Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #2017

Synopsis :

Cassandra Blackwell, jeune Américaine d'origine modeste, intègre la prestigieuse université d'Oxford pour une année d'études. Toutefois, la qualité de l'enseignement, les porches recouverts de lierre ou les soirées étudiantes ne figurent pas parmi ses priorités. Elle n'a qu'un objectif : découvrir la vérité sur le passé de sa mère, étudiante à Oxford dans les années 1990, qui a fui ce paradis d'un autre temps avant de se suicider quelques années plus tard. L'enjeu est important, car Cassie pourrait enfin connaître l'identité de son père.

La jeune femme se lie rapidement avec l'élite anglaise et plonge dans ce monde fascinant aux traditions séculaires.

Pourtant, au sein de ce campus légendaire, une force inquiétante est à l’œuvre, l'École de la Nuit, une société secrète qui semble liée à une série de suicides. Cassie pourrait bien être la seule à pouvoir y mettre un terme - mais à quel prix ?

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on fait la connaissance de Cassie, une jeune étudiante américaine qui, dans le cadre d’un programme d’échange, intègre la célèbre université de Raleigh à Oxford. Malgré les apparences du cadre idyllique, Cassie n’est pas là pour ses études. Elle a un but bien précis. Il s’agit de découvrir la vérité sur le passé de sa mère dont toutes les pistes la conduisent à cet endroit. De plus, elle apprend l’existence d’une sombre et puissante société secrète et de plusieurs morts ayant un lien avec le campus. Tous ces éléments sont-ils reliés à sa mère ?

L’auteure prend son temps pour installer son intrigue. Les différents éléments la constituant se mettent en place petit à petit. Cependant, grâce à l’atmosphère et l’environnement hors du temps d‘Oxford, l’histoire m’a captivé et m’a interrogé sur plusieurs points. Je me suis demandée plus d’une fois ce qu’il en est vraiment de cette société secrète. C’est ce mystère qui m’a maintenu jusqu’à la toute fin.

Pourtant, j’ai trouvé quelques longueurs à cette histoire. Certains événements auraient put être raccourcis ou bien supprimés. Heureusement, les chapitres ne sont pas très long et permet ainsi de fournir la dynamique nécessaire pour rendre ce roman addictif.

Arrivé au deux tiers du roman, j’avais établie une hypothèse. Celle-ci s’est révélée en partie juste. Du coup, j’en suis ravie de la partie que je ne soupçonnais pas.

Du côté des protagonistes, Cassie est une jeune femme forte. Elle sait ce qu’elle veut et rien ne la fait dévier de son objectif. Malheureusement, il lui arrive de comprendre après certaines de ses actions spontanées, que celles-ci peuvent avoir des répercussions sur d’autres personnes et les mettre ainsi en danger.

Les autres personnages présents ont chacun leur rôle à jouer et apporte leur petit quelque chose en plus pour parfaire cette histoire intéressante.

Quant à la plume d’Ann A. McDonald, elle est simple, fluide, accrocheuse et addictive. Grâce aux superbes descriptions faites de l’université de Raleigh, je m’y suis totalement cru là-bas. Rien que pour ce voyage dépaysant, ça valait le coup de faire cette découverte.

 

En conclusion :

Cette histoire mélangeant quête de vérité et société secrète annonce une lecture passionnante. L’héroïne est une battante et en aucun cas, elle ne s’apitoie sur son propre passé. Elle ne fait que l’évoquer. Les quelques longueurs peuvent ternir quelque peu l’intrigue, mais le mystère de la sombre société secrète permet de garder le livre entre les mains du lecteur. Ce que j’ai préféré est incontestablement mon séjour à l’université de Raleigh à Oxford, le temps de cette lecture.

Note : 16/20

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog