Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2017

 

Synopsis :

1977. Sonia, diseuse de bonne aventure, fuit Montréal avec ses deux filles, Lou et Georgia, pour trouver refuge à Memphis. Elles s’installent dans la chambre 306 du Motel Lorraine, inoccupée depuis 1968 lorsque Martin Luther King y a été assassiné.

Chacune à sa manière cherche à accomplir son rêve, à trouver sa place dans un monde tumultueux.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir ce roman de la Rentrée Littéraire.

Ici, on rencontre parmi les nombreux protagonistes, Louisiane, Georgia et leur mère Sonia. Après une décision prise sur un coup de tête, celle-ci conduit ses deux filles à Memphis où se trouve le Motel Lorraine. Cet établissement est surtout connu pour y avoir accueilli le Révérend Martin Luther King devant lequel il s’est fait assassiner. Dans ce nouvel environnement, Louisiane rêve de devenir modèle et Georgia chanteuse. Chacune va faire en sorte de s’entourer des bonnes personnes afin d’y parvenir. Y-arriveront-elles ?

Cette intrigue est plantée aux Etats Unis d’Amérique au milieu des années 70. Il s’agit de la fin de la ségrégation, mais il reste encore du chemin à parcourir avant que les mentalités changent totalement. Sonia et ses filles sont noires, mais possèdent comme tout à chacun, des rêves auxquels elles veulent croire. Ce côté culturel et historique à travers les droits civiques évoqués, rendent le sujet de cette histoire intéressante.

Concernant le rythme, il est en lien direct avec la construction du roman. Cette originalité est due à un narrateur différent à chaque chapitre. Ce procédé est peu utilisé lorsqu’il y en a plus de 2. Mais, c’est également captivant à suivre, car en fonction du conteur, sa narration et la vision de sa situation n’est plus la même que le précédent. Cela donne une dynamique et un tempo en constante évolution et complète le récit comme l‘assemblage d’un puzzle.

Du côté des protagonistes, j’ai aimé découvrir le passé de Sonia afin mieux la comprendre. Sa vie difficile donne aux lecteurs la compassion dont il a besoin pour éviter de trop la juger sur son comportement. Quant à ses filles, Louisiane possède une détermination et un très fort caractère qui l’empêche de se laisse marcher sur les pieds et de se concentrer sur son objectif. Georgia est plus facile à vivre. Elle est douce et introvertie. Mais, cela ne l’empêche pas de tout mettre en œuvre pour atteindre son rêve.

Ces trois personnages sont ceux avec qui j’ai passé de bons moments durant cette lecture. Cependant, il y a une multitude de protagonistes qui rentrent en jeu et ajoute leur histoire et leur observation. Mais, ils ne m’ont pas apporté autant que je l’aurai souhaité.

Pour finir, la plume de Brigitte Pilote est fluide et étonnante. Etonnante dans le sens où, certains chapitres sont écrits à la première personne et d’autres à la 3ème. C’est un peu déstabilisant au début, mais, on fini par s’y faire.

 

En conclusion :

Ce roman est surtout surprenant dans sa construction et dans son nombre important de narrateurs. Mais derrière ces éléments, il y a des sujets intéressant qui y sont abordés. On découvre le combat et les conditions de vie des Américains de couleur, peu de temps après la ségrégation.

Malgré tous ces points positifs, il m’a tout de même manqué certains éléments pour que j’en sois totalement captivée et conquise.

Note : 15/20

 

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog