Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #2015
Dis-moi que tu m’aimes de Joy Fielding

Synopsis :

Bailey Carpenter menait une vie de rêve. Héritière d'une fortune colossale, heureuse en amour, elle s'épanouissait aussi dans son métier de jeune enquêtrice jusqu'au jour où... alors qu'elle est planquée derrière un buisson en train d'espionner un suspect, un inconnu la viole et lui susurre ces paroles glaçantes : " Dis-moi que tu m'aimes. " Dès lors, Bailey passe ses journées calfeutrée chez elle à ressasser son agression, observant le monde à travers des jumelles. Sa demi-sœur Claire et sa nièce viennent s'occuper d'elle, mais leur présence ne parvient pas à calmer l'anxiété de la jeune femme hantée par des cauchemars et obsédée par son voisin. Chaque soir, il suit le même rituel : une parade amoureuse, des femmes qui défilent les unes après les autres dans son lit. Bailey est persuadée qu'il s'agit de son agresseur. Sa paranoïa est-elle bien réelle ou est-elle le fruit de son imagination ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on rencontre Bailey qui était une femme bien dans son corps et dans sa tête avant qu’elle ne sombre en plein cauchemar suite à son viol. Petit à petit, différents événements vont semer le doute sur sa santé mentale. Ce qu’elle voit est-ce la réalité ou bien est-ce son imagination qui lui joue de plus en plus des tours ? Devient-elle folle à force de vouloir tout faire pour mettre derrière les barreaux son agresseur ou bien est-ce quelqu’un qui cherche à la discréditer auprès de la police ? Toutes ces questions me sont venues en tête durant cette lecture.

Le roman étant classé comme un thriller psychologique, je m’attendais à une histoire sous tension et donc avec un rythme soutenu. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Non seulement le côté psychologique a pris toute la place, au point que le côté thriller est quasi inexistant, mais le rythme est lent, voir même très lent. Il faut d’ailleurs attendre les 3 derniers chapitres pour que j’obtienne enfin ces critères que j’espérais voir venir tout au long du récit, ce qui est vraiment dommage.

Heureusement, cette fin relève le niveau. Elle explique et répond parfaitement bien à toutes mes interrogations. Aucune d’entre elle ne reste en suspens. Cela dit, j’avais déjà mes idées sur cette conclusion et elles se sont révélées être les bonnes. Il n’y a donc eu aucune surprise pour moi…

Côté personnages, Bailey Carpenter est notre protagoniste principal et également notre narratrice. Elle se présente comme étant une détective et excellente qui plus est dans sa profession, mais qui n’est pas toujours en cohérence avec son comportement. Malgré cela, je l’ai tout de même trouvé attachante.

Claire débarque dans la vie de Bailey pour ainsi dire du jour au lendemain, dès qu’elle apprend que sa demie sœur qu’elle ne voit quasiment jamais s’est fait violer. Cette entrée m’a quelque peut interroger.

Jade est la fille de Claire et contrairement à sa mère, je l’ai tout de suite adopté. Avec son franc parlé, elle m’a fait sourire et rire plus d’une fois. Sans elle, l’histoire serait encore plus fade qu’elle ne l’est déjà.

La traduction faite de la plume de Joy est plutôt fluide et agréable. Cela est un point positif car cette lecture a été longue, voir même très longue, sachant que certains passages ont été un véritable ennui. Par contre, avec du recul, je constate que l’auteure a su distillé de manière très subtile chaque élément qui permettront de mener à la résolution de cette histoire même si elle n’a pas été spectaculaire pour moi.

En conclusion :

L’histoire en elle-même ne m’a malheureusement pas vraiment convaincu. D’autant plus que le mélange psychologie et thriller n’est pas du tout homogène et le rythme est lent et même atrocement lent par moment. Ce sont ces éléments qui orientent mon avis. Heureusement, je me suis attachée à Bailey, même si c’est surtout le protagoniste de Jade que je retiendrai, car sinon, je me demande si j’aurai pu aller au bout de cette lecture.

Note : 10/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #2015
Les trois extases : Première extase : Un homme pressé  de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Emma, une étudiante en histoire mène une vie rangée, trop peut-être. Lorsqu'un hasard providentiel lui fait rencontrer Geoffroy, un homme séduisant et mystérieux, son cœur commence à s’emballer. Quand il ose lui faire une proposition qui dépasse l’entendement, la décence et les siècles, elle est tout d’abord choquée. Cependant, trop passionnée par l’Histoire médiévale, elle ne peut refuser sa proposition, ce qui la conduira dans un monde où le plaisir est élevé à un niveau plus sacré que la religion.

... Avec tous les risques que cela comporte.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier Jean-Philippe Touzeau pour sa confiance et de m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga !

En commençant ma lecture, j’ai été très surprise par l’auteur de la citation qui ouvre l’histoire. En effet, Pierre Abélard est une figure dans sa commune de naissance que je connais bien.

Dans ce premier volume de ce premier cycle, on rencontre Emma qui percute brutalement Geoffroy. Après le choc, elle l’observe et s’aperçoit que cet homme est à tomber. A tel point qu’elle a des difficultés à aligner deux mots cohérents. Étant persuadé qu’elle ne reverrait jamais cet inconnu, elle est plus que surprise et finalement un peu effrayé de constater qu’il l’attend le lendemain à la sortie de ses cours à la fac. Mais que lui veut-il ? D’autant que sa proposition est vraiment des plus surprenantes et déstabilisantes.

Dès le début, on est déjà au cœur du récit. Il n’y a pas de superflu, ce que j’aime vraiment beaucoup, d’autant plus que ce premier tome est vraiment court avec ses 145 pages.

Pour cette première partie, je ne vois pas le côté érotique et c’est PARFAIT selon moi. J’ai lu bien trop de romance de ce genre, qui dès la fin du premier ou bien dans le second chapitre, il y a des scènes de sexe. Franchement, ce n’est pas ce que je recherche le plus dans ce genre. C’est plutôt, la façon dont la relation se crée ainsi que la psychologie des personnages. Ici, on observe plutôt une mise en place du jeu du chat et de la souris, telle une danse.

J’apprécie beaucoup à nouveau, quand l’auteur insère des éléments de l’Histoire dans ses sagas. Cela donne une dimension plus vivante, plus réelle.

Encore une fois, Jean-Philippe Touzeau fini ce premier tome avec une fin qui nous laisse sur notre faim. On ne souhaite qu’une chose que la suite arrive viiite ! Finalement, le moment passé avec Emma et Geoffroy est tellement court, qu’on ressent une certaine frustration ne n’avoir pas plus de pages à lire !

Côté personnages, on a tout d’abord Emma, notre narratrice. On la découvre introvertie, timide et en manque de confiance en elle. Cela lui porte défaut, surtout avec les relations avec les autres dont les hommes. Du coup, on pourrait croire qu’elle est terne, gourde ou bien invisible, mais heureusement, sa passion pour l’Histoire est son arme fatale. Du coup, elle est vraiment attachante et j’ai beaucoup aimé la suivre dans cette aventure.

Il y a aussi Rosie qui est l’âme, la conscience d’Emma. Elle a beau être une partie d’elle, Rosie est pour moi un protagoniste à elle toute seule ! C’est fou comme elle a pu me faire rire dès qu’elle ouvrait la bouche. Pour les personnes qui pensent tout de suite à la saga Cinquante nuances, je vous préviens que Rosie est pleine d’intelligence et de subtilités. Elle n’a ABSOLUMENT rien à envier à la déesse intérieure d’Anastasia Steele. C’est même tout le contraire !

Et sans oublier Geoffroy qui est vraiment très intriguant. Impossible de ne pas se poser des questions à son sujet. Tout le mystère qui l’entoure est bien gardé et tant mieux, même si, ne pas savoir me rends un peu, (beaucoup) dingue !

Côté plume, elle est la même que dans la saga La femme sans peur, c'est-à-dire, fluide et addictive. Le récit est toujours découpé en chapitres très court et chacun est composé de plusieurs paragraphes. Cela donne tout de suite le tempo et fait tourner les pages à une vitesse folle ! A aucun moment je me suis ennuyée. Vivement la suite !

En conclusion :

Ce premier volume d’une série de 9 (3 tomes pour 3 cycles) nous pose les bases de cette romance contemporaine dont la température montre petit à petit et qui je l’espère augmentera encore plus. Les personnages principaux que sont Emma, Geoffroy et Rosie sont vraiment attachants, drôle et mystérieux. Avec cette fin, j’ai hâte de connaitre la suite. Cela tombe bien, elle est sortie, il y a une semaine !

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Dystopie, #Jeunesse, #2015
La Sélection : La Reine de Kiera Cass

Synopsis :

Avant que ne commence l'histoire d'America Singer, une autre fille est venue au palais pour tenter d'obtenir la main d'un autre prince.

Ce prequel se déroule avant les événements narrés dans La Sélection et adopte le point de vue d'Amberly, la mère du Prince Maxon. Vous allez découvrir une toute nouvelle Sélection, assister depuis les coulisses à la rencontre des parents de Maxon et voir comment une fille ordinaire nommée Amberly est devenue une reine adorée.

Mon avis :

Après les nouvelles concernant Maxon et Aspen, Mathieu d’Enjoy Books et moi, avons enchainé, toujours en Lecture Commune avec celle de La Reine Amberly.

Aimant ce protagoniste, j’avais vraiment hâte de connaitre comment elle est devenue cette Reine aimé par son peuple.

Cette fois-ci, à travers ce court texte, on découvre la sélection de la génération antérieure, celle d’Amberly. J’ai pu observer que cette compétition était finalement assez proche de celle d’America. Même si on savait déjà grâce à la trilogie qu’elle était issue de la caste 4, on apprend que son travail correspond plutôt à un métier de caste inférieure. Ce qui lui constitue un certain avantage sur les autres, puisqu’elle connait fort bien les problèmes que rencontre le peuple d’Iléa. De plus avec son caractère bienveillant et sa grande bonté, elle représente parfaitement et possède les qualités d’une grande Princesse et de la Reine que l’on connait.

Ici, la jeune Amberly a su me toucher encore plus. Sa vie avant la Sélection n’était vraiment pas facile, même si ne s’en plaint pas. D’ailleurs, ces conditions de travail et de lieu de vie ont eu un impact important sur son état de santé. Cela aurait pu avoir des conséquences sur la suite du concours. J’ai également aimé constaté que toutes ces années passées au Palais ne l’ont pas changé. Elle a su rester la même et avoir une certaine influence sur son mari, tout en sachant être à sa place quand le fallait.

Grâce à son histoire, on apprend qui était le Prince Clarkson. Même s’il montre une part d’humanité et de gentillesse envers les candidates et surtout envers Amberly, j’ai tout de même perçu tout au fond de lui, un côté calculateur et manipulateur. Je me demande, d’ailleurs, s’il l’aime vraiment sincèrement, contrairement à elle qui l’aime d’un amour inconditionnel. Il faut dire qu’il n’est pas du tout aidé, lorsque je l’on connait ses parents. Ce ne sont vraiment pas des exemples à suivre.

La plume de Kiera Cass joue toujours un rôle important dans ce rythme aussi addictif. Dès que l’on commence une phrase, on se retrouve catapulté dans son monde imaginé et comme toujours, cela se lit beaucoup trop vite. Une fois de plus, on constate que l’auteure à effectuer un travail poussé sur chacun de ses personnages.

En conclusion :

Il s’agit d’une nouvelle forte intéressante pour la fan de la saga que je suis. Découvrir la Sélection d’Amberly a été pour moi un très bon moment. La connaitre avant son changement de vie permet de savoir si elle a su rester la même ou bien le contraire. Qu’en a Clarkson, j‘ai été éclairé sur certaines de mes interrogations.

Je vous recommande de la lire et surtout si vous êtes fan de cette saga.

Note : 18/20

Vous trouverez ici la chronique de Mathieu, mon partenaire de Lecture Commune.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Dystopie, #Jeunesse, #Nouvelle, #2015
La Sélection : Histoires secrètes – Le Prince & Le Garde de Kiera Cass

Synopsis :

Avant qu'America n'arrive au Palais pour la Sélection, il y avait déjà une fille dans la vie de Maxon. La nouvelle « Le Prince » s'ouvre sur la semaine précédant l'arrivée des trente-cinq candidates et suit Maxon lors de la première journée de compétition.

Élevé en tant que Six, Aspen Leger n'aurait jamais imaginé intégrer un jour la très réputée Garde royale affectée au Palais. À travers le quotidien d'Aspen, la nouvelle « Le Garde » lève le voile sur cet univers très fermé auquel America n'aura jamais accès...

Mon avis :

Aimant cette saga depuis le premier tome, il m’était incontournable de connaitre les moments clés de cette histoire du point de vue des personnages masculins, dont leur cœur bat pour America. Avec Mathieu d’Enjoy Books, on a donc continué de découvrir cette saga en Lecture Commune, même si nous avions déjà lu la nouvelle concernant Le Prince. (Vous découvriez ici mon avis qui est plus en détails et aujourd’hui toujours le même. C’est celle que j’avais rédigé auparavant). Cependant, dans ce recueil, nous avons enfin pu connaitre les deux chapitres supplémentaires. Ceux-ci, nous offre de prolonger l’immersion dans la Sélection du regard de Maxon. J’ai pu constater à nouveau que Le Prince est bien loin de son Père et qu’il possède les qualités et les valeurs de sa mère. C’est d’ailleurs avec difficultés qu’il vit les éliminations. J’ai perçu encore plus son humanité et sa bonté durant ces passages. Je garde toujours mon gros coup de cœur pour lui.

La nouvelle concernant Aspen se déroule pendant L’élite de la Sélection. Elle nous permet de voir à travers son regard certains événements clés. Moi, qui n’appréciait pas vraiment Aspen, cet aperçu m’a permit de mieux le comprendre et de changer mon avis à son sujet. A l’inverse, de ce à quoi je pensais, il n’est pas égoïste. Quand il a poussé America à s’inscrire à la Sélection, ce n’était pas qu’il ne l’aimait plus, mais qu’au contraire, il ne voulait que son bonheur et surtout un confort financier et social qu’il n’aurait pu lui offrir. Etant devenu un 2 grâce à son statut de Garde, la donne a changé. Il fera donc tout pour regagner le cœur d’America. Il se rend disponible et attentif au moindre de ses faits et gestes. Pour Aspen, la famille est importante, on le voit soucieux et généreux pour les siens. Bref, j’ai vraiment apprécié cette nouvelle et d’apprendre ce nouvel aspect d’Aspen.

Dans l’ouvrage, on trouve aussi dans la partie bonus, une interview de Kiera Cass où l’on découvre des éléments vraiment intéressante sur l’auteure, mais toujours en lien avec la saga. Il y a aussi les arbres généalogiques des familles d’America, d’Aspen et de Maxon. C’est incroyable comment ils sont riches en informations et en détails. Kiera a vraiment poussé le développement de ses protagonistes ! Même si je ne lis pas avec de la musique, j’aime beaucoup connaitre les playlists imaginés par les auteurs. Ici, Kiera partage celles pour La Sélection et pour L’élite.

En conclusion :

Un recueil vraiment intéressant pour les fans de la saga. Deux nouvelles sur les protagonistes masculins qui permettent de mieux les connaitre et de mieux les comprendre. J’ai passé un excellent moment auprès d’eux, même si ma préférence va toujours pour Maxon. Les bonus, m’ont plus aussi, j’avais l’impression de me retrouver dans les coulisses et de découvrir les moindres secrets de cette saga formidable et à succès.

Note : 18/20

Voici ici l’avis de Mathieu, mon binôme de LC.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2015
Sentence 13 – Tome 1 : Sentence 13 de Shannon Delany

Synopsis :

Toute la vie de Jessie Gillmansen a changé lorsque sa mère est morte. Maintenant, même Junction, sa ville natale, est en train de changer. Des événements sombres et mystérieux se produisent. Tout ce que Jessie désire est d'éviter d'autres changements. Mais alors qu'elle fait visiter Junction High à un séduisant nouveau garçon, elle est sur le point de découvrir un tout nouveau type de changement. Pietr Rusakova est bien plus qu'un beau jeune homme à l'accent fascinant ; c'est un garçon avec un secret dangereux. Et sa seule existence amènera de grands problèmes à la petite ville de Jessie. Il semble que la seule chose que Jessie ne peut éviter soit le changement.

Mon avis :

Je dois avouer que c’est cette couverture magnifique qui m’a tapé dans l’œil, le résumé a fait le reste. Encore une fois, Ada éditions font des objets livre magnifique !

Ici, on rencontre Jessica, dit « Jessie » qui devient la « guide » attitrée de Pietr (prononcé Peter) lors de son arrivée dans le lycée de leur bourgade. Même si elle ne veut pas l’admettre, entre eux va naitre une alchimie et cela sera aussi le début d’événements étranges et inexpliqués. Pietr et sa famille semble avoir de lourds secrets et Jessie est bien déterminé à savoir de quoi il en retourne.

Il s’agit d’un roman jeunesse dont ce tome 1 est clairement un volume d’introduction. L’histoire se met lentement en place. Malheureusement, j’ai trouvé quelques longueurs, qui m’ont un peu cassé mon rythme de lecture. Pour avoir vraiment un rythme soutenu, il m’a fallu passer les 2/3, dommage. Pourtant, l’histoire est originale, bien trouvée et malgré tout intéressante.

Je pense que pour moi, le souci a été le manque de perspicacité de l’héroïne (je ne suis donc pas du tout d’accord avec la phrase mit sur la couverture). En avançant dans le roman, le lecteur comprend rapidement ce qu’est Pietr, mais ce n’est pas le cas de Jessie. Il faut qu’elle le voit pour le croire. J’aurai préféré que cette information arrive beaucoup plus rapidement, quitte à ce que le roman soit plus court. Cependant, Jessie a tout de même des qualités et a un caractère affirmé qui m’ont plus et m’ont permis de m’attacher à elle.

Qu’en a Pietr, il est entouré d’un halo de mystère, bien que le lecteur découvre son secret assez rapidement. J’ai aimé l’idée de l’auteure concernant l’origine et les répercutions de sa nationalité Russe. C’est vraiment le personnage que j’ai préféré et j’ai adoré également les membres de sa famille.

A part, Amy, je n’ai pas spécialement apprécié ses amies. J’ai même détesté Sarah. Elle m’a plus agacé qu’autre chose.

Heureusement, avec cette révélation finale explosive, j’ai hâte d’en savoir plus. Je suis ravie que cette fin rattrape vraiment bien la lenteur du début.

Côté plume, la traduction faite, donne une écriture plutôt fluide qui se lit bien. Sans les longueurs, les pages ont tendance à se tourner rapidement.

En conclusion :

Un tome d’introduction dont les éléments se mettent lentement en place, mais dont le rythme s’accélère en avançant vers la fin. Un roman jeunesse tout de même intéressant, par son originalité. Une héroïne un peu lente pour comprendre le secret de Pietr et un protagoniste masculin plein de mystère comme je les aime. Une fin qui promet d’être un bon tremplin pour la suite dont je suis curieuse de connaitre.

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #2015
Marjane – Tome 1 : La Crypte de Marie Pavlenko

Synopsis :

Les ninns ont bâti l’immense Résidence, cachée au cœur de Paris.

Qui sont ces ninns dont les hommes ne soupçonnent rien ?

Pourquoi Marjane est-elle obligée de fuir ce refuge où elle a grandi ?

Quels lourds secrets va-t-elle découvrir ?

Mon avis :

Après mon immense coup de cœur pour la première saga de Marie Pavlenko « Le livre de Saskia » et son One-Shot « La Fille-Sortilège », je n’avais qu’une hâte, découvre son prochain roman. Alors, évidemment, il me le fallait absolument ! Surtout que Marie fait partie de mes auteures françaises chouchous depuis que je l’ai découverte (c'est-à-dire un peu avant la sortie du tome 2 de Saskia). Mais, c’est également une femme que j’apprécie beaucoup et dont j’admire énormément le talent. N’étant pas la seule à autant l’aimer, avec Mathieu d’Enjoy Books, on se devait de découvrir cette nouvelle saga ensemble.

Ici, on fait la connaissance de Marjane, une ninn qui attend impatiemment sa majorité pour pouvoir enfin vivre sa vie d’adulte et découvrir le monde des humains. Quelques jours avant et lors d’un grand événement, sa communauté se fait attaquée et Marjane doit fuir. Sur son chemin, elle va rencontrer diverses créatures dont elle ne soupçonnait même pas l’existence avant et qui vont l’aider à comprendre la raison et les responsables de cet assaut.

Vous me dites, une « ninn » qu’est-ce que c’est ? Très bonne question ! Hé bien, nous humain, on les appelle les Vampires. Cette nouvelle trilogie est une réécriture de ce mythe. Je dois avouer qu’une fois de plus, Marie m’a bluffé ! Elle a totalement remanié cette mythologie. On retrouve tellement de créatures surnaturelles connues et différentes, mais combiné ensemble et de cette manière, c’est personnellement la première fois ! J’ai A-DO-RE, sachant que je pensais trouver uniquement des ninns. De plus, situer l’intrigue en plein cœur de Paris est une très bonne idée, tellement il est riche en histoire et en inspiration.

Si vous connaissez déjà ces romans précédents, vous devez le savoir (ou sinon, je vous l’apprends et surtout je vous invite fortement à les découvrir) que Marie aime être sadique avec les fins de ses tomes de sagas. Une fois que plus, j’ai cru qu’il y avait un défaut dans mon livre et qu’il me manquait des pages. Ce n’était pourtant pas le cas. Même si cette fois si je n’ai pas pleuré de frustration, j’ai tout de même très très hâte de découvrir la suite !

L’auteure m’a habitué à des protagonistes féminins dont la vie n’a pas été épargnée. Ces épreuves en font toujours des jeunes femmes fortes, courageuses et parfois même téméraire. Pour mon plus grand plaisir Marjane, n’échappe à ce schéma. Elle suit le chemin de la maturité et fait de son mieux pour apprendre de ses erreurs. Cela dit, son inexpérience et son âge en font un personnage très intéressant, car elle a tout à apprendre dans l’univers où elle évolue.

Andras est très présent et c’est un véritable atout pour Marjane. Le lien qui les uni et la complicité qu’il partage tous les deux me l’a fait aimer instantanément.

Mats, qu’en a lui, est un protagoniste que j’ai appris à aimer et à adorer au fils des pages car franchement au début, il ne parait pas sympathique du tout. Mais, il a cette partie de mystère qui nous fait poser plusieurs questions à son sujet.

On rencontre aussi d’autres espèces de créatures que je vous laisse découvrir. J’espère que Marie les développera encore davantage dans le tome suivant. Je suis sûre et certaine qu’ils ont encore beaucoup de choses à nous apprendre et sauront nous surprendre.

Et bien évidemment, je ne peux pas oublier Jack et Kiko, ces deux corkans, deux petits êtres trop mimi, tout droit sortis de l’imagination incroyable de Marie. Ils m’ont fait COMPLETEMENT CRAQUER !! J’en veux un aussi ! S’il te plait, Marie, révèle nous l’adresse où l’on peut s’en procurer.

Cette fois-ci, Marie n’utilise plus la première personne du singulier, mais la troisième. Pour ma part, cela n’a pas été un problème. A peine commencé, j’ai été happé par le roman. L’auteure sait s’y prendre pour donner du rythme. L’intrigue et la plume sont totalement ADDICTIVE !! Il se passe tellement de choses en si peu de temps, que ni Marjane, ni moi, n’avons eu le temps de souffler. Si la fatigue n’avait pas été là, je l’aurai presque lu d’une traite !

En conclusion :

Cette nouvelle saga, cette nouvelle histoire et ce mythe complètement revisité en font une fois de plus un univers absolument unique comme Marie Pavlenko sait si bien le faire ! J’ai été à nouveau transporté dans le monde qu’elle a créé et je suis déjà impatiente de découvrir la suite. J’ai aimé que l’intrigue se situe dans notre capitale et redécouvrir Paris sous un nouveau jour. Les personnages sont riches, complexes et hauts en couleurs et le rythme .soutenu tout au long de l’intrigue.

Bref ! J’ai A-DO-RE !!

Note : 19/20 -> Petit Coup de Cœur !

Voici ici l'avis de Mathieu d'Enjoy Books, mon binôme de lecture

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #New Adult, #Romance, #2015
Sinder – Tome 2 : Attraction de Jane Devreaux

Synopsis :

Josh a bouleversé sa vie. A cause de lui, elle va devoir se farcir la famille parfaite, à cause de lui tout le lycée la prend pour une fille facile, une pute, une briseuse de ménage…

Sandre a tout changé, elle l’a manipulé, elle s’est foutue de sa gueule. A cause d’elle, Marcy n’est plus l’unique, à cause d’elle, il est complètement déboussolé. Ils voudraient s’éviter, mais ils n’arrêtent pas de se croiser. Comment vont-ils pouvoir se supporter ?

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier Jane Devreaux pour l’envoie de ce deuxième tome. Ayant beaucoup aimé le premier, j’avais vraiment hâte de connaitre cette suite. J’ai donc poursuivi cette histoire avec énormément de joie et de plaisir !

On retrouve ici Sandre juste après les événements du volume précédant, sans aucune coupure temporelle. La pauvre est complètement désorientée face à la révélation qu’on lui a faite et à cette nouvelle situation qu’elle doit affronter. Elle en voudra énormément à Josh, qu’elle tient pour responsable de tous ces changements. Mais est-ce vraiment lui qui à provoqué tous ces bouleversements ?

C’est une grosse tempête que vont devoir traverser Sandre et Josh. Ils en bavent vraiment dans ce tome. Bien qu’ils soient très en colère l’un envers l’autre, voir même jusqu’à se détester, ils iront jusqu’à nier leurs sentiments et se mentir sur leur attirance. Mais, la raison du cœur n’est-elle pas plus forte ?

J’ai aimé être témoin de toutes les situations qu’ils vivent. Ces événements qui vont finir par faire comprendre à Sandre et Josh la véracité et la profondeur de leurs sentiments respectifs. Ils auront beaux vouloir les faire taire, ils ressurgissent toujours et de manière encore plus forte.

J’ai également vraiment apprécié que dans ce tome-ci l’aspect psychologique soit mis en avant et soit plus approfondit. C’est écrit avec réalisme et justesse.

L’épilogue, annonce un tome 3 dans un autre environnement et dans des situations encore différentes et non exploitées. Cela promet de belles choses et de moments difficiles aussi. J’ai hâte de le lire et de connaitre cette fin.

Côté personnage, Sandre pourrait être agaçante à cause de son comportement, mais qu’en serait-il autrement ? Avec sa carapace qui se brise, elle va devoir apprendre à combattre l’une de ses angoisses ; la peur de l’abandon. Toute cette frustration et cette peur sont traduites dans ses réactions et ses paroles plus ou moins blessantes et faites consciemment. La vulnérabilité de Sandre m’a beaucoup touchée et j’ai aimé observer son changement, fait petit à petit.

Josh a lui aussi changé. Il a muri. Il fini enfin par ouvrir les yeux sur les sentiments de la fille qu’il aime. Il ne veut qu’elle et pas une autre et fera absolument tout pour la reconquérir. Alors oui, j’ai fini par craquer pour lui, n’étant plus ce gars qui se souciait que son image de « populaire » soit ternie.

Les personnages secondaires que sont Prudence et Will m’ont beaucoup plus. Ils apportent de la fraicheur et de l’optimiste dont le récit a besoin.

Ici, la plume de Jane se rapproche de la version retravaillée du tome 1. Elle est plus travaillée et gagne encore plus en fluidité. Cela donne une telle addiction, qu’une fois commencé, je n’ai pas pu m’arrêter de lire ! C’est toujours un bonheur de découvrir l’histoire de Sandre et de Josh.

En conclusion :

Même si je ne sais pas pourquoi, ce n’est pas un coup de cœur, mais s’en n’est vraiment pas loin car absolument TOUT m’a plu ! Le contexte d’évolution de cette histoire, de la relation semé d’embûches entre Sandre et Josh, sont très bien amené et écrite. La psychologie des protagonistes mise en avant est très bien vue et exploitée. Les éléments exposés dans l’épilogue donnent un nouveau tremplin pour le tome 3 dont je meure déjà d’envie de dévorer !

Note : 19.5/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog