Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #2013 catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #2013
On ne peut pas lutter contre le système de J.Heska

Synopsis :

Le système financier mondial vient de s’écrouler. Il ne s’en relèvera pas, plongeant toute une civilisation dans le chaos. Lawrence Newton a accepté sa destinée. Il a renoncé à ses espoirs, à ses convictions, et à l’amour de sa vie pour suivre les traces de son père au sein du consortium HONOLA. Samson Bimda est le chef d’un village au nord de l’Ouganda. Les semences OGM vendues par la compagnie ruinent ses champs et ne lui permettent plus d’assurer sa subsistance. Clara, Hakim et Louise sont trois militants au sein du mouvement écologiste GreenForce. Au hasard d’une de leurs actions, ils tombent sur des documents compromettants qui vont les dépasser. À la veille du plus grand sommet européen déterminant l’avenir de millions de personnes, chacun doit défendre ses intérêts, quitte à en payer le prix le plus lourd.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Isabelle, chargée de communication aux Editions Seconde Chance de m’avoir proposé ce roman ainsi que J. Heska, son auteur.

Après avoir découvert l’auteur avec « Un monde idéal où c’est la fin » et « Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir », j’étais très curieuse de découvrir une autre facette de lui. Ce qui me plait, c’est le changement de genre à chacun de ses romans et que J.Heska prenne des risques à chaque fois.

Bien que je lise moins de thrillers, je les aime beaucoup. Cependant, j’avais l’habitude de lire seulement des thrillers policiers. C’est alors avec curiosité que j’ai accepté ce service presse.

Ici, c’en ai un mais axé sur le monde géopolitique. On suit une multitude de personnages qui nous font rentrer dans l’histoire très rapidement. Mais je me suis un peu perdu dans les 10 premiers chapitres. (Il est possible que cela soit dût à mon rythme de lecture en pointillé). Après ce cap, j’ai été happé par l’histoire et je me suis vite retrouvée à travers tous ces personnages.

Le livre commence par un flashforward, c’est un procédé que j’apprécie dans les séries télé et dans les films. Je n’ai pas été dérangé plus que cela. J’ai apprécié découvrir comment les événements amenaient à cet événement et à sa conclusion.

Lors de la lecture, on fait également des flashbacks qui permettent de mieux comprendre les personnages et leurs donnent plus d’épaisseurs.

Le résumé explique parfaitement le sujet de cette histoire. Il suffit à lui seul pour ne pas en dévoiler trop et donne suffisamment d’éléments d’interrogations à mon goût.

J’ai particulièrement adoré la conclusion. La construction de celle-ci est parfaite ! Au dernier mot, toutes mes questions ont trouvé des réponses, donc aucune frustration sur d’éventuelles interrogations.

Côté personnages, on suit différentes personnes qui forment le groupe HONOLA, mais surtout Lawrence Newton. C’est un homme qui s’est lancé à corps perdu dans cette entreprise après sa séparation avec sa femme Clara.

Il y a également Clara, Hakim et Louise, des militants du mouvement écologiste GreenForce que l’on suit dans leur combat afin de dénoncer les activités d’HONOLA. Les suivre a été un vrai plaisir, c’est leurs aventures qui m’ont le plus plu.

La plume de J.Heska est toujours aussi agréable et fluide. C’est vraiment une plume que j’apprécie énormément.

En conclusion :

Encore une fois, J.Heska a réussi à m’embarquer dans cette nouvelle histoire. Ce thriller géopolitique est vraiment accessible à tout le monde. J’ai hâte de découvrir le thème et le sujet de son prochain roman.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2013
La quête des Livres-monde - Tome 1 : Le livre des âmes de Carina Rozenfeld

Synopsis :

Zec a 16 ans et vit une adolescence parfaitement normale...jusqu'au moment où, après une nuit très agitée, des ailes lui poussent dans le dos. Zec apprend bientôt qu'il est originaire d'un univers parallèle disparu dans le néant à cause de l'Avaleur de Mondes, et qu'il a pour mission de le ressusciter. Aidé d'Eden, une jeune fille ailée comme lui, il doit retrouver les trois Livres-Monde, cachés sur la terre, dans lesquels sont enregistrés les âmes, les lieux et l'histoire de ce monde perdu. Mais cette Quête s'annonce hautement dangereuse car l'Avaleur de Mondes est bien décidé à terminer ce qu'il a commencé...

Mon avis :

Après avoir découvert l’auteure avec sa duologie « Phaenix », j’avais très envie de retrouver la plume de Carina dans une autre de ses sagas. J’ai donc choisi cette trilogie après ma première rencontre avec elle aux Utopiales de Nantes.

Dans ce premier tome, on rencontre Ézéchiel dit « Zec », un adolescent qui semble normal au premier abord, jusqu’à ce qu’il découvre deux boutons au niveau de ses omoplates qui ne cessent de grossir. Zec essaie de se convaincre qu’il s’agit d’acné, mais il n’en est rien. Après, une atroce nuit, Ézéchiel va découvrir sa véritable identité.

Ces informations lui seront révélées par un mystérieux personnage au nom Eyver. Celui-ci lui expliquera qu’il a une mission de la plus haute importance à effectuer. Mais, pour cela, Zec doit d’abord retrouver l’autre enfant qui est comme lui.

Une fois qu’Ézéchiel trouve la trace d’Eden, l’autre adolescente, leur mission, cette quête du premier livre-monde commence.

Ce premier tome de cette trilogie, est un tome d’introduction. L’auteure met en place doucement les différents éléments, et permet au lecteur de comprendre parfaitement les circonstances, les raisons et l’importance de l’enjeu de cette mission.

Bien que la saga soit plus « jeunesse » que « Phaenix », j’ai beaucoup apprécié l’univers et la mythologie développés par l’auteure. Et également, ce mélange entre l’histoire se déroulant dans notre monde et celui du thème du super-héros.

Côté personnages, ils sont tous très attachants.

Ézéchiel est un adolescent de 16 ans qui respire la joie de vivre et partage son temps libre avec son meilleur ami Louis. Avant que sa vie ne change du tout au tout, il aimait partager son quotidien sur son blog.

Louis, le meilleur ami de Zec partage sa classe depuis leur enfance et possède un grand sens de l’humour. Il se considère comme étant le « Robin » de Zec et d’Eden.

Eden est le second enfant ayant les mêmes origines qu’Ézéchiel. C’est une jeune fille forte et indépendante.

La plume de Carina est toujours aussi fluide, imagée, poétique et entrainante. C’est toujours un plaisir de retrouver son style. En plus, c’est une auteure proche de ses lecteurs et nous répond toujours avec le sourire et sa bonne humeur. J’ai beaucoup aimé ma rencontre avec Carina et cela à 2 reprises.

En conclusion :

Un bon tome d’introduction qui promet une suite pleine de promesses. L’écriture magnifique de Carina rend toujours la lecture addictive. Les personnages sont attachants et drôles. J’ai hâte de connaitre la suite de leurs aventures. Cela tombe bien ! Elle est déjà dans ma PAL ! J

Note : 17/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Drame, #2013
Confusion de Cat Clarke

Synopsis :

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce sans fenêtres, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Et quel est ce beau jeune homme qui la retient prisonnière ? Elle n'en a aucune idée. Mais à mesure qu'elle couche sur papier les méandres de sa vie, Grace est frappée de plein fouet par les vagues de souvenirs enfouis au plus profond d'elle-même. Il y a cet amour sans espoir qu'elle voue à Nat, et la lente dégradation de sa relation avec sa meilleure amie Sal. Mais Grace le sent, quelque chose manque encore. Quelque chose qu'elle se cache.

Mon avis :

J’avais très envie de découvrir cette histoire avant de rencontrer l’auteure au salon du livre de Montreuil. Malheureusement, un contre temps ne m’a pas permis de changer le statut de lecture en cours à celle de terminé. C’est donc après ce weekend incroyable que je le termine.

Côté histoire, on rencontre Grace au troisième jour de sa captivité. Elle nous explique rapidement les circonstances de sa rencontre avec Ethan, son kidnappeur. Elle nous décrit les conditions étrange de son emprisonnement et le fait qu’elle ait à disposition une grande quantité de feuilles blanches et de stylos. N’ayant rien d’autres à faire, elle commence à coucher sur le papier sa vie ; sa relation avec ses parents, sa rencontre avec sa meilleure amie Sal et Nat, son premier grand amour.

Au fil de l’histoire, nous apprenons les différents événements qui auront une influence et/ou des conséquences dans la vie de Grace. Cet exercice d’écriture permettra à notre héroïne de puiser en elle, ses souvenirs les plus forts, mais aussi ceux qu’elle avait refoulé depuis bien trop longtemps.

Grace est un personnage auquel je me suis attachée. Elle possède une grande force intérieure et paradoxalement une grande fragilité. C’est une adolescente très intelligente qui avant sa rencontre avec Sal avait dû mal à trouver sa place. Sa rencontre avec sa meilleure amie et celle de Nat, marquera sa vie pour toujours.

Le meilleur moyen de comprendre la beauté de ce livre est de le lire sans en entendre trop de détails. Je me suis posé beaucoup de questions, et beaucoup de « Pourquoi ceci et pourquoi cela, … ».Mes interrogations ont trouvé des réponses à la fin du livre. Cependant, j’avais deviné certaines choses avant, pourtant cela n’a pas vraiment gâché ma lecture.

La plume de Cat Clarke est juste MAGNIQUE, ENVOUTANTE, ENTRAINANTE et POETQUE !! Elle a le don de transporter le lecteur et de le faire réfléchir. L’auteure sait parfaitement comment interpeller le lecteur à travers des événements fort lié à l’adolescence.

En conclusion :

Ce roman est fort et puissant en émotions !! Pour un premier roman, tous les éléments sont présents. Cette histoire est une vraie leçon de vie ! J’y pense encore et j’ai des difficultés à me concentrer sur mon roman en cours. C'est un roman que je conseille fortement et encore plus pour toutes les personnes qui aime les histoires qui vous retourne le cerveau !!

Note : 19/20 -> Petit Coup de cœur !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #Jeunesse, #2013
A pile ou face de Samantha Bailly

Synopsis :

Emma n'en croit pas ses yeux quand elle reçoit un mail de son frère Maxime.

Impossible ! Absolument impossible !

Les images du passé s'impriment sur sa rétine.

La voiture de Maxime. L'accident.

Les secours qui évacuent son corps sans vie.

Emma s'éloigne de l'ordinateur. S'approche à nouveau.

Ses doigts tremblent. Une pression de l'index.

Le message s'ouvre...

Et si soudain, vous pouviez prévoir l'avenir?

Mon avis :

Après mon coup de coup pour « Ce qui nous lie », j’avais très envie de découvrir l’auteure dans un autre registre. Ma rencontre avec Samantha Bailly aux Utopiales de Nantes, m’a permise d’acheter ce thriller jeunesse. J’ai donc décidé d’effectuer cette lecture dans le cadre du challenge du week end à 1000.

Ici, on suit Emma, qui essaie tant bien que mal de faire le deuil de son frère récemment décédé. Alors que cette absence lui est très difficile à gérer, elle est très surprise de recevoir un mail de ce dernier.

Celui-ci lui explique à travers une vidéo, qu’il a trouvé un moyen de « voir l’avenir » par l’intermédiaire du Yi King : Le livre des mutations.

D’abord septique, elle teste le procédé décrit par son frère et là SURPRISE !! L’interprétation d’Emma se produit telle qu'elle l’avait imaginé. Complètement troublée, elle recommence et s’aperçoit avec horreur que la deuxième se produit également lorsqu’une de ses camarades de classe disparait.

Parallèlement, l’intuition d’Emma la guide à se rapprocher d’individus que son frère aurait pu côtoyer. Elle décide donc de rechercher à tout prix le mystère qui entoure sa mort et celle de la disparition de sa camarade.

Tout comme dans « Ce qui nous lie », l’auteure nous présente l’histoire en deux temps. Elle alterne remarquablement bien les chapitres entre le passé et le présent afin que les pièces s’emboitent les unes aux autres petit à petit. Le suspense est là, bien qu’il s’agisse d’un thriller jeunesse.

Côté personnages, Emma est notre héroïne, c’est une lycéenne comme les autres. Enfin, c’est ce qu’elle croyait avant d’avoir le « Yi King » entre les mains. Elle est mûre pour son âge, elle sait réfléchir et se poser les bonnes questions. Tout comme elle, le lecteur se demande quelle serait notre choix entre coïncidences et synchronicités.

Pour tous les autres, je préfère que vous les découvriez par vous-même.

La plume de Samantha Bailly est toujours aussi agréable et même si les mots sont simples, tous ce qu’elle a essayé de faire passer est présent. Une fois de plus, les pages se tournent toutes seules et l’alternante du passé et présent m’ont beaucoup plus.

En conclusion :

Un très bon thriller jeunesse avec tout les ingrédients pour que la lecture soit addictive !! Je suis ravie d’avoir vu et lu une autre facette du talent de Samantha. J‘ai passé un super moment avec cette histoire.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Témoignage, #2013
Une larme de joie de Kévin Iacobellis

Synopsis :

À 23 ans, mes parents m’ont laissé seul dans ce vieux monde. Papa est décédé d’une tumeur au cerveau et maman s’est suicidée. Aujourd’hui, je suis confronté tous les jours à leur absence. Malgré les circonstances, je continue de vivre comme si ma vie reprenait un certain sens, comme si j’avais le droit de fermer cette porte derrière laquelle se trouvent mes parents. Je n’ai rien pu faire pour sauver mon papa, ni même ma maman, mais je suis devenu différent en acceptant le choix de ma maman. Pour la première fois, depuis que ma maman est partie rejoindre mon papa, j’ai décidé d’ouvrir mon cœur et de verser une larme, une larme que j’intitule Une larme de joie. Je vous invite à me suivre dans cette histoire qui reprend mes peines, mes regrets et mes choix face à la vie.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier Kévin Iacobellis de m’avoir adressé son histoire de vie. Je suis également très touchée que l’auteur ait eu confiance en moi pour me confier son histoire.

Le résumé à lui seul suffit pour connaitre le ton et la couleur d’Une larme de joie. Le livre est présenté dans un premier temps sous forme d’un journal où l’auteur nous raconte précisément les circonstances du décès de ses parents.

Dans un second temps, l’auteur nous délivre sa vie depuis qu’il s’est retrouvé orphelin. La complexité de se retrouver seul, de faire face et aussi à l’acceptation de cette situation. Les mots sont couchés sur le papier au fur et à mesure de ses pensés, de son état esprit du moment, de ses interrogations pour ce qu’il s’est passé afin de franchir l’étape de l’acceptation. Au fur et à mesure, j’ai ressenti que Kévin franchissait petit à petit les différentes étapes du deuil.

J’appréhendais de déprimer et de me transformer en fontaine. Mais, au-delà des sujets très douloureux que sont la mort et le deuil, l’auteur aborde sa peine avec ses tripes sans que cela ne soit trop difficile pour le lecteur. Naturellement beaucoup de questions se posent à lui et Kévin les abordent avec philosophie et psychologie.

Bien que, les réflexions de l’auteur partent dans tout les sens, l’histoire tire sa force grâce à l’authenticité des faits et des émotions qu’elles dégagent par Kévin et celle que le lecteur ressente.

En conclusion :

L’histoire de Kévin m’a beaucoup touché. Elle est douloureuse et forte à la fois. Les personnes ayant perdu un être cher pourront comprendre davantage ce que ressent Kévin, par quoi il passe et les étapes de reconstruction. Ils pourront également se reconnaitre à travers ce témoignage.

Merci à Mathieu M pour les corrections ;)

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantasy, #2013
Le puits des mémoires, tome 1 : La traque  de Gabriel Katz

Synopsis :

Trois hommes se réveillent dans les débris d'un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d'eux n'a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l'autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

Mon avis :

Avec tous les bons échos entendus et lus concernant cette trilogie et le résumé plus qu’alléchant, cette histoire me tentait beaucoup et cela depuis sa sortie. Mais voilà, la fantasy, ce n’est pas trop mon genre de lecture. Je reproche bien trop souvent un trop plein de descriptions au détriment de l’action. Mais, la présence de l’auteur aux "UTOPIALES" de Nantes, ce festival international de Science-Fiction a fini par me faire craquer et je suis rentrée avec ainsi qu'avec d’autres livres.

D’ailleurs, l’auteur est très sympa et possède un grand sens de l’humour. J’ai beaucoup aimé cette rencontre et je l’en remercie.

Côté histoire, on découvre 3 hommes qui reprennent conscience au milieu de débris en pleine montagne. Ils sont complètement amnésiques et chacun se donne un prénom en attendant de retrouver la mémoire. Tout comme le lecteur, les personnages se demandent ce qu’ils s’est passé pour qu’ils en arrivent là. Les personnages et le lecteur avancent ensemble avec aucune information les concernant, sauf qu’ils ont conservés leurs réflexes et leurs instincts et c’est ce qu’il m’a plu.

Dans ce premier tome, le lecteur accompagne les protagonistes dans leur quête identitaire et elle est loin d’être tranquille pour notre plus grand plaisir !

On découvre un royaume où la magie noire est présente avec tous ses mystères. L’auteur nous montre la valeur de l’amitié, de l’amour (car oui, il y en a un peu). Il a ajouté aussi de l’humour ce qui rend l’histoire plus légère dans certains passages angoissant.

Gabriel Katz sait parfaitement comment allier et mélanger les mystères, l'action, les rebondissements, les révélations, l’humour et le stress. Le lecteur ne s’ennuie en aucun cas !!

La fin n’est pas frustrante comme elle peut être dans certaine saga, cependant il y une chose certaine, c’est que j’ai hâte d’avoir la suite !!

Concernant les personnages, ce trio composé de caractères complémentaires.

On découvre Nils en premier. Il est solitaire, taciturne et n’est pas très bavard. Il sait manier les couteaux et s’entend bien avec les chevaux. Son calme dans certains passages est déconcertant et en décalage avec les 2 autres. Ces passages m’ont beaucoup plus, ils m’ont fait sourire voir rire.

On découvre rapidement que Karib possède des capacités spéciales ce qui rend son personnage plus complexe. C’est surement pour ça que c’est celui que je préfère.

Et enfin, il y a Olen. C’est le plus charismatique des 3 hommes. C’est aussi un caméléon dans le sens qu’il est très social, il sait se fondre dans la foule et les gens ont tendance à lui faire confiance, ce qui est bénéfique pour le trio.

En définitive, le trio est très attachant et j’ai beaucoup aimé voir ces 3 protagonistes s’essayer et s’imaginer à différents métiers.

L’écriture de l’auteur est accessible et très fluide. Le texte est composé sous forme de paragraphe ce qui rend la lecture plus aérée et plus agréable à lire.

En conclusion :

Ce premier tome est une réussite !! J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce début d’histoire de trilogie. Les personnages sont vraiment attachants et leur quête identitaire est vraiment prenante. Tous les ingrédients de l’auteur sont très bien mélangés pour rendre la lecture addictive !!

J’ai hâte de revoir l’auteur au salon de Montreuil et de me procurer la suite !!

Note : 19/20 --> Petit coup de coup !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Romance, #Nouvelle, #2013
La Sélection : Tome 0.5 : Le Prince de Kiera Cass

Synopsis :

Avant que 35 filles ne soient choisies pour s’affronter lors de la sélection …

Avant qu’Aspen ne brise le cœur d’America …

Il y a avait une autre fille dans la vie du Prince Maxon.

Mon avis :

J’ai été très heureuse de partager cette lecture avec Mathieu M du blog « Enjoy Books », c’est toujours un plaisir de faire une LC avec toi !!

Bien qu’en général, je n’apprécie pas beaucoup les nouvelles, celle-ci est différente. Elle se concentre sur des événements plus ou moins exposé dans le premier roman de la saga.

Ah la la !! MAXON!! J’avais hâte de le retrouver, étant mon personnage masculin préféré !!

Dans cette nouvelle, on suit le début de la sélection au côté du Prince. On découvre les coulisses, l'état d’esprit de cet événement sur lui et permet également de faire connaissance avec cette fameuse autre fille dans sa vie. Cette dernière l’interroge sur sa vision de l’amour car elle tient beaucoup à lui. Seulement voilà, il ignore la réponse …

Lorsqu’il rencontre America, on est transporté par toutes les émotions de Maxon et c’était un vrai régal !! Ce passage m’a confirmé ce que je pensais de lui, une personne droit, de sincère et mystérieuse pour les personnes n’ayant pas encore découvert le tome 2.

Après la première rencontre, on attend avec impatience la seconde, pour être de nouveau dans le tourbillon des sentiments de Maxon qu’il lui porte déjà ! Et on sait déjà, qu’il fera tout pour la conquérir !

Ainsi, Maxon aura-t-il, peut être enfin sa réponse : Le coup de foudre, est-cela l’Amour ?

En conclusion :

Cette nouvelle est un régal !! Mais, trop court ! Elle permet de comprendre l’appréhension de Maxon face à la Sélection et de découvrir avec délice cette première rencontre de son point de vu !!

Maxon ! Continue de te battre pour gagner le cœur d’America et ne lâche rien !!

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #2013
Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir ? de J. Heska

Synopsis :

Je m'appelle Jérôme et je ne suis pas quelqu'un de populaire. Invisible pour mon entourage, insipide pour mes collègues, insignifiant pour ma petite amie. Un jour, je suis tombé sur un article dans un magazine bon marché censé m'aider à régler un certain nombre de problèmes dans ma vie. Ca m'a amené un peu plus loin que prévu ... Ah oui, le "un peu plus loin", c'est devenir le chef de file involontaire d'un mouvement philosophique qui a révolutionné le monde.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Isabelle, chargée de communication aux Editions Seconde Chance de m’avoir proposé ce roman ainsi que J. Heska, son auteur.

Après avoir découvert son recueil, j’étais très curieuse de découvrir l’auteur dans un autre genre.

Cette histoire est son premier roman. Elle nous est présentée sous la forme d’un journal, celui de Jérôme Laplace. L’action se déroule dans le futur, mais le thème principal abordé est tout de même très actuel.

Ce qui arrive à Jérôme m’a fait réfléchir. Son histoire peut très bien être la nôtre, si on y pense bien avec du recul.

Jérôme est un homme mal dans sa peau, qui se considère lui-même comme étant un homme moche. Il a très peu d’estime de lui-même aussi bien pour sa personne mais également professionnellement. Il est invisible pour ses collègues et lorsqu’il ne l’est pas, ils ne ratent pas une occasion pour humilier, le briser et Jérôme se referme de plus en plus sur lui-même. Il a aussi une petite amie manipulatrice, mais il est persuadé que si elle est ainsi avec lui, c’est de sa faute. Elle est le personnage qui correspond parfaitement aux personnes « nuisibles ».

Au début, le pauvre Jérôme est complètement perdu et il en a assez de cette situation. Il décide pour lui-même d’écrire ce journal et de réaliser des exercices d’un magazine pour réussir à s’intégrer et à aller mieux par la même occasion.

Jérôme commence donc à observer les personnes autour de lui et se questionne sur la raison du comportement de chacun. Il définie ce qu’est un « antipathe » (une méchante personne) et la façon d’agir pour leur créer un « électrochoc » sur leur comportement afin d’y remédier.

Il parle donc de son projet personnel à Etienne, son collègue et (son seul) ami aussi perdu que lui. Seulement voilà, ce dernier décide de créer un mouvement qui fini par prendre tellement d’ampleur que Jérôme va se sentir dépassé.

A la manière des 5 étapes de deuil, ce livre est composé des 5 étapes d’acceptation de soi afin de s’intégrer socialement. Cela permet au lecteur de constater l’évolution du personnage principal et m’a permis de découvrir, d’apprécier et d’aimer le personnage de Jérôme.

A chaque nouvelle journée, il y a une phrase commençant par « La vie, … » qui peut être tant tôt triste, tant tôt drôle mais à chaque fois tellement vrai !! J’attendais toujours avec empressement cette nouvelle phrase d’introduction avec des métaphores très bien trouvé !!

Bien que le sujet ne soit pas facile à aborder, plutôt triste, et également très actuel et réaliste, l’auteur a décidé d’y ajouté une touche d’humour qui permet ainsi de rendre le roman léger et addictif.

En conclusion :

Une magnifique histoire qui m’a touché, m’a fait réfléchir et m’a fait rire. Ce livre est plein de vérité et de réalisme. Je ne peux que vous le recommander !!

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2013
Le livre de Saskia, Tome 3 : Enkidare de Marie Pavlenko

Synopsis :

Après l'attaque du Nid, c'est la débâcle. Obligée de se réfugier à Arion, Saskia héberge les survivants. Mais Tod est gravement blessé, et de nouvelles attaques fragilisent le petit groupe. Saskia ne peut plus reculer : il lui faut trouver le Surclan, et éclaircir le mystère du Cercle des cent. Elle part donc à la recherche de ses ennemis, sans rien soupçonner, ni de leur puissance, ni de leurs effrayants secrets…

Mon avis :

Après avoir relu les 2 tomes de la trilogie, j’ai enfin pu découvrir le tome 3 tant attendu. C’est avec un grand empressement et un peu de stress que je l‘ai commencé. J’appréhendais que la conclusion ne me satisfasse pas, mais comme toujours Marie possède une grande imagination, a su très bien approfondir cette mythologie et a conclu sa trilogie avec brio !!

L’histoire reprend plusieurs jours après les événements du tome 2 et à nouveau un résumé des 2 tomes est présent ce qui permet au lecteur de tout ce remettre en tête, ce que j’apprécie à chaque fois (même si pour cette fois, je n’en avais pas besoin). Je pense, d’ailleurs que tous les auteurs de saga devraient faire de même.

On retrouve Saskia et ses amis à Arion, et notre héroïne nous raconte leur « vie » depuis cette attaque, ainsi que la perte de leurs amis et ennemies et les soins apportés aux survivants. On apprend également que Tod est dans un état très grave.

Dès ce premier chapitre, l’action est déjà là. Saskia, se rendant à Paris en pleine journée pour y rencontrer une personne très importante se fait attaquer et manque de peu de se faire tuer.

Afin d’avoir des réponses concernant le « Surclan » et le « Cercle de cent » Saskia, ses amis et ses nouveaux alliés vont voyager aux quatre coins du monde.

La suite est à vous de découvrir rapidement !

Après avoir fait connaissance avec le clan « Faucheur » dans le tome 2 « L’épreuve », Saskia et ses amis rencontrent et par la même occasion, nous présente le clan « Gardien ». De ce fait, on y rencontre des nouveaux personnages toujours haut en couleurs, comme Marie sait si bien le faire.

J’ai apprécié les différentes destinations choisies par l’auteure d’autant plus qu’elle les ait visité et a permis d’y apporté encore plus de réalisme.

Ce que j’aime particulièrement dans cette saga, c’est la création et l’intégration des Enkidars dans notre monde avec une mythologie très riche et l’ensemble donne une totale cohérence à cette histoire. Rien ne m’a choqué car tout est bien expliqué et coule de sens. Dans ce volume, on nous entraine jusqu’aux origines de ces êtres millénaires, ce dont j’ai fortement apprécié.

Côté personnages, l’attaque du « Nid » a fait murir Saskia, elle n’a plus les doutes qu’elle pouvait avoir dans le tome précédent. Elle connait les sentiments de Tod et lui fait dorénavant confiance. Le lecteur ne peut que constater l’évolution de la force et du courage de Saskia en l’espace d’un an (la saga commence par son anniversaire et se termine quelques jours après) et suivre l’évolution de Saskia durant ses aventures a été un grand bonheur.

Tod est un personnage que j’adore, et dans ce tome il ne se laisse pas abattre. Il a encore plus de mérite et de courage lorsque l’on sait ce qu’il traverse.

Mara est un personnage que j’ai appris à apprécier et à aimer tout au long de cette saga. Dans le premier tome, sa franchise fait croire au lecteur une personnalité distance et froide. Il en n’est rien lorsque l’on apprend à la connaitre.

Tous les autres personnages qui forment leur petit clan sont très attachants. Ils sont tellement bien fouillés et ont chacun une personnalité bien marqué. Bref, ils sont UNIQUES !!

Je suis complètement FAN de la plume de Marie Pavlenko, que ce soit dans cette saga ou bien dans « La Fille-Sortilège » !! Lorsqu’on commence un de ses livres, le lecteur est pris dans le tourbillon qu’elle a créé et nous transporte dans son histoire. A chaque fois, j’ai eu l’impression que le temps s’est arrêté, tellement j’étais dans l’univers qu’elle a imaginé !!

Dans ce tome, l’auteure nous entraine entre actions, révélations et rebondissements et tout cela est très bien dosé et mélangé. Encore une fois, impossible de reposer le livre avant la fin, sous peine que l’histoire prenne possession de nos pensés !!

On y trouve également toutes les réponses aux questions auxquelles le lecteur aurait pu se poser depuis le premier tome et permet ainsi de reposer le livre sans frustration.

En conclusion :

Ce tome est FABULEUX !! J’ai ADORE !! Je n’aurai pas pu rêver mieux comme conclusion !! Mais en même temps, je suis triste de devoir quitter Saskia et les membres de son clan, car j’aimerai en avoir encore plus et comme on dit : Toutes les bonnes choses ont une fin ! ;)

Je vous recommande vivement cette saga si ce n’est pas encore fait !

Note : COUP DE CŒUR !!

GRAND COUP DE CŒUR pour la saga

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #2013
Le serpent de la séduction de Kévin Iacobellis

Synopsis :

Sexe, mensonge et trahison. Ce sont les trois mots qui me caractérisent le mieux. Mon nom est Jackson, je suis le serpent de la séduction. Je séduis les filles charmantes pour les séquestrer et les martyriser. C'est ainsi que je prends mon pied, en les regardant me supplier et agoniser. Je fais ce métier depuis plusieurs années, mais je commence à m'épuiser. C'est alors que je fais la rencontre de Christiane, une jolie fille qui drague les garçons pour aussi les torturer...

Mon avis :

Après avoir lu « Rencontre avec passé », j’avais très envie de découvrir l’auteur dans un autre registre et je le remercie beaucoup de m’avoir permis de découvrir cette histoire, d’autant plus que je n’avais pas lu de thriller depuis un bon moment.

Il s’agit à nouveau d’une histoire courte. Celle de Jackson et de Christiane, tous deux meurtriers.

C’est un petit thriller psychologique ou « portrait de meurtrier », où le passé des personnages et les raisons de leurs pulsions nous sont expliqués. C’est la partie qui m‘a le plus plus.

On découvre des meurtres qui s’enchainent et la rencontre de Jackson et de Christiane.

La fin m’a surprise. J’avais déjà été surprise par la fin de « Rencontre avec le passé » alors j’avais essayé d'imaginer cette fin, mais je me suis trompée.

L’atmosphère de son histoire est sombre où la violence et le sexe seront omniprésent.

L’idée de base m’a beaucoup plus et malheureusement pour moi, elle n’est pas assez exploité. J’aurai aimé que la police soit présente et alterner les points de vu de Jackson, Christiane et de la police, avec des chapitres bien distinct, quitte a être courts.

Cependant, les narrateurs de cette nouvelle sont nos deux protagonistes, ce qui permet aux lecteurs de mieux rentrer dans l’histoire.

Le contexte a fait et malgré leur passé, que je n’ai pas pu m’attacher aux personnages. Ils sont trop dénués d’humanité, ils n’ont pas de « code » d’honneur. Ils tuent parce qu’ils aiment ça, c’est tout !

La plume de l’auteur est très différente, et cela est dut à l’ambiance, où il utilise ici un langage « cru ».

En conclusion :

Une bonne idée d’intrigue qui mérite d’être plus approfondit, où j’aurai aimé que la police soit présente et ressentir l’étau qui se ressert autour d’eux.

Cependant, je ne peux pas dire que j’ai aimé ou bien détesté et je constate qu'à l'heure actuelle, le format "nouvelle" ne me correspond toujours pas.

Avis aux amateurs !!

Note : 11/20

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog