Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Romance, #2014
Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay

Synopsis :

Je m'appelle Nastya. Voilà 452 jours que je ne parle plus. A personne. Depuis que quelqu'un m'a volé ma vie et ma seule passion.

Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit. Sauf Josh Bennett. Il est toujours seul, comme moi. Un jour, il me parle. Et ma vie change. Encore une fois.

Mon avis :

Après en avoir beaucoup entendu parler par Marvin de « Forbidden books », par Anne-Charlotte de « Gala de Livres » et par Simi de « Les p’tits loisirs de Simi » de cette histoire au moment de sa sortie, je me devais de la découvrir. Grâce au Challenge « Week-end à 1000 » créé et organisé par Lili Drawinthecity, je me suis dis que c’était l’occasion de le sortir enfin de ma PAL. Je ne regrette aucunement mon choix, bien au contraire !

On découvre dès la première page Nastya, une adolescente qui est sur le point d’intégrer un nouveau lycée. Elle ne parle pas, communique uniquement par sa gestuelle et par écrit seulement lorsque cela est nécessaire. Parallèlement, Josh est un garçon solitaire que personne n’ose approcher ou bien affronter.

Le lecteur comprend dès les premières pages que ces deux personnages ont un passé difficile. Plus on avance dans l’histoire, plus le lecteur est avide de le connaitre. Le début est lent mais, nous permet de faire tranquillement connaissance avec eux et Nastya et Josh entre eux.

J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de leur relation, leur façon de se reconstruire et de réapprendre à faire confiance à nouveau car cette histoire est clairement cela. Katja Millay a réussi à travers ce livre de nous transmettre ce message tout à fait crédible. La reconstruction après ce qu’ils leur sont arrivés est possible.

Et la fin … Quelle fin ! Je n’aurai jamais cru que trois petits mots puissent donner tout un sens à une histoire, toute cette dimension, pourtant c’est le cas pour celle-ci !

Bien qu’ils soient jeunes tous les deux, ils ont déjà un lourd passé, un passé douloureux qui touche et rende empathique le lecteur. L’auteure n’en fait heureusement pas une caricature et a su créer des personnages « vrais », « authentiques » et tellement humain ! C’est tout ce mélange qui m’a fait craquer pour Nastya et Josh. Aucune personne de leur âge ne devrait traverser ce genre d’épreuves.

Dans chacun des personnages, l’aspect psychologique abordé est vraiment très intéressant et surtout tellement réaliste.

Natya essaie du mieux qu’elle le peut de se reconstruire et elle se protège derrière son attitude, son mode vestimentaire qui lui servent de carapace, d’une nouvelle identité. Naturellement, elle est pleine de colère et ne souhaite en aucun cas devoir quoi que ce soit à qui que ce soit. Alors, elle s’interdit de ressentir certaines émotions. En revanche dans son silence, les observations de Nastya ne manquent pas d’humour. Son personnage tout comme son histoire m’a énormément touché.

Josh quand à lui se plonge corps et âme sans sa passion pour la menuiserie. Cela lui permet de ne pas penser à sa situation. Il est d’une grande bonté et d’une grande générosité. J’ai aimé qu’il ne juge pas les autres, qu’il les accepte tels qu’ils sont.

Il y a un autre personnage qui m’a énormément plus, énormément touché. Il s’agit de Drew, le meilleur ami de Josh. Le proverbe : « Ne pas se fier aux apparences » est clairement valable pour ces 3 personnages, mais il l’est selon moi encore plus avec Drew. Lorsqu’il nous l’est présenté pour la première fois, on s’imagine le parfait idiot qui drague tous ce qui bouge portant une jupe. Ce personnage se révèle être beaucoup plus complexe. Sous son masque de beau gosse qui fait tomber toutes les filles, il se trouve être très sensible et avec des valeurs que son image ne reflète pas.

Concernant la plume de Katja Millay, elle est incroyable ! Je suis tombée sous le charme. Avec des mots simples, elle arrive à vous transmettre toute une palette d’émotions plus ou moins fortes. Le fait que l’histoire soit écrite du point de vu de Nastya, nous la rend encore plus proche de nous. C’est fluide et complètement addictif. Les 500 pages défilent tellement vite qu’on en redemande !

En conclusion :

Ce livre est un véritable très très gros coup de cœur !! Une histoire poignante, approfondi et crédible avec des personnages très attachant. Cette histoire m’a fait ressentir mille et une émotions. Ce livre est bien plus qu’une simple d’histoire d’amour, c’est un livre sur la reconstruction, sur la confiance, l’amitié, l’acceptation, …

Bref, c’est une histoire à ne surtout pas raté !! A lire de toute URGENCE !!

Note : TRES TRES GROS COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Concours 1 an
CONCOURS 1 AN : Spécial – La sélection de Kiera Cass

Tout d’abord, je tiens à remercier toutes les personnes qui viennent ici et qui prennent le temps de lire mes chroniques. Pour moi, mon blog est un lieu de partage et de découverte et en les lisant vous m’aidez à ce qu’il le soit, donc un GRAND MERCI à vous !!

Cette première année au sein de la Blogosphère a été riche en rencontre, je suis ravie et très heureuse d’avoir rencontrée chacune des personnes (qu’elles soient de la blogo ou non) lors des Salons (Montreuil, SDL de PARIS et Le Printemps du livre de Montaigu). J’ai passé des moments forts en émotions, de rigolades, de véritables instants inoubliables (d’ailleurs mes comptes rendus de salon en témoignent) !! Un GROS GROS MERCI !! Et pour celles et ceux que je ne connais pas encore, j’espère que l’occasion se présentera un jour.

Étant fan de la Saga : La Sélection de Kiera et avec la sortie récente du tome 3 et du tome « histoires secrètes », j’ai décidé de vous offrir un tome au choix.

Il est tant de passer au concours :

Le lot en jeu est un des 4 livres au choix de la Saga : La Sélection de Kiera Cass

Le concours se déroulera du 29 mai au 15 juin inclus (c'est-à-dire jusqu’à 23h59)

Il est ouvert à la France et à la Belgique

Le livre sera à mes frais et envoyé par Amazon. Je décline toutes responsabilités de perte ou de vol du colis.

Pour participer:

  • Il vous suffit de m’envoyer un mail en cliquant sur « Contact » qui se trouve dans la catégorie « pages » en haut à droite, en précisant l’objet : « Concours 1 an ».
  • Dans ce mail, vous indiquerez le nom ou le pseudo sous lequel vous souhaitez apparaitre lors de l’annonce des résultats.
  • Un minimum de politesse est demandé (Bonjour, merci, au revoir, …).
  • Une seule participation par personne/famille/foyer.
  • L’annonce des résultats s’effectuera sur le blog donc n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter et ou à la page Facebook mais seulement si vous compter RESTER !!
    Si au bout de 48h le ou la gagnante ne se manifeste pas par mail avec ses coordonnées, il y aura un nouveau tirage au sort.
  • Étant très curieuse et aimant faire exploser ma Wish list et par la même occasion ma PAL, dites-moi quel est le livre que vous me recommanderai.
  • En cas de non respect des règles, je me garde le droit d’annuler la participation.

Avant le résultat, je voudrais vous remercier pour tous vos adorable mails et vos recommandations livresque ! Vos petits mots m'ont fait beaucoup plaisir ! Merci beaucoup ! :D

Passons au résultat :

La main innocente (qui a tiré au sort le nom du gagnant) a désigné GOUTTE MATHIEU M !! FÉLICITATIONS !!

J'attends de tes nouvelles dont tes coordonnées postale et le numéro du tome ou bien le hors série que tu as choisi jusqu'au dimanche 22 juin 23h59.

Au delà de cette date, il y aura un nouveau tirage au sort.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Manga, #Seinen, #2014
La saga DRUG-ON de Misaki Saito

Synopsis :

Par bravade et soif d’aventure, Ian et ses amis Lulu et Paul décident de se rendre sur Dragon’s Beak (la Gueule du dragon), une île mystérieuse sur laquelle planent d’inquiétantes légendes.

Ils rencontreront en chemin Alice et Kai, des individus aux pouvoirs étranges. Ces derniers vaudront à une partie des fouineurs un sort des plus funestes…

Une dizaine d’années plus tard, Ian devenu journaliste croisera de nouveau Alice. A sa grande stupéfaction, le temps ne semble pas avoir eu d'effet sur elle…

Mon avis :

Je ne me souviens plus de la raison qui m’a poussé à me procurer la saga, sûrement le côté fantastique de l’histoire. Pourtant, elle est restée dans ma PAL pendant plusieurs mois.

L’histoire commence avec trois amis, Ian, Paul et Lulu qui décident d’aller au bout de leur curiosité en se rendant sur cette île où une source très convoitée, permettrai de réaliser tous les souhaits. Mais, la situation tourne au drame ! Une fois sur île, ces derniers se retrouvent devant des monstres que les « Takers », traquent et tuent. Malheureusement, seulement un d’entre eux survit.

L’intrigue commence vraiment 15 ans après cet événement où le lecteur rencontre tous les « takers » et leur « Valet », leur partenaire. Leur mission est d’empêcher le « public » de se rendre sur l’île, mais surtout de la source où les pouvoirs rendent les visiteurs avides de puissance. Mais lorsqu’ils arrivent tout de même à l’atteindre, soit ils en réchappent, soit ils se transforment en monstres.

On comprend donc pourquoi les « Takers » préfèrent les dissuader avant qu’il ne soit obligé de les tuer une fois transformé.

Parallèlement, ils cherchent un moyen de tuer « Le Comte » et ses deux sujets une bonne fois pour toute.

La fin conclue qu’une partie des événements avec des révélations au bon moment, mais il y a encore beaucoup de questions qui pour ma part n’ont pas trouvé de réponse et ce manque me donne un goût d’inachevé.

Ce qui m’a déconcerté, c’est le fait qu’à aucun moment il n’est indiqué ce changement de laps de temps juste après la venue de Ian et ses amis. C’est en retrouvant Ian avec quelques d’années de plus que j’ai compris.

Parfois, je ne comprenais pas où l’on m’amenait. Il y a certains passages qui n’apportent rien car ils ne sont pas expliqué et exploité jusqu’au bout.

Même si le scénario de la saga complète a été plutôt brouillon pour moi, le point fort reste les personnages. Lorsque leur psychologie est abordée, l’histoire prend beaucoup plus d’intérêts. Ce sont les parties que j’ai préféré.

Parmi les personnages principaux, il y a trois « takers » et font chacun équipe avec leur « Valet », leur subalterne. Chaque chasseur de montres possède un pouvoir lié aux éléments.

On découvre Alice en premier. Elle est la partenaire de Kai. Elle est tendre et docile et souvent malmenée par son maitre. Cela ne l’empêche pas de risquer sa vie pour lui.

Kai est un « taker » qui utilise la terre. C’est un asocial qui vit dans un château et mène la vie dure à Alice.

Dorothy et Jack forment l’une des équipes. Dorothy est le « Valet » de Jack. Ils sont très proche l’un de l’autre. Dorothy est le personnage féminin qui m’a le plus plu. Elle est forte et a du caractère, mais elle est également téméraire ce qui va parfois lui provoquer des problèmes. Jack, quand à lui est un taker au pouvoir lié au vent. Il est du genre tyrannique et capricieux et se montre parfois immature et puéril.

Peter et Jill forment le dernier partenariat. Peter est le « Valet » de Jill. Il a l’apparence d’un enfant alors qu’il bien plus âgé que Jack et les autres. Jill est un « taker » qui utilise l’eau. Elle est comme son partenaire la plus âgée des chasseurs de monstres. Avant qu’elle apparaisse, elle vivait une vie retirée pendant que Kai et Jack s’occupaient de son travail.

L’existence du « Comte », leur plus grand ennemi, est comparable à celle du Dieu de la Mort car tous ceux qui le croisent décèdent. Il a obtenu ce pouvoir grâce à sa source.

Côté graphisme, il est agréable et esthétique. Les traits sont fins. De cet aspect là, je n’ai rien à lui reproché.

En conclusion :

Une saga dont je ressors mitigée. Un récit avec une base très tentante mais qui pour ma part de m’a pas entièrement convaincu et d’une fin avec un sentiment d’inachevé. Par contre, la psychologie des personnages est vraiment le gros point fort de l’histoire et le graphisme fin rend la lecture très agréable à lire.

Note : 12/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Challenge : "Weekend à 1000"
Challenge : Weekend à 1000 (Session 6)

Eh C’est PARTIIIE !!!! Depuis 19h, la session 6 du "Challenge Weekend à 1000" créé par Lili Drawinthecity sur son blog Lili bouquine a commencé.

Le but est de lire 1000 pages à partir du vendredi 19h jusqu'au dimanche soir minuit.

Il s'agit de ma cinquième participation.

J'ai prévu de lire :

- La saga DRUG-ON composée de 5 mangas de Misaki Saito (ma PAL mangas de descendant pas)

- Une lecture secrète que je m’empresserai de partager lors de sa sortie

- Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay

Vendredi, peu avant minuit, j’ai déjà lu 4 des 5 tomes de la saga DRUG-ON et je m’apprête à commencer le 5ème.

Samedi matin au alentour des 11 heures, je suis réveillée et je termine mon 5ème et dernier tome de la saga. J’ai des difficultés à savoir si j’ai aimé ou pas cette saga. Il y a certaines choses qui m’ont plu et d’autres moins. Je suis plutôt mitigée.

Après des imprévus personnels, je me commence la lecture secrète en fin d’après midi. J’ai vraiment hâte de le commencer et de connaitre la suite ! ;)

En soirée, je suis toujours dedans et pour mon plus grand bonheur, je n’en suis ABSOLUMENT pas déçue ! C’est JUSTE une bombe ce tome !! J’aimerai vous en dire plus maintenant. Un peu de patience et je ne manquerai pas de vous en parler de nouveau au moment de sa sortie ;) Je peux juste vous dire qu’il est rythmé et que je me suis obligée à le poser pour le faire durer au maximum !

Dimanche en fin de matinée, je me lève et je me jette sur la suite et je la termine en milieu d’après midi. Ce tome m’a complètement conquis !! Et comme à chaque fois, je souhaite la suite ! :D

En fin d’après midi, je commence Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay dont je n’arrête pas d’en entendre parler !! Et il m’a tout simplement semblé que c’est le bon moment pour le sortir ! :D

Il est presque minuit et j’ai lu 1/5 de l’histoire. Je pense que celui la aussi, je vais faire en sorte qu'il dure un maximum. J’aime beaucoup même si je trouve le début un peu long. Mais, cela permet aux personnages de faire connaissance, tout comme avec le lecteur. Je pense que si ça avait été plus rapide cela m’aurai dérangé dû au passé lourd des deux personnages.

Bilan :

192x5 pages pour la saga de mangas + 156 pages en PDF de ma lecture secrète + 112 pages de Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay = 1228 pages ! :D

Je suis vraiment très heureuse de ce résultat, je l’ai surtout réussi grâce aux mangas et cela m’aura aussi permis de faire baisser cette PAL.

Je tiens à remercier Lili d'avoir créé et organisé ce challenge et de m'avoir fait passer un très bon weekend livresque !! Et rendez-vous à la prochaine session ;)

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantasy, #2014
Le puits des mémoires, tome 3 : Les terres de cristal  de Gabriel Katz

Synopsis :

Au cœur de Woltan, tandis que se lèvent les premières tempêtes de neige, Nils, Karib et Olen luttent encore pour survivre. La menace du complot pèse plus que jamais, dans cet immense royaume où les assassins règnent en maîtres. Loin, très loin au nord, s’étendent les Terres de Cristal, dont les glaces éternelles dissimulent un terrible secret.

Dans le luxe des palais où chacun pourrait être un traître, les fugitifs sans mémoire savent désormais qui ils sont. Mais le danger n’en est que plus grand, car la vérité se rapproche…

Mon avis :

Suite au cliffhanger et à la révélation de fou à la fin du tome 2, je ne pouvais que me jeter rapidement sur le 3ème et dernier volume. En plus, j’adore les couvertures des livres de chez Scrinéo !! Celles des livres précédents et ceux de la trilogie « Le livre de Saskia » de Marie Pavlenko sont vraiment splendide. J’aime cet aspect « peinture » qui correspond bien à l’univers de la fantasy.

L’histoire reprend juste après les évènements du tome précédant. Il n’y a pas de coupure temporelle et même si le lecteur a lu autres choses entre temps, les éléments reviennent rapidement en tête.

Maintenant, que l’on connait les identités de nos trois protagonistes, il leur reste encore à découvrir la vérité et les motivations des personnes derrières cette machination. Mais c’est sans compter sur leur adaptation rapide et leur crédibilité de leur ancienne « nouvelle » vie, car un seul mot de travers ou un geste déplacé et tout peut se terminer ! De plus, une guerre se profile.

L’histoire est toujours aussi bien ficelé, on ne s’ennui pas. Il y a moins de rebondissements et de retournements de situations que le volume 2 mais les explications et les surprises n’ont pas manqué pour ma part alors que j’avais quelques hypothèses. L’atmosphère de l’histoire est encore plus sombre, heureusement, l’humour de nos trois héros est toujours là. La présence de deux personnages féminins adoucit cette noirceur et elles se révèlent être plus forte qu’elles ont en l’air. Bref, J’ai ADORE !!

Je m’attendais à un final différent, mais cette surprise me l’a fait aimer encore plus. J’ai eu les réponses à la plupart de mes questions et il est possible que je trouverai celles qui restent dans un prochain roman, qui sait ?

Concernant les personnages, le lecteur constate rapidement que les personnages ont bien évolué tout au long de la saga et sont bien loin de leur ancienne vie.

Olen, cet homme qui se sentait bien partout où il se trouvait est confronté à la difficulté de son « réel » statut. Cela va refaire sortir son côté capricieux de son ancienne vie, mais après quelques événements, il fera tout pour se rattraper.

Karib est le personnage qui retrouve avec le plus d’aisance ses repères de son ancienne vie. Dans ce tome, il reste égal à lui-même et fera tout pour Olen et Nils « ses frères ».

Nils est probablement le personnage le plus mystérieux dû à son passé. Alors que je préférais Karib dans le tome 1, aujourd’hui mon préféré est sans conteste Nils. Cet homme montre de plus en plus ses faiblesses et son histoire m’a énormément touché. Il peut être celui qu’il est aujourd’hui et en une fraction de seconde celui qu’il était hier.

On retrouve deux personnages féminins, Oranie et Norah. Leur présence donne une nouvelle couleur à l’histoire et un peu d’amour ne fait pas de mal ! J’ai aimé retrouver Oranie et Olen réunis et découvrir que Norah a réussi à faire fondre le cœur de Nils.

Bien entendu, il y a « pleins » de « méchants », bien « méchants » et des traites, mais ceux la, je vous laisse les découvrir.

La plume de l’auteur est toujours un plaisir, elle est simple et a l’avantage d’être accessible à tout le monde. En plus, elle est très fluide, encore et toujours addictive et les courts chapitres ne diront pas le contraire. Résultat, les 428 pages se lisent vite.

Cette saga est la première que je lis en tant que fantasy pure et dure et je dois avouer que Gabriel Katz a réussi son pari en me faisant aimer le genre. Si tout les livres fantasy sont aussi bien écrit que cette trilogie alors ce genre risque fort bien d’envahir ma bibliothèque !

En conclusion :

Ce tome est une très bonne conclusion pour cette histoire qui nous apporte la quasi-totalité des réponses posées. L’humour, la camaraderie et les personnages en tant que tels sont les quelques ingrédients qui me font autant aimer cette saga. Nils, Karib et Olen vont me manquer, c’est certain. Cette trilogie est à découvrir d’urgence pour toutes les personnes aimant le genre et pour celles qui souhaitent le découvrir !

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #Contemporaine, #2014
La pomme de Justine de Valérie Harvey

Synopsis :

Justine a 18 ans et se remet d'une relation amoureuse difficile. Alexandre, 28 ans, ne fait plus confiance aux femmes, surtout aux jeunes femmes, depuis que de fausses accusations d'agressions sexuelles lui ont volé sa réputation et son emploi. Une amitié inattendue, le temps d'un été, vient toutefois panser leurs blessures, mais la complicité pourra-t-elle être plus forte que le passé et la différence d'âge? De la forêt sauvage au cégep où ils se retrouveront sans le vouloir au-delà des interdits et des idées reçues, l'amour emprunte bien des détours.

Mon avis :

Je dois avouer que ce livre, je l’ai trouvé tout à fait par hasard. Je ne connaissais ni le titre, ni l’auteur, ni la maison d’édition. C’est en fouillant sur Amazon que je suis tombée sur cette couverture et je dois dire que c’est grâce à elle que je voulais le découvrir ! Le résumé a juste renforcé mon envie de le lire.

Dès le début de l’histoire, nous assistons à la première rencontre entre Justine et Alexandre au camp de réserve naturel au Québec où elle travaille durant l’été. Mais, celle-ci n’a rien de romantique, bien au contraire. Seulement Justine, très attentive à ce qui l’entoure s’aperçoit très vite que quelque chose ne va pas. Elle se rend donc à ce chalet, celui d’Alexandre. Malgré un mauvais départ et grâce à la persévérance de Justine, une amitié entre eux va naitre.

Alors que je pensais que l’auteur allait étirer toute son histoire sur ces « bases » là, et en faire une histoire « gnan-gnan ». Ce n’est en réalité absolument pas le cas ! Valérie Harvey a eu la très bonne idée de diviser son histoire en deux parties et dans deux cadres différents. Le changement de lieux permet de bien faire marquer et évoluer le récit. Dans le cas contraire, il aurait été possible que l’histoire tourne un peu en rond et aurai fait perdre tout le charme de cette histoire. Car oui ! Du charme, elle n’en manque pas ! Et surtout, il n’y a pas de cliché dans cette romance !

La fin est comme je les aime, même si je suis triste à l’idée de les quitter.

J’ai ADORE les personnages, les deux principaux sont incroyablement attachants et très bien travaillés. J’ai beaucoup aimé la psychologie lié à leur passé et leur caractère qui permettent facilement de se retrouver en eux.

Justine a beau avoir seulement 18 ans, lorsque le lecteur la rencontre (tout comme avec Alexandre), elle est vraiment très mature pour son âge. Elle est persévérante, elle ne lâchera rien tant que ses objectifs ne sont pas atteint.

Alexandre a 28 ans et c’est un homme avec beaucoup de bonté. Mais avec ce qui lui arrive au début, il fera tout pour que Justine ne le dérange pas. Il décide donc dans un premier temps de répondre à ses encouragements afin d'avoir la paix ensuite.

J’ai ADORE la plume de Valérie. Elle est belle et poétique ! Bien que le texte soit écrit en français canadien et que certains mots, phrases et/ou expressions agacent et/ou rebutent les lecteurs, pour moi, c’est ce qui donnait le caractère et la couleur de ce roman. Cette romance fait ressentir une très large palette d’émotions qui ne peuvent que nous toucher.

Les pages et les chapitres défilent à toute allure, au point qu’en moins de 24 heures, le livre était lu !

En conclusion :

Ce livre a été une sorte de révélation ! Elle vous apporte tout l’optimiste et le sourire pour les célibataires ! Cette romance est surtout un Hymne à l’Amour avec un Grand A et où l’amour ne connait pas la différence d’âge ! C’est une histoire merveilleuse dont je suis certaine que je relirai en cas de blues. C’est une ROMANCE QUE JE VOUS OBLIGE DE DECOUVRIR AU PLUS VITE !!! ;)

Note : TRES GROS COUP DE CŒUR !!!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantasy, #Jeunesse, #Challenge : 1 mois = 1 consigne, #2014
L’épouvanteur, Tome 3 :  Le secret de l’épouvanteur de Joseph Delaney

Synopsis :

" L'hiver va être long et rude, mon fils. Tous les signes l'annoncent. Les hirondelles se sont envolées vers le sud presque un mois plus tôt qu'à l'accoutumée, et les premières gelées sont survenues alors que mes rosiers étaient encore en fleur Je n'avais jamais vu ça. Ca sera une période éprouvante : aucun de nous n'en sortira indemne. Aussi, ne quitte jamais ton maître. Il est ton seul véritable ami. Vous devrez vous soutenir l'un l'autre " Alors que le froid se fait plus vif, l'Epouvanteur reçoit un message qui semble grandement le perturber. Il décide aussitôt de quitter Chipenden pour se rendre dans sa maison d'hiver, à Anglezarke. La vieille demeure est lugubre : dans les profondeurs obscures de ses caves sont enfermées des sorcières et des gobelins. Quant au mystérieux auteur de la lettre, qui rôde dans les parages, il se révèle être l'ennemi juré de John Gregory. Au cours de longs mois d'hiver, Tom découvre peu à peu le passé caché de son maître. L'Epouvanteur doit-il payer le prix de ses erreurs de jeunesse ? Lorsque certains secrets qu'il a toujours dissimulés, seront finalement dévoilés, Tom va se trouver en grand danger...

Mon avis :

Tout comme les Tome 1 et 2, cette lecture rentre dans le cadre du challenge « 1 mois = 1 consigne », où pour ce mois de mai, nous devons découvrir une suite de saga. Il s’agit également et toujours d’une Lecture Commune avec Thomas du blog « Le chasseur de mots ».

Le tome précédant étant un COUP DE CŒUR, j’avais hâte de retrouver nos héros, son univers et son atmosphère.

L’histoire reprend peu de temps après la fin des précédentes aventures de Thomas, de l’épouvanteur et d’Alice. Ils vont se rendent à la maison d’hiver de Monsieur Gregory situé à Anglezarke et bien entendu rien ne se passe comme prévu ! Un certain Morgan fera tout pour se venger de l’épouvanteur et n’hésitera pas à utilisé des ruses pour arriver à ses fins.

L’histoire s’installe lentement contrairement au volume 2 et jusqu’ à la fin, le lecteur ne sait pas où l’auteur souhaite l’emmener. Petit à petit, le lecteur en apprendra plus sur le passé de Monsieur Grégory et certains de ses secrets. Mais heureusement, tout n’est pas dévoilé. Il y a toujours une part de mystère qui l’entoure.

J’ai particulièrement apprécié les passages dans la cave de cette demeure où la tension est palpable. Mais, la fin est trop rapide à mon goût, même si cela est bien expliqué et exploité. L'épilogue annonce une suite prometteuse que j'ai hâte de découvrir.

J’apprécie beaucoup que l’auteur intègre toujours dans son histoire des valeurs telles que le devoir, l’amitié, la confiance, …

Côté personnages, Thomas a grandi mais ici, ses actes et ses réactions de sont pas toujours réfléchi avec du recul même si les situations auxquelles il est confronté explique cela. Cependant, Thomas est toujours aussi courageux, voir même plus dans ce tome.

Alice reste égale à elle-même. Elle continue de dire ce qu’elle pense et d’agir comme elle l’a toujours fait. Elle sait aussi ce qui est juste et lorsque Thomas ou l’épouvanteur sont en difficultés, elle est toujours présente.

L’épouvanteur, Monsieur John Grégory est depuis le début l’un des personnages les plus mystérieux. Ici, il y a des révélations faites sur des situations liés à son passé et sur ses secrets. On constate qu’il est humain dût à certaines de ses faiblesses. Le voile sur lui se lève un peu.

J’aime toujours autant suivre les aventures du trio et continue a être attachant.

La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et addictive. Les pages se tournent encore et toujours trop vite et j’aime toujours autant l’atmosphère sombre et glaciale de ce tome.

En conclusion :

Un tome un peu moins bien pour ma part, dut à l’installation de son histoire trop lente à mon goût. Les révélations arrivent en comptes gouttes ce que j’ai apprécié. Avoir été dans le flou pendant toute la durée de l’histoire est en même temps une bonne et une mauvaise chose. Une bonne pour la surprise, une mauvaise parce que je ne m’attendais à une autre fin. Cependant, dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment de lecture.

Note : 18/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog