Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #nouvelle catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Dystopie, #Jeunesse, #2015
La Sélection : Histoires secrètes 2 – La Reine & La Préférée de Kiera Cass

Synopsis :

Des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince. Découvrez dans « La Reine » comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illeá.

« La Préférée » vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.

Mon avis :

Après avoir découverte les nouvelles concernant Le Prince Maxon et Le Garde Aspen, je ne pouvais évidemment pas passer à côté de La Reine Amberly et de la Préférée (Marlee). Celle de La Reine étant sorti en numérique quelques mois plus tôt, je n’étais naturellement jeté dessus, tout comme Mathieu d’Enjoy Books avec qui j’avais partagé cette lecture. Vous trouverez d’ailleurs mon avis ici et le sien ici.

Dans la Préférée, on retrouve Marlee au moment où elle est sur le point de vivre le moment le plus humiliant de sa vie. C’est à cet instant précis qu’elle se replonge dans ses souvenirs et qu’elle nous raconte à travers eux sa rencontre avec Carter, l’homme de sa vie, leur complicité évidente et leur amour naissant mais surtout interdit. Peu importe, leurs sentiments sont beaucoup trop forts pour les faire taire.

C’est donc avec une narration en 2 temps que le lecteur devient témoin de la naissance de leur histoire d’amour, des moments merveilleux comme les plus difficiles.

La fin m‘a beaucoup plus et m’a même émue. C’est pour vous dire à quel point j’ai A-DO-RE !! Elle laisse un bref aperçu de ce que l’on peut apprendre dans l’après-sélection avec America. On a même une réponse sur l’un des projets de Maxon qui lui tenait vraiment à cœur.

De toutes les autres candidates de la Sélection, Marlee était de loin ma préférée. J’ai été ravie de pouvoir la connaitre mieux. Elle est authentique, joyeuse, attentionnée, spontanée, aimante et fidèle à ce que lui dicte son cœur, quitte à en devoir payer le prix fort.

Carter de son côté est affectueux et même s’il est l’un des gardes du château, il serait naturellement prêt à donner sa vie à Marlee, celle qu’il aime.

La plume de Kiera Cass est toujours aussi entrainante et addictive. Les pages se tournent encore et toujours toutes seules et la fin arrive malheureusement bien trop vite. Encore une fois, j’en aurai voulu bien davantage afin de rester un maximum de temps avec eux.

A travers les petits bonus ajoutés, l’auteure nous amène à nouveau dans les coulisses de sa saga grâce à une interview et les complète avec des informations sur le devenir de certaines anciennes candidates de La Sélection. Pour les véritables fans, ces éléments les raviront.

En conclusion :

Biens qu’il soit trop court à mon goût, c’est un recueil vraiment attrayant pour les fans de la saga. Après la découverte des nouvelles sur les deux protagonistes masculins de la saga, ici, on fait place aux Dames ; Amberly, la futur Reine d’Iléa et Marlee. Ces deux courtes histoires sont deux petites merveilles qui permettent de mieux les connaitre et les comprendre. J’ai passé un excellent moment auprès d’elles. Les bonus sont intéressant aussi et complètent très bien cette saga formidable et à succès.

Note : 19/20

Voici ici l’avis complet de Mathieu, mon binôme de cette LC.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #2015
Le règne des ombres de Sandrine Dresse

Synopsis :

Les chasseurs de fantômes ont le vent en poupe. Il faut dire qu'il n'est rien de plus passionnant que de traquer des preuves de la vie après la mort puisque c'est le dernier mystère qui nous résiste. D'autant plus lorsque le délicieux frisson de la peur vient vous faire sentir intensément vivant. Oui, mais que se passe-t-il lorsque tout vous échappe et qu'un esprit hors de contrôle devient le maître du jeu et vous fait tenir le rôle de la proie ?

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Sandrine Dresse de m’avoir contacté et proposé de découvrir sa courte histoire.

On rencontre ici, trois amis chasseurs de fantômes. Suite à une nuit passée à rechercher un esprit dans un presbytère, l’un des 3 membres de l’équipe se retrouve mystérieusement blessé par une marque sur sa main. S’en suit ensuite différentes péripéties pour nos trois protagonistes.

L’idée de départ est vraiment intéressante car elle n’est pas très présente dans nos romans actuels (sauf si je suis passée complètement à côté). Par contre, je trouve que son exploitation n’a pas toujours été faite de manière approfondie, ce qui est dommage. Pour rendre ce récit plus attrayant, elle aurait vraiment mérité davantage de développement à mon goût.

Le gros point fort de cette histoire est tout simplement sa chute. Sa conclusion est très bien trouvée et je ne m’y attendais pas du tout.

Concernant le rythme, j’ai été surprise qu’il n’y ait pas de chapitre. Ces derniers permettent d’établir le tempo du récit. De plus, leurs absences n’ont pas donné les coupures où ’il fallait pour bien se repérer dans les différents lieux et espaces temps.

Côté personnages, à aucun moment, on prend le temps de les décrire. Même si j’aurai aimé que l’on s’y attarde davantage, ce n’est finalement pas ce qui est le plus essentiel dans cette histoire.

La plume de Sandrine est simple et donc accessible à tous. Malgré tous les points sombres évoqués plus haut, ma curiosité a rendu cette lecture tout de même attrayante

En conclusion :

Une idée d’origine bien intéressante mais qui malheureusement pour moi manque encore d’approfondissement sur le sujet. D’habitude pour les nouvelles, l’absence de chapitre ne me gêne pas, mais leurs présences auraient été un plus pour donner le rythme qui m’a manqué. J’aurai voulu également, avoir eu de l’attachement pour nos trois protagonistes, mais je ne me suis pas senti à aucun moment proche d’eux … Heureusement, ma curiosité a rendu cette découverte plaisante et dont je ne retiendrai que la chute qui m’a prise de court.

J’encourage fortement Sandrine à persévérer et à retravailler ce court roman pour le rendre meilleur car il y a de forte possibilité qu’il puisse le devenir !

Note : 13/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Dystopie, #Jeunesse, #2015
La Sélection : La Reine de Kiera Cass

Synopsis :

Avant que ne commence l'histoire d'America Singer, une autre fille est venue au palais pour tenter d'obtenir la main d'un autre prince.

Ce prequel se déroule avant les événements narrés dans La Sélection et adopte le point de vue d'Amberly, la mère du Prince Maxon. Vous allez découvrir une toute nouvelle Sélection, assister depuis les coulisses à la rencontre des parents de Maxon et voir comment une fille ordinaire nommée Amberly est devenue une reine adorée.

Mon avis :

Après les nouvelles concernant Maxon et Aspen, Mathieu d’Enjoy Books et moi, avons enchainé, toujours en Lecture Commune avec celle de La Reine Amberly.

Aimant ce protagoniste, j’avais vraiment hâte de connaitre comment elle est devenue cette Reine aimé par son peuple.

Cette fois-ci, à travers ce court texte, on découvre la sélection de la génération antérieure, celle d’Amberly. J’ai pu observer que cette compétition était finalement assez proche de celle d’America. Même si on savait déjà grâce à la trilogie qu’elle était issue de la caste 4, on apprend que son travail correspond plutôt à un métier de caste inférieure. Ce qui lui constitue un certain avantage sur les autres, puisqu’elle connait fort bien les problèmes que rencontre le peuple d’Iléa. De plus avec son caractère bienveillant et sa grande bonté, elle représente parfaitement et possède les qualités d’une grande Princesse et de la Reine que l’on connait.

Ici, la jeune Amberly a su me toucher encore plus. Sa vie avant la Sélection n’était vraiment pas facile, même si ne s’en plaint pas. D’ailleurs, ces conditions de travail et de lieu de vie ont eu un impact important sur son état de santé. Cela aurait pu avoir des conséquences sur la suite du concours. J’ai également aimé constaté que toutes ces années passées au Palais ne l’ont pas changé. Elle a su rester la même et avoir une certaine influence sur son mari, tout en sachant être à sa place quand le fallait.

Grâce à son histoire, on apprend qui était le Prince Clarkson. Même s’il montre une part d’humanité et de gentillesse envers les candidates et surtout envers Amberly, j’ai tout de même perçu tout au fond de lui, un côté calculateur et manipulateur. Je me demande, d’ailleurs, s’il l’aime vraiment sincèrement, contrairement à elle qui l’aime d’un amour inconditionnel. Il faut dire qu’il n’est pas du tout aidé, lorsque je l’on connait ses parents. Ce ne sont vraiment pas des exemples à suivre.

La plume de Kiera Cass joue toujours un rôle important dans ce rythme aussi addictif. Dès que l’on commence une phrase, on se retrouve catapulté dans son monde imaginé et comme toujours, cela se lit beaucoup trop vite. Une fois de plus, on constate que l’auteure à effectuer un travail poussé sur chacun de ses personnages.

En conclusion :

Il s’agit d’une nouvelle forte intéressante pour la fan de la saga que je suis. Découvrir la Sélection d’Amberly a été pour moi un très bon moment. La connaitre avant son changement de vie permet de savoir si elle a su rester la même ou bien le contraire. Qu’en a Clarkson, j‘ai été éclairé sur certaines de mes interrogations.

Je vous recommande de la lire et surtout si vous êtes fan de cette saga.

Note : 18/20

Vous trouverez ici la chronique de Mathieu, mon partenaire de Lecture Commune.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Dystopie, #Jeunesse, #Nouvelle, #2015
La Sélection : Histoires secrètes – Le Prince & Le Garde de Kiera Cass

Synopsis :

Avant qu'America n'arrive au Palais pour la Sélection, il y avait déjà une fille dans la vie de Maxon. La nouvelle « Le Prince » s'ouvre sur la semaine précédant l'arrivée des trente-cinq candidates et suit Maxon lors de la première journée de compétition.

Élevé en tant que Six, Aspen Leger n'aurait jamais imaginé intégrer un jour la très réputée Garde royale affectée au Palais. À travers le quotidien d'Aspen, la nouvelle « Le Garde » lève le voile sur cet univers très fermé auquel America n'aura jamais accès...

Mon avis :

Aimant cette saga depuis le premier tome, il m’était incontournable de connaitre les moments clés de cette histoire du point de vue des personnages masculins, dont leur cœur bat pour America. Avec Mathieu d’Enjoy Books, on a donc continué de découvrir cette saga en Lecture Commune, même si nous avions déjà lu la nouvelle concernant Le Prince. (Vous découvriez ici mon avis qui est plus en détails et aujourd’hui toujours le même. C’est celle que j’avais rédigé auparavant). Cependant, dans ce recueil, nous avons enfin pu connaitre les deux chapitres supplémentaires. Ceux-ci, nous offre de prolonger l’immersion dans la Sélection du regard de Maxon. J’ai pu constater à nouveau que Le Prince est bien loin de son Père et qu’il possède les qualités et les valeurs de sa mère. C’est d’ailleurs avec difficultés qu’il vit les éliminations. J’ai perçu encore plus son humanité et sa bonté durant ces passages. Je garde toujours mon gros coup de cœur pour lui.

La nouvelle concernant Aspen se déroule pendant L’élite de la Sélection. Elle nous permet de voir à travers son regard certains événements clés. Moi, qui n’appréciait pas vraiment Aspen, cet aperçu m’a permit de mieux le comprendre et de changer mon avis à son sujet. A l’inverse, de ce à quoi je pensais, il n’est pas égoïste. Quand il a poussé America à s’inscrire à la Sélection, ce n’était pas qu’il ne l’aimait plus, mais qu’au contraire, il ne voulait que son bonheur et surtout un confort financier et social qu’il n’aurait pu lui offrir. Etant devenu un 2 grâce à son statut de Garde, la donne a changé. Il fera donc tout pour regagner le cœur d’America. Il se rend disponible et attentif au moindre de ses faits et gestes. Pour Aspen, la famille est importante, on le voit soucieux et généreux pour les siens. Bref, j’ai vraiment apprécié cette nouvelle et d’apprendre ce nouvel aspect d’Aspen.

Dans l’ouvrage, on trouve aussi dans la partie bonus, une interview de Kiera Cass où l’on découvre des éléments vraiment intéressante sur l’auteure, mais toujours en lien avec la saga. Il y a aussi les arbres généalogiques des familles d’America, d’Aspen et de Maxon. C’est incroyable comment ils sont riches en informations et en détails. Kiera a vraiment poussé le développement de ses protagonistes ! Même si je ne lis pas avec de la musique, j’aime beaucoup connaitre les playlists imaginés par les auteurs. Ici, Kiera partage celles pour La Sélection et pour L’élite.

En conclusion :

Un recueil vraiment intéressant pour les fans de la saga. Deux nouvelles sur les protagonistes masculins qui permettent de mieux les connaitre et de mieux les comprendre. J’ai passé un excellent moment auprès d’eux, même si ma préférence va toujours pour Maxon. Les bonus, m’ont plus aussi, j’avais l’impression de me retrouver dans les coulisses et de découvrir les moindres secrets de cette saga formidable et à succès.

Note : 18/20

Voici ici l’avis de Mathieu, mon binôme de LC.

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Erotisme, #2015
La robe noire de June Summer

Synopsis :

La petite robe noire, accessoire indispensable à toute femme qui veut magnifier sa féminité. Mais La robe noire de cette histoire est bien plus qu’un accessoire. Elle est sensuelle, presque vivante, et à coup sûr une véritable partenaire sexuelle qui va entraîner Justine dans des délices et des jeux érotiques qu’elle ne soupçonnait pas. Avec un fond de magie, magie noire peut-être, en tout cas magie des sens qui s’exacerbent pour notre plus grand plaisir.

Mon avis :

Après avoir beaucoup aimé la dernière nouvelle que j’ai lu (Les enfants de Karia d’Anthony Holay), j’avais très envie d’en lire une autre mais dans un genre totalement différent. C’est pourquoi j’ai décidé de me plonger dans celle-ci.

Ici, on rencontre Justine qui après avoir craqué sur une robe noire, se rend avec Thierry, son amoureux à un dîner « libertin ». Alors qu’en temps normal, Justine n’a pas cette audace, elle se désinhibe petit à petit durant cette soirée spéciale. Elle est persuadée que la robe noire qu’elle porte en est l’origine. D’ailleurs, parmi les personnes présentes à ce repas, il y a le mystérieux Luke qui est convaincu que la seule femme qu’il n’ait jamais aimé avait exactement la même. Ce dernier raconte donc sa relation avec elle et captive toute son assemblée et le lecteur par la même occasion.

Toute la partie concernant le récit des souvenirs de Luke est addictive. Etant délivrée au compte goutte, j’ai été suspendu à ces lèvres, tout comme les invités de ce dîner, jusqu’à avoir le fin de mot de son histoire. Ce passage a été le plus intéressant grâce à son mystère.

Ce qui est surprenant avec cette nouvelle, c’est la combinaison de genres différents. Au tout début, le lecteur découvre une histoire « plutôt contemporaine ». Puis cela change lorsque, le récit tourne autour de la « Robe » et donne des touches de fantastiques. Et pour finir, il y a le côté érotique exposé par l’aspect libertin de ce dîner. On pourrait croire que la combinaison des trois genres, est incompatible et/ou impossible à mélanger, mais le glissement de l’un à l’autre se fait naturellement.

D’ailleurs, au fur à mesure de la lecture, j’ai ressenti toute cette tension érotique qui montait crescendo et elle a même fini par prendre le dessus des autres genres. De plus, je me doutais fortement de la suite après le récit de Luke, même s’il y avait des explications concernant les événements du dernier quart de l’histoire. Selon moi, cette fin part complètement en vrille en voulant ajouter ces scènes de sexes. J’ai eu l’impression qu’elles étaient là parce qu’il fallait en mettre ! D’ailleurs, ces scènes n’ont absolument rien de sensuelle, c’est même tout le contraire ! J’ai clairement détesté cette partie pour cette raison. Malheureusement pour moi, avoir fini ma lecture sur cette impression, a presque fait oublier les points positifs de cette histoire.

Parmi eux, il y a d’abord Luke. Cet homme qui fait office d’homme de cérémonie durant cette soirée. Son histoire est tellement prenante qu’il arrive à faire passer Justine et à Thierry à l’arrière plan. Ensuite, l’auteure arrive à transformer un objet (presque du quotidien), une robe, en protagoniste principal car tout le récit est centré autour de lui. J’en ai été agréablement surprise car il s’agit d’une première pour moi.

Pour finir, cette nouvelle est très bien écrite et elle est addictive. Elle utilise des mots simples, à la portée de tous.

En conclusion :

Il s’agit d’une lecture plutôt agréable dans l’ensemble, jusqu’à ce que la fin approche. La conclusion me laisse comme un arrière goût désagréable et a complètement ternie cette histoire. Dommage car elle aurait pu être tellement meilleure, avec des choix différents. Mais, les personnages que je n’attendais pas et la plume agréable de l’auteure ont été les aspects positifs et de belles surprises.

Je ne la conseille pas, comme je ne la déconseille pas. C’est vraiment à vous de voir si vous souhaitez la découvrir ou pas.

Note : 12/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Fantasy, #2015
Les enfants de Karia d’Anthony Holay

Synopsis :

Le village de Karia est en proie à la terreur. Des enfants disparaissent la nuit venue, sans que quiconque puisse y remédier. Kenan, Redresseur de Foi officiant pour le Temple et le royaume, enquête sur ces mystérieux kidnappings ; ses soupçons le mènent jusqu'à une ferme isolée tenue par trois vieillards. Là, il s'aperçoit bientôt que les enlèvements cachent en réalité quelque chose d'horrible, et il se trouvera confronté à la créature la plus maléfique qu'il ait jamais rencontrée...

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Anthony Holay de sa confiance et de m’avoir à nouveau contacté et proposé de découvrir sa nouvelle histoire.

Après avoir beaucoup apprécié « Incubes », la première nouvelle de l’auteur, j’étais plus que ravie de lire son dernier récit et dans un genre différent.

Ici, on rencontre Kenan, un redresseur de Foi, envoyé par l’Ordre du Royaume afin de mener l’enquête sur ces mystérieuses disparitions d’enfants. Arrivé à une ferme loin d’un village, il rencontre trois vieux hommes et une magnifique jeune femme. Qui sont-ils et ont-ils réellement un lien avec ces événements ? L’image projetée de chacun est-elle leur véritable reflet ou bien cache-t-elle autre chose ? Telles ont été mes questions tout au long de cette lecture.

Etant une nouvelle, il n’y pas de place aux descriptions et aux chichis ce que j’ai beaucoup apprécié. Le lecteur est plongé dans le sujet, le cœur du récit dès la première phrase. D’ailleurs, à peine, l’avais-je reçu que j’ai voulu en lire quelques lignes, juste par curiosité et finalement, j’ai été tellement happé par l’histoire que je l’ai dévoré !!

De plus, le rythme est excellent, il n’y a pas de temps mort et donc, je n’ai pas vu le temps passé ! La mythologie développée donne une histoire tellement captivante que j‘avais l’impression de vivre toute cette aventure au côté de Kenan.

Certains éléments exposés, ainsi que la fin peuvent laisser supposer à une possible suite ou éventuellement à une saga plus conséquente, car il y a vraiment matière à développer et a faire poursuivre les histoires de Kenan. Si cela se concrétise, je serai très heureuse de continuer à les découvrir.

Le mystère qui plane autour des personnages de cette ferme est vraiment l’élément qui rend curieux le lecteur et le récit si addictif. A côté, on découvre Kenan, notre héros. On en apprend peu à son sujet mais assez pour s’attacher à lui et ressentir ses émotions (le stress, la peur, …). Je n’en dirai pas plus, mais une chose est sûre, je l’ai beaucoup apprécié !

En conclusion :

Il s’agit de la deuxième nouvelle de cet auteur et c’est un presque coup de cœur. Il me manque un petit je ne sais quoi pour en faire un. Mais, cette lecture a été excellente !! J’ai vraiment aimé du début à la fin ! J’espère qu’un jour je retrouverai Kenan et avoir ainsi l’occasion de le connaitre un peu plus.

Si avec tout ce que j’ai dit, cela ne vous convaincs pas à découvrir cette merveille, alors je ne sais pas quoi ajouter de plus ;)

Jetez-vous dessus, vous ne le regretterez pas !

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Romance, #Erotisme, #Challenge : 1 mois = 1 consigne, #2014
Et bien plus si affinités de Megan Hart

Synopsis :

Passer une soirée dans les bras d’un inconnu, et tout ça pour une expérience rémunérée ? Melissa n’est soudain plus très sûre de vouloir participer à cette aventure… En même temps, elle a vraiment besoin de cet argent pour payer ses études, et, après tout, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un rendez-vous, où personne ne pourra l’obliger à faire ce qu’elle n’a pas envie de faire. Aussi décide-t-elle d’accepter, tout en se promettant de rester sur ses gardes. Et tout en espérant secrètement que l’inconnu qui la serrera dans ses bras sera à son goût…

Mon avis :

Suite aux conseils d’une copine, j’ai décidé de me lancer dans cette nouvelle, car cette histoire ne fait pas plus d’une cinquantaine de pages.

Compte tenu du format, pas de temps pour du blabla superflu. Alors le lecteur rencontre tout de suite Melissa et Matt chacun de leur côté. Ils ont tous les deux besoin d’argent mais pour des raisons différentes. Mélissa pour pouvoir financer la fin de ses études et Matt pour pouvoir partir en vacances à Cancun avec ses amis. Lorsqu’ils voient cette annonce pour une « étude du département pyscho » rémunéré de 1000 dollars, ils hésitent mais l’appât du gain est plus fort. C’est en connaissant les conditions de cette expérience qu’ils décident et se préparent à ce rendre à ce premier rendez-vous. Cela dit, ils ne sont pas serein pour autant.

J’ai beaucoup aimé l’idée le « l’étude » développée par l’auteure. Je l’ai trouvé nouvelle et atypique. J’aimerai pouvoir la développé d’avantage, mais le plaisir de la découvrir par vous-même sera gâché. De plus, elle a su doser parfaitement et monter crescendo l’évolution de son récit.

Ici, il s’agit d’une romance érotique, mais vous pouvez être sûr qu’il n’y aura pas de scènes BDSM. D’ailleurs, il s’agit même plus d’une romance avec un peu érotisme.

Pour une fois, ce format ne pas absolument pas frustré et je dois même avouer qu’il s’agit d’une première ! J’en redemanderai même, s’ils sont tous construit comme celui-ci !

Côté personnages, nous ne savons pas grands choses de Melissa et de Matt. On apprend qu’ils sont étudiants et en manque d’argent. On nous les décrit physiquement comme des personnes ordinaires. Ils ne sont pas stéréotypés et ne ressemblent pas du tout à des gravures de mode. L’auteure a fait en sorte que les lecteurs puissent se retrouver en eux afin de bien s’attacher à eux, à défaut de multiples descriptions et développement poussé les concernant. Cependant, si je devais citer un point négatif, il s’agirait de celui-ci. J’aurai aimé en savoir plus sur ces deux protagonistes, même si cela n’est pas nécessaire à la compréhension à cette nouvelle.

La plume de Megan Hart est incroyablement fluide. Les pages se tournent à une vitesse hallucinante et en sans se rendre compte, l’histoire est déjà fini.

En conclusion :

En commençant cette nouvelle, j’avais des à priori. Mais la vitesse à laquelle je l’ai dévoré, cette impression que le temps s’est arrêté et le sourire aux lèvres lorsque je l’ai terminé, me fait prendre conscience qu’il s’agit d’un petit coup de cœur ! C’est lecture a été un vrai régal !! Je suis vraiment ravie que cette copine me l’ai fait découvrir !

Alors, bien entendu, je vous recommande chaudement cette histoire !

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Horreur, #2014
Incubes d’Anthony Holay

Synopsis :

Un couple, qui vient de perdre leur enfant, décide de s'isoler du monde en louant un chalet à la montagne pour les vacances. Mais, tandis que la femme se remet difficilement de ce deuil, l'homme commence à percevoir des formes inquiétantes dans l'obscurité...

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Anthony Holay de m’avoir contacté et proposé de découvrir sa nouvelle.

En général, je ne suis pas fan de ce format, mais je persiste encore à en découvrir de nouvelle. J’en lis d’ailleurs très rarement, car cela veut que l’auteur aille directement à l’essentiel. Du coup, je me retrouve souvent frustrée soit par un manque d’explication d’une ou des situations, soit un manque de description sur la psychologie des personnages, soit l’histoire me semble incomplète, … Mais, le résumé m’a fortement intrigué.

Ici, il s’agit d’un couple qui décide de se retirer de la civilisation en partant quelques jours à la montagne afin de se retrouver suite au décès de leur fils. Alors que le cadre semble idyllique, rien ne se passe comme prévu et leur séjour va même virer au cauchemar. Le mari ressent que ce lieu cache quelque chose, quelque chose de surnaturelle et fera tout pour savoir de quoi il s’agit pour se protéger ainsi que sa femme.

En commençant la lecture, je me posais des questions par rapport au titre choisi. Pourquoi « Incubes » et le lien direct avec le récit. Je dois avouer que cette nouvelle réserve des surprises au lecteur. J’ai aimé l’atmosphère oppressante qui pèse sur le couple et surtout sur le mari, ainsi que son côté horrifique.

Anthony Holay arrive à balader le lecteur entre illusions et réalité. Le lecteur est constamment dans le doute de connaitre le vrai du faux (s’il y a), tout comme, il se questionne à propos de la santé mentale du mari.

La fin, m’a déconcerté. Toute cette histoire est-elle réelle ou bien fictive ? Maintenant encore, je continue à me poser des questions.

Côté personnage, il n’y a pas de description. D’ailleurs, on ne connait pas le prénom du mari, mais est-ce vrai essentiel ? Pour ma part, cela ma dérangé seulement au début car l’histoire est écrite de son point de vue. Sa femme est présente mais n’intéragit pas vraiment. Ce récit est écrit sous forme de témoignage et explique ce qui leur est arrivé durant ce séjour.

La plume est simple, fluide et efficace. Les 51 pages de cette nouvelle et le climat sombre en font une lecture rapide. De plus, on ne s’ennui pas un seconde.

En conclusion :

Une nouvelle qui a su me surprendre, mais dont la fin m’a complètement dérouté. Celle-ci m’a donné envie d’en lire d’autre bien que je préfère toujours les romans. L’auteur a réussi ce challenge qui n’est pourtant pas facile ! Je conseille cette lecture pour les amateurs de nouvelles et pour les lecteurs aimant les histoires horrifiques !

Je ne connaissais ni l’auteur, ni la maison d’édition, mais je serai ravie de découvrir leurs autres ouvrages !

Note : 17/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Romance, #Nouvelle, #2013
La Sélection : Tome 0.5 : Le Prince de Kiera Cass

Synopsis :

Avant que 35 filles ne soient choisies pour s’affronter lors de la sélection …

Avant qu’Aspen ne brise le cœur d’America …

Il y a avait une autre fille dans la vie du Prince Maxon.

Mon avis :

J’ai été très heureuse de partager cette lecture avec Mathieu M du blog « Enjoy Books », c’est toujours un plaisir de faire une LC avec toi !!

Bien qu’en général, je n’apprécie pas beaucoup les nouvelles, celle-ci est différente. Elle se concentre sur des événements plus ou moins exposé dans le premier roman de la saga.

Ah la la !! MAXON!! J’avais hâte de le retrouver, étant mon personnage masculin préféré !!

Dans cette nouvelle, on suit le début de la sélection au côté du Prince. On découvre les coulisses, l'état d’esprit de cet événement sur lui et permet également de faire connaissance avec cette fameuse autre fille dans sa vie. Cette dernière l’interroge sur sa vision de l’amour car elle tient beaucoup à lui. Seulement voilà, il ignore la réponse …

Lorsqu’il rencontre America, on est transporté par toutes les émotions de Maxon et c’était un vrai régal !! Ce passage m’a confirmé ce que je pensais de lui, une personne droit, de sincère et mystérieuse pour les personnes n’ayant pas encore découvert le tome 2.

Après la première rencontre, on attend avec impatience la seconde, pour être de nouveau dans le tourbillon des sentiments de Maxon qu’il lui porte déjà ! Et on sait déjà, qu’il fera tout pour la conquérir !

Ainsi, Maxon aura-t-il, peut être enfin sa réponse : Le coup de foudre, est-cela l’Amour ?

En conclusion :

Cette nouvelle est un régal !! Mais, trop court ! Elle permet de comprendre l’appréhension de Maxon face à la Sélection et de découvrir avec délice cette première rencontre de son point de vu !!

Maxon ! Continue de te battre pour gagner le cœur d’America et ne lâche rien !!

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Science Fiction, #2013
Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

Synopsis :

Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?

Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

Mon Avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Isabelle, chargée de communication aux Editions Seconde Chance de m’avoir proposé ce recueil ainsi que J. Heska, son auteur.

Je lis rarement des nouvelles car je suis souvent frustrée que les histoires et les personnages ne soient pas plus abouti. Ici, le livre contient 100 histoires qui ne font pas plus de 2 à 3 pages chacune. Le message que souhaite passer l’auteur est directement abordé. C’est tantôt très drôle « tel que la domination par des chats », tantôt plus dramatique, voir choquante (pour celle où être parents implique le sens du sacrifice).

J.Heska nous raconte ses versions de fin du monde avec des références très connues tel que : Harry Potter, les super Héros de chez Marvel, Stargate, Matrix, World of Warcraft (Même si je connais très peu l’univers de ce dernier). D’ailleurs, je me suis surprise plusieurs fois, à rire toute seule dans le tram ^^. Celles plutôt tragiques nous font réfléchir à nos actes d’aujourd’hui qui peuvent avoir des répercutions désastreuses sur notre futur.

L’auteur possède une très grande imagination mais propose également quelques scénarios qui peuvent éventuellement se produire dût à ses observations de nos erreurs. J’ai constaté qu’il a également des connaissances dans de nombreux domaines car tous les sujets d’actualités y sont abordés, ainsi qu’une ouverture d’esprit et un grand sens de l’humour et d’ironie.

Malheureusement, je n’ai pas compris toutes les histoires, peut être est ce dût à mon ignorance des références abordées ?

Le format de ses nouvelles est parfait selon moi. Elles sont suffisamment longues pour transmettre le message voulu et suffisamment courtes pour justifier le manque de développement des personnages.

En conclusion :

Une très belle découverte et un agréable moment passé qui m’a permis de passer du rire à la réflexion de nos actes et de leurs éventuelles répercussions. Je lirai les autres romans de J.Heska avec plaisir.

Note : 17/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog