Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue

Synopsis :

Paul, Charles, Nicolas, Louise, Eléonore, Jeanne et les autres appartiennent à une même famille. Réunis dans un chalet pour fêter à la fois Noël et l'anniversaire de Louis, le patriarche, ils racontent tour à tour le huis clos dans lequel ils se retrouvent, le temps d'une soirée, coincés par la neige. Ouverture des cadeaux, ivresse, retrouvailles, guirlandes et cotillons, la magie de Noël opère jusqu'à ce que les vieux démons, les secrets et les cadavres dans le placard fassent irruption. Un roman à la Festen, à la fois cruel, acide et drôle.

 

Mon avis :

Après avoir découvert Sophie Henrionnet avec Drôle de Karma !, j’avais très envie de continuer de la découvrir avec son deuxième roman. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que je m’y suis plongée dedans.

Ici, on fait la connaissance de 13 membres de la famille Labarre qui se retrouvent à contre-cœur, pour le repas de Noël et pour fêter par la même occasion, les 90 ans de Louis, le patriarche. Depuis les préparatifs, jusqu’à leur arrivée au chalet, on apprend les secrets et la véritable vie que chacun s’efforce de dissimuler aux autres. Mais, étant tous bloqués sous le même toit pour cause d’intempéries, arriveront-ils à ne pas tous les révéler au grand jour ? Certains souffriront-ils plus que d’autres ?

Pour cette intrigue, Sophie Henrionnet utilise le thème des réunions familiales pour mettre en avant cette famille dysfonctionnelle. Elle s’appuie sur le contraste des événements « joyeux » et sur la cruauté des uns envers les autres avec cynisme et humour piquant.

Chapitre après chapitre, les uns après les autres, chacun eux raconte leur vie, leurs victoires, leurs échecs et leurs secrets les plus inavouables. Plus on avance dans la lecture, plus les pièces du tableau familial s’assemblent.

Je dois reconnaitre que la fin m’a quelque peu dérouté, mais m’a touché. Elle démontre les nombreux sujets graves que Sophie Henrionnet aborde sans détour.

Du côté des protagonistes, certains sont attachants, attendrissants. D’autres sont intriguant, odieux, cruels. C’est une grande palette de caractères que l’on découvre au fils de ces pages. Je suis sûre qu’il y en a au moins un qui vous fera penser à quelqu’un.

Pour finir, l’auteure possède dans ce roman, un humour aigre-doux tout à fait délicieux pour nous faire passer un moment fort agréable.

 

En conclusion :

Du haut de ses 188 pages, ce court récit aborde toutes sortes de thèmes dont certaines personnes peuvent éventuellement s’y identifier. La psychologie des différents membres de cette famille est bien travaillés et grâce à l’humour décapant de Sophie, cette réunion de famille devient forte agréable.

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2017

Synopsis :

Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin. Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette formidable histoire. Je remercie également et très chaleureusement Agnès pour sa surprise, son attention et ses mots déposés. Ils m’ont beaucoup touchée et émue.

Depuis que j’ai découvert les romans d’Agnès, chaque année j’attends avec grande impatience son nouveau livre. C’est donc naturellement que je me suis jetée dessus lors de son arrivée et que j’en ai également fait une LC avec Mathieu d’Enjoy Books.

Ici, on rencontre Véra et Yanis, un couple heureux ayant trois magnifiques enfants. Mais suite à une altercation sur un projet professionnel entre Yanis et Luc, son beau-frère et également associé, Yanis décide qu’il est tant de voler de ses propres ailes. Poussé et porté par Tristan, l’initiateur de ce fameux projet et par sa femme, il fonce dedans tête baissée. Pourtant, plus le temps passe et plus le rêve d’être son propre patron vire au cauchemar. Que s’est-il passé pour en arriver là ? Va-t-il réussir à s’en sortir ? Leur couple y résistera-t-il ?

Pour la première fois, Agnès Martin-Lugand met en avant le portrait d’un couple, puis celui d’une famille. Cela change des portraits de femmes qu’elle a fait avec ses 4 précédant romans. Pour moi, c’est une excellente surprise qui apporte de la nouveauté et permet d’être témoin des différentes interactivités entre les protagonistes. L’auteure traite les relations de couples et familiales à travers ce récit et aborde les thèmes tel que la confiance, l’amour, l’amitié, l‘ambition personnel et/ou professionnelle et la place d’un conjoint/parent dans un couple et dans une famille. Tout ses sujets sont traités avec intelligence et justesse et permettent de ressentir chaque émotion avec réalisme et sans aucune fausseté.

Le rythme de ce roman est posé sur la courbe d’une spirale infernale. Celle-ci permet d’apporter une certaine noirceur à l’histoire et une atmosphère bien particulière. Grâce à cela, l’intrigue démarre doucement le temps de présenter les personnages, la situation, le contexte provoqué par un événement fort et déclencheur. Ainsi, tout va sans cesse s’accélérer au fil des pages et renforcer cette impression d’échapper à tout contrôle. Ce suspense créé, provoque cette tension qui rend le roman totalement addictif. Sans compter que je voulais absolument savoir comment les choses allaient tourner pour Yanis et Véra.

Du côté des protagonistes, Véra est une femme forte, battante, qui soutient et croit en son mari contre vent et marée. Mais lorsque la situation devient difficile l’instinct maternel prend le dessus à son grand désespoir car l’amour qu’elle porte à Yanis et à sa famille est ce qui lui donne un sens à son existence.

Quant à Yanis, il est poussé par son besoin de prouver aux autres et à lui-même, qu’il est capable de faire certaines choses. Il veut voir plus grand dans ses projets professionnels et ne pas pouvoir les accomplir lui provoque une frustration qu’il ne peut plus supporter. C’est dans cet état d’esprit que Yanis va entrainer sa famille dans leur nouvelle vie.

A leur côté, on découvre leurs trois magnifiques enfants. A eux cinq, ils forment une magnifique et parfaite famille qui vont faire rêver plus d’une personne.

Et pour finir, on fait également la connaissance de Tristan, un homme bien mystérieux, de Charlotte, la meilleure amie de Véra et de Luc, son frère. Tout ce petit monde possède une personnalité et un caractère très bien travaillé, à tel point que l’on peut croire qu’ils sont nos amis, nos voisins, nos collègues… Qu’ils sont bien réels et vivent à nos côtés, en dehors des pages de ce roman.

Concernant la plume d’Agnès Martin-Lugand, elle est tout simplement MAGIQUE ! Par sa simplicité, sa fluidité et son authenticité, elle permet à la psychologie présente de rendre le récit encore plus crédible et émotif. Je vous avoue que j’ai eu souvent les larmes aux yeux par ce qu’ils traversaient. De plus, avec l’utilisation pour la première fois de l’alternance des points de vus, l’auteure permet de nous attacher instantanément à ce couple.

 

En conclusion :

C’est avec un bonheur non dissimulé que je me suis laissée happer dans la vie de Véra et de Yanis. Après tout ce qu’ils ont vécus, j’avais encore envie de rester auprès d’eux, rien que pour mon plaisir. Après les thèmes des autres romans de l’auteure, celui de l’ambition personnelle et professionnelle permet à nouveau de se questionner sur que l’on souhaite accomplir de plus dans notre vie. Mais également sur les répercussions que cela peut avoir sur notre entourage.

Une fois de plus, je confirme que ce dernier roman d’Agnès Martin-Lugand est une pépite à ne surtout pas rater ! Vous ne serez pas déçu, sauf par le fait qu’il se lise beaucoup trop vite !

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Jeunesse, #2017

Synopsis :

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.

Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

 

Mon avis :

Pour les personnes qui me connaissent ou qui me rencontrent, je ne rate jamais une occasion de leur parler de mon amour pour Marie Pavlenko. Non seulement elle écrit de magnifiques histoires qui me font voyager, mais en plus c’est une personne accessible, pleine d’humour, et toujours disponible pour ses lecteurs. Lire un de ses romans, c’est les dévorer tous et attendre avec une très grande impatience les suivants. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait et quelle joie d’apprendre que Marie ait choisi d’explorer l’univers du contemporain jeunesse.

Ici, nous faisons la connaissance de Déborah. Elle a 17 ans et elle démarre sa dernière année de lycée sous le signe du théorème de la Scoumoune. La poisse ça la connait, pourtant celle qu’elle aura affaire, va changer beaucoup de chose dans son quotidien. Sa vie de famille va changer du tout au tout quand elle va surprendre son père avec une autre femme. En parallèle, sa meilleure amie Eloïse décide de passer tout son temps avec son copain. Ce sont des heures sombres pour notre petite Déborah, mais c’est sans compter sur Victor et Jamal, les deux rencontres lumineuses qu’elle fait au « clapier », son lycée. Qui sont-ils ? Quel sera le lien qu’ils vont partager avec elle ? Que va devenir sa vie de famille ? Eloïse reviendra-t-elle vers Déborah ? Arrivera-t-elle à avoir son bac au milieu de tout ce chaos ?

Avec ce roman, Marie Pavlenko a décidé d’explorer la psychologie et les relations humaines lors de l’adolescence. Et pour étoffer un peu plus l’intrigue et maintenir le mystère par son enjeu, rien de mieux que de choisir l’année de terminale. En une seule année, notre héroïne va rencontrer et affronter un concentré d’événements, de problématiques que certaines personnes doivent faire face dans une vie entière. Ce qui est très intéressant, c’est la façon dont Marie amène ces thèmes sensibles et la manière dont elle les exploite. A travers Déborah, elle arrive à nous faire réfléchir, aussi bien sur elle et son entourage, que sur la personne qu’on a été à son âge. Pour compléter cette excellente intrigue, on découvre un parfait mélange et équilibre entre les épreuves traversées et les moments lumineux remplis de joie, de fous rire et des premiers sentiments amoureux.

Ce qui m’a également beaucoup plus, c’est de suivre le quotidien de Déborah durant toute cette année scolaire. Au début, les événements se succèdent plus ou moins rapidement. L’auteure prend le temps de planter le décor et les différents contextes. Puis il y a ce fameux coup de théâtre qui m’a mis les larmes aux yeux et dont l’histoire prend une direction différente. Mais celle-ci permet de relancer l’intrigue et de l’assombrir aussi. Déborah se retrouve bien malgré-elle au cœur de la situation et grâce à ses nouveaux amis et de son chien clochard Isidore, elle va avancer pas à pas. Vous avez surement compris, une fois plongée dedans, il est difficile d’en sortir avant de l’avoir terminé, tellement on a envie de savoir ce qu’il va en advenir.

Du côté des personnages, notre jeune Déborah est une adolescente comme tout le monde. Ce dont j’ai particulièrement aimé. Elle utilise également très souvent, l’autodérision pour l’aider à affronter les obstacles et les difficultés. Même lorsqu’elle doute, elle puise en elle une force qu’elle ne soupçonne pas.

Concernant son entourage, ses parents, mais surtout sa mère sont un vrai mystère. Mais après tout, nos propres parents le sont aussi avec nous, leurs enfants. Cela permet d’ailleurs d’être bien ancré dans le réel. Il y a aussi Isidore, ce chien clochard qui par sa présence est une variable constante réconfortante. Quant à Victor et Jamal, ils deviennent au fil de l’année ses meilleurs amis, dont Déborah va avoir le béguin pour l’un, tant dit que l’autre est un véritable arachnophile. Résultat, son surnom de Mygale man est parfaitement bien trouvé et ensemble ils vont avoir de sacrés sueurs froides lors d’un passage où j’ai moi-même frissonné, mais également pleuré de rire !

Quant à la plume de Marie, elle est toujours aussi caractéristique. Elle possède une vraie signature littéraire et peu importe le genre qu’elle exploite. Elle est toujours aussi fluide, addictive, juste et rempli d’humour au milieu d’un jeu de lumières sombre et lumineux.

Pour finir, j’aimerai ajouter que le titre choisi reflète parfaitement bien l’esprit du roman. C’est un message d’amour et d’espoir malgré les épreuves que l’on peut avoir à traverser dans la vie.

 

En conclusion :

Ce nouveau roman est une véritable réussite ! Il contient un excellent mélange drame/comédie. C’est une histoire de « tranche de vie » parfaitement bien racontée avec une héroïne forte et attachante. La psychologie de tous les personnages est très travaillée. Ce qui permet de les rendre réels et de les aimer tout de suite. En plus, sans que l’histoire soit moralisatrice, le lecteur peut retenir quelques enseignements. C’est aussi un récit que l’on englouti aussi bien par les jeunes que par les plus âgés.

Bref, vous l’avez compris, j’ai A-DO-RE être en compagnie de Déborah et de ses amis et je vous conseille très fortement de les rencontrer au plus vite !

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog