Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2014
Multiversum, Tome 1 de Leonardo Patrignani

Synopsis :

Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ont seize ans. Un lien subtil les unit depuis toujours : un dialogue télépathique qui surgit sans prévenir, dans un état d'inconscience. Jusqu'au moment où les adolescents décident de se rencontrer pour la première fois. Mais le jour de leur rendez-vous, ils sont là tous les deux au même endroit, cependant ils ne peuvent se voir... Ils découvrent qu'il existe une infinité d'univers parallèles et que la réalité qui les entoure n'est qu'une de ses multiples dimensions. Une vérité qui bouscule totalement leur existence, détruisant toute certitude sur leur monde. Comment Alex et Jenny pourront-ils se retrouver pour vivre leur amour ? Alors même que leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre...

Mon avis :

Le résumé de cette histoire me tentait énormément et cette couverture, que dire de plus à part qu’elle attire l’œil ! Elle est SPLEN-DI-DE avec toutes ces couleurs !!

Ici, c’est l’histoire d’Alex et de Jenny. Ils ont une particularité, ils se parlent par la pensée depuis très longtemps. Aux fils de ces années, des sentiments sont apparus et les deux adolescents ne désirent qu’une seule chose : se rencontrer. Mais, le jour J au moment précis, il ne se voit pas. C’est à partir de cet instant que la théorie du Multivers est évoquée par Marco, le meilleur ami d’Alex et que débute véritablement l’histoire. Par la suite, les deux adolescents doivent également rechercher quelque chose dont ils ignorent ce que sait. Cela nous intrigue et nous héros aussi.

Dans ce récit, on y trouve plusieurs éléments, dont la romance « impossible » entre nos deux personnages qui m’a plus. Elle est originale et je ne voulais pas arrêter de lire avant de savoir s’ils allaient se trouver ou pas.

Mais, il n’y a pas qu’une histoire d’amour, on découvre aussi une multitude de mondes parallèles qui m’a fait penser à la série TV des années 90 : The Sliders. Cette série où quatre personnes se retrouvent à glisser de monde en monde pour retrouver le leur. Toute cette partie, m’a totalement happé et c’est la partie de j’ai préféré.

Certaines fois, j’avais la sensation d’être perdu mais un peu plus loin, l’explication que j’attendais était là. On croit à ce que le ou les personnages traversent et après, la vérité est toute autre. Il faut lire cette histoire et ces passages en particuliers avec attention. Sinon, vous risquez de vous perdre.

Le dernier tiers m’a semblé un peu tiré par les cheveux et pourtant il est nécessaire pour la conclusion de ce tome. J’ai d’ailleurs été surprise par celle-ci.

Côté personnages, nous suivons surtout Alex et Jenny qui n’est pas tout à fait au même plan que lui. Alex est déterminé à découvrir l’origine de ce lien particulier avec Jenny et se retrouve souvent dans des situations difficiles. Bien qu’âgé de 16 ans, Alex est courageux. Il se laisse porter par son instinct.

A l’inverse, Jenny laisse plutôt les choses se faire, pensant qu’elle est complètement folle, jusqu’à ce qu’Alex lui prouve le contraire.

Je me suis attachée aux deux personnages mais surtout à Alex.

Le personnage de Marco, le meilleur ami d’Alex m’a beaucoup. Même si c’est un personnage secondaire, il est très important dans l’histoire. Sa passion pour l’information et la théorie des multi-mondes donnent la bonne direction de cette histoire.

Tout les autres personnages ne sont pas assez présent pour qu’on puisse s’attache ne serait-ce qu’un petit peu. Mais, apportent un petit quelque chose à l’histoire.

La plume de l’auteur est fluide avec l’utilisation de mots simples accessible à tout le monde. Il se passe tellement de choses que les pages se tournent toutes seules. L’histoire est tellement bien construite. Cependant, comme je l’ai dit plus haut, il faut être très attentif lors de sa lecture pour ne rien rater.

En conclusion :

Une histoire très originale à laquelle je ne m’attendais seulement à une romance adolescente « impossible ». Mais c’est bien plus que ça ! Le concept du Multivers m’a beaucoup plus et captivé et la fin, je ne m’y attendais pas ! Vivement la sortie du tome 2 !

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Bit-lit, #Chick-lit, #2014
Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi de Sophie Joman

Synopsis :

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

Mon avis :

Avec la présence de l’auteure au Salon Du Livre de Paris en mars, j’ai décidé de relire les 2 premiers tomes et d’en profiter pour partager mon avis avec vous.

Etant une grande fan de la première saga de Sophie ; Les étoiles de Noss Head. Je n’avais pas réfléchi à deux fois avant de le précommander. Il faut dire aussi que la couverture est splendide et que le résumé m’ont encore plus donné envie de me jeter dessus !

Ici, il s’agit des aventures de Felicity, une jeune femme qui se dit elle-même « bonne poire », tout simplement parce qu’elle n’arrive pas à dire « non ». C’est bien pour cette raison que son amie et collègue Daphnée lui demande de la conduire à son rencard à plus de 2 heures de route.

Cette soirée va complètement faire basculer la vie de Felicity. Elle se réveillera sans aucun souvenir et avec un petit cadeau : une morsure à l’aine gauche.

Le lendemain, lorsqu’elle raccompagne Daphnée chez elle, son coloc Tony est retrouvé mort. Cet événement va permettre à Felicity de rencontrer Terrence, un homme incroyablement charismatique et possédant des facultés hors du commun. Lors des jours suivants, tous les jeunes vampires vont se retrouver sur la route de Felicity.

Toute l'intrigue est tournée vers la recherche de la raison de tous ces nouveaux nés et également sur celui qui a mordu notre héroïne.

Tout le récit est porté avec humour et légèreté. En premier plan, ce sont les différentes interactions entre les personnages et leur nature qui nous sont dévoilé et développé. En général, je n’aime pas cette configuration, mais le sens de l’humour désopilant de Felicity ne me permet pas de faire ce reproche. Au contraire, j’en redemande ! Il faut dire aussi que les deux personnages masculins sont fort charismatiques et magnétiques et qu’on aimerait être à la place de notre « miss bonne poire ».

L’intrigue, vient en second plan. Mais, elle est bien menée. On ne s’ennuie pas. On se demande en même temps que Felicity, si ce n’est pas celui qui l’a mordu qui est responsable de sa situation et comment elle va s’en sortir. Cependant, je l’avais pressentie au 2/3 de l’histoire.

L’univers trouvé, abordé et expliqué m’a beaucoup plus. L’auteure a su se démarquer en créant une nouvelle espèce de créatures surnaturelles.

Côté personnages, il y a tout d’abord Felicity, notre narratrice. Une jeune femme pleine d’humour et qui ne manque pas de lucidité sur sa personne. Cela fait ressortir toute la force de son caractère. Et malheureusement pour elle, elle est vraiment du genre « poisseuse ». En deux mots : je l’A-DO-RE !! Elle me fait mourir de rire !!

Ensuite il y a Terrence … Oh la la ! Comment ne pas craquer sur lui ? Lui qui est si envoutant et ne manquant pas de caractère et de répartie ! Bref, dans ce tome, il m’a fait fondre ! Sa relation avec Felicity est un régal !

Les personnages secondaires ne manquent pas de piquant pour autant.

Daphnée possède un côté frappadingue qui m’a permis tout de suite de m’attacher à elle.

Tony est tellement différent de l’homme qu’il était qu’il m’a tout de suite plus également. Le jeu du chat et de la souris qu’il entretien avec Daphné est délicieux.

Il se trouve qu’il a aussi des personnages absolument repoussant, tels qu’un membre de la famille de notre héroïne et son ami.

Et pour finir, je n’oublie pas l’un des deux personnages masculins principaux, un certain S… qui ne manque pas de mordant ! Et dont le mystère l’entourant est toujours présent. J’ai hâte d’en savoir plus !

Encore une fois, je peux compter sur Sophie pour sa plume délicieuse bien qu’elle soit très différente de sa saga : Les étoiles de Noss Head. C’est d’ailleurs avec cette différence que je constate tout l’étendu de son talent d’auteure ! Ce style tout en humour est une parfaite réussite !

En conclusion :

Ce premier tome est un véritable régal !! Cette légèreté et cet humour m’ont totalement conquise. La mythologie est encore une fois très bien trouvée et j’ai hâte d’en savoir plus. Les personnages sont riches et hauts en couleurs. Bref, j’en redemande !! Vivement la suite !!

Note : Coup de cœur !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantasy, #Jeunesse, #Challenge : 1 mois = 1 consigne, #2014
L’épouvanteur, Tome 2 :  La malédiction de l’épouvanteur de Joseph Delaney

Synopsis :

Voilà six mois que tu es l'apprenti de M. Gregory, me dit maman. Tu as déjà été témoin de bien des événements. A présent, l'obscur t'a remarqué et va tenter de te neutraliser. Tu es en danger, Tom. Toutefois, rappelle-toi ceci lorsque tu seras un homme, mon fils, ce sera au tour de l'obscur d'avoir peur, car tu ne seras plus la proie, tu seras le chasseur. C'est pour cela que je t'ai donné la vie." L'Épouvanteur et son apprenti, Thomas Ward, se sont rendus à Priestown pour y achever un travail. Dans les profondeurs des catacombes de la cathédrale est tapie une créature que l'Épouvanteur n'a jamais réussi à vaincre. On l'appelle le Fléau. Tandis que Thomas et M. Gregory se préparent à mener la bataille de leur vie, il devient évident que le Fléau n'est pas leur seul ennemi. L’inquisiteur est arrivé à Priestown. Il arpente le pays à la recherche de tous ceux qui ont affaire aux forces de l'obscur! Thomas et son maître survivront-ils à l'horreur qui s'annonce?

Mon avis :

Tout comme le Tome 1, cette lecture rentre dans le cadre du challenge « 1 mois = 1 consigne », où pour ce mois de février, nous devons découvrir un livre dont la couverture est rouge. Il s’agit également d’une Lecture Commune avec Thomas du blog « Le chasseur de mots » et de ma lecture du challenge « Week end à 1000 » organisé par Lili Drawinthecity du blog Lili Bouquine.

Ayant beaucoup aimé le premier tome, il était évident que je lise la suite et j’avais hâte de retrouver tous ces personnages.

Côté histoire, cela fait 6 mois que Thomas est l’apprenti de l’épouvanteur. On le retrouve en train de gérer une équipe afin d’entraver un gobelin de la pire espèce. La victime n’est autre qu’un proche de Mr Gregory l’épouvanteur. Suite à cet événement, tous les deux sont amenés à se rendre dans une ville que l’épouvanteur s’était juré de ne plus jamais y remettre les pieds. Malheureusement pour Mr Gregory, ils n’ont pas eu le choix d’y retourner. Une fois sur place, ils devront lutter une bonne fois pour toute contre une créature que l’épouvanteur n’a jamais réussi à vaincre. Et cette situation, n’étant pas suffisamment compliquée pour eux, un autre ennemi sera également sur leur route.

Dans ce tome 2, il n’y a aucun temps mort ! Le lecteur est immédiatement happé dans l’histoire et a des difficultés d’en sortir. Tous les événements de l’histoire sont cohérents et chaque action en appel un autre sans perdre le lecteur. L’atmosphère est encore plus sombre et oppressent que dans le tome précédant. Cet univers me plait beaucoup.

Concernant les personnages, Thomas a bien grandi durant les 6 mois passé auprès de l’épouvanteur. Il est plus mature et a du courage à revendre malgré son jeune âge. Ce jeune Thomas me plait de plus en plus.

Monsieur Gregory l’épouvanteur nous dévoile ses faiblesses, ses failles ce qui le rend encore plus attachant pour ma part. J’aime toujours autant ce personnage.

On retrouve Alice dans une situation pas facile pour elle. Malgré sa condition, son humanité m’a touché. J’adore ce personnage, elle est pleine de mystère et imprévisible.

J’ai aimé rencontrer le frère de l’épouvanteur et de percer un début de secret concernant la mère de Thomas.

La plume de Joseph Delaney est toujours aussi fluide et accessible à tout le monde. Il a une manière à lui de nous plonger dans son univers et de nous tenir «prisonnier» dans son récit. Les pages se tournent encore une fois toutes seules et encore plus vite qu’avant.

En conclusion :

Un tome 2 à la hauteur de mes espérances ! De l’action du début à la fin. Des personnages plus fouillés avec plus de maturité pour Thomas, plus de faiblesses pour l’épouvanteur et plus d’humanité pour Alice. Les personnages secondaires sont parfait aussi, il y a de tout et pour tous les goûts. L’intrigue est très entrainante et tellement meilleure que la première. J’ai très hâte de le replonger dans cet univers et de retrouver nos trois personnages principaux.

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Challenge : "Weekend à 1000"
Challenge : Weekend à 1000 (Session 5)

Un nouveau Week end à 1000, la session 5 du "Challenge Weekend à 1000" créé par Lili Drawinthecity sur son blog Lili bouquine va bientôt commencer.

Le but est de lire 1000 pages à partir du vendredi 19h jusqu'au dimanche soir minuit.

C’est avec plaisir que je participe pour la quatrième fois.

Cette nouvelle session est particulière puisqu’il s’agit des 1 an du Challenge.

Et pour ajouter du piment pour cet anniversaire, Lili a eu la bonne idée d’incorporer des défis à réaliser, qui sont au nombre de 5.

Ce que j’ai prévu de lire :

  • Le tome 2 de la saga de L’épouvanteur : La malédiction de l’épouvanteur de Joseph Delaney,

avec pour défis : Lire un tome 2, faire une lecture commune avec un ou plusieurs participants, lire un livre dont le narrateur est un garçon.

Ce livre rentre aussi dans mon challenge 1 mois = 1 consigne où l’on doit lire un livre dont la couverture est rouge.

  • Le tome 1 de la saga « Félicity Atcock » : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain,

Avec pour défis : Relire un livre, commencer une série, lire un livre dont le narrateur est une fille.

  • Le tome 2 de la saga « Félicity Atcock » : Les anges ont la dent dure de Sophie Jomain,

Avec pour défis : Lire un minimum de 3 livres.

Il s’agira également d’une relecture.

Si tout se passe bien, ce week end, je lirai 3 livres et 7 défis seront réalisés.

Vendredi, il est 19h et c’est le top départ !

Je suis au taquet est je me jette sur mon premier livre, c'est-à-dire : Le tome 2 : La malédiction de l’épouvanteur.

A 23h30, la fatigue s’installe et les premières migraines aussi, j’en suis à la page 119. Ce tome 2 est très prenant, pas le temps de s’ennuyer et de souffler. Il est donc très difficile de le lâcher.

Samedi, debout à 11h30 passé et reprise de la lecture vers midi. Je me replonge très facilement dans l’histoire et c’est toujours aussi difficile de lever le nez du livre, mais avec les JO en fond sonore, j’ai fini par poser le bouquin.

Plus tard dans l’après midi, je me replonge dedans et je fini par reposer après l’apparition de nouveaux maux de tête. J’en suis à 233 pages.

Dimanche, à 11h30 passé également, je suis plus reposée et j’ai très très envie de LIRE !! ^^.
Je reprends donc la suite des aventures de Thomas Ward et de John Gregory et je les termine en fin d’après midi vers 17h30. Je totalise donc 362 pages.

Après une petite pause, je me lance dans la relecture du Tome 1 de la saga « Félicity Atcock » : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain que j’avais A-DO-RE !! C’est donc avec bonheur et délice que je me replonge dans cette histoire. Hé bien oui ! J’avais hâte de retrouver Terrence et surtout Stan !! Comment ne pas craquer pour eux ?!! ^^

Bilan :

A minuit, quand sonne la fin du challenge, je n’ai lu que 116 pages supplémentaires. Je réalise donc un total de 478 pages.

J’ai donc lu et terminer le Tome 2 : La malédiction de l’épouvanteur de Joseph Delaney. J’ai entamé le tome 1 : Les anges mordent aussi de Sophie Jomain.

C’est mon plus mauvais résultat, mais j’ai une fois de plus passé un très bon week end grâce à Lili et à vous ! MERCI !! Et au prochain Week end à 1000 !! :D

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantasy, #Aventure, #2014
Les Elus de Justine Patérour

Synopsis :

Éternelle rêveuse depuis sa plus tendre enfance, Alicia a toujours voulu se retrouver en plein cœur d’un lieu magique peuplé de personnages féériques et rempli de magie.

Mais le jour où elle va découvrir une porte magique qui la mènera tout droit vers le monde parallèle qu’elle s’était imaginé, elle va rapidement déchanter tant la vie n’y est pas aussi rose qu’elle le croyait…

Tombée en plein cœur d’une guerre que seuls les quatre Élus de la prophétie sont à même d’arrêter, une course contre la montre commence alors pour Alicia et ses compagnons de voyage, qui ne sont autres que sa meilleure amie… et son pire ennemi.

Ils devront alors s’unir sous une même bannière pour sauver ce monde et leur propre peau par la même occasion, pour le meilleur… comme pour le pire.

Mon avis :

Il n’y rien de plus stressant que d’écrire une chronique d’un livre écrit par une amie. Car oui, je connais Justine et je la considère comme telle :) C’est une jeune femme pleine de vie et très attachante dont je suis très heureuse d’avoir pu faire sa connaissance lors du Salon de Montreuil dernier.

Son livre m’avait déjà tapé dans l’œil avant notre rencontre. Alors, dès que j’ai eu l’occasion de me procurer son « bébé » je n’ai pas hésité une seule seconde même si la fantasy n’est pas mon genre de lecture habituel.

Mais revenons à l’histoire. Nous faisons la rencontre de trois adolescents de notre monde qui se retrouve aspiré dans un univers inconnu. Celui-ci n’est autre que le monde d’Alysiane où un « monstre » sème la terreur en mettant à feu et à sang différents villages des quatre peuples. Dans cet univers parallèle, une prophétie existe disant que quatre individus viendront renverser le pouvoir d’Azalée, le Mal en personne. Seulement voilà, Alicia, Sarah et Stephan ne sont que trois. Alors qui est cette quatrième personne et où est elle ? Comment des adolescents peuvent détruire Azalée alors qu’ils ne connaissent absolument pas ce monde dans lequel ils ont atterrit ? Voila entre autres les questions que le lecteur se pose.

Selon moi, le roman est composé de deux parties. La première, Justine nous présente les trois adolescents, nos personnages principaux. Mais également, l’univers dans lequel ils se retrouvent. Afin de nous le représenter tel qu’elle l’a imaginé, les descriptions sont donc nombreuses. Bien qu’elles soient très bien écrites, il y en avait trop pour moi. Je ressentais un manquait de l’action, de rythme.

Heureusement, dans la seconde, lorsque le voyage commence enfin. Les rebondissements sont présents et nos personnages en voient de toutes les couleurs. Cette deuxième partie est vraiment palpitante !

Et la fin ! Quelle FIN !! Je me doutais bien que Justine nous réserverai une fin où je chercherai à savoir s’il ne manque pas quelques pages à mon exemplaire. Malheureusement, ce n’est pas le cas ;)

Côté personnages, bien que l’histoire en elle-même m’ait plu, j’ai eu quelques difficultés avec eux, surtout avec les protagonistes féminins. J’ai eu cette impression qu’une fois nos trois élus arrivés en Alysiane, leur véritable caractère, personnalité ont fait surface et j’avoue que ça m’a déstabilisé.

La relation entre Alicia et Sarah est si forte qu'elle ressemble plus selon moi à un lien fraternel qu’une très grande et forte amitié. Elles sont tellement préoccupées à ce qu’ils peuvent arriver à l’une et à l’autre que leur résonnement et leur action ne sont pas toujours réfléchi.

Par contre, Stephan m’a beaucoup plus ! Lorsqu'on le rencontre dans notre monde, il est le genre de personne que l’on préfère éviter de croiser, mais dès qu’il se retrouve en Alysiane, il est tout simplement tout l’inverse ! C’est bien pour cette raison que j’ai complètement craqué pour lui !

Il en est de même pour Hakim, bien qu’au début, on a toute les raisons de ne pas l’apprécier Justine a réussi ce défi avec moi.

J’ai constaté également que les personnages masculins ont plus de sensibilité et de profondeurs que celui des filles et c’est ce qu’il m’a touché et plu !

Les personnages secondaires sont nombreux, cependant, Justine prend le temps de nous les présenter et de les rendre tous plus ou moins attachants.

La plume de Justine est fluide, même si le langage soutenue est majoritairement présent.

Conclusion :

L’histoire m’a globalement plus, surtout avec sa seconde partie palpitante. Des personnages masculins qui m'ont touchés et plu à défaut des personnages féminins. Une fin, qui nous donne juste envie de se jeter sur le tome 2. Il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit d’un premier roman et j’attends le mois de juin avec impatience pour connaître la suite et fin de cette aventure !

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2014
Rouge Rubis de Kerstin Gier

Synopsis :

Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse.

Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé.

Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Mon avis :

J’avais acheté ce roman suite à l’avis très enthousiaste de Jess chez Livraddict et je l’avais laissé dans ma PAL. Heureusement, avec Lili Drawinthecity, nous en avons fait une LC, sinon, ce livre n’en serait peut être pas sortie de si tôt.

L’histoire nous présente Gwendolyn, une adolescente de 16 ans qui se croyait être une jeune fille de son âge. Seulement voilà, sa famille possède un secret et tous les regards sont tournés vers sa cousine Charlotte. Mais, à la surprise générale, ce secret touchera Gwendolyn et non sa cousine.

Les voyages dans le temps est l’élément central de cette histoire. Pour le reste, je préfère vous laisser découvrir cette histoire par vous-même.

L’histoire est écrite du point de vu de Gwendolyn ce qui nous permet une immersion dans sa vie, dans son univers. Nous découvrons ce qui se passe en même temps qu’elle et nous ne sommes donc jamais perdus dans les explications. J’ai beaucoup aimé tout ce qui concerne les révélations du mythe de « ce Cercle ». Nous avons suffisamment de réponses pour ne pas être frustré mais heureusement, il reste encore beaucoup de questions sans réponses pour satisfaire ma curiosité dans le tome suivant et pour mon plus grand bonheur !

Côté personnages, Gwendolyn est notre personnage principal puisque c’est elle notre narratrice. C’est une lycéenne qui a toujours été reléguée à la deuxième place dans sa famille (juste après sa cousine Charlotte). Au début, je l’ai découverte un peu « gamine » mais avec ce qu’il va lui arriver, elle devient de plus en plus mature petit à petit. Cette évolution me plait et j’espère qu’elle continuera ainsi.

Il y a Gideon de Villier qui est le personnage masculin principal. Il possède le même don que Gwendolyn. Il est plus âgé que cette dernière et n’est franchement pas ravie de savoir qu’elle a bénéficié du don et non pas Charlotte. Cependant, Gwendolyn, finira par lui réserver des surprises.

C’est courant que le schéma des deux personnages principaux ont beaucoup de mal à s’entendre, puis fini par s’apprécier et développent des sentiments réciproques par la suite. Mais ici, ce schéma se met en place progressivement et j’ai comme la nette impression qu’il se finira ainsi dans les prochains tomes. Cependant, l’auteure peut encore me surprendre.

Pour les personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé Leslie, la meilleure amie de Gwen et sa famille plus ou moins farfelue.

Je n’arrive pas à me prononcer sur les membres du Cercle, même si au premier abord ce ne sont pas des personnages que l’on peut apprécier. Il y a trop de mystères qui les entourent. Par contre, je me suis attachée à Georges et à Mme Rossini.

Ce livre se lit tout seul ! Les pages se tournent sans s’en rendre compte. La plume de Kerstin Gier est très agréable et incroyablement fluide.

En conclusion :

Un premier tome très réussi ! J’ai passé un excellent moment. L’histoire est originale et j’ai été happé dès la première page et eu un mal fou à reposer le livre. Bien que, l’histoire prend le temps à se mettre en place. Un livre de je conseille fortement à découvrir rapidement !

Note : 18/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog