Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Dystopie, #Jeunesse, #2015
La symphonie des abysses – Livre 2 de Carina Rozenfeld

Synopsis :

UNE NOUVELLE VILLE, DE NOUVELLES LOIS, LES MÊMES INTERDITS.

Abrielle et ses compagnons croyaient s’être enfin affranchis du tyrannique Règlement Intérieur. Hélas, ils vont découvrir que les rêves qu’ils portent en eux ne pourront jamais s’exprimer dans l’enceinte du Mur. Mais leur rencontre avec Eyal, jeune homme assoiffé de vérité, va faire renaître l’espoir.

AUCUN MUR, AUSSI HAUT SOIT-IL, NE PEUT ÉTOUFFER LES CŒURS ÉPRIS DE LIBERTÉ.

Mon avis :

Après avoir lu le tome 1 un peu plus de 10 mois plus tôt, il était vraiment temps que je découvre enfin la suite et fin de ce dyptique dont j’avais beaucoup aimé la première partie. C’est avec Mathieu d’Enjoy Books que je suis partie à la recherche du chemin de la liberté pour découvrir comment passer derrière le mur.

Ce livre est à nouveau composé de deux parties. On découvre un nouveau protagoniste, celui Eyal que l’on avait très brièvement aperçu à la toute fin du premier volume. A travers sa partition, on découvre la ville de Porte avec de nouvelles règles, un nouveau mode de vie, mais aussi on en apprend beaucoup sur son passé, sa soif de vérité et de liberté. En effet, Eyal étant un « mélangé », il n’a pas de statut reconnu au sein de sa communauté de « peaux sombres » et doit se faire passer pour quelqu’un qu’il n’est pas. C’est en persévérant dans ses recherches et aussi par le plus grand des hasards, qu’il va se retrouver sur le chemin d’Abrielle, de Sa et de Ca.

Dans cette seconde et dernière partie de ce dyptique titré « La symphonie des abysses », on comprend tout de suite qu’elle est synonyme de révélations et de réponses à toutes les questions soulevées tout au long de la lecture. J’ajouterais juste que l’ensemble de toute cette histoire est très bien ficelée, très bien pensée et totalement cohérente. Les découvertes faites m’ont laissé bouche bée et en même temps, je me suis dit que j’aurai dut y penser avant. Je n’en dirai pas plus afin de bien conserver le mystère de cet atoll.

De peur de me faire spoiler, j’avais lu et entendu très peu d’avis sur ce volume. Cependant, j’avais entendu dire que certaines personnes avaient été un peu déçues par cette fin. En ce qui me concerne, ce n’est absolument pas le cas, c’est même tout le contraire. J’ai adoré, les messages d’espoir, de choix et d’acceptation des personnes pour qui ils sont entièrement.

Le rythme se fait comme dans le premier tome, c'est-à-dire petit à petit, le temps que le lecteur prenne ses marques avec les nouveaux lieux, les nouvelles lois et surtout qu’il fasse connaissance avec le personnage pour qu’il s’y attache. Une fois fait, les événements s’enchainent les uns après les autres et impossible de souffler, de lâcher le roman ! Tout se fait de manière crescendo ! J’ai A-DO-RE !!

Le protagoniste d’Eyal est aussi bien travaillé que ceux d’Abrielle, de Sa et de Ca. On découvre un jeune homme déterminé et décidé pour que sa vie change et pourquoi pas celles des autres par la même occasion. Absolument rien ne l’arrête pour connaitre les secrets de sa ville et de l’atoll car il veut tout comme ces trois amis, ne plus se soumettre à cette existence. Il est également attentif, prévenant et tendre. Bref, j’ai craqué pour lui de la même manière que pour les trois autres.

On constate que l’amitié qui relie Abrielle, Sa et Ca est très forte. Abrielle est toujours aussi forte, même si sa fragilité ressort de temps à autres. Sa et Ca doivent s’habituer à leur nouveaux corps, ce qui n’est pas toujours facile pour eux et créé parfois des tensions.

J’avais à peine terminé de lire la première page que j’avais le sourire aux lèvres d’avoir retrouvé la plume de Carina Rozenfeld ! Elle est tellement magique avec toutes les émotions diverses et variées qu’elle arrive à dégager ! J’ai été encore une fois transportée et souvent complètement bouleversée par ce présent récit ! Bien que ses sagas soient très différentes des unes des autres, je retrouve toujours sa marque, sa signature et j’ai hâte de la retrouver en découvrant ses prochaines histoires !

En conclusion :

Ce dyptique m’aura transporté du début à la fin. Les messages forts délivrés ici forment avec les protagonistes et l’univers créé, une histoire puissante qui pousse et laisse le lecteur à réfléchir sur nos libertés, nos façons de vivre, nos choix et l’ouverture d’esprit. J’ai aimé la construction de cette saga en quatre parties, en quatre partitions, la façon dont le destin de nos quatre héros s’entremêlent et leur combat vers le même objectif. Sans oublier, la plume merveilleuse et envoutante de Carina Rozenfeld.

Note : 19/20

Note du dyptique : PETIT COUP DE CŒUR !

Ici, ma chronique du tome 1 pour les curieux ;)

Vous trouverez ici la chronique de Mathieu pour cette lecture commune.

Commenter cet article

Mathieu M 02/11/2015 17:08

Très belle chronique ! Tu en dis peu (en même temps pour une fin de diptyque obligatoire ^^) mais ça donne envie de lire ce 2ème tome si on a lu le 1 :D Bisouus !

Mo comme Mordue 02/11/2015 17:30

Merciiii Mathieu ! :D
En fait, c'est exactement ce que je voulais, ne pas trop en dire pour bien garder le mystère de l'atoll mais tout en donnant envie de découvrir cette suite ;) Bisous ! :D

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog