Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2013
Phaenix Tome 1 : Les cendres de l’oubli de Carina Rozenfeld

Synopsis :

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

Mon avis :

Les romans de la collection R m’ont toujours fait de l’œil depuis la parution de leur premier titre, seulement voilà, j’avais jamais craqué … Jusqu’à celui-ci. La couverture, le titre m’ont suffit pour me convaincre avant même de lire le synopsis. Il faut bien le reconnaitre, cette couverture est magnifique, mystérieuse et sobre. Bref, tout ce que j’aime !

Mis à part le visuel, le sujet du phœnix, m’a rendu très curieuse car de cet oiseau mythique je ne connais que Fumseck de Dumbledore.

Commençons par l’histoire, Anaïa vient d’emménager dans le Var. Elle y retrouve Garance, une amie d’enfance avec qui elle va partager les mêmes cours à la fac. Ensemble, elles vont rencontrer deux garçons Eidan et Enry. Petit à petit, ces deux derniers vont agir de façon déstabilisante, comme si Anaïa était cessée les connaître ou les reconnaître. Parallèlement, Anaïa fait très régulièrement le même rêve qui lui fait peur au début.

On suit l’histoire en même temps qu’Anaïa et ainsi que les révélations qui arrivent au compte gouttes, mais de manière très bien dosé. Anaïa manque d’assurance sauf lorsqu’il s’agit de musique. C’est une véritable virtuose ! Lorsqu’elle apprend ce qu’elle est, j’ai trouvé sa réaction juste, sans fausse note.

J’ai adoré Eidan. Son côté mystérieux, je me mets en retrait mais je garde un œil sur Anaïa, est vraiment adorable. Les moments où nos deux héros sont ensemble et se dévoile sont mes préférés.

Enry, je l’aimais bien au début et il m’a vite agacé par la suite et à la fin du roman il me sortait même par les yeux. J’espère que dans la suite cela sera différent.

Le début peut sembler un peu long mais, l’alternance entre la vie réelle et les rêves, d’Anaïa, ainsi que le mystère qui se dissipent petit à petit font que l’on tourne les pages rapidement sans sent rendre compte. J’ai apprécié également, les statuts Facebook et la playlist qui rend cette histoire unique.

Je dois avouer que … je me doutais un peu de la fin. Mais quelle fin tout de même ! Tout cela, va permettre de relancer l’histoire de façon encore plus incroyable pour le tome 2, j’en suis sûr !

J’ai beaucoup aimé, la mythologie du Phaenix. Vous allez me dire : Pourquoi, Phaenix et non phœnix? Et bien, je vous laisse le plaisir de le découvrir, car bien entendu Carina a trouvé une superbe explication. J’ai constaté également que l’auteure à dû faire des recherches pour rendre crédible sa mythologie car j’en ai réalisé aussi sur les révélations faite et elles sont VRAI !! Ces légendes existent. Concernant les grains de beauté, l’idée est originale. Je n’avais jamais remarqué que c’était rare d’en avoir dans le creux de la main. Quand au choix du titre, ce n’est pas un hasard, j’aime beaucoup.

Carina Rozenfield, a une écriture très fluide et très agréable à lire. Cette idée de playlist est très bonne. Je m’arrêtais de lire pour l’écouter afin de rendre plus de profondeur, d’intensité à l’histoire. Grace à l’auteure, j’ai découvert Sia et Cascadeur dont j’écoute régulièrement depuis. Merci beaucoup pour ces découvertes !

En conclusion :

J’ai ADORE cette histoire même si ce tome 1 est plutôt une mise en bouche qui nous plante le décor avec une mythologie original. J’ai encore tellement de questions auxquelles j’espère trouver les réponses dans le tome 2. Cette suite dont j’espère découvrir très prochainement.

Note : 18/20

Commenter cet article

Martin 17/03/2014 05:33

Thanks.

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog