Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #jeunesse catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Contemporaine, #2017

Synopsis :

Ce voyage de classe dans les Alpes commence mal pour Mouse, fâchée avec ses meilleures amies. De son côté, Jack tente de mémoriser quelques mots de français et de se laisser convaincre par Max et Toddy que ce séjour au ski les aidera à améliorer leur score en matière de filles. Mais à l'hôtel, l'arrivée d'un chanteur à succès vient perturber leur rencontre et leurs plans. Les progrès en snow ne sont par garantis, mais côté drague, gags et fous rires, les jeunes Anglais ne seront pas déçus, et les lecteurs non plus !

 

Mon avis :

Si je ne faisais pas partie du club de lecture des « Marmottes à bigoudis » créé par Marie Pavlenko sur Goodreads, il est plus que probable que je serai passée à côté de cette lecture. Ce qui aurait été bien dommage. Je vous recommande d’ailleurs de nous rejoindre, les propositions livresques de Marie sont d’excellentes découvertes !

Ici, on rencontre deux trios d’adolescents. D’un côté Mouse, Kiera et Connie et de l’autre Jack, Max et Toddy. Dans le cadre d’un séjour scolaire, ils font connaissance dans l’hôtel de leur station de ski. Dès le premier soir, Mouse et Jack se remarquent du regard et ont des difficultés à ne pas s’observer l’un et l’autre. Mais tout se complique lorsqu’une star montante, de passage à l’hôtel, flashe également sur Mouse et que sa pire ennemie s’entiche de Jack. Autant dire que pour ces deux-là, apprendre à se connaître ne va pas être une mince affaire.

A première vue, l’intrigue est centrée sur les premières attirances et les émois amoureux. Mais, cette histoire est bien davantage. Elle nous conte également toutes les difficultés et les différents tourments rencontrés à cet âge-là. Tout comme les relations humaines qui se compliquent, avec les coups bas, les quiproquos et les situations cocasses qui se multiplient. Selon moi, ce roman aurait fait un excellent téléfilm teenager produit par Disney. Toutes les émotions présentes donnent un récit tout en couleurs et en relief. Je ne me suis aucunement ennuyée. Les événements s’enchaînent et sans s’en rendre compte, la fin est déjà là.

Du côté des protagonistes, Mouse est une jeune fille introvertie. Être au centre de l’attention la met très mal à l’aise. Mais, elle reste elle-même et fait son possible pour affronter tous ses soucis. Heureusement, elle est entourée par ses deux fidèles amies Kiera et Connie. Toutes deux sont de sacrées numéros à qui Mouse peut faire confiance en toutes circonstances.

Quant aux garçons, Jack est celui qui fait tourner la tête des filles. Il est beau garçon, mais ne se comporte pas en gros dur. Il est attentionné et put avoir tendance à perdre ses moyens quand il croit qu’il n’a aucune chance d’atteindre son but. Avec ses deux compères Max et Toddy, ils forment un trio aux personnalités complémentaires.

Une fois que vous les rencontrez et que vous les découvrez, vous allez vous rappeler de votre jeunesse et les aimer encore plus pour cette raison !

Enfin, l’écriture à quatre mains de cette histoire n’est que justesse, réalisme et émotions. Je suis passée du rire à la tristesse et également par la colère. C’est aussi avec sensibilité que certains sujets de l’adolescence sont abordés. Grâce à la plume des co-auteurs et à l’alternance des points de vu, ce roman est percutant et touchant.

 

En conclusion :

Cette histoire décrit très bien les facettes de l’adolescence, ce par quoi nous passons tous. Mouse, Jack et leurs amis n’y échappent pas et chaque instant qu’ils traversent est décrit avec justesse et réalisme. On rit, on enrage, on est parfois triste, mais surtout on s’attache bien vite à ces jeunes gens, qui nous rappellent ce que nous étions à leur âge. Si vous êtes pré-ado, ado ou bien que vous aimez le genre, surtout n’hésitez pas et foncez !

Note : 17/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #2017

Synopsis :

Cameron devait être à l’abri pour de bon, dans cette vieille ferme paumée au milieu de nulle part. Son père ne les dénicherait jamais dans un coin pareil, avait dit sa mère, N’empêche, dès le premier jour, Cameron sent bien que quelqu’un est déjà là. Invisible, mais il le sent. Il l’entend même. Quels secrets va-t-il découvrir dans cette baraque ?

 

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier ma copine Simi du blog « Les p’tits loisirs de Simi », de m’avoir prêté ce roman. Sans elle, je n’aurai probablement pas lu cette histoire. Enfin, pas aussi tôt.

Ici, nous rencontrons Cameron, un adolescent. Avec sa mère, ils ne restent jamais très longtemps dans les différentes villes où ils s’installent. Elle fait tout pour ne pas être retrouvé par le père de Cameron. Cette fois-ci, ils décident de s’installer dans une petite ferme d’un village reculé. C’est à peine arrivé que Cameron ressent une présence, puis la voit. Est-ce réelle ? Est-ce son imagination qui lui joue des tours ? Car, lui seul voit ce garçon avec son chapeau à la Davy Crockett. Et quelle est exactement cette histoire de chiens dont ses camarades de classe lui parle sans arrêt ?

Dès le premier chapitre, les questions surgissent. La première concerne ce père qu’ils fuient coûte que coûte. Et plus l’intrigue avance, et plus elles se bousculent ; tels que : Cameron vit-il des épisodes schizophréniques ? Est-il fou ou au contraire est-il sain d’esprit ? Ce « garçon » est-il un esprit/fantôme ou est-il sorti de l’imagination de Cameron pour se sentir moins seul ? Toute cette histoire avec basée sur ce flou là, entre réalité, angoisse et folie. L’atmosphère est oppressante et impossible à quitter.

Une fois plongée dedans, les pages et les chapitres se tournent rapidement. Et sans s’en rendre compte, la dernière page et la dernière phrase arrivent. Le désir d’en savoir plus sans arrêt, ne permet pas d’abandonner le livre un seul instant. On quitte cet univers une fois la lecture entièrement terminé.

Concernant la fin, j’en suis satisfaite. Elle m’a apporté toutes les réponses à mes nombreuses interrogations et bien davantage. Selon moi, cette conclusion ne peut pas en être une autre.

Du côté des protagonistes, je vous parlerai uniquement de Cameron afin de vous laisser découvrir les autres lors de votre lecture. Cameron est un lycéen comme tous les autres, mais il ressent fortement l’absence d’une figure paternelle. Il est également fatigué de devoir le fuir sans arrêt et aimerait pouvoir avoir une vie stable qui lui permettrait de construire sa vie. Mais cette priorité là, change lorsqu’il emménage dans cette ferme.

Enfin, la plume d’Allan Stratton est simple et incroyablement efficace ! Il sait parfaitement de quelle manière s’y prendre afin de transmettre le doute, l’angoisse, la peur et toutes autres sortes d’émotions. Vous verrez que vous ne sortirez pas indemne de cette lecture !

 

En conclusion :

Ce roman est la pépite que l’on m’avait décrite et fortement recommandé de découvrir. L’univers et l’atmosphère sombre et inquiétante à souhait donnent un roman prenant et addictif. Celui-ci est vraiment très très difficile à quitter. De nombreuses questions se posent aussi sur Cameron et toutes ces interrogations m’a tenu en haleine du début à la fin. Ce livre est à mettre de toute urgence entre toutes les mains !

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2017

Synopsis :

Bouleversée par les révélations de Notre-Dame, Marjane est déterminée à libérer Andras et Ashley. Mais comment forcer les portes de la puissante Résidence ?

Pendant qu'avec Mats, Borvo, Soura et les autres, elle cherche un moyen d'atteindre la crypte, le temps passe. Et le temps presse !

D'autant qu'à force de fouiller le passé, Marjane risque de découvrir des secrets plus dangereux encore...

 

Mon avis :

Après avoir adoré le nouvel univers imaginé par Marie Pavlenko dans Marjane, Mathieu (Enjoy Books) et moi avions très hâte de le retrouver, tout comme ses personnages. C’est pourquoi fin 2016 et début 2017 a été le moment parfait pour le sortir enfin de nos PAL.

Grâce au résumé du tome précédent, on replonge instantanément dans le Paris peuplé de Ninns et autres créatures. Marjane est dans tous ses états suite aux conséquences du combat à Notre-Dame. Bien que presser de rectifier le tir, une préparation est nécessaire. Bien sûr, comme toute mise en place d’un plan d’action, Marjane trouve le temps bien trop long. Va-t-elle agir de manière inconsidérée ou prendra-t-elle son mal en patience ? En parallèle, de nouveaux secrets sombres et dangereux sont sur le point de remonter à la surface. Comment va-t-elle réagir face à ces nouvelles révélations ?

L’intrigue garde toujours l’univers très riche qui m’avait tant plus dans le premier volume. Cette fois, nous avons en plus un tome de transition, car les révélations faites au compte-gouttes nous réservent de très sombres heures à venir. Sans oublier que Marjane est obnubilée par le bien-être d’Andras et d’Ashley. Cette double intrigue permet d’élargir et d’approfondir encore plus son contenu pour mon plus grand bonheur.

Le choix des points de vus principaux de Marjane, d’Andras et d’Ashley est astucieux. Il donne un rythme soutenu pour une intrigue principale qui se développe doucement, mais réservant incontestablement beaucoup de surprises pour la suite. Ce qui est sûr, c’est que ce roman ne se lit pas, il se dévore aussi vite que ton prédécesseur.

Quant à sa fin, Marie Pavlenko m’a de nouveau mis les nerfs à vif en nous laissant avec un cliffhanger de dingue ! Nan, mais comment est-ce possible de nous laisser terminer la dernière page de cette façon ?

Du côté des protagonistes, Marjane continue à évoluer. Même si à première vue, son comportement et ses décisions semblent être égoïste, c’est toujours dans le but d’aider les personnes qu’elle aime. Avec du recul, ses actes inconsidérés la mettant parfois en danger, sont purement guidés par l’amour qu’elle leur porte. De plus, elle continue à être forte, même après toutes les épreuves qu’elle traverse en si peu de temps. Alors qu’elle a toutes les raisons pour flancher, et cela, à de nombreuses reprises.

On retrouve aussi, tous ses amis présents depuis le début de la saga. Ils sont toujours aussi bien travaillés et c’est un bonheur de les revoir et de partager à nouveau un moment avec eux. Comme avec Andras et Ashley, qui pour l’un m’a beaucoup touché et pour l’autre m’a apporté une vague de fraîcheur. J’ai hâte de découvrir ce qu’ils vont tous devenir.

Pour finir, la plume de Marie Pavlenko est toujours aussi addictive, imagée et prenante. J’aime son talent dans sa manière de nous planter les différents décors et les événements, pour que le lecteur puisse y voir chaque détail avec précision. Elle possède vraiment ce petit truc en plus, telle une empreinte, une signature qui la distingue des autres auteurs.

 

En conclusion :

Ce second volume est génial ! Dès le premier chapitre, ce tome de transition nous plonge dans le cœur de l’action. Les événements s’enchaînent directement après la fin de la première partie. Les protagonistes évoluent chacun à leur manière et avec crédibilité. J’ai hâte de pouvoir les retrouver et de découvrir si les hypothèses faites avec les éléments finaux sont justes ou pas. Sans oublier, la plume magique de Marie qui me fait voyager à chaque fois.

Vous l’avez compris, c’est une saga qu’il faut continuer ou bien débuter. Vous ne serez pas déçu !

Note : 18/20

La chronique à Mathieu ici

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #Jeunesse, #2016

Synopsis :

Illan vit sur la planète Hodrion. Le jour de ses dix-sept ans, la technologie nommée Destinée va lui désigner l'identité de sa moitié. Il n'y a pas de choix possible. Le visage qui apparaît sur l'écran est troublant, envoûtant, c'est Léna...une terrienne.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Stéphanie Lagalle pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir son roman.

Ici, on rencontre Illan, qui suite à la révélation de Destinée, (une machine capable d’identifier les âmes sœurs sur Hodrion) décide de venir sur Terre. Ce choix n’est pas facile à faire pour lui. Il doit quitter son métier qui le passionne et les personnes qu’il aime. Pourtant, son désir de faire connaissance avec Léna, sa « moitié » est plus fort que tout. C’est porté par une multitude d’émotions qu’il va se rendre auprès d’elle afin de l’apprivoiser et développer des sentiments vrais et sincères. Mais, comme dans toute relation, rien n’est simple et Illan possède un secret de poids avec ses origines hors du commun. Est-ce une histoire d’amour vouée à l’échec ?

L’intrigue est bien menée. J’ai pris beaucoup de plaisir à la lire et à la découvrir. La visite guidée sur Hodrion et son exploration m’a permis de m’attacher immédiatement à Illan. Son monde bien que différent, possède de grandes ressemblances avec le notre. Du coup, je n’ai pas du tout été perdue. Une fois sur Terre, j’ai grandement aimé la manière qu’Illan a, à faire face au monde des Terriens. C’était très intéressant de découvrir ses réactions devant certaines situations. Leur relation grandissante est adorable. Je les trouve tellement mimi ensemble que je serai bien restée encore un peu avec eux. Par contre, j’ai tout de même un bémol. Un événement vers la fin m’a surprise. J’ai trouvé que les parents de Léna acceptaient beaucoup trop facilement et rapidement la situation à laquelle ils sont confrontés et qu’à aucun moment ils ne sont en colère et dans l’incompréhension.

Qu’en au rythme, l’alternance des points de vue à chaque chapitre font défiler les pages à vive allure. J’aime beaucoup l’utilisation de ce procédé. Cela me permet toujours d’être au plus proche des protagonistes et de savoir ce qu’ils ressentent. A la vitesse à laquelle je l’ai lu, je peux vous confirmer à quel point j’ai été addict de ce roman.

Par contre, la fin ne m’a absolument pas surprise. En effet, très rapidement, j’avais compris comment allait se terminer toute cette histoire. Cette conclusion a été trop prévisible à mon goût, mais en même temps, je n’en aurai pas souhaité une autre.

Concernant les personnages, Illan est très mature pour son âge. Cela s’explique par son ouverture d’esprit et son mode de vie sur Hodrion. Il est tolérant et très prévenant mais peut être également porté par la jalousie, par peur de perdre celle qui l’aime.

Léna est comme toute les adolescentes. Sa vie tourne autour de sa famille, de ses amis et de ses cours au lycée jusqu’à l’arrivée d’Illan.  Elle est lumineuse, fidèle et possède tout de même un caractère affirmé.

Ces deux là forment un très beau duo, même s’il est parfois un peu trop sucré.

Pour finir, la plume de Stéphanie Lagalle est fluide et addictive. Elle est également remplie d’émotions diverses telles que : l’amour, la passion, la colère, la jalousie, la peur, la joie, … Chacune d’elle est bien retranscrite et je n’y ai pas été insensible.

 

En conclusion :

Ce roman m’a fait passer un bon moment de lecture. L’intrigue est simple et banale, mais sans prétention à autre chose. Les personnages sont actuels et attachants. La romance entre Illan et Léna est pleine de tendresse adolescente. C’est pour toutes ces raisons que j’ai aimé cette histoire et que je vous la conseille si vous souhaitez une histoire d’amour sans prise de tête et sans grand drama.

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantastique, #Jeunesse, #2016

Synopsis :

Du jour au lendemain, la vie solitaire et sans intérêt d'Alfie Bloom a été bouleversée quand il a hérité du château de Hexbridge. Mais le prix est lourd à payer : des dangers qu'il n'aurait jamais imaginés le guettent désormais à chaque instant. Quand Ashford, son ami le majordome, est enlevé sous ses yeux au beau milieu de la nuit par des elfes malfaisants. Alfie ne sait plus à qui se fier. Pour le récupérer, un terrible échange est proposé...

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir la suite de cette saga. Après avoir beaucoup aimé le premier volume, j’avais hâte de replonger dans cet univers et d’être à nouveau au côté de ces personnages si attachants.

On retrouve donc Alfie et ses cousins Maddie et Robin quelques semaines après les événements de la fin du tome 1. Ils pensent avoir enfin la possibilité de souffler un peu, mais les créatures maléfiques et avides de pouvoir ne l’entendent pas de cette oreille. C’est pour cette raison qu’Ashford, majordome et ami se fait enlever sous les yeux d’Alfie. Pour le sauver, ils doivent agir vite, car un imaginable échange lui est proposé. Encore une fois, Alfie va devoir rapidement en savoir plus sur ses pouvoirs afin de contrer les plans des kidnappeurs. Va-t-il y arriver à temps ? Pourra-t-il sauver Ashford ?

Cette intrigue démarre sur des chapeaux de roue ! Dès le premier chapitre, le lecteur est plongé au cœur de l’action. Les événements et les rebondissements s’enchainent à vive allure. On n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. La magie très présente et l’univers qui se développe sans cesse, nous offre une histoire passionnante. De plus, ce tome est consacré à Ashford, un personnage mystérieux qui avait éveillé ma curiosité lors de la première histoire. Et je dois avouer que j’ai été comblée d’apprendre toutes les révélations faites à son sujet.

Tout comme avec le tome 1, on a ici une véritable fin à ce roman. Chaque livre correspond à un « épisode » de cet univers magique, tout en gardant le fil rouge sur la découverte et l’approfondissement des pouvoirs d’Alfie. A nouveau, l’auteure nous promet  une suite riche en surprises et me donnent dès à présent, l’envie de me jeter dessus ! Vivement qu’elle sorte !

Concernant les protagonistes, notre trio préféré est accompagné de bout en bout par Amy, la meilleure amie d’Alfie. Elle trouve parfaitement sa place au sein du groupe et ensemble, ils forment une équipe de choc ! Leurs savoir-faire, leurs connaissances et leurs caractères complémentaires sont l’une de leur plus grande force. Et ils ont beau avoir 12/13 ans, ils sont conscients des responsabilités et des conséquences que leurs actes peuvent provoquer. J’ai beaucoup apprécié leur maturité pour leur âge et leur côté très attachant.

La plume de Gabrielle Kent ne change pas. Elle est toujours aussi simple et accessible pour le jeune public. Mais avec ce tome, elle est encore plus entrainante et addictive.

 

En conclusion :

Ce second volume est meilleur que le précédent ! Il possède une intrigue captivante qui se déroule à 100 à l’heure. Entre rebondissements et révélations, il n’y a pas le temps de s’ennuyer un instant. Les protagonistes sont toujours au top et aussi agréables à suivre ! Vivement le tome 3 pour continuer l’aventure à leurs côtés.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Science Fiction, #Jeunesse, #2016

Synopsis :

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. A travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires. Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ? Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

 

Mon avis :

Comme pour Saveur & Fils et Big Easy, j’ai découvert ce livre grâce au club de lecture « Les marmottes à bigoudis » créé par l’auteure Marie Pavlenko. Je n’en avais aucunement entendu parler auparavant mais le thème abordé m’a tout de suite rendu très curieuse.

Ici, nous rencontrons Laura une biologiste, Gabriel son frère et Arthur, Clément et Alya les amis de ce dernier. Ensemble, ils vont être témoin d’un phénomène étonnant dut à un malencontreux événement. Chacun de leur animal domestique commence à développer une intelligence hors norme. Petit à petit, leurs maitres comprennent que leurs petits compagnons possèdent désormais la capacité de réfléchir et de penser comme un être humain. Ravis de la situation, ils peuvent enfin vraiment communiquer avec eux. Mais, l’événement prenant de plus en plus d’ampleur inquiète fortement les autorités et la population. En effet, les élevages sont également touchés et désormais, qui voudra manger de la viande d’un animal « éveillé » ? A l’avenir, quelles seront également les autres conséquences ?

L’idée de cette histoire est absolument originale et intéressante. Je me demandais comment l’auteur allait pouvoir développer ce sujet sans qu’il ne soit documentaire et moralisateur. Je peux vous confirmer qu’il a réussi ce défi haut la main ! Car ce n’est pas du tout le cas ! L’intrigue entièrement romancée amène subtilement le lecteur à réfléchir et à se poser les bonnes questions. Comment réagirons-nous si nous étions réellement confrontés à cette situation ? Voudrions-nous que tous les animaux soient éveillés ou bien chercherons nous à les rendre comme avant ? Dans tous les cas, cela m’effrayerai si nous étions confronté à vivre ce changement.

Il faut dire que la curiosité constante rend le rythme de cette lecture soutenu. Plus on avance, plus des questions se posent et plus on a envie de continuer à lire. Ce désir de découvrir la finalité de cette histoire est vraiment très forte. De plus, ce récit se déroulant sur plusieurs mois (chaque chapitre correspond à un mois (sauf pour les deux mois d’été)) permet ainsi de voir l’évolution de la propagation du virus responsable, ses effets et ses enjeux. Tous ses ingrédients sont réunis pour que le roman soit addictif au possible.

J’ai également aimé la manière dont ce premier tome se termine. Cette fin nous promet de riches aventures pour la suite et j’ai hâte d’être en janvier pour la découvrir !

Du côté des protagonistes, il n’y a pas seulement les humains, mais il y a aussi les animaux qui ont une place toute aussi importante (si ce n’est plus). C’est là que le roman est vraiment passionnant. Grâce à l’alternance des points de vu, le lecteur découvre le ressenti de l’animal depuis qu’il s’est éveillé. A partir de ce moment là, l’animal devient vraiment acteur de l’histoire. La position entre les humains et les animaux sont placée sur la même marche d’égalité. C’est cette relation qui pousse autant le lecteur dans ses réflexions. Tous ces personnages sont vraiment bien travaillés et donne cette richesse incroyable.

La plume de l’auteur est fantastique. Elle est fluide, entrainante, comique et très addictive. Les touches d’humour apportent la légèreté dont le sujet abordé a besoin. Ce mélange m’a énormément plus et m’a fait passer un excellent moment de lecture.

 

En conclusion :

Une fois de plus, le choix de Marie Pavlenko pour son club de lecture a été une très bonne découverte ! Merci ! Et que demander de plus qu’une histoire originale (bien que catastrophe), qui nous fait réfléchir sur notre perception de la sensibilité animale ? En plus, cette histoire nous offre de riches personnages  attachants qu’ils soient humains ou animaux. Bref, j’ai adoré et je vous recommande la lecture de ce premier tome !

Note : 17/20

Ici la chronique de Mathieu, mon binôme pour cette lecture

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Fantastique, #2016

 

Synopsis :

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies ? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?

Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmurées son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

 

Mon avis :

Suite à la bande annonce de son adaptation, j’ai enfin décidé de découvrir cette saga qui pourtant ne me tentait pas plus que ça. Et je suis ravie d’avoir changé d’idée car j’ai adoré cette histoire !

Ici, nous rencontrons Jacob, qui après la découverte de son grand-père en train de mourir suite à une attaque d’un « animal sauvage », lui fait la promesse de respecter ses dernières paroles. Le problème, c’est qu’elles n’ont ni queue, ni tête. Pourtant Jacob, malgré la douleur, est convaincu qu’elles ont une véritable signification. Encouragé par le psychiatre qui le suit, Jacob part avec son père à Cairnholm en Grande-Bretagne, là où les indices laissés les mènent. Sur cette île aux habitants étranges, Jacob fini par trouver ce qu’il est venu chercher. Mais quelle est sa surprise quand il prend conscience que les histoires de son grand-père adoré, sont vraies dans leurs intégralité. C’est alors qu’il fait la connaissance de Miss Peregrine et de ses enfants particuliers. Alors que tout semble être merveilleux à leur côté, Jacob va découvrir les dangers de cette réalité.

L’intrigue, en plus d’être originale, prenante et addictive, possède une grande particularité ; sa création et son développement faite à partir de photographies authentiques et anciennes. Sauf quelques unes qui ont subi de légères retouches, mais aucun trucage. A première vu, elles peuvent paraitre un peu flippantes, mais l’auteur donne toujours des explications qui nous semblent toujours évidente sans qu’on y ait pensé une seule seconde. Cela les rend beaucoup moins inquiétantes et angoissantes. Au contraire, elles sont rassurantes et cohérentes. C’est vraiment la grande force de cette histoire et de cette saga !

Dès la première page, j’ai été aspirée par cet univers unique. Une fois le livre ouvert et que la lecture commence, le temps s’arrête ! L’addiction est là, c’est indéniable ! Plus on avance et plus on a envie d’en savoir plus. Pourtant, il s’agit bien d’un tome d’introduction puisque qu’il met en avant la mise en place de l’univers, de sa mythologie et de son intrigue générale. Peut-être que pour certaines personnes, le peu de scènes d’actions vont leur manquer, mais pour ma part, j’ai adoré ! Le dosage de tous ces éléments a été parfait et le charme a opéré !

Quant à la fin, celle-ci ouvre de nouvelles directions, de nouvelles perceptives pour une suite riche en aventures, en actions, en surprises et en révélations. J’ai très très hâte de retrouver et découvrir ce qui attende ces personnages très attachants.

En parlant d’eux, Jacob est notre narrateur. C’est à travers ses yeux que nous vivons toute cette/son histoire. A travers ses 433 pages, j’ai pu le voir évoluer sans cesse. J’ai pu le voir grandir, même si je ne doute pas un instant qu’il continuera dans les 2 tomes suivants. Cet élément est important pour moi et apporte beaucoup également au récit.

Il y a bien entendu les autres enfants particuliers et Miss Peregrine que j’ai totalement adorée ! Ils sont incroyablement bien travaillés et complémentaires. La dynamique du groupe fonctionne à merveille ! J’en dirai pas plus, car c’est bien meilleur quand on les rencontre sans rien savoir à leur sujet.

La plume de Ransom Riggs possède quelque chose de « Magique ». Les mots sont simples et les explications de l’univers qu’il a créé aussi mais, chaque mot, chaque phrase, chaque paragraphe, chaque page et chaque chapitre m’ont transporté, m’ont fait voyager. C’est très très rare qu’une histoire me fasse autant d’effets. D’ailleurs, j’ai rêvé plusieurs fois de ce roman pendant et après ma lecture. Bref, l’auteur m’a complètement ensorceler !

 

En conclusion :

Ce premier tome est une véritable PEPITE à mes yeux ! Je suis vraiment heureuse d’avoir changé d’avis ! L’univers créé et imaginé par Ransom Riggs est fabuleux et parfois même effrayant. Ce qui m’a le plus plu, c’est incontestablement la façon dont il a construite cette histoire ! Fallait vraiment y penser ! En plus d’un univers unique, les protagonistes sont très attachants. Il ne faut pas non plus oublier la plume envoutante et addictive de l’auteur. Bref, vous l’avez très bien compris, c’est un COUP DE CŒUR pour moi !

Note : COUP DE CŒUR !! <3

 

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Fantasy, #Jeunesse, #2016
Le secret des Druides : Tome 1 - L’Héritier de Merlin d’Elodie Loisel

Synopsis :

Si vous êtes en possession de ce manuscrit, cela signifie que la situation s’est aggravée.

Voici en détail l’aventure que nous avons menée jusqu’à présent :

L’histoire commence ainsi : Oeilbionix, le devin de la forêt de Brocéliande m’a annoncé que l’Héritier de Merlin, a enfin atteint l’âge de découvrir le pays de ses ancêtres, pour mener sa quête et ouvrir la porte du paradis perdu, scellée depuis maintenant dix huit ans.

Pour écarter les nombreux périls qui le menacent, j’ai réuni cinq autres garçons afin de brouiller les pistes sur son identité et je suis le seul à connaître parmi eux qui est le véritable Héritier de Merlin. J’ai convoqué à Brocéliande les druides les plus prestigieux de ce siècle pour former ces futurs novâtes.

Malheureusement, rien ne s’est déroulé comme prévu, le terrible Gargantorix a mis le feu à l’asile de Lexoma où il était interné. Nous sommes maintenant tous en danger dans Brocéliande et l’Héritier de Merlin n’est pas encore prêt à apprendre le lourd secret qui pèse sur sa famille.

Je vous laisse découvrir ce manuscrit et je compte sur votre aide.

Recevez mes salutations distinguées,

Reglementix

Archidruide de Brocéliande

Mon avis :

Bien que sa magnifique couverture m’avait fait de l’œil à de nombreuses reprises, c’est en rencontrant l’auteure Elodie Loisel que ce livre a atterri dans ma PAL. Je peux déjà vous dire que cette lecture a été absolument EXTRAORDINAIRE

Ici, on fait la connaissance de Kenric qui après s’est fait enlevé se retrouve à participer à une cérémonie quelque peu étrange où se trouve cinq autres jeunes hommes de son âge. A celle-ci, il apprend que certains d’entres eux ont la capacité et le potentiel de devenir de très grand druide. Mais pas seulement. Parmi eux se cache également l’Héritier de Merlin ! Voulant préserver à tout prix la sécurité de cette personne d’un certain Gargantorix, son identité reste secrète jusqu’au moment opportun, mais qui est-il ? Croyant que tout cela est une très mauvaise blague ou ayant affaire à une secte, Kenric décide de s’échapper dès qu’une possibilité se présentera. Cependant, la forêt de Brocéliance et ses habitants sont riche de mystères et de surprises.

Bien que les débuts de Kenric à Brocéliande me soient parus un poil long, la suite des événements et des rebondissements se sont enchainés sans aucun temps mort ! Toute la trame de l’histoire est parfaitement bien maitrisée. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Les mystères, la magie, les énigmes à résoudre, les réponses aux questions que l’on se pose nous tiennent tellement en haleine que l’envie de continuer à lire et de savoir se qu’il s’y passe est constante.

Les chapitres ont beaux être long, voir même très long, ce livre ne se lit pas, il se dévore ! Les descriptions faites par Elodie Loisel sont tellement imagées que l’on s’y croit complètement. Le visuel des lieux et des personnages permet au lecteur de s’immerger instantanément dans cet univers très riche.

Pour ce qui est de la conclusion de ce tome, elle est comme je les aime. Il y a de nombreuses réponses apportées aux questions posées et il y en a des nouvelles pour maintenir le suspense au livre suivant. Vivement la découverte de cette suite !

Du côté des protagonistes, on a Kenric, un rebelle de 18 ans qui gagne en maturité au fil des pages. J’ai adoré suivre cette évolution. A la lecture de la dernière phrase, on ne peut que remarquer le chemin parcouru. Kenric est plein de talent et d’ingéniosité et je sais qu’il va de nouveau me surprendre dans les prochains tomes.

Concernant les autres personnages, je préfère que vous fassiez directement connaissance avec eux. La surprise ne sera que plus grande ! Cependant, je peux tout de même vous dire que j’ai adoré Anaël et certains grands Druides.

La plume d’Elodie Loisel est fluide, imagée et totalement addictive. Il y a également cette narration qui lui est propre et apporte sa petite touche en plus. Bref, je l’ai adoré !

En conclusion :

Ce premier tome est une réussite ! Dès premières pages, j’ai aimé l’univers, l’atmosphère, la magie, certains personnages et l’intrigue revisité faite par l’auteure. Je me suis retrouvée happée par cette histoire se déroulant à notre époque et c’est cette particularité là qui me la fait autant aimer. Vivement la suite !

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Romance, #2016
La Sélection : L’héritière – Tome 4 de Kiera Cass

Synopsis :

Une nouvelle sélection commence.

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

Mon avis :

Tout comme pour la première trilogie, ce livre rentre dans le cadre d’une Lecture Commune et cette fois-ci, c’est avec Mathieu M du Blog « Enjoy Books » et Guillaume de « Tribulation d’une vie ».

Ici, il s’agit d’une toute nouvelle sélection. Celle d’Eadlyn, la fille ainée de Maxon. Hé oui, le Roi a décidé à la naissance de sa fille, de changer la loi disant que seul le premier né garçon peut diriger le pays d’Illéa. Cette Sélection n’est pas du tout au goût de la Princesse. Elle se sent bien trop jeune pour se marier et surtout Eadlyn est convaincue qu’elle peut être une très bonne Reine tout en étant seule. Pourtant, face à la colère du peuple qui ne cesse de grandir depuis l’abolition des castes, elle fini par s’y résoudre. A sa grande surprise, les événements ne se passent pas toujours comme elle l’imaginait.

Très rapidement, le lecteur connait les enjeux de cette intrigue. Lors de sa Sélection, Eadlyn cherche à être sur tous les fronts ; voulant accomplir ses devoirs de future Reine, satisfaire ses envies de liberté et faire de son mieux pour connaitre chaque candidat. On découvre sa manière pas toujours très adroite de mener à bien tous ces objectifs en même temps.

Malgré tout ce qui s’y passe, Kiera Cass prend son temps pour nous présenter Eadlyn, sa famille et les différentes personnes qu’elle a toujours connu au château. Tout comme chaque moment de cette sélection et de sa vie privée. Le rythme est peut-être un chouia trop lent, mais cela m’a permis de vivre pleinement et totalement chaque rendez-vous, chaque instant de cette aventure. S’il avait été plus rapide, je serai éventuellement passée à côté de certains éléments qui vont peut-être se révéler être important pour la suite et fin de cette histoire et de cette saga.

D’ailleurs, concernant la fin, elle se fini sur un cliffhanger qui nous donne envie de se jeter immédiatement sur La Couronne, sa suite.

Du côté des protagonistes, Eadlyn est une jeune femme qui au premier abord m’a paru très hautaine. Sa façon de se considérer comme étant la personne la plus puissante du monde m’a dérangé. Mais, au fil de la lecture, Eadlyn se révèle être attachante, soucieuse des personnes de son entourage et même de celles qui faisait partie de son « décor ». Cette expérience la grandit jour après jour et lui permet de dévoiler l’humanité qu’elle cache derrière son « attitude ». J’ai aimé suivre cette évolution et tous les moments où son masque tombe. Eadlyn nous révèle aussi son sens de l’humour et sa répartie qui m’a fait rire à de très nombreuses reprises. J’ai hâte de la retrouver prochainement.

Bien sûr, ses parents sont présents dont Maxon qui m’avait conquise lors de sa propre Sélection. Bien qu’il soit plus vieux, il est toujours aussi attachant, plein de bonté et d’amour pour sa femme, pour ses enfants et pour ses amis. C’était une immense joie de pouvoir à nouveau le croiser et de savoir ce qu’il est devenu.

Concernant la plume de Kiera, elle reste la même, accessible, fluide et complètement addictive. Une fois, le nez dans le roman, il est impossible de le lâcher sans ressentir la frustration de ne pas le lire d’une traite.

Avec L’Héritière, l’auteure a réussi à me replonger sans soucis et de manière très cohérente dans l’univers de la Sélection et du royaume d’Illéa. C’était un énorme bonheur pour moi de le retrouver et de faire durer ce plaisir, même s’il s’agit d’une autre génération.

En conclusion :

Ce premier tome de ce second cycle est une réussite ! J’ai retrouvé cet univers que j’avais tant aimé et j’ai découvert une héroïne qui ne manque pas de caractère, mais qui commet également des erreurs sans s’en rendre compte. Au fil des pages, on constate son envie de bien faire les choses et la peur de décevoir ses proches et son peuple. C’est sur l’évolution de la psychologie d’Eadlyn qu’est porté ce volume. A voir si La couronne sera sur cette même optique ou bien si elle sera dirigé davantage sur l’univers et le peuple d’Illéa.

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Contemporaine
Miss Dumplin de Julie Murphy

Synopsis :

Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d'être super slim pour s'assumer. Jusqu'au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l'aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit... s'inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates hors normes, Will va prouver au monde, et surtout à elle-même, qu'elle aussi a sa place sous les projecteurs.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire. Celle-ci me faisait énormément de l’œil depuis le salon de Montreuil et donc, c’était avec impatience que je me suis jetée dessus.

Ici, on rencontre Willowdean une adolescente de 16 ans. Elle est ronde et jusque là, elle l’assumait complètement. Mais, tout a changé quand son collègue Bo lui dévoile son attirance pour elle. Elle doute de sa sincérité et décide de l’éviter, alors qu’elle pense sans cesse à lui. La confiance que Willowdean possède en elle, vole en éclat et elle se retrouve donc coincée entre ce que lui dicte son cœur et son cerveau. Cet événement la conduit donc à mener sa révolution et à s’inscrire au célèbre concours de beauté de sa commune. Cependant, est-ce la bonne solution pour réussir à s’accepter tel que l’on est ?

En commençant ce roman, je m’attendais à une histoire dont le cœur du sujet serait le concours de beauté, pourtant ce n’est pas le cas. Cette partie du récit met du temps à apparaitre et représente finalement qu’une quarantaine de pages. Pendant toute cette attente, on a affaire aux angoisses d’une adolescente mal dans sa peau. Je pense que cela aurait pu être plus intéressant s’il avait été traité d’une autre manière. En plus, même si Willowdean agit parfois de manière très maladroite, elle commet plusieurs fois les mêmes erreurs. Ce qui donne souvent cette impression de surplace. Résultat, j’ai été très frustrée et aussi très agacer de la voir agir de cette façon.

Il est vrai que ce roman parle de problème de poids, d’obésité, mais c’est surtout un prétexte de traiter l’acceptation de soi et/ou d’être capable de pouvoir se regarder dans la glace et ne pas avoir honte de son reflet. Dans cette optique, j’aurai aimé que l’auteure exploite et mette davantage en avant les complexes des « amies » de Willowdean. Cela aurait permis de donner plus de profondeur et d’éviter le côté indigeste de son comportement.

Si je n’avais eu qu’un problème avec l’intrigue, ça aurait pu éventuellement passer avec une bonne dynamique rythmique. Mais, malheureusement, je l’ai trouvé inégal. Ces nombreuses longueurs m’ont freiné dans ma lecture, ce qui fort dommage.

D’ailleurs la conclusion est très, voir trop rapide. Cependant, les événements de la fin rattrapent tout de même le tout. J’ai aimé l’optimiste que l’on découvre, sans qu’il y en ait de trop. Le dosage est juste parfait.

Du côté des protagonistes, je vais uniquement vous parler de Willowdean pour que vous puissiez découvrir par vous même, les personnages qui gravitent autour d’elle. Et comme vous l’avez certainement compris, j’ai eu à plusieurs reprises des problèmes de connexion avec elle. Par exemple : j’ai détesté son attitude vis-à-vis de sa meilleure amie lorsque celle-ci décide de s’inscrire également au concours. Comme si elle avait le monopole du concours. Ou bien : Son comportement vis-à-vis de Bo et d’un certain Mitch. (Surtout que ces deux garçons sont juste adorables avec elle). Elle n'est honnête avec aucun des deux, ce qui n'est resceptueux ni pour l'un, ni pour l'autre. Ces illustrations traduisent de manière flagrante son manque de maturité qui desserve l’histoire.

La plume de Julie Murphy est simple, accessible, fluide et agréable à lire. Pourtant, je n’ai pas été transporté comme je l’aurai souhaité.

En conclusion :

A mon plus grand regret, ce roman a été une déception. J’explique cela par l’attitude immature et agaçante de Willowdean, le manque d’approfondissement sur le cœur du sujet du roman : l’acceptation de soi et la tolérance et les nombreuses longueurs ressenties.

Si ce titre vous intrigue et vous intéresse, surtout, ne vous arrêtez pas à mon avis. Il y a de nombreux avis positifs que vous pouvez lire. Mais, la meilleure des solutions à votre hésitation (si vous en avez) c’est de vous le procurer et de vous faire votre propre avis.

Note : 10/20

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog