Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #2015
Dis-moi que tu m’aimes de Joy Fielding

Synopsis :

Bailey Carpenter menait une vie de rêve. Héritière d'une fortune colossale, heureuse en amour, elle s'épanouissait aussi dans son métier de jeune enquêtrice jusqu'au jour où... alors qu'elle est planquée derrière un buisson en train d'espionner un suspect, un inconnu la viole et lui susurre ces paroles glaçantes : " Dis-moi que tu m'aimes. " Dès lors, Bailey passe ses journées calfeutrée chez elle à ressasser son agression, observant le monde à travers des jumelles. Sa demi-sœur Claire et sa nièce viennent s'occuper d'elle, mais leur présence ne parvient pas à calmer l'anxiété de la jeune femme hantée par des cauchemars et obsédée par son voisin. Chaque soir, il suit le même rituel : une parade amoureuse, des femmes qui défilent les unes après les autres dans son lit. Bailey est persuadée qu'il s'agit de son agresseur. Sa paranoïa est-elle bien réelle ou est-elle le fruit de son imagination ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on rencontre Bailey qui était une femme bien dans son corps et dans sa tête avant qu’elle ne sombre en plein cauchemar suite à son viol. Petit à petit, différents événements vont semer le doute sur sa santé mentale. Ce qu’elle voit est-ce la réalité ou bien est-ce son imagination qui lui joue de plus en plus des tours ? Devient-elle folle à force de vouloir tout faire pour mettre derrière les barreaux son agresseur ou bien est-ce quelqu’un qui cherche à la discréditer auprès de la police ? Toutes ces questions me sont venues en tête durant cette lecture.

Le roman étant classé comme un thriller psychologique, je m’attendais à une histoire sous tension et donc avec un rythme soutenu. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Non seulement le côté psychologique a pris toute la place, au point que le côté thriller est quasi inexistant, mais le rythme est lent, voir même très lent. Il faut d’ailleurs attendre les 3 derniers chapitres pour que j’obtienne enfin ces critères que j’espérais voir venir tout au long du récit, ce qui est vraiment dommage.

Heureusement, cette fin relève le niveau. Elle explique et répond parfaitement bien à toutes mes interrogations. Aucune d’entre elle ne reste en suspens. Cela dit, j’avais déjà mes idées sur cette conclusion et elles se sont révélées être les bonnes. Il n’y a donc eu aucune surprise pour moi…

Côté personnages, Bailey Carpenter est notre protagoniste principal et également notre narratrice. Elle se présente comme étant une détective et excellente qui plus est dans sa profession, mais qui n’est pas toujours en cohérence avec son comportement. Malgré cela, je l’ai tout de même trouvé attachante.

Claire débarque dans la vie de Bailey pour ainsi dire du jour au lendemain, dès qu’elle apprend que sa demie sœur qu’elle ne voit quasiment jamais s’est fait violer. Cette entrée m’a quelque peut interroger.

Jade est la fille de Claire et contrairement à sa mère, je l’ai tout de suite adopté. Avec son franc parlé, elle m’a fait sourire et rire plus d’une fois. Sans elle, l’histoire serait encore plus fade qu’elle ne l’est déjà.

La traduction faite de la plume de Joy est plutôt fluide et agréable. Cela est un point positif car cette lecture a été longue, voir même très longue, sachant que certains passages ont été un véritable ennui. Par contre, avec du recul, je constate que l’auteure a su distillé de manière très subtile chaque élément qui permettront de mener à la résolution de cette histoire même si elle n’a pas été spectaculaire pour moi.

En conclusion :

L’histoire en elle-même ne m’a malheureusement pas vraiment convaincu. D’autant plus que le mélange psychologie et thriller n’est pas du tout homogène et le rythme est lent et même atrocement lent par moment. Ce sont ces éléments qui orientent mon avis. Heureusement, je me suis attachée à Bailey, même si c’est surtout le protagoniste de Jade que je retiendrai, car sinon, je me demande si j’aurai pu aller au bout de cette lecture.

Note : 10/20

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog