Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Challenge : 1 mois = 1 consigne, #2014
Les stagiaires de Samantha Bailly

Synopsis :

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative.

Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.

Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne.

Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro...

Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent.

Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

Quand la "génération Y" entre en collision avec le monde du travail : un récit marquant dans lequel beaucoup de jeunes adultes se reconnaîtront.

Mon avis :

Ayant aimé « A pile ou face » et adoré « Ceux qui nous lie », j’avais très envie de découvrir son dernier roman contemporain. Sachant que Samantha sera de nouveau présente aux Utopiales de Nantes cette année, je me suis dit que c’était le moment de le sortir enfin de ma PAL.

Ici, nous suivons à travers nos deux narrateurs Ophélie et Arthur, leur quotidien dans leur vie personnelle et celle de stagiaire au sein d’une entreprise spécialisé dans l’industrie créative. A travers eux, le lecteur fait également la connaissance de leur entourage (famille et amis), celle des différents services, ainsi que leurs supérieurs, leurs collègues et ceux qui comme eux sont stagiaire.

Ce roman m’a fortement rappelé ma période où contrairement aux personnages, je n’étais pas stagiaires mais en CDD. Chaque lecteur peut se reconnaitre dans cette histoire tant le réalisme de leur vie de tous les jours peut être la nôtre. Comme dans nos vies, des relations se nouent et d’autres se brisent. C’est ce qui a été pour moi, le point fort de cette lecture.

D’ailleurs, la conclusion de cette aventure ne m’a pas surprise étant un pan de leur vie.

Côté personnages, Ophélie est une jeune femme de 23 ans, stagiaire dans le service « communication ». Bien qu’elle soit heureuse de cette nouvelle page de sa vie qui s’écrit, elle a cependant quelques difficultés à laisser derrière-elle son petit ami et sa vie provinciale. Ophélie est une battante, elle fera tout pour obtenir ce qu’elle veut et cela dans tous ses projets. Elle est également authentique et proche de nous. C’est sans conteste, qu’elle a été le protagoniste que j’ai préféré dans ce roman.

Quant a Arthur, celui-ci est stagiaire au service « contrôle et gestion ». La description faite de lui ainsi que ces actions ne m’ont pas permis de m’attacher à lui, tout simplement parce que, je n’ai aucune affinité avec ce genre de personnes dans la vie.

Mais on rencontre aussi, Alix et Hugues. La première est stagiaire au service « éditorial », le second au service « graphique ». Alix est une geek et une grande fan de mangas et d’animés. Elle est également délurée et pétillante et ne ressemble pas à un mannequin, ce que j’ai beaucoup apprécié. Hugues ne se dévoile pas beaucoup, voir même trop peu à mon goût, mais c’est le protagoniste masculin que j’ai préféré.

Encore une fois, la plume de Samantha BAILLY a su m’embarquer ! C’est incroyable à quel point ce livre peut nous parler à tous avec ce récit si justement écrit.

J’ai aimé l’alternance des chapitres entre ceux d’Ophélie et ceux d’Arthur. Cependant, j’aurai amé qu’au début de chapitre je sache qui sera le prochain narrateur. Il s’agit du seul petit bémol que j’aurai à ajouter.

En conclusion :

Une fois de plus, grâce à Samantha, j’ai passé un très bon moment où j’ai ressenti beaucoup d’émotions ! Celles-ci, produit par des personnages authentique et d’une histoire très réaliste. L’écriture est toujours aussi magnifique et addictive. Je vous conseille vivement de découvrir cette histoire qui éventuellement vous rappellera vos propres premiers pas dans la vie active.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Dystopie, #Jeunesse, #2014
L’épreuve –Tome 1 : Le Labyrinthe de James Dashner

Synopsis :

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.

Mon avis :

J’ai toujours eu une petite appréhension dès qu’il s’agit de dystopie, mais avec l’arrivée de son adaptation cinématographique et de tous les excellents avis cela à achever ma curiosité.

Le roman commence très fort ! Le prologue plonge tout de suite le lecteur dans l’ambiance. On découvre Thomas apeuré et amnésique et à travers lui, toute cette communauté d’ados et de préadolescents dans laquelle il va devoir s’intégrer. Rapidement, Thomas va comprendre « l’enfer » dans lequel il se retrouve. Pourtant, il est convaincu que cet endroit lui dit quelques choses et qu’au fond de lui, il doit être « coureur » avant même de savoir en quoi cela consiste exactement. Il est également persuadé qu’il connait la résolution du labyrinthe dans lequel il se trouve avec tous les autres. Pour ne rien arranger, ses compatriotes l’accusent d’être à l’origine des différents et grands changements auxquels ils doivent faire face, dont l’arrivée de la seule fille.

De la première à la dernière page de ce premier tome, ce livre est sombre et truffé de mystères. Il a beau en avoir beaucoup, 95% des interrogations sont résolus dans ce premier tome. Cela permet aussi de satisfaire la curiosité et de soulager la frustration dût à la pression de l’intrigue qui monte crescendo. Je peux vous confirmer que cette histoire m’a rendu complètement folle !! Et ayant lu une partie lorsque j’étais malade, mon imagination a été débordante concernant les réponses à toutes mes questions !

Il est clair, que les 5% restant seront bien présent pour relancer l’intrigue dans le tome suivant : « La terre brûlée » et je peux vous affirmer que j’ai hâte de la connaitre et de retrouver tout ce petit monde !!

Côté personnages, le lecteur suit uniquement Thomas dans la découverte des lieux, des mystères et c’est aussi à travers lui que l’on fait la connaissance des autres protagonistes. Comme s’il s’agissait d’une véritable communauté, chaque personnage apporte son petit quelque chose et sa complémentarité au groupe.

J’ai adoré Thomas, pour ses qualités. Malgré son amnésie, il a l’âme d’un leader et sait s’imposer en tant que tel.

La plume de James Dashner est incroyable fluide et les très courts chapitres donnent tout de suite un rythme très soutenu. Dès la première page, le lecteur est pris en otage, d’une manière que l’on pourrait presque comparer à ce groupe piégé dans ce labyrinthe.

En conclusion :

Un premier tome qui plonge le lecteur dans une atmosphère sombre et mystérieuse à souhait ! Les protagonistes ont des caractères uniques et complémentaires. Les nombreuses interrogations à résoudre nous rendent complètement accro à cette histoire jusqu’à la dernière page et même si de nouvelles apparaissent et que la frustration est de nouveau là, on en redemanderait tellement l’idée et l’univers bon !!

Note : GROS COUP DE CŒUR

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2014
La merveilleuse boutique de crèmes glacées  de Viviane d’Abby Clements

Synopsis :

Une boutique de crèmes glacées gourmandes, aux délicieux parfums et à la décoration rétro : voilà ce qu’Anna et Imogène héritent un beau jour de leur grand-mère Viviane. Les deux sœurs avaient pourtant chacune des projets, un amoureux, une vie toute tracée à construire, mais elles décident sur un coup de tête de reprendre ensemble la petite échoppe. Une chose est sûre : cet été ne sera comme aucun autre.

Mon avis :

Je dois avouer que je serai passée complètement à côté de cette histoire si les avis de Mathieu M d’Enjoy Books et de Simi des P’tits loisirs de Simi ne m’avaient pas rendu curieuse ! J’en profite également pour remercier Simi pour ce prêt car sans elle, le livre serait probablement resté à jamais dans ma Wish-list.

Ici, nous faisons la connaissance des deux petites filles de la défunte Viviane, Imogène et Anna qui héritent d’une des plus grandes fiertés de leur grand-mère ; sa boutique de crèmes glacées. Mais, cela fait des années qu’elle ne fonctionne plus aussi bien. Après mûres réflexions, Anna choisie de laisser tomber son poste bien payé mais dans lequel elle ne s’épanouit pas. Imogène de son côté décide de mettre son projet de côté pour qu’ensemble les deux sœurs puissent reprendre le flambeau à la demande de Viviane. Les filles devront trouver un moyen d’innover et être dans l’air du temps pour retrouver le succès d’antan de cette boutique. Pour cela, elles peuvent compter sur les bonnes idées d’Imogène et le savoir faire d’Anna.

Cette histoire est une vraie bouffée d’oxygène ! Certes, le concept de l’histoire n’est pas nouveau et on se doute de la fin, mais si on ne s’attend pas à plus alors, le lecteur passe un excellent moment ! Surtout que ce roman nous fait voyager, entre une île Thaïlandaise, l’Italie et leur petite ville de Brighton.

De plus, la description des différentes glaces, crèmes glacées aux parfums atypiques donnent l’eau à la bouche. Je ne sais pas combien de fois, j’avais cette irrésistible envie d’y goûter !

Côté personnages, le lecteur suit principalement les deux sœurs, mais grâce à travers elles, il suit aussi leurs proches. J’ai aimé suivre tous ces protagonistes. Ils ont tous des caractères variés et apportent tous un petit quelque chose à l’histoire.

Anna est l’aînée et est passionnée de cuisine, de pâtisseries et tout ce qui concerne la création culinaire. Finalement reprendre cette boutique est comme un rêve qu’elle n’avait jamais pensé réalisable.

Imogène est plutôt une rêveuse mais elle sait aussi ce qu’elle veut faire. Elle est consciente lorsqu’elle reprend la boutique avec Anna qu’elle ne met ses projets qu’en mode « pause ». Quelques soient ses décisions, sa détermination est un de ses véritables atouts.

Comme dans toutes histoires de ce genre, il y a toujours des personnages masculins et bien sûr, ils sont présents ici. Quels sont leurs rôles ? Quel impact ont-ils sur nos héroïnes ? Je vous laisse le plaisir de le savoir par vous-même.

Concernant la plume d’Abby Clements, elle est simple, émotive et très fluide. Ce roman ce lit tout seul. Je me sentais tellement bien là-bas avec Anna et Imogène que j’ai eu du mal à décrocher de cette lecture.

En conclusion :

Il s’agit à nouveau d’un roman contemporain que j’ai aimé suivre et où j’ai passé un excellent moment. Le récit de ses deux sœurs est frais et ne manque pas l’envie de goûter, de manger les glaces et crèmes glacées qu’elles préparent. Tous les personnages sont intéressants et plus ou moins attachants et donnent envie de passer encore plus de temps avec eux.

Bref, j’ai ADORE !! Je vous le conseille fortement si vous aimez ce genre et même si le beau temps n’est plus au rendez-vous.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Concours
Un concours pas comme les autres !!

A l’occasion de la sortie des aventures de Trinity aux Etats Unis et après la sortie du volume 1 en Allemagne, je me suis associée avec son auteur Jean-Philippe TOUZEAU pour fêter ça et organiser un concours HORS DU COMMUN !

J’entends déjà votre question : Comment ça hors du commun ? Intriguant, n’est-ce pas ?

Je vous laisse donc avec les mots de l’auteur :

« Réponse : en organisant un jeu dans un esprit différent, pour faire autre chose que juste vous donner de petits cadeaux.

Nous nous sommes joins pour offrir aux femmes sans peur parmi vous, un cadeau particulier. Connaissez-vous justement une femme sans peur ? Une personne qui dans sa vie a accompli quelque chose d’exceptionnel ? Et quand je dis exceptionnel, cela ne veut pas dire qu’elle doit avoir grimpé le mont Everest à mains nues !

Non, une femme sans peur peut avoir élevé seule ses enfants, serré les dents pour étudier après le boulot et passer un diplôme, s’être portée volontaire dans des associations caritatives où les circonstances sont difficiles, etc. Leur point commun souvent, c’est leur grand cœur et le fait qu’elles ne clament pas sur les toits toutes les difficultés qu’elles ont dû affronter, toutes les peurs qu’elles ont dû surmonter.

Alors à vous de jouer, faites la nomination d’une femme sans peur !

Nommez-la, parlez-nous d’elle, dites-nous pourquoi elle devrait être honorée en tant que justement “Femme Sans Peur”.

Notre jury, totalement impartial en choisira 5 parmi vos nominations et leur nom, si elles l’acceptent, recevra une mention spéciale dans le volume 5 de la série qui sortira au mois de décembre. En plus, nous leur offrirons un exemplaire de la compilation Spirale 1, une liseuse Kindle et une invitation avec la personne de leur choix pour un repas de gala dans un grand restaurant.

Je sais, ce n’est pas grand chose, par rapport à ce qu’elles ont accompli mais on oublie trop souvent que sans elles, le monde tournerait bien moins rond. En fait, il ne tournerait pas du tout !

Alors à vos plumes et contactez-moi (jp[AT]revoperso.com) ou directement en cliquant sur ce lien ici afin de vite nominer cette personne spéciale que vous voulez, vous aussi, honorer. Nominations acceptées jusqu’au 2 novembre 2014 inclus et résultats avec la sortie du volume 5 en décembre.

Merci d’avance !

Jean-Philippe
Aut
eur Writer »

LES RESULTATS :

FÉLICITATIONS aux 5 Gagnants !!

Roulements de tambours ! …..

Les 5 gagnants classés aléatoirement sont Dominique Magnette , Justine « Snow White of Moon », Bernardi Nattiebern, Kévin Halter et Cécile Courtel.

Chacun d’autres vous se voit offrir une liseuse Kindle, la compilation spirale 1 de La femme sans peur, mention dans le prochaine tome de la femme sans peur (volume 5) et une invitation à un repas avec votre femme sans peur dont la date sera à définir. Ce repas réunira les 5 gagnants et leur femme sans peur ;)

Pour obtenir vos lots, contactez l’auteur, Jean-Philippe TOUZEAU à cette adresse : jp[AT]revoperso.com

Pour clore les résultats, voici un mot de Jean-Philippe TOUZEAU sans qui ce concours hors du commun n'aurai pas pu se faire :

Merci à tous et toutes d'avoir participé !

Que de belles histoires ! La décision finale pour Momoko et moi-même a été difficile à faire et pourtant il a bien fallu choisir. Les 5 gagnantes, les 5 femmes sans peur ont un parcours extraordinaire et vous pourrez retrouver leurs noms dans les remerciements du volume 5. Un lien spécial vous permettra de mieux connaitre ces femmes généreuses pour qui la vie n'a pas toujours été facile mais qui ont toujours affronté leurs peurs pour offrir une vie meilleure à leurs proches.

Je remercie beaucoup Momoko pour avoir effectué tout le travail de préparation et pour avoir été l'hôte (sur son blog) de cet hommage qui me tenait à cœur.

Rendez-vous avec le volume 6 de La femme sans peur où vous pourrez de nouveau participer et où nous découvrirons 5 nouvelles (et discrètes) femmes sans peur.

A bientôt et joyeuses fêt
es !
Jean-Philippe

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Contemporaine, #2014
Boys don’t cry de Malorie Blackman

Synopsis :

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

Mon avis :

Avant même de savoir de quoi parlait ce livre, la couverture avait attiré mon attention. Mais, c’est surtout grâce à l’avis enthousiaste de Lili Drawinthecity de « Lili bouquine » que le roman est arrivé chez moi.

Dante a 17 ans et il avait tout prévu, tout son avenir était planifié. Sauf, qu’un imprévu de taille a fait voler en éclats tous ses rêves universitaires. En effet, le jour de l’annonce de ces résultats d’examens, il reçoit la visite de son ex-copine Mélanie qu’il n’a pas revue depuis des mois, avec un bébé. Sa fille. Leur fille Emma. Mais comment élever un enfant à son âge et avec tous ses projets ? Dante va devoir apprendre à revoir ses priorités, sans oublier ses nouvelles responsabilités.

En parallèle, Adam, le frère cadet de Dante a également son lot de préoccupations. Je ne vous en dirais pas plus car j’ai vraiment aimé découvrir son histoire sans avoir un seul aperçu. Et je souhaite garder le mystère pour que vous puissiez autant l’apprécier que moi.

Les histoires contemporaines ne sont en générale pas ma tasse de thé. Seulement, depuis quelques temps ces romans sont de véritables surprises et également une bouffée d’air frais. Celle-ci n’échappe pas à cette nouvelle règle. Le quotidien des frères Bridgeman est fort en émotions diverses et variées et pleins de réalisme, de fraicheur, de colère, de discrimination, de tolérance, d’amour, …

Je ne peux pas dire que la fin m’ai surprise. Il s’agit du genre de roman dont on se doute de la fin. Cependant, il y a un événement important concernant Adam que je n’ai pas vu venir.

En dehors de son histoire, l’autre point fort de l’auteure, est incontestablement ses personnages ! La famille Bridgeman peut être celle d’une partie de votre famille, d’amis ou bien de vos voisins. Même si vous n’êtes pas confronté à leurs situations, le lecteur ne pourra, chacun à leur manière, pas faire autrement que de s’identifier et de s’attacher à eux.

Dante est notre principal narrateur et parfois c’est Adam qui donne son point de vue. Le récit à la 1e personne permet vraiment la proximité entre le lecteur et les deux frères.

Dante est un ado qui du jour au lendemain doit s’occuper de sa fille de 9 mois et qui est tellement terrifié qu’il pense à tous les moyens d’en échapper. Heureusement, il pourra compter sur l’aide de son père et de son frère. J’ai aimé suivre et observer l’évolution de ce personnage. Ses erreurs et ces tentatives de fuite devant ses nouvelles responsabilités si jeune, le rende tout simplement humain.

Adam a 15 ans et il est bien dans sa peau même avec ce qu’il traverse. Il est heureux de l’arrivée de sa nièce dans sa vie et en est d’ailleurs complètement dingue. Adam est également un personnage que j’ai beaucoup aimé suivre. J’ai apprécié sa bonne humeur, sa joie de vivre, ainsi que le protagoniste dans son ensemble que l’auteure a fait de lui.

La plume de Malorie Blackman est fluide avec des mots simples, mais efficace. Cela permet une lecture totalement agréable et addcitive. Les chapitres très courts donnent du rythme à l’histoire et la découverte de leur quotidien a travers le point de vue des deux frères est un vrai plus. L’auteure arrive également à transmettre à travers son récit des messages sur différentes valeurs dont celle de la famille et de la tolérance.

En conclusion :

Cette histoire a été une très belle découverte, fraîche et pleine de réalisme. Malorie Blackman a réussi à me toucher avec ces personnages très attachants. J’ai aimé suivre leur quotidien et j’aurai souhaité passer encore plus de temps avec eux. Les mots de l’auteure poussent le lecteur à la réflexion sur différents sujets qui sont tous d’actualité. Bref, une histoire contemporaine jeunesse que je recommande vivement !

Note : Petit coup de cœur -> 19/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog