecture, on fait également des flashbacks qui permettent de mieux comprendre les personnages et leurs donnent plus d’épaisseurs.

Le résumé explique parfaitement le sujet de cette histoire. Il suffit à lui seul pour ne pas en dévoiler trop et donne suffisamment d’éléments d’interrogations à mon goût.

J’ai particulièrement adoré la conclusion. La construction de celle-ci est parfaite ! Au dernier mot, toutes mes questions ont trouvé des réponses, donc aucune frustration sur d’éventuelles interrogations.

Côté personnages, on suit différentes personnes qui forment le groupe HONOLA, mais surtout Lawrence Newton. C’est un homme qui s’est lancé à corps perdu dans cette entreprise après sa séparation avec sa femme Clara.

Il y a également Clara, Hakim et Louise, des militants du mouvement écologiste GreenForce que l’on suit dans leur combat afin de dénoncer les activités d’HONOLA. Les suivre a été un vrai plaisir, c’est leurs aventures qui m’ont le plus plu.

La plume de J.Heska est toujours aussi agréable et fluide. C’est vraiment une plume que j’apprécie énormément.

En conclusion :

Encore une fois, J.Heska a réussi à m’embarquer dans cette nouvelle histoire. Ce thriller géopolitique est vraiment accessible à tout le monde. J’ai hâte de découvrir le thème et le sujet de son prochain roman.

Note : 18/20

Commenter cet article

YamiShadow 01/01/2014 00:54

Un livre qui me tente ps vraiment de part le résume qui aurait tendance a que trop me rappeler mes cours d’économie xD
Mais belle chronique :)

Enora 01/01/2014 00:52

Je ne le lirais pas :O

Mo comme Mordue 01/01/2014 00:56

C'est vraiment dommage car il en vaut le coup.

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog