Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #2017

Synopsis :

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s'est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu'elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu'elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.

Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s'intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu'elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu'elle n'ose l'espérer ?

Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer... car Delatour semble prêt à tout pour s'approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir ce roman. Les histoires qui portent pour sujet « le temps » m’ont toujours attirées grâce aux grandes possibilités qu’elles offrent.

Ici, on fait la connaissance de Samantha qui au jour de ses 18 ans, un événement étrange se produit. En effet, le temps s’arrête et toutes les personnes qui l’entourent se retrouvent figées, toutes transformées en statut de cire. Toutes sauf elle, enfin … C’est ce qu’elle croyait. Qui est cette personne ? Pourquoi n’est-elle pas affectée par ce pouvoir ? Pourquoi ne se montre-elle pas ? Et comment et pourquoi Samantha peut –elle figer le temps ?

Avec un tel résumé, j’en avais l’eau à la bouche. Pourtant, l’histoire n’est pas centrée sur ce sujet. Elle l’est surtout sur l’interaction entre tous les personnages. Il a fallu que je supporte le comportement puéril de certains d’entres eux, dont celui de Samantha. Cela en a même provoqué un frein dans ma lecture, ce qui est fort dommage. Cependant, à la moitié du roman, un événement va relancer l’intrigue. Dès cet instant, je me suis concentrée sur l’univers du temps figé et non aux gamineries des protagonistes. Grâce à cela, ma lecture a été plus agréable.

Concernant le rythme, le livre est découpé en courts chapitres afin de lui donner du tempo. Mais, pour les raisons évoquées au dessus, cet élément n’a pas eu l’effet escompté. Malheureusement, même s’ils avaient été longs, ça aurait donné le même résultat.

Quant à la fin, c’est bien le seul point positif que j’ai découvert. Elle m’a beaucoup surprise et m’a également permis de comprendre le comportement ambivalent de Matthias. Franchement, c’est bien trouvé ! Mais pour en arriver à cette affirmation, il faut réussir à aller jusqu’à la fin, (ce qui n’est pas forcément gagné). D’ailleurs, au vu de celle-ci, une suite est-elle prévue ? Car de nombreuses questions restent en suspend et d’autres sont arrivées à la dernière page.

Du côté des protagonistes, le roman est censé se dérouler à la fac, mais au vu des descriptions et des comportements, j’ai toujours ressenti un décalage. Pour moi, ils étaient tous au lycée et cela aurait été plus crédible si cela avait été le cas. De plus et à mon grand regret, je n’ai pas réussi à m’attacher à un seul d’entre eux, dommage …

Pour finir, j’ai également eu des difficultés à accrocher avec la plume de Nadia Richard. J’en suis vraiment désolée.

 

En conclusion :

Ce premier roman était chargé de bonnes idées et de promesses alléchantes, mais je n’ai pas trouvé ce que j’attendais. Cependant, poussé par la curiosité et surtout par la persévérance, j’avoue que son final est vraiment bien trouvé ! Malheureusement, c’est pour moi, le seul point positif que je garde en tête. Car à de nombreuses reprises, j’ai eu envie de mettre des claques aux protagonistes.

Note : 12/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #Psychologie, #2017

Synopsis :

Trinity Silverman a effectué un retour “tonitruant” aux États-Unis.

Entre poursuites avec les agents de cette branche glauque des services secrets américains et des explosions en tout genre, toujours accompagnée de son fidèle Speedy, elle n’a pourtant pas avancé d’un millimètre dans sa quête pour retrouver Gianmarco.

Recherchée par toutes les polices, perdue dans le désert de l’Utah, avec la venimeuse Cassandra à sa poursuite, Trinity se réfugie dans un land art, Sun Tunnels, une structure composée de quatre énormes tuyaux en ciment pointant les quatre points cardinaux.

Alors qu’elle est cachée là, épuisée et désespérée soudain, Gianmarco, l’amour de sa vie, apparaît devant ses yeux pourtant clos. Rêve-t-elle ? Délire-t-elle ? En tout cas, il lui révèle la manipulation dont elle a été victime depuis leur toute première rencontre à Las Vegas. Effondrée, Trinity comprend pourtant que c’est grâce à cette manœuvre que le chercheur italien est tombé amoureux d’elle. Alors qu’elle tente de faire sens de tout cela, Gianmarco lui explique que tout ceci n’est pas terminé et que son rôle à elle est primordial pour le futur de l’humanité.

Ses visions disparaissent, la laissant seule, paniquée, ne pouvant croire qu’elle détient le destin du monde entre ses mains.

Que doit-elle accomplir, quand et où ?

Les angoisses de Trinity ne sont pas prêtes de disparaître.

 

Mon avis :

Je remercie Jean-Philippe TOUZEAU de m’avoir fait confiance une fois de plus et de m’avoir permis de connaitre la suite de cette incroyable saga. Je me demande comment j’ai fait pour ne pas l’avoir dévoré plus tôt. En fait si, je le sais. Je ne voulais tout simplement pas, que le temps d’attente entre celui-ci et prochain et dernier tome soit trop long. C’était juste stratégique ;)

Ici, on retrouve Trinity exactement là où on l’a laissé après le grand choc qu’elle a eu de revoir l’homme qu’elle aime. Mais est-ce bien lui ? Ou est-ce son esprit qui lui joue des tours ? Pourquoi lui avoir dit ces mots ? Est-ce bien un nouveau message codé ? Trinity est perdue face à toutes ses interrogations. Mais, elle doit continuer à fuir l’organisation qui la poursuit sans relâche, tout en essayant de résoudre cette nouvelle énigme. A sa grande surprise, Trinity retrouve un visage connu et amical en la personne de Shunichi, ce japonais qu’elle pensait ne plus jamais recroiser sur sa route. Que fait-il auprès d’elle ? Peut-elle encore compter sur son aide ?

Dans ce volume, l’intrigue est centrée sur la croyance de l’impossible. Elle est portée et créée grâce à l’Amour. Celui qui donne la force de déplacer les montagnes. Pourtant, aussi grand et fort qu’il est, le doute persiste toujours dans l’esprit cartésien de Trinity. C’est à travers tout un périple qu’un vrai duel se livre en elle. Trinity n’a plus le choix, elle doit prendre la bonne décision et continuer à se battre si elle veut vraiment sauver l’homme qu’elle aime.

Comme dans chacun des 8 volumes précédents, l’intrigue est à nouveau soutenue, mais possède également des instants de réflexions sur le passé de Trinity. C’est pourquoi, le rythme peut être très cadencé et parfois un peu plus lent. Mais c’est toujours pour repartir sur les chapeaux de roues. Résultat, je me régale et il m’est toujours autant difficile de poser ma lecture avant la fin.

D’ailleurs en parlant elle, j’ai été scotchée par celle-ci ! Je ne m’attendais pas du tout à ça ! Et j’en suis ravie ! Je me demande fortement comment cet événement va nous être expliqué et quelle sera la conclusion finale. J’ai vraiment très très hâte !

Du côté des personnages, j’aime pouvoir être témoin de l’évolution constante de la force de caractère de Trinity. Elle a bien changé depuis le tout premier tome. Aujourd’hui, elle sait puiser en elle sa force intérieure insoupçonnée et se sortir de situations qui semblent perdues d’avance. C’est une véritable héroïne des temps modernes !

Pour finir, j’aime toujours autant la plume de Jean-Philippe Touzeau. Elle est si caractéristique, fluide et totalement addictive. A chaque fois, je ne souhaite qu’une seule chose ; la SUITE !!

 

En conclusion :

Une fois de plus, je me suis fait embarquer par cette suite à l’intrigue parfaitement bien mené. Grâce aux questions posées par l’intrigue, j’ai été constamment tenu en haleine. Je ne me suis jamais ennuyée. J’ai à nouveau retrouvé beaucoup d’actions, de surprises et des révélations. Et l’addiction est toujours aussi présente. Vivement la suite et fin de cette grande aventure aux côtés de Trinity et de Speedy.

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #New Adult, #2017

 

Synopsis :

Ryan Cosgrove et Liliana Delgado ont rendez-vous avec le destin. Ils ne le savent pas encore, mais avant la fin de la nuit, leurs vies changeront à jamais.

Passer la fête de la Saint-Valentin dans un bar burlesque n'avait pas été la manière idéale pour Liliana d'occuper un vendredi soir. Elle aurait de loin préféré être revenue au campus pour faire ses travaux scolaires... jusqu'à ce qu'elle rencontre Ryan. Il est grand, athlétique et canon. Lili n'arrive pas à le quitter des yeux. Malgré ses manières bourrues et son état d'ivresse, il a piqué la curiosité de Liliana.

Ryan a des démons. Ils sont abyssaux, noirs et ils le dévorent. Malgré son attirance pour la menue brunette, il est fatigué de lutter, de prétendre que pendant les quinze dernières années, sortir de son lit le matin n'a pas été un combat quotidien. Ce soir-là, il décide de mettre fin à sa douleur, de tout laisser derrière lui et de glisser dans l'obscurité bénie de l'inconscience. Mais le destin a d'autres projets pour Ryan ; Lili le découvre et elle lui porte secours, déterminée non seulement à sauver son corps, mais aussi son âme.

C'est leur moment...

 

Mon avis :

C’est la couverture irrésistible de ce roman qui m’a attiré l’œil. Surtout, n’essayez pas de me convaincre du contraire, vous n’y arriverez pas ^^ Du coup, c’est sans m’en rendre compte que je l’avais entre mes mains et la lecture du résumé en a fini de moi.

Ici, on rencontre Liliana et Ryan. Ils ont tous les deux vécus des événements très forts et traumatisants. Lili est devenue maman à 14 ans, tout en s’occupant de la maladie dégénérative de sa mère. Ryan possède un secret qui le dévore jours après jours, années après années. Il fait son possible pour vivre avec, mais certaines périodes sont plus difficiles à supporter que d’autres. C’est le cas, le jour de cette Saint Valentin. Ryan décide de commettre l’irréparable juste après avoir passé la soirée aux côtés de Lili et de son cousin. Par chance, elle le trouve avant qu’il ne soit trop tard, mais l’amour qu’elle lui porte est-il suffisant pour le sauver ? Lili pourra-t-elle porter son quotidien et la détresse de Ryan sans s’écrouler ? Ryan arrivera-t-il à se libérer de son lourd secret ?

Ce New Adult nous propose une intrigue ayant pour thèmes des sujets forts qui font le succès de ce genre. Dans celui-ci, l’auteure aborde la réaction face à la maladie, les difficultés de la vie, le désir de bonheur, les secrets qui nous rongent et bien entendu, l’Amour avec un grand A. Grâce à cette palette de sujets, les émotions qui vont avec nous mettent sans dessus dessous. Je suis passée du bonheur avec des papillons dans le ventre, à l’envie de pleurer de rage par les événements très sombres et difficiles. Cette histoire vous prendra incontestablement aux tripes et vous marquera comme elle l’a fait avec moi !

Ce que j’ai particulièrement beaucoup aimé, c’est que chaque chapitre contient les points de vue Lili et de Ryan. On passe de l’un à l’autre avant que celui-ci ne se termine. Grâce à cela, le lecteur ressent parfaitement les émotions des deux protagonistes et leur donne encore plus de profondeur. Il est totalement impossible de reste de marbre face à leur histoire. De plus, ce procédé permet de donner un rythme et de rendre le roman complètement addictif. Pour ma part, j’ai eu beaucoup de difficulté à le poser.

Du côté des personnages, l’histoire gravite essentiellement autour de Lilianna et de Ryan. Lili, malgré tous les événements de son passé, reste positive et s’efforce constamment à être forte quoiqu’il arrive. Mais, sa fragilité n’est jamais très loin. Quant à Ryan, il est brisé depuis un événement traumatisant et ce secret est un véritable démon, qui est tel un parasite se nourrit de son hôte. Malgré leur vécu, ils sont complémentaires et terriblement attachants. J’ai ADORE passer du temps à leurs côtés.

Afin de compléter leur entourage, on fait également la connaissance de la mère de Lili, son fils Javi et d’Alex le cousin de Ryan. Grâce à eux 3, nos protagonistes sont bien entourés et l’amour qu’ils se portent entre eux les aide au mieux à affronter les aléas de leur vie quotidienne.

Pour finir, la plume de Marie Hall est magnifique ! J’ai adoré la justesse de ses mots et la multitude d’émotions ressenties comme si j’avais fait un manège à sensations fortes ! C’est si beau que j’en redemande ! Vivement que je la retrouve dans « L’instant Présent ».

 

En conclusion :

Ce premier tome d’une trilogie à histoire indépendante est une MAGNIFIQUE SURPRISE ! J’ai tout aimé, aussi bien les thèmes forts abordés, que les protagonistes très attachants, les émotions diverses dégagées et la plume juste et forte de Marie Hall.

Bref, c’est une très belle réussite et une histoire qui va rester graver un bon moment dans mon esprit. Je remercie les Editions ADA de l’avoir traduite et de l’avoir distribué en France afin qu’un plus grand nombre de lectrices puisque découvrir ce roman émotionnel.

Maintenant, je n’ai plus qu’à me jeter sur « L’instant présent » et découvrir l’histoire d’Alex dans ce tome 2.

 

Note : PETIT COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2017

 

Synopsis :

Elles ont grandi entourées d’amour ; elles vont découvrir la haine.

Rentrée 2012 : Louise et Chloé entament leurs études à Montpellier. Contrairement à leurs mères et grand-mères, amies depuis toujours elles ne peuvent pas se voir. Tout les oppose. C’est épidermique : l’une ne comprend rien à l’art, l’autre ne supporte pas le cartésianisme des surdoués.

Pourtant, toutes les deux vont se lier d’amitié avec des jeunes gays. Et se passionner, avec leurs familles respectives, pour les discussions autour du mariage pour tous.

Comment les jeunes filles vont-elles réagir au déferlement de haine que cette nouvelle loi entraîne dans son sillage ?

 

Mon avis :

Je remercie Florence Clerfeuille de m’avoir fait confiance une fois de plus et de m’avoir permis de connaitre la suite et fin des aventures des descendantes de Jacqueline et de Maryvonne. C’est avec une joie immense que je me suis jetée dessus !

Ici, nous sommes en 2012 et nous faisons la connaissance de Louise et de Chloé. Elles sont les petites filles de Jacqueline et de Maryvonne (rencontrés dans le Frisson de la liberté). Au grand dam de leurs grands-mères et de leurs mères, celles-ci ne se supportent pas. Il y a entre elles une animosité qui semble totalement irrémédiable. Pourtant, grâce au mariage pour tous qui est sur toutes les lèvres, elles vont toutes les deux connaitre un tournant décisif de leur vie. Surtout aux côtés de leurs amis gays. Arriveront-elles à être les amies que leurs ainées souhaitent depuis leur naissance ? Quel impact le mariage pour tous va avoir sur leur vie ?

Dans le frisson de la liberté, on découvrait que les droits des femmes étaient quasi absents de ce que nos générations actuelles connaissent. Dans le Poids de la colère, la condition féminine avait déjà fait un peu de son chemin en une seule génération. Les femmes pouvaient entre autres, choisir un contraceptif sans qu’on les montre du doigt. Avec Le choc de la haine, l’intrigue est centrée sur le mariage homosexuel avec le passage de cette loi. D’après moi, ce sujet est rarement exposé de cette façon et grâce à la magie des mots de Florence Clerfeuille, je me suis retrouvée catapulté 5 ans en arrière. J’ai revécu toute cette période sous un regard complémentaire de ce que j’avais moi-même pu être témoin à l’époque.

Une fois de plus, grâce aux courts chapitres et à l’intrigue passionnante, je n’ai pas vu les pages se tourner. Elles ont défilées à vive allure ! J’ai d’ailleurs dû m’obliger à le poser à plusieurs reprises afin d’éviter de le lire d’une traite. Comme pour tous les derniers tomes de saga, c’est toujours avec beaucoup d’appréhension que je dois dire au revoir aux protagonistes. C’est pour cette raison que je l’ai fait durer un maximum. Il m’a été douloureux de devoir quitter cette grande famille 2 en 1.

Ce tome 3 et cette saga se terminent en beauté ! Je n’aurai pas pu rêver mieux pour la clôturer. Toute cette grande histoire est une merveille, un bijou magnifique qui devrait être exposé dans toutes les librairies françaises !

Du côté des protagonistes, l’histoire est centrée sur Louise et Chloé. Louise est dotée une grande intelligence grâce à son QI plus élevé que la moyenne. Même si pendant tout son parcours scolaire cela n’a pas toujours été facile pour elle de se sociabiliser, elle a tout de même gardé un très grand cœur. Quant à Chloé, elle a grandit avec sa mère. Sa vie d’enfant de parent divorcé n’a pas toujours été facile, mais elle s’en est très bien accommodée.

Ce que j’ai particulièrement beaucoup aimé, c’est la force qui émane de ces 2 jeunes filles. Celle-ci transpire grâce à leurs vécus respectifs et rend cette histoire encore plus réaliste qu’elle ne l’est déjà avec la véracité de certains faits historiques.

Et pour finir, la plume de Florence Clerfeuille est un autre de ses points fort. Elle m’a à nouveau complètement transporté ! Je me suis sentie très proche de Louise et de Chloé, bien que l’histoire soit écrite à la 3ème personne. J’ai aussi ressenti beaucoup d’émotions diverses ; de la joie, de l’euphorie, de la tristesse, de la colère, … Tout en me poussant constamment à la réflexion.

 

En conclusion :

Dans les tomes précédents, j’avais adoré rencontrer leurs grands-mères et leurs mères et découvrir leurs conditions de vie. C’est donc avec empressement que j’ai fait la connaissance de Louise et de Chloé. Ces dernières sont bien les descendantes de leurs ainées. Elles possèdent leur force de caractères et mènent à leur tour le combat des inégalités sociales. Le tout est servi avec une plume parfaitement juste et réaliste.

Bref, pour moi, ce tome et cette saga sont un ENORME COUP DE CŒUR !! Et j’espère qu’elle sera lue par un très grand nombre de personnes !

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog