Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Dystopie, #Romance, #2015
The Book Of Ivy d’Amy Engel

Synopsis :

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ?

Mon avis :

Je remercie tout d’abord Anne-Charlotte de « Gala de Livres » de m’avoir forcé ou plutôt devrais-je dire, ordonné d’acheter ce livre lors du SDL de Paris de cette année. Sans elle, ce roman serait surement encore dans ma wish list ce qui serait vraiment dommage.

Ici on rencontre Ivy qui se retrouve à 16 ans obligé de se marier à un homme qu’elle ne connait pas et dont sa famille a toujours détesté. Mais alors, pourquoi ce mariage ? Cette règle date depuis déjà deux générations, celles au temps des grands-pères d’Ivy Westfall et de son futur mari Bishop Lattimer. La société telle que nous la connaissons n’existe plus et pour continuer à vivre en meilleur harmonie, deux familles d‘élite se sont affrontés pour avoir le pouvoir de diriger cette communauté. Ces clans étaient celles d’Ivy et de Bishop. Depuis, la victoire des Lattimer, le peuple est divisé en deux secteur et les Westfall ne rêvent que de vengeance et de pouvoir.

Evidemment, les événements ne se passent pas comme prévu. Ivy va apprendre à connaitre Bishop et sa mission pourrait être bien plus difficile que prévu. Elle va se retrouver à choisir entre son devoir à accomplir envers sa famille, les alliés de son secteur, ses idées et Bishop. Tout au long de l’histoire, on se questionne sur sa décision, même si finalement, j’avais deviné au 2/3 du roman.

La fin est comme je l’avais imaginé. Le cliffhanger n’est pas à coup le souffle, mais je meure d’envie de me jeter sur la suite dès maintenant.

Une fois de plus, on se retrouve dans un schéma de dystopie classique, tels que les guerres politique entre clan après une tragédie mondiale, puis la lutte pour le pouvoir et/ou le renverser. Cependant, la force de ce récit ce trouve dans le rythme du roman, dans ses personnages et dans la plume de l’auteure.

Le tempo et la tension sur la décision d’Ivy montent crescendo, derrière un décor où les crimes sont punis de la pire des manières. J’ai redouté sans cesse ce qu’il pouvait en découler de son choix.

Ivy du haut de ses 16 ans, est une jeune femme qui possède un regarde juste sur ce qui se passe autour d’elle grâce à son libre arbitre, même quand c’est difficile de l’admettre. Elle est également forte et courageuse. C’est un protagoniste féminin que j’ai adoré découvrir et suivre. Quand à Bishop, j’ai très rapidement eu un gros coup de cœur pour lui. Il possède beaucoup de qualités et de magnétisme dont je vous laisse découvrir par vous-même. Le lien et la relation qu’ils partagent se fait petit à petit et de manière intelligente, ce dont j’ai grandement apprécié.

On découvre bien entendu, les membres des deux familles, ainsi que quelques autres personnages. Ce sont tous des protagonistes hauts en couleurs avec chacun un caractère qui leur est bien propre. J’ai beaucoup aimé la richesse de cette palette personnalités diverses.

La plume d’Amy Engel est très fluide, très agréable à lire et incontestablement addictive. Sans s’en rendre compte, les pages défilent à vive allure et la fin est arrivée bien trop vite à mon goût. J’ai vraiment très très hâte que la suite sorte rapidement.

En conclusion :

J’ai vraiment ADORE le premier tome de ce dyptique ! Il s’agit d’une très bonne dystopie même si on retrouve les bases classiques du genre. L’histoire est très bien amenée et laisse des problématiques qui laissent réfléchir le lecteur. Les protagonistes principaux sont forts, courageux, intelligent, magnétique et moderne. Le lecteur est rapidement aspiré dans cet univers et malheureusement la fin arrive bien trop vite grâce à la plume addictve d’Emy Engel.

Note : GROS COUP DE CŒUR !!

Commenter cet article

Read Us 03/03/2016 16:16

Coucou
Très bon article qui donne envie de dévorer ce livre. Personnellement c'est déjà fait et tout comme toi ce livre a été un gros coup de cœur!!
Bref bonne continuation et à bientôt

Mo comme Mordue 05/03/2016 13:55

Merci beaucoup Read Us ! Ton commentaire me fait vraiment très plaisir !
Il va falloir que je sorte la suite et fin très vite, mais jai quelques lectures prioritaires avant ;)
A bientôt ! ;)

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog