Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mo comme Mordue

Alfie Bloom – Tome 3 : Alfie Bloom et la sorcière de l’Île du Démon de Gabrielle Kent

 

Synopsis :

Il est grand temps pour Alfie Bloom de voyager dans le passé pour débuter son apprentissage auprès d’Orin Hopcraft, le dernier des grands druides. Car la magie qu’il a en lui, plus indomptable que jamais, peut l’entraîner à tout instant vers son côté obscur… Mais alors que le garçon commence à peine à comprendre son pouvoir, une étrange créature de ténèbres attaque ses proches et plonge Orin dans un coma profond. Pour sauver ses amis, Alfie doit à tout prix trouver la seule personne à même de l’aider : la sorcière de l’île du Démon.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir le dernier tome de cette superbe saga.

Ici, nous retrouvons nos quatre amis sur le point de remonter le temps afin qu’Alfie puisse suivre sa formation de Druide auprès d’Orin Hopcraft. Alors que ces premiers jours sont sous le signe de l’apprentissage et de l’entrainement, une entité maléfique se manifeste et plonge les habitants et certains de ses amis dans un profond sommeil. Pour les sauver, Alfie n’a pas d’autre choix que de faire appel à la Sorcière de l’île du Démon. Elle est leur seule espoir. Mais avant, il va devoir affronter de nombreux danger. Arrivera-t-il à la trouver à temps ? Pourra-t-elle les aider et les sauver tous ? Alfie a-t-il assez de connaissances pour affronter cette créature ?

Dans ce dernier tome, l’auteure aborde enfin le sujet qui m’intéressait le plus. A savoir, la formation Druidique d’Alfie au côté du grand Orin Hopcraft. Le lecteur découvre ainsi ses premières expériences, ses échecs et ses réussites... Mais pas seulement, car Gabrielle Kent traite à nouveau les thèmes de l’amour, de l’amitié et du courage. Sans eux, Amy, Madeleine, Robin, Orin, Ashford et Alfie n’auront pas pu mener ensemble cette aventure incroyable et terrifiante.

Afin de tenir nous en haleine, ce synopsis offre un rythme qui monte crescendo. En effet, le début commence doucement afin de poser les bases de cette ultime histoire. Heureusement, au fil des événements, le tempo s’accélère et le besoin d’en savoir plus suit le même chemin. Résultat, j’ai eu des difficultés à lâcher le roman.

La fin quant à elle, clôture très bien cette trilogie. Elle a répondu à toutes mes questions, même celles que j’avais sur Artan « l’ours tapis volant ». Chaque détail disséminé dans les trois tomes n’a pas été oublié.

Du côté des protagonistes, j’ai adoré de les retrouver tous. Surtout que notre quatuor est toujours égal à lui-même, même s’ils ont un peu grandis et muris. Ils se découvrent aussi davantage grâce à leur immersion dans le passé. Concernant Orin, le lecteur fait bien plus connaissance avec lui. Mais, le mieux bien sûr, est de lire toute la saga afin le rencontrer.

Pour finir, la plume de Gabrielle Kent ne change pas. Elle est toujours aussi simple entrainante et addictive pour le jeune public. Mais grâce à son talent, elle arrive également à captiver un lectorat plus âgé.

 

En Conclusion :

Cet ultime tome clôture parfaitement cette saga fantastique. L’intrigue a beau être simple, elle est très efficace. Il n’y a pas de temps pour s’ennuyer un instant. L’auteure répond à toutes les questions en suspend qu’elle avait laissé dans les volumes précédents. Du coup, il n’y a pas de traces de frustration une fois le livre terminé. Et pour finir, les personnages sont toujours très attachants et aussi agréables à suivre. Bref, si vous aimez les histoires remplies d’aventures et de magie, n’hésitez surtout pas !

Note : 18/20

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article