Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2016
Point final de William Lafleur

Synopsis :

L'homme mort est le journal de bord d'un père de famille ayant mis en scène son propre décès pour observer les réactions de sa famille. Reclus derrière son ordinateur, il les regarde vivre au travers de ses écrans, grâce aux caméras et micros dont il a truffé son domicile avant de disparaître.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on fait la rencontre d’un mari et père de famille qui a mis au point un plan machiavélique. Il a simulé sa mort afin d’observer les réactions de sa famille. Pour cela, il a préalablement mis en place des caméras et des micros un peu partout dans chacune des pièces de son ancienne maison. Il les observe quotidiennement et annote chacune de leurs réactions. Mais, une fois que leur quotidien sans lui sera là et leur deuil terminé, que fera-t-il ? Pourra-t-il les rayer à jamais de sa vie ? Et quel genre d’homme est-il pour pouvoir imposer cette situation à des personnes qu’il aime ou censé aimer ? Ce sont toutes ces questions que je suis posée tout au long de cette lecture.

C’est par l’intermédiaire d’un blog et sous la forme d’un journal, qu’il poste quotidiennement ses observations. Elles sont traitées par des thèmes particuliers et différents à chaque fois. Plus la lecture avance, plus le malaise s’installe et grandit auprès du lecteur. L’auteur a su transmettre parfaitement tout le comportement malsain du père.

L’histoire est très courte avec ses 171 pages. De plus, ces articles où il inclut ses observations sont extrêmement courts. Du coup, les pages et les chapitres défilent très rapidement jusqu'à l’épilogue très surprenant. Je ne m’attendais pas du tout à cette découverte ! BRAVO !

Du côté des personnages, je ne peux pas dire que je me sois attachée à eux. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de distance. Cependant, j’ai été tout de même touché par les réactions de l’épouse et des enfants. Cette histoire, bien qu’elle mette mal à l’aise, démontre bien que chaque personne réagit à sa manière à la perte d’un être aimé et fait son deuil différemment. Par contre, pour le narrateur, j’ai eu beaucoup de mal et j’ai ressenti de la colère pour ce qu’il était en train de leur faire vivre, jusqu’à ce que je comprenne enfin pourquoi, tout ça.

William Lafleur a su très bien adapter sa plume à son narrateur. Elle est simple et fluide. Il arrive aussi, avec brio à faire réfléchir le lecteur, à le pousser à se poser les bonnes questions.

En conclusion :

Cette courte histoire sous le format d’un journal, ne manquera pas à vous surprendre, vous déconcerter et vous marquer. Elle vous fera réfléchir face à la réaction que vous pourriez avoir suite au décès d’un proche mais également sur celle de la vie, de votre existence. Une fois que vous arrivez à la fin, vous comprendrez toute la profondeur, la justesse et l’intelligence de ce récit. J’espère qu’il vous bluffera autant qu’il a réussi à le faire avec moi.

Note : 16/20

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog