Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #2015
Les trois extases : Première extase : Un homme pressé  de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Emma, une étudiante en histoire mène une vie rangée, trop peut-être. Lorsqu'un hasard providentiel lui fait rencontrer Geoffroy, un homme séduisant et mystérieux, son cœur commence à s’emballer. Quand il ose lui faire une proposition qui dépasse l’entendement, la décence et les siècles, elle est tout d’abord choquée. Cependant, trop passionnée par l’Histoire médiévale, elle ne peut refuser sa proposition, ce qui la conduira dans un monde où le plaisir est élevé à un niveau plus sacré que la religion.

... Avec tous les risques que cela comporte.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier Jean-Philippe Touzeau pour sa confiance et de m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga !

En commençant ma lecture, j’ai été très surprise par l’auteur de la citation qui ouvre l’histoire. En effet, Pierre Abélard est une figure dans sa commune de naissance que je connais bien.

Dans ce premier volume de ce premier cycle, on rencontre Emma qui percute brutalement Geoffroy. Après le choc, elle l’observe et s’aperçoit que cet homme est à tomber. A tel point qu’elle a des difficultés à aligner deux mots cohérents. Étant persuadé qu’elle ne reverrait jamais cet inconnu, elle est plus que surprise et finalement un peu effrayé de constater qu’il l’attend le lendemain à la sortie de ses cours à la fac. Mais que lui veut-il ? D’autant que sa proposition est vraiment des plus surprenantes et déstabilisantes.

Dès le début, on est déjà au cœur du récit. Il n’y a pas de superflu, ce que j’aime vraiment beaucoup, d’autant plus que ce premier tome est vraiment court avec ses 145 pages.

Pour cette première partie, je ne vois pas le côté érotique et c’est PARFAIT selon moi. J’ai lu bien trop de romance de ce genre, qui dès la fin du premier ou bien dans le second chapitre, il y a des scènes de sexe. Franchement, ce n’est pas ce que je recherche le plus dans ce genre. C’est plutôt, la façon dont la relation se crée ainsi que la psychologie des personnages. Ici, on observe plutôt une mise en place du jeu du chat et de la souris, telle une danse.

J’apprécie beaucoup à nouveau, quand l’auteur insère des éléments de l’Histoire dans ses sagas. Cela donne une dimension plus vivante, plus réelle.

Encore une fois, Jean-Philippe Touzeau fini ce premier tome avec une fin qui nous laisse sur notre faim. On ne souhaite qu’une chose que la suite arrive viiite ! Finalement, le moment passé avec Emma et Geoffroy est tellement court, qu’on ressent une certaine frustration ne n’avoir pas plus de pages à lire !

Côté personnages, on a tout d’abord Emma, notre narratrice. On la découvre introvertie, timide et en manque de confiance en elle. Cela lui porte défaut, surtout avec les relations avec les autres dont les hommes. Du coup, on pourrait croire qu’elle est terne, gourde ou bien invisible, mais heureusement, sa passion pour l’Histoire est son arme fatale. Du coup, elle est vraiment attachante et j’ai beaucoup aimé la suivre dans cette aventure.

Il y a aussi Rosie qui est l’âme, la conscience d’Emma. Elle a beau être une partie d’elle, Rosie est pour moi un protagoniste à elle toute seule ! C’est fou comme elle a pu me faire rire dès qu’elle ouvrait la bouche. Pour les personnes qui pensent tout de suite à la saga Cinquante nuances, je vous préviens que Rosie est pleine d’intelligence et de subtilités. Elle n’a ABSOLUMENT rien à envier à la déesse intérieure d’Anastasia Steele. C’est même tout le contraire !

Et sans oublier Geoffroy qui est vraiment très intriguant. Impossible de ne pas se poser des questions à son sujet. Tout le mystère qui l’entoure est bien gardé et tant mieux, même si, ne pas savoir me rends un peu, (beaucoup) dingue !

Côté plume, elle est la même que dans la saga La femme sans peur, c'est-à-dire, fluide et addictive. Le récit est toujours découpé en chapitres très court et chacun est composé de plusieurs paragraphes. Cela donne tout de suite le tempo et fait tourner les pages à une vitesse folle ! A aucun moment je me suis ennuyée. Vivement la suite !

En conclusion :

Ce premier volume d’une série de 9 (3 tomes pour 3 cycles) nous pose les bases de cette romance contemporaine dont la température montre petit à petit et qui je l’espère augmentera encore plus. Les personnages principaux que sont Emma, Geoffroy et Rosie sont vraiment attachants, drôle et mystérieux. Avec cette fin, j’ai hâte de connaitre la suite. Cela tombe bien, elle est sortie, il y a une semaine !

Note : 19/20

Commenter cet article

Jean-Philippe 28/05/2015 09:03

Merci infiniment Momoko ! (Et en route pour le 3, fin du premier cycle) ;)

Mo comme Mordue 28/05/2015 20:38

De rien Jean-Philippe, c'est toujours un plaisir ! ;) Et oui, vivement la fin de ce premier cycle ! :)

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog