Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2016
Avant toi de Jojo Moyes

Synopsis :

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Mon avis :

Avec l’arrivée de l’adaptation cinématographique, j’avais très envie de connaitre enfin cette histoire et la façon dont est abordé le sujet de l’euthanasie humaine, le droit à une mort digne.

Ici, on fait la connaissance de Lou, une jeune femme de 27 ans, qui après avoir perdu son emploi dans le café dans lequel elle travaillait, se retrouve dans l’obligation d’en retrouver un autre rapidement. Le seul qui corresponde au plus proche de ses compétences est celui d’aide et de « dame » de compagnie d’un trentenaire tétraplégique. Après des débuts difficiles, Lou apprend la terrible décision de Will. Il souhaite mettre fin à son existence. Suite à cette révélation, elle va mettre tout en œuvre pour le faire changer d’avis. Ces 6 mois de contrat seront-ils suffisant pour le faire changer d’avis ?

Dès l’instant où Lou apprend le choix de Will, l’intrigue décolle vraiment et m’a prise en otage. Constamment, je me suis demandé comment elle allait réussir à lui redonner le sourire, l’envie de sortir de son annexe afin de prendre l’air, de voir la beauté de la vie, … Mais aussi, comment ces deux personnes si différentes allaient pouvoir s’apprivoiser et créer un lien extrêmement fort. L’histoire est tellement belle à tous niveaux qu’à de nombreuses reprises, j’en oubliais l’état de santé de Will. Mais, à chaque fois, un événement me ramenais à la dure réalité qui est la sienne. Cette douleur physique et psychologique qui ne le quitte jamais. De ne rien pouvoir faire par lui-même, mis à part parler. D’être assisté pour chaque geste de la vie quotidienne. De se sentir non pas seulement prisonnier de son fauteuil roulant, mais aussi de son propre corps. Lorsque l’on regroupe tous ces éléments, l’émotion est palpable et très violente. Pour tout vous dire, j’ai rarement autant pleuré avec un livre et pour celui-ci la boite de mouchoirs n’était jamais très loin.

Concernant le rythme, Jojo Moyes prend son temps pour nous présenter ses personnages, décrire les lieux et installer l’intrigue. Pourtant, rien de traine en longueur. Tout est parfaitement bien dosé. A chaque fois que j’ai ouvert le roman, je me suis retrouvée complètement immergée dans leur histoire, leur quotidien. Les pages et les chapitres ont défilés trop rapidement à mon goût. Cependant, j’ai pris mon temps pour cette lecture. Je voulais bien digérer leurs choix et les événements qu’ils traversaient.

Je me suis rendue compte qu’en ayant même réussi à éviter les spoilers, plusieurs indices permettent de connaitre la conclusion de ce roman. Je n’ai donc pas été surprise, mais pas déçue non plus.

Qu’en aux personnages, nous suivons Lou qui est notre narratrice. Elle est vive, pétillante et pleine de ressources insoupçonnées. Je l’ai adoré tout de suite. Il y a aussi les membres très présents de sa famille. Mais, je vous avoue avoir eu à plusieurs reprises quelques difficultés à m’attacher à eux. Leurs comportements m’ont souvent agacée, surtout celui de sa sœur et de sont petit ami que j’ai trouvé très égoïste.

Bien sûr, il y a également William. Bien que son état de santé soit ce qu’il est, il ne se plaint JAMAIS ! Il est doté d’une grande force intérieure pour ne pas imposer sa souffrance physique et psychologique à son entourage. Il est à un stade où il a dépassé la colère de ce qu’il vit désormais. Cet homme m’a charmé par son intelligence, ses intentions envers Lou, sa façon de lui faire repousser ses limites et son désir à la faire réfléchir sur sa propre vie. Toutes ces choses font de lui, cet être exceptionnel à qui on s’attache et que l’on adore. En tout cas, pour ma part, c’est vraiment le ressenti que j’en ai eu.

Il y a aussi ses parents. Même si on ne les comprend pas toujours, c’est leurs manières de faire face à cette situation. Leurs comportements et leur décisions sont constamment prisent par amour pour leur fils. Will peut aussi compter sur son infirmier qui au fil des années est devenu un vrai et précieux ami.

La plume de l’auteure est magnifique ! Elle est fluide, addictive, imagée et chargée d’émotions fortes. C’était un bonheur de découvrir cette écriture. Ce que j’ai apprécié aussi, c’est que Jojo Moyes ne prend jamais partie du choix de mourir de Will, ni celui de Lou à vouloir le maintenir à tout prix en vie. Elle expose simplement leurs deux points de vus et laisse le lecteur décider seul, de quel côté il souhaite se placer.

En conclusion :

Je me suis prise une belle claque avec ce roman ! Je me doutais bien qu’il me toucherait, mais pas à ce point là. L’histoire, Lou et Will, leurs positions face à ce désir de mourir dignement, la maladie, la souffrance physique et psychologique, tout est très bien abordés et de manière tellement intelligente que cette histoire vous percutera en plein cœur. Je suis sûre que tout comme moi, vous en sortirez complètement chambouler et marqué très longtemps.

Note : COUP DE CŒUR !

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog