Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mo comme Mordue

La mélancolie du Kangourou de Laure Manel

 

Synopsis :

Alors qu'il s'apprête à vivre le plus beau moment de sa vie avec la naissance de sa fille, Antoine est confronté au plus horrible des drames : la mort de sa femme durant l'accouchement.

Anéanti par la perte de celle qu'il aimait plus que tout, Antoine a du mal à créer du lien avec son bébé jusqu'à ce qu'il embauche Rose, une pétillante jeune femme à l'irrépressible joie de vivre, pour s'occuper du nourrisson.

Parviendra-t-elle à aider Antoine à se révéler comme père et à se reconstruire ?

Il n'est jamais trop tard pour (ré)apprendre à aimer.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette magnifique histoire.

Ici, nous rencontrons Antoine. Un homme qui approche de la quarantaine et dont la vie bascule à la mort de sa femme. Ce jour qui aurait dû être l’un des plus beaux et forts de sa vie, s’est transformé en cauchemar. Perdu et en colère, Antoine est incapable de s’occuper de sa petite Lou. C’est pourquoi, il prend la décision d’engager Rose pour prendre soin d’elle. Mais, Antoine arrivera-t-il à surmonter son chagrin et à être le père qui souhaitait être auparavant ? Retrouvera-t-il le bonheur à nouveau ?

Ce roman traite de nombreux sujets variés, mais complètement liés les uns aux autres. Tout d’abord, on aborde la notion de perte brutale d’un être aimé, de deuil, de parentalité dans des circonstances particulières, de résilience, d’amitié, d’amour et de la vie. Laure Manel rend le lecteur, témoin la vie en noir et blanc d’Antoine, à celle qui se colore de nouveau petit à petit.

Le rythme est donné grâce aux courts chapitres du roman et à l’envie constante et grandissante d’en savoir toujours plus. L’histoire s’installe tranquillement le temps de poser les circontances du drame. Pourtant, il m’a été difficile de poser le roman avant de lire la dernière page, bien trop vite arrivée à mon goût.

Cette fin quant à elle est celle que j’imaginais depuis le début. Mais, ce n’était pas pour me déplaire, bien au contraire. C’est exactement celle que je voulais.

Du côté des protagonistes, on fait la connaissance d’Antoine que l’on découvre à tournant dramatique de sa vie. Cet homme qui doit réapprendre à vivre t à aimer. Il y a également Rose, une jeune femme pétillante qui déborde de joie de vivre et va faire le maximum pour aider Antoine et la petite Lou à avancer et à être heureux dans leur vie.

Pour finir, la plume de Laure Manel est tout simplement magnifique ! Par sa simplicité, sa fluidité et son authenticité, elle permet à la psychologie présente de rendre le récit encore plus crédible et émotif. Je vous avoue que j’ai eu souvent les larmes aux yeux par ce qu’ils traversaient.

 

En conclusion :

Ce premier roman lu de l’autrice est une très belle découverte ! Il m’a été impossible de rester insensible à l’histoire et à ses personnages. La psychologie des protagonistes est amenée avec habileté et finesse. Les thèmes abordés sont contés avec brio et justesse.

Bref, j’ai beaucoup aimé ! C’est d’ailleurs presque un coup de cœur.

Note : 18/20

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article