Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Horreur, #2014
Incubes d’Anthony Holay

Synopsis :

Un couple, qui vient de perdre leur enfant, décide de s'isoler du monde en louant un chalet à la montagne pour les vacances. Mais, tandis que la femme se remet difficilement de ce deuil, l'homme commence à percevoir des formes inquiétantes dans l'obscurité...

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Anthony Holay de m’avoir contacté et proposé de découvrir sa nouvelle.

En général, je ne suis pas fan de ce format, mais je persiste encore à en découvrir de nouvelle. J’en lis d’ailleurs très rarement, car cela veut que l’auteur aille directement à l’essentiel. Du coup, je me retrouve souvent frustrée soit par un manque d’explication d’une ou des situations, soit un manque de description sur la psychologie des personnages, soit l’histoire me semble incomplète, … Mais, le résumé m’a fortement intrigué.

Ici, il s’agit d’un couple qui décide de se retirer de la civilisation en partant quelques jours à la montagne afin de se retrouver suite au décès de leur fils. Alors que le cadre semble idyllique, rien ne se passe comme prévu et leur séjour va même virer au cauchemar. Le mari ressent que ce lieu cache quelque chose, quelque chose de surnaturelle et fera tout pour savoir de quoi il s’agit pour se protéger ainsi que sa femme.

En commençant la lecture, je me posais des questions par rapport au titre choisi. Pourquoi « Incubes » et le lien direct avec le récit. Je dois avouer que cette nouvelle réserve des surprises au lecteur. J’ai aimé l’atmosphère oppressante qui pèse sur le couple et surtout sur le mari, ainsi que son côté horrifique.

Anthony Holay arrive à balader le lecteur entre illusions et réalité. Le lecteur est constamment dans le doute de connaitre le vrai du faux (s’il y a), tout comme, il se questionne à propos de la santé mentale du mari.

La fin, m’a déconcerté. Toute cette histoire est-elle réelle ou bien fictive ? Maintenant encore, je continue à me poser des questions.

Côté personnage, il n’y a pas de description. D’ailleurs, on ne connait pas le prénom du mari, mais est-ce vrai essentiel ? Pour ma part, cela ma dérangé seulement au début car l’histoire est écrite de son point de vue. Sa femme est présente mais n’intéragit pas vraiment. Ce récit est écrit sous forme de témoignage et explique ce qui leur est arrivé durant ce séjour.

La plume est simple, fluide et efficace. Les 51 pages de cette nouvelle et le climat sombre en font une lecture rapide. De plus, on ne s’ennui pas un seconde.

En conclusion :

Une nouvelle qui a su me surprendre, mais dont la fin m’a complètement dérouté. Celle-ci m’a donné envie d’en lire d’autre bien que je préfère toujours les romans. L’auteur a réussi ce challenge qui n’est pourtant pas facile ! Je conseille cette lecture pour les amateurs de nouvelles et pour les lecteurs aimant les histoires horrifiques !

Je ne connaissais ni l’auteur, ni la maison d’édition, mais je serai ravie de découvrir leurs autres ouvrages !

Note : 17/20

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog