Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #fantastique catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #2017

Synopsis :

Cécile, Sébastian, Shaïna et Nicolas, quatre adolescents plus ou moins normaux, découvrent à quinze ans qu’ils ont été élus par les quatre pouvoirs primaires : l’Eau, le Feu, la Terre et l’Air, sans comprendre pourquoi, ni comment. Cécile Praesidia, représentante de l’Eau, vous ouvrira les portes de ce nouvel univers.

Les quatre adolescents vont rapidement découvrir qu’avoir des pouvoirs, c’est d’abord apprendre à les maîtriser pour ne pas commettre de catastrophe monumentale, car apparemment, ils servent de paratonnerre à embêtements. Des embêtements qui se présenteront sous forme de mercenaires, mandés pour les exterminer. Ils vont devoir faire le nécessaire pour survivre, tout en continuant à mener une vie aussi normale que possible, et en créant les liens qui les uniront au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Face à l’adversité, il ne reste plus grand chose si ce n’est l’amour, la loyauté, l’amitié… et l’humour.

Évidemment, il se pourrait bien que les choses ne se déroulent jamais comme on l’avait prévu.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Charlène pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir le premier tome de cette trilogie. Le sujet traitant des 4 éléments m’a beaucoup intrigué et j’avais hâte de le découvrir.

Ici, nous rencontrons quatre jeunes adolescents ; Cécile, Shaïna, Sébastian et Nicolas. Ils ont tous 15 ans et leur quotidien va être bouleversé par un phénomène surnaturel. Chacun d’eux va pouvoir contrôler un élément. L’Eau pour Cécile, le Feu pour Shaïna, la Terre pour Sébastian et l’Air pour Nicolas. Bien entendu, qui dit capacités hors du commun, dit dangers. C’est alors que tous les quatre, ils devront jongler entre les cours, les entrainements, les nombreux imprévus et les attaques multiples. Arriveront-ils à faire face aux menaces qui les entourent ? S’en sortiront-ils indemnes ?

Ce roman est typiquement un tome d’introduction. L’univers se dévoile petit à petit au rythme du développement de leurs pouvoirs. Mais, ce n’est pas pour autant que le roman manque d’actions. Bien au contraire ! D’événements, en révélations et en retournements de situations, nos héros et le lecteur ont peu de répits pour reprendre leur souffle ! De plus, l’univers dans lequel nous sommes plongés est fascinant. J’ai constamment été curieuse d’en savoir davantage !

Cependant, l’histoire est marquée par des inégalités rythmiques. Tantôt, les pages se tournent rapidement grâce à des faits nouveaux, tantôt j’ai trouvé quelques longueurs avec des redites. Cécile se pose bien trop souvent les mêmes questions et j’ai eu cette sensation frustrante de ne pas voir les événements avancer aussi vite que je l’avais souhaité.

Par contre, plus j’avançais vers la fin et plus il m’a été impossible de lâcher le roman. Cela s’explique par un événement qui m’a complètement prise par surprise. D’ailleurs, pensez à avoir le tome 2 sous la main, au risque de devenir fou ^^

Du côté des protagonistes, Cécile est notre narratrice. Elle se retrouve malgré elle, leader de ses trois camarades et elle n’est pas à l’aise dans ce rôle. Elle cache ses angoisses et ses peurs derrière son humour pour affronter les événements, sa nouvelle réalité. Shaïna, la meilleure amie de Cécile est une jeune fille pleine d’énergie. Elle a également tendance à agir de manière impulsive. Ce qui donne quelques sueurs froides à ses amis. Sébastian est le gars dont Cécile a le béguin depuis toujours. Il est aussi très protecteur et robuste. Quant à Nicolas, il possède un humour piquant que j’ai adoré !

J’ajoute également que le caractère de chacun, correspond parfaitement bien à l’élément qu’il possède en eux. Il y a eu un vrai travail fait dessus.

Quant à la plume de Charlène, elle est simple et accessible à tous. Le seul bémol que j’ai eu, c’est l’humour de Cécile. Il est bien trop présent lors des scènes d’actions et provoque une cassure rythmique. Sans compter qu’il s’agit d’un humour que j’apprécie à petite dose. C’est bien dommage. Mis à part cela, les émotions ressortent bien, tout comme on les ressent aussi.

 

En conclusion :

J’ai globalement bien apprécié ce premier tome. Même s’il y a quelques défauts, l’univers est tellement captivant et addictif que l’on peut passer au-dessus. Ce quatuor d’adolescents est bien travaillé et exploité et la fin nous promet une suite riche en révélations et en moments sombres. Vivement !

Note : 16/20

 

Vous trouverez la chronique d’Emi-livres, ma binôme pour cette lecture, ici

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2017

Synopsis :

Bouleversée par les révélations de Notre-Dame, Marjane est déterminée à libérer Andras et Ashley. Mais comment forcer les portes de la puissante Résidence ?

Pendant qu'avec Mats, Borvo, Soura et les autres, elle cherche un moyen d'atteindre la crypte, le temps passe. Et le temps presse !

D'autant qu'à force de fouiller le passé, Marjane risque de découvrir des secrets plus dangereux encore...

 

Mon avis :

Après avoir adoré le nouvel univers imaginé par Marie Pavlenko dans Marjane, Mathieu (Enjoy Books) et moi avions très hâte de le retrouver, tout comme ses personnages. C’est pourquoi fin 2016 et début 2017 a été le moment parfait pour le sortir enfin de nos PAL.

Grâce au résumé du tome précédent, on replonge instantanément dans le Paris peuplé de Ninns et autres créatures. Marjane est dans tous ses états suite aux conséquences du combat à Notre-Dame. Bien que presser de rectifier le tir, une préparation est nécessaire. Bien sûr, comme toute mise en place d’un plan d’action, Marjane trouve le temps bien trop long. Va-t-elle agir de manière inconsidérée ou prendra-t-elle son mal en patience ? En parallèle, de nouveaux secrets sombres et dangereux sont sur le point de remonter à la surface. Comment va-t-elle réagir face à ces nouvelles révélations ?

L’intrigue garde toujours l’univers très riche qui m’avait tant plus dans le premier volume. Cette fois, nous avons en plus un tome de transition, car les révélations faites au compte-gouttes nous réservent de très sombres heures à venir. Sans oublier que Marjane est obnubilée par le bien-être d’Andras et d’Ashley. Cette double intrigue permet d’élargir et d’approfondir encore plus son contenu pour mon plus grand bonheur.

Le choix des points de vus principaux de Marjane, d’Andras et d’Ashley est astucieux. Il donne un rythme soutenu pour une intrigue principale qui se développe doucement, mais réservant incontestablement beaucoup de surprises pour la suite. Ce qui est sûr, c’est que ce roman ne se lit pas, il se dévore aussi vite que ton prédécesseur.

Quant à sa fin, Marie Pavlenko m’a de nouveau mis les nerfs à vif en nous laissant avec un cliffhanger de dingue ! Nan, mais comment est-ce possible de nous laisser terminer la dernière page de cette façon ?

Du côté des protagonistes, Marjane continue à évoluer. Même si à première vue, son comportement et ses décisions semblent être égoïste, c’est toujours dans le but d’aider les personnes qu’elle aime. Avec du recul, ses actes inconsidérés la mettant parfois en danger, sont purement guidés par l’amour qu’elle leur porte. De plus, elle continue à être forte, même après toutes les épreuves qu’elle traverse en si peu de temps. Alors qu’elle a toutes les raisons pour flancher, et cela, à de nombreuses reprises.

On retrouve aussi, tous ses amis présents depuis le début de la saga. Ils sont toujours aussi bien travaillés et c’est un bonheur de les revoir et de partager à nouveau un moment avec eux. Comme avec Andras et Ashley, qui pour l’un m’a beaucoup touché et pour l’autre m’a apporté une vague de fraîcheur. J’ai hâte de découvrir ce qu’ils vont tous devenir.

Pour finir, la plume de Marie Pavlenko est toujours aussi addictive, imagée et prenante. J’aime son talent dans sa manière de nous planter les différents décors et les événements, pour que le lecteur puisse y voir chaque détail avec précision. Elle possède vraiment ce petit truc en plus, telle une empreinte, une signature qui la distingue des autres auteurs.

 

En conclusion :

Ce second volume est génial ! Dès le premier chapitre, ce tome de transition nous plonge dans le cœur de l’action. Les événements s’enchaînent directement après la fin de la première partie. Les protagonistes évoluent chacun à leur manière et avec crédibilité. J’ai hâte de pouvoir les retrouver et de découvrir si les hypothèses faites avec les éléments finaux sont justes ou pas. Sans oublier, la plume magique de Marie qui me fait voyager à chaque fois.

Vous l’avez compris, c’est une saga qu’il faut continuer ou bien débuter. Vous ne serez pas déçu !

Note : 18/20

La chronique à Mathieu ici

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2016

Synopsis :

Du jour au lendemain, la vie solitaire et sans intérêt d'Alfie Bloom a été bouleversée quand il a hérité du château de Hexbridge. Mais le prix est lourd à payer : des dangers qu'il n'aurait jamais imaginés le guettent désormais à chaque instant. Quand Ashford, son ami le majordome, est enlevé sous ses yeux au beau milieu de la nuit par des elfes malfaisants. Alfie ne sait plus à qui se fier. Pour le récupérer, un terrible échange est proposé...

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir la suite de cette saga. Après avoir beaucoup aimé le premier volume, j’avais hâte de replonger dans cet univers et d’être à nouveau au côté de ces personnages si attachants.

On retrouve donc Alfie et ses cousins Maddie et Robin quelques semaines après les événements de la fin du tome 1. Ils pensent avoir enfin la possibilité de souffler un peu, mais les créatures maléfiques et avides de pouvoir ne l’entendent pas de cette oreille. C’est pour cette raison qu’Ashford, majordome et ami se fait enlever sous les yeux d’Alfie. Pour le sauver, ils doivent agir vite, car un imaginable échange lui est proposé. Encore une fois, Alfie va devoir rapidement en savoir plus sur ses pouvoirs afin de contrer les plans des kidnappeurs. Va-t-il y arriver à temps ? Pourra-t-il sauver Ashford ?

Cette intrigue démarre sur des chapeaux de roue ! Dès le premier chapitre, le lecteur est plongé au cœur de l’action. Les événements et les rebondissements s’enchainent à vive allure. On n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. La magie très présente et l’univers qui se développe sans cesse, nous offre une histoire passionnante. De plus, ce tome est consacré à Ashford, un personnage mystérieux qui avait éveillé ma curiosité lors de la première histoire. Et je dois avouer que j’ai été comblée d’apprendre toutes les révélations faites à son sujet.

Tout comme avec le tome 1, on a ici une véritable fin à ce roman. Chaque livre correspond à un « épisode » de cet univers magique, tout en gardant le fil rouge sur la découverte et l’approfondissement des pouvoirs d’Alfie. A nouveau, l’auteure nous promet  une suite riche en surprises et me donnent dès à présent, l’envie de me jeter dessus ! Vivement qu’elle sorte !

Concernant les protagonistes, notre trio préféré est accompagné de bout en bout par Amy, la meilleure amie d’Alfie. Elle trouve parfaitement sa place au sein du groupe et ensemble, ils forment une équipe de choc ! Leurs savoir-faire, leurs connaissances et leurs caractères complémentaires sont l’une de leur plus grande force. Et ils ont beau avoir 12/13 ans, ils sont conscients des responsabilités et des conséquences que leurs actes peuvent provoquer. J’ai beaucoup apprécié leur maturité pour leur âge et leur côté très attachant.

La plume de Gabrielle Kent ne change pas. Elle est toujours aussi simple et accessible pour le jeune public. Mais avec ce tome, elle est encore plus entrainante et addictive.

 

En conclusion :

Ce second volume est meilleur que le précédent ! Il possède une intrigue captivante qui se déroule à 100 à l’heure. Entre rebondissements et révélations, il n’y a pas le temps de s’ennuyer un instant. Les protagonistes sont toujours au top et aussi agréables à suivre ! Vivement le tome 3 pour continuer l’aventure à leurs côtés.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #2016

Synopsis :

« Les réminiscences n’étaient que le commencement… »

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès d’Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…

Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

 

Mon avis :

Après avoir eu un petit coup de cœur pour le tome 1, j’ai eu très envie de retrouver Henri et Cornélia ainsi que l’atmosphère unique de cet univers.

Suite aux événements du volume précédent, Cornélia enchaine les cauchemars. Elle est également inquiète au sujet de ses pouvoirs dont elle ignore tout. Pour la protéger des nouvelles attaques d’Avoriel, Henri la ramène à Reddening House. Mais en chemin, un phénomène étrange se produit. Cornélia est assaillie d’une étrange vision et perçoit un jeune homme qui l'appelle à l'aide. Devant sa détresse et ne le reconnaissant pas, elle se demande qui il est. Pourquoi et comment arrive-t-elle à avoir ces si surprenantes et dérangeantes apparitions ? Bien décidé à comprendre ce qu’il lui arrive, Cornélia va tout faire pour lever ce mystère avec ou sans l’aide d’Henri.

Comme pour le tome précédant, l’intrigue est très riche et dense. Il faut dire qu’avec ses 764 pages, il y a matière à la développer sous forme de plusieurs sous-intrigues autour de ce fil rouge. La recherche et la découverte de l’identité de cet inconnu m’a plu et captivé. Il y a aussi les nombreuses divulgations sur le passé d’Henri qui m’ont passionné et m’ont permis de mieux le comprendre. Sans compter, la révélation au sujet des pouvoirs de Cornélia. Grâce à la combinaison de ces trois éléments, j’ai passé un très agréable moment de lecture.

Le rythme est toujours le même. Il est un peu lent, mais il permet une excellente immersion dans cet univers au décor baroque et en apprécier chaque seconde passé au côté de nos protagonistes préférés. Une fois de plus, dès que la lecture commence, le temps semble être suspendu pour projeter le lecteur dans une autre réalité.

Cette fin créée la surprise. Je m’attendais à ce qu’elle soit comme pour le tome 1, c'est-à-dire avec une conclusion tout en ayant des questions en suspens. Mais, le dernier paragraphe change complètement la donne ! C’est un véritable cliffhanger que tout offre Georgia Caldera. Et je n’ai qu’une seule envie ; me jeter sur cette suite et fin de cette trilogie.

Du côté des protagonistes, Cornélia est très têtue et a un comportement puéril. A plusieurs reprises, elle agît sans réfléchir et sans réaliser les conséquences désastreuses qu’engendrent ses actes. Contrairement au volume précédant, je l’ai trouvé agaçante dans ses décisions et ses agissements. Cependant, si elle avait eu des réponses claires à ses questions, je suis certaine qu’elle aurait traversée les obstacles différemment.

Henri, qu’en a lui est égal à lui-même. L’aura pleine de mystères est toujours présente autour de lui. Pourtant, dans ce second tome, le lecteur en apprend beaucoup sur son passé. Ces passages le rendent encore plus charismatique qu’il ne l’est déjà.

La plume de Georgia est juste MAGNIFIQUE !! Le livre est peut être une « brique », mais avec cette écriture, envoutante, fluide et complètement addictive, les pages se tournent rapidement et sans s’en rendre compte.

 

En conclusion :

Cette suite est très riche en événements et en rebondissements. Le passé et le présent s’entremêlent toujours même si cette fois-ci, c’est plus centré sur Henri. Cornélia peut être agaçante par moment avec ses décisions irréfléchies. Malheureusement pour elle, elle va en payer le prix fort. Maintenant, j’ai hâte de découvrir comment elle va évoluer et comment la révélation du dernier paragraphe va être exploitée.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2016

 

Synopsis :

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies ? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?

Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmurées son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

 

Mon avis :

Suite à la bande annonce de son adaptation, j’ai enfin décidé de découvrir cette saga qui pourtant ne me tentait pas plus que ça. Et je suis ravie d’avoir changé d’idée car j’ai adoré cette histoire !

Ici, nous rencontrons Jacob, qui après la découverte de son grand-père en train de mourir suite à une attaque d’un « animal sauvage », lui fait la promesse de respecter ses dernières paroles. Le problème, c’est qu’elles n’ont ni queue, ni tête. Pourtant Jacob, malgré la douleur, est convaincu qu’elles ont une véritable signification. Encouragé par le psychiatre qui le suit, Jacob part avec son père à Cairnholm en Grande-Bretagne, là où les indices laissés les mènent. Sur cette île aux habitants étranges, Jacob fini par trouver ce qu’il est venu chercher. Mais quelle est sa surprise quand il prend conscience que les histoires de son grand-père adoré, sont vraies dans leurs intégralité. C’est alors qu’il fait la connaissance de Miss Peregrine et de ses enfants particuliers. Alors que tout semble être merveilleux à leur côté, Jacob va découvrir les dangers de cette réalité.

L’intrigue, en plus d’être originale, prenante et addictive, possède une grande particularité ; sa création et son développement faite à partir de photographies authentiques et anciennes. Sauf quelques unes qui ont subi de légères retouches, mais aucun trucage. A première vu, elles peuvent paraitre un peu flippantes, mais l’auteur donne toujours des explications qui nous semblent toujours évidente sans qu’on y ait pensé une seule seconde. Cela les rend beaucoup moins inquiétantes et angoissantes. Au contraire, elles sont rassurantes et cohérentes. C’est vraiment la grande force de cette histoire et de cette saga !

Dès la première page, j’ai été aspirée par cet univers unique. Une fois le livre ouvert et que la lecture commence, le temps s’arrête ! L’addiction est là, c’est indéniable ! Plus on avance et plus on a envie d’en savoir plus. Pourtant, il s’agit bien d’un tome d’introduction puisque qu’il met en avant la mise en place de l’univers, de sa mythologie et de son intrigue générale. Peut-être que pour certaines personnes, le peu de scènes d’actions vont leur manquer, mais pour ma part, j’ai adoré ! Le dosage de tous ces éléments a été parfait et le charme a opéré !

Quant à la fin, celle-ci ouvre de nouvelles directions, de nouvelles perceptives pour une suite riche en aventures, en actions, en surprises et en révélations. J’ai très très hâte de retrouver et découvrir ce qui attende ces personnages très attachants.

En parlant d’eux, Jacob est notre narrateur. C’est à travers ses yeux que nous vivons toute cette/son histoire. A travers ses 433 pages, j’ai pu le voir évoluer sans cesse. J’ai pu le voir grandir, même si je ne doute pas un instant qu’il continuera dans les 2 tomes suivants. Cet élément est important pour moi et apporte beaucoup également au récit.

Il y a bien entendu les autres enfants particuliers et Miss Peregrine que j’ai totalement adorée ! Ils sont incroyablement bien travaillés et complémentaires. La dynamique du groupe fonctionne à merveille ! J’en dirai pas plus, car c’est bien meilleur quand on les rencontre sans rien savoir à leur sujet.

La plume de Ransom Riggs possède quelque chose de « Magique ». Les mots sont simples et les explications de l’univers qu’il a créé aussi mais, chaque mot, chaque phrase, chaque paragraphe, chaque page et chaque chapitre m’ont transporté, m’ont fait voyager. C’est très très rare qu’une histoire me fasse autant d’effets. D’ailleurs, j’ai rêvé plusieurs fois de ce roman pendant et après ma lecture. Bref, l’auteur m’a complètement ensorceler !

 

En conclusion :

Ce premier tome est une véritable PEPITE à mes yeux ! Je suis vraiment heureuse d’avoir changé d’avis ! L’univers créé et imaginé par Ransom Riggs est fabuleux et parfois même effrayant. Ce qui m’a le plus plu, c’est incontestablement la façon dont il a construite cette histoire ! Fallait vraiment y penser ! En plus d’un univers unique, les protagonistes sont très attachants. Il ne faut pas non plus oublier la plume envoutante et addictive de l’auteur. Bref, vous l’avez très bien compris, c’est un COUP DE CŒUR pour moi !

Note : COUP DE CŒUR !! <3

 

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2016
Le voleur de cœur de Rawia Arroum

Synopsis :

Dans un monde où musique et magie ne font qu'un, Dylan est né privé des deux.

Et ce n'est pas son seul secret : deux cœurs battent dans sa poitrine, mais l'un n'est pas le sien...

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on découvre un univers absolument unique où la musique est une partie de leur existence. Chaque individu possède dès leur naissance un instrument de musique qui affirme dans quel clan il appartient, mais pas seulement. Les clans qui forment la Symphonie du Sud vivent en harmonie. Cependant, ce n’est pas le cas avec ceux de la Symphonie du Nord et avec qui depuis des années se livrent une guerre sans merci.

Dans ce texte, on rencontre Dylan, fils d’un des clans de la Symphonie du Sud. Il a une particularité qu’il cache depuis toujours. Son secret, il le cache à sa famille, à son meilleur ami Ethan et à sa fiancée Kana. Mais, ce n’est pas tout, Dylan doit aussi faire face à des événements très étranges dont il est le seul à voir et/ou entendre. Est-ce lié à son secret ou devient-il tout simplement fou ? C’est avec ces questions et une montagne d’autres que l’on avance dans ce roman.

Selon moi, le roman est à prendre dans sa globalité. Il ne faut négliger aucun élément car l’auteure n’a laissé aucun détail au hasard. Elle les a dispersés dans toute l’histoire pour qu’arriver à la fin, les pièces du puzzle constitue un objet en 3D. Ce qui est certain, c’est que ce livre est surprenant !

Son rythme aussi est intéressant, il n’est ni trop lent, ni trop rapide. Ces événements sont dits avec le bon tempo et la bonne dynamique. Même la cadence a été bien réfléchie par Rawia Arroum.

Pour m’immerger complètement dans cet univers inédit, il m’a bien fallu le temps de deux chapitres. Il est plus dense et plus riche qu’il ne peut le laisser paraitre. Ce qui est sûr, c’est que l’auteure a imaginé et développé un monde absolument incroyable.

Pourtant et bien que l’histoire possède de nombreux points forts, plus j’avançais dans le roman et plus ce qui m’avait plu et touché au début du livre disparaissait. C’est bien dommage, j’aurai aimé garder cette magie tout du long, mais ce ressenti est un choix assumé de l’auteure.

Du côté des personnages, Dylan est notre protagoniste principal et également notre narrateur. Son caractère et son comportement égoïste ressemble plus à un adolescent qu’à un jeune homme sur le point de se marier. Mais, au fur et à mesure, il prend conscience de certaines choses et gagne en maturité.

Ethan est incontestablement le personnage que j’ai préféré. Il est attachant, très drôle et également très mature pour son âge. Ce qui est certain, c’est qu’il possède des valeurs que j’aurai aimé qu’il partage avec Dylan.

Les autres personnages sont également intéressants et je vous invite à les rencontrer et à les connaitre. D’ailleurs, Kana et le père de Dylan ont su tous les deux me toucher. Je les ai adorés et je me suis beaucoup attaché à eux aussi.

La plume de Rawia Arroum est aussi l’un des points fort de ce roman. Elle est fluide et moderne. Quelque soit la nature des émotions délivrées par l’auteure, elles m’ont percutées de plein fouet.

En conclusion :

Même si l’idée de départ et l’univers unique et inédit imaginé par l’auteure est excellente, je dois avouer qu’elle m’a perdu en cours de route. Même les révélations du pourquoi et du comment ne m’ont pas permis de retrouver la magie que j’avais trouvé et aimé au début de ma lecture. C’est donc avec beaucoup de regrets que j’en ressors mitigé.

Cependant, j’invite ceux et celles qui sont curieux(ses) de faire leur propre avis car ce qui est sûr, c’est que ce roman, qu’il plaise ou pas, frappera les esprits par sa singularité.

Note : 14/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2016
Alfie Bloom - tome 1 : Alfie Bloom et l'héritage du druide  de Gabrielle Kent

Synopsis :

Alfie Bloom est un garçon ordinaire, jusqu’au jour où il reçoit un héritage inattendu : un château ! Et pas n’importe lequel, le château d’Hexbridge, un endroit bizarre où le majordome a d’étranges pouvoirs et où les peaux d’ours peuvent voler.

Le garçon y découvre bien vite qu’il est l’unique gardien d’une magie vieille de plusieurs siècles. Avec l’aide de ses cousins, Maddie et Robin, il devra tout faire pour apprendre à la contrôler et la protéger des forces obscures qui veulent s’en emparer.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on rencontre un jeune garçon de presque 12 ans qui à son grand étonnement, va recevoir en héritage le Château d’Hexbridge. Pourtant, aucune personne proche de lui et de sa famille n’est décédée récemment. Alors, de qui peut bien venir cette donation ? Le mystère s’épaissit lors de sa rencontre avec le notaire et rend Alfie encore plus curieux.

Après son emménagement dans sa nouvelle demeure, il découvre avec l’aide de ses cousins Maddie et Robin, que ce lieu est bien plus riche en secrets qu’il ne le pensait. Il décide ensemble d’en découvrir un maximum, surtout depuis qu’il sait que des événements inexpliqués se passent dans leur village. Les énigmes à percer vont-ils les aidés à y mettre fin avant qu’il ne soit trop tard ?

L’intrigue se met doucement en place le temps de faire connaissance avec Alfie, sa famille, ses amis et son château. Une fois fait, l’intrigue n’a de cesse de prendre de l’ampleur et le rythme suit cette cadence. Plus l’histoire avance et plus la magie de ce roman nous prend dans ses filets. Ce livre se découvre et se lit très rapidement et à mon goût, on arrive un peu trop vite à la fin.

Ce roman jeunesse destiné pour les 12 ans et plus n’a pas la prétention de vouloir être autre chose et c’est ce qu‘il m’a plus. L’univers créé par l’auteure est accrocheur avec la très forte présence de Magie. C’est celle-ci et les nombreux mystères qui nous fait garder ce livre entre les mains. D’ailleurs, en le refermant, on constate que Gabrielle Kent nous réserve encore beaucoup de surprises pour la suite de sa saga. De plus, on observe des messages forts concernant l’importance de l’amitié et de l’amour que l’on porte pour sa famille.

La complicité de notre trio dû à leur lien du sang les rend plus fort et plus soudé. Cette confiance leur permet de faire face à toute cette folle aventure. Alfie est un garçon intelligent qui se pose les bonnes questions et se donnent les moyens pour parvenir à ses fins. Maddie et Robin sont jumeaux, alors qu’elle a soif d’aventures, lui est passionné par les sciences. Ces trois là sont vraiment attachants. Je les ais beaucoup aimé.

Les personnages secondaires sont également intéressants. Ils ont leur place et auront sans aucun doute plus d’importance dans les futurs tomes. Dans celui-ci, deux d’entre eux vous donneront envie de porter mains forte à Alfie tellement ils sont malfaisants.

La plume de Gabrielle Kent est simple, entrainante et addctive pour le public visé. Mais grâce au talent de l’auteure, elle arrive également à captiver un lectorat plus âgé.

En conclusion :

Ce tome d’introduction pose les bases de l’univers avec une intrigue simple mais efficace. Ce château rempli de secrets et de mystères et la magie omniprésente rendent le lecteur très curieux. Le tout est porté par trois jeunes protagonistes attachants. Bref, si vous voulez passer un bon moment et que ce genre d’univers vous plait, n’hésitez surtout pas !

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Contemporaine, #2015
La mort est une femme comme les autres de Marie Pavlenko

Synopsis :

Imaginez un monde où personne ne s'éteint.

Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe.

Imaginez un univers où la mort en a ras la faux et fait un burn out.

Emm n'en peut plus. Un matin, elle s'arrête et s'assoit. Ses bras sont de plomb, elle pèse une tonne, elle ne peut plus se lever.

En se laissant aller à son spleen, elle rencontre Suzie, une jeune femme dont la gentillesse va l'émouvoir. Commence alors un périple extraordinaire au cours duquel Emm va découvrir la richesse de la nature humaine.

Mon Avis :

Pour les personnes qui me suivent et/ou me connaissent, elles savent à quel point j’attends toujours avec beaucoup beaucoup d’impatience la sortie d’un nouveau roman de Marie Pavlenko. Celui-ci n’a pas échappé à la règle. J’avais d’autant plus hâte de le découvrir sachant que celui-ci est complètement différent de ses autres œuvres. Comme toujours lorsqu’il s’agit de nos auteures préférées, avec Mathieu d’Enjoy Books ont a décidé de se plonger dedans avec une lecture commune.

Dès la première page, on rentre tout de suite dans le vif du sujet. Le lecteur est témoin d’une famille au chevet d’une vieille dame qui est sur le point de mourir à l’hôpital. Mais contre toute attente, et même avec un coup de pouce, il n’y a pas moyen qu’elle décède. Elle n’est d’ailleurs pas la seule, aucun mourant ne trépasse. Alors que se passe t-il ? La réponse est simple, Emm la faucheuse, est fatiguée, complètement épuisée. Elle fait tout simplement un Burn-out !

Sans elle au top de sa forme et n’accomplissant plus son travail, comment le monde va-t-il continuer de tourner normalement ? C’est à travers les différentes tribulations tantôt délirantes, tantôt touchantes d’Emm que Marie Pavlenko va nous régaler.

Durant ce passage à vide, elle va rencontrer Suzie, un cloporte (comme elle aime nous appeler), une humaine atteinte d’une maladie incurable et dont les jours sont comptés. On pourrait croire que l’on a affaire à une histoire triste où la mort est très présente, mais en réalité, il s’agit surtout ici de LA VIE. Grâce à Suzie, Emm va combler son ignorance du mode de vie humain et va aussi découvrir les plaisirs simples de la vie.

Marie pousse également le lecteur à la réflexion d’un monde sans mort et à la conséquence qu’une surpopulation puisse provoquer. Imaginez des rues entières de personnes qui se baladent soit avec les boyaux à l’air, soit avec des membres en moins. Cela vous donne tout de suite très envie de sortir de chez vous, n’est ce pas ? Mais aussi à une société, la notre, qui n’est jamais contente, qui en demande toujours plus. Tout simplement parce qu’elle à oublié les bonheurs essentiels, ceux qui nous tiennent debout tous les jours ; L’amour, la famille, les amis, le partage avec une personne proche ou avec un inconnu, les loisirs, …

La fin … Quoi en dire, mise à part que j’ai tout simplement A-DO-RE !! Elle se termine de la meilleure des façons et m’a arraché plusieurs sourires.

De tous les romans de l’auteure, celui-ci est incontestablement le livre possédant le plus d’humour. J’ai eu des fous rires énormes et à n’en plus finir grâce aux situations très cocasses et aux réactions totalement décalées de notre adorable Emm. Sans oublier son côté absolument frappadingue.

C’est avec évidence que mes protagonistes chouchou de cette histoire sont Emm et … SA FAUX ! Si si, je ne plaisante pas. Même si sa faux est une partie d’Emm, toutes les deux, elles discutent et leurs dialogues sont tordants, un pure délice ! Toutes les deux forment un incroyable duo de choc. Emm m’a aussi beaucoup touché dans son processus d’humanisation.

Même étant mourante Suzie ne change pas, elle continue à déborder de générosité et à rester elle-même. Un caractère et une personnalité qui saura toucher le cœur d’Emm, d’Anatole et celui du lecteur.

Anatole, c’est LE protagoniste masculin, celui qui a en tête le profil physique de la femme de ses rêves et qui en est totalement obsédé. Mais finalement, il va craquer pour une femme aux antipodes de cette image et va se rendre compte que le plus important est la beauté intérieure.

Comme dans toutes histoires et dans nos vies, on possède tous une personne que l’on ne supporte pas du tout. Ici, il s’agit de Joséphine, l’abominable maman d’Anatole. Lorsque vous ferez sa connaissance vous comprendrez tout de suite de quoi je parle et du pourquoi.

Retrouver la plume de Marie Pavlenko a été une nouvelle fois un grand bonheur. Elle fait partie de ces auteures qui possèdent une véritable « plume signature ». De plus, il se passe tellement de choses dans ses 193 pages que l’on ne s’ennuie jamais !

Mon seul bémol concerne uniquement le prix que j’estime être élevé par rapport au nombre de pages et qui pourrait malheureusement freiner la vente de cette formidable histoire.

En conclusion :

Une fois de plus, avec son nouveau roman, Marie Pavlenko à réussi son coup ! Son imagination débordante et ses superbes idées donnent une histoire touchante, pétillante et totalement barrée pour mon plus grand bonheur ! Son point fort, c’est qu’à travers ce roman, elle arrive aussi à mener le lecteur à la réflexion. Et bien sûr, ce bijou ne brillerait pas sans la présence de l’irrésistible Emm et de sa Faux.

Note : 19/20

Vous trouverez la chronique de Mathieu ici.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2015
La terrifiante histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel d’Adam Gidwitz

Synopsis :

La sanglante histoire et le terrifiant destin de H. et G. … … ou la vraie-fausse histoire de Hansel et Gretel (celle que vos parents ne vous raconteront jamais). Vous y trouverez :
* un roi amoureux,
* un serviteur fidèle,
* un dragon redoutable,
* une boulangère mangeuse d’enfants,
* du sang,
* des doigts coupés,
* des têtes tranchées, et vous savez quoi ? Vous allez adorer.
P.S. : Aucun personnage n’a été blessé durant l’écriture de ce roman.
P.P.S. : Enfin… Ils s’en sont bien remis.
P.P.P.S. : Ne pas laisser à la portée de vos petits frères et sœurs. On vous aura prévenus…

Mon avis :

Pour commencer, je vais vous parler de l’objet livre. Les éditions Hachette en ont fait une magnifique petite merveille, un livre en version harback comme on en a peu et dont on raffole. Alors, évidemment, je le voulais dans ma bibliothèque et j’avoue que ça en jette !

Ici, l’histoire de Hansel et Gretel est une version différente de celle que je connaissais. En effet, le récit ne commence pas par la rencontre de ces deux enfants avec la vieille sorcière cannibale, mais par la rencontre de leurs parents.

Avec la composition inédite de ce livre, on découvre leurs aventures, tel un fil rouge à travers les 9 contes que forment cette seule et unique histoire. À travers eux, on rencontre de nouveaux personnages, un nouveau décor et un nouvel enjeu dans la vie de nos héros, tout en gardant le même objectif ; rester en vie !

Le titre laisse penser à une ambiance très sombre, oppressante et sanglante. Je dois vous avouer qu’il n’y a que certains passages qui m’ont permis de cocher ces trois cases. Je m’attendais à ce que tout cela soit encore plus amplifier. Cependant, j’ai tout de même passé un agréable moment avec cette histoire ne sachant que la partie connue de tous.

Ce livre possède également des illustrations très sympathiques représentées par trois couleurs dominantes. Celles-ci ont été très bien choisies. Le noir pour le côté obscur, le rouge pour le sang et le blanc sert de contraste.

A travers leurs nombreuses tribulations, Hansel et Gretel sont deux enfants qui vont apprendre à grandir bien trop vite pour leur âge en se fiant à leur intuition, à eux-mêmes.

La plume de l’auteur est simple et accessible à tous (ce qui est nécessaire pour des contes pour enfants). Mais, il arrive parfaitement à se distinguer grâce à un élément qui caractérise également ce livre. On y trouve en plus du récit écrit en noir, des paragraphes en rouge. Ces derniers sont en réalité ses commentaires, ses mises en garde pour le lecteur. Au début, ça m’a dérouté et même un peu gêné, mais au fur et à mesure je les recherchais car ils apportent le rythme dont l’histoire a besoin.

En conclusion :

Il s’agit d’un magnifique objet livre qui claque dans une bibliothèque. L’histoire se déroulant sur 9 contes est agréable, même si elle n’est pas aussi sombre et sanglante que je l’aurai souhaité. Les illustrations et les commentaires de l’auteur permettent de donner un cachet et une distinction supplémentaire aux autres livres de ce genre. C’est un livre que je commande de découvrir et de posséder !

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2015
Les Gardiens de l’Océan d’Irène Salvador

Synopsis :

En plongeant pour sauver son père de la noyade, Marco se découvre l’incroyable don de respirer sous l’eau. Un inconnu lui révèle alors qu’il appartient à un peuple millénaire, les Gardiens de l’océan, et qu’il doit les rejoindre afin de maîtriser ses pouvoirs avant que ces derniers ne le détruisent.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire. J’ignore pourquoi j’ai lu très peu de roman sur le thème des fonds marin alors que ça m’a toujours intrigué et tenté.

Ici, on rencontre très rapidement Marco et sa famille. Lors d’une sortie en mer avec son père, une catastrophe à été évité de peu grâce à lui. C’est à ce moment là que Marco connaitra toute la vérité le concernant, son lien incroyable avec l’océan et ses nouvelles responsabilités.

Ce livre est vraiment court avec ses 221 pages. Pourtant le rythme est plutôt bon avec l’aide des chapitres ni trop longs, ni trop courts. L’intrigue est intéressante, mais mon gros bémol, c’est ce manque d’approfondissement. Il y a beaucoup trop d’événements clés dans la vie de notre jeune héros qui ont malheureusement été traité en surface. Pour moi, ce sont ces aventures là que j’aurai aimé connaitre en détails. Même avec ce point noir, il est vrai que j’ai passé un bon moment en compagnie de cet univers, de cette mythologie très bien pensés et de ses protagonistes plutôt attachants.

Avec la fin présentée et le contenu général de ce roman, il me pousse à croire qu’il s’agisse d’un tome d’introduction. En tout cas, il en a toutes les caractéristiques et j’espère en effet que ce sera bien le cas, car je souhaite vraiment en découvrir davantage.

Le protagoniste le plus développé est incontestablement celui de Marco. Cela est en effet logique du fait que le récit tourne autour de lui. Du haut de ses 16 ans, il est mature grâce à des valeurs auxquelles il croit et qui sont bien ancrées en lui. Il est courageux, loyal et très proche de sa famille et de toutes les personnes qu’il aime. Il y a également Léo qui apporte la touche humoristique et dont j’ai tout de suite aimé. Bien sûr il y a en beaucoup d’autres. Le mieux c’est de les découvrir par vous-même.

La plume d’Irène Salvador est vraiment accessible pour le public visé, les 11/15 ans. Pour une meilleure vue d’ensemble sur le roman, son choix s’est porté sur une narration à la 3ème personne. En ce qui me concerne, j’aurai préféré que la 1ère personne soit utilisée. La distance mise a parfois été une barrière pour apprécier pleinement l’ensemble de l’histoire.

En conclusion :

Je croise vraiment les doigts pour qu’il s’agisse vraiment d’un tome d’introduction. Dans le cas contraire, je retiendrai malgré après voir passé un bon moment avec ce livre, une certaine frustration de manque d’approfondissements. Cependant, l’univers et la mythologie sont intéressants et bien trouvée. Sans oublier que ce bouquin est destiné à un public jeunesse.

Note : 15/20

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog