Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #science fiction catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Science Fiction, #Jeunesse, #2016

Synopsis :

Un mystérieux virus semble développer prodigieusement l’intelligence des animaux. A travers le monde, l’épizootie se propage rapidement dans les villes, les élevages, les forêts, affolant les biologistes, les amis des animaux… et les compagnies agroalimentaires. Et si le rapport de force entre les animaux et les hommes s’inversait ? Et si les bêtes décidaient de lutter pour sauver leur peau et leur liberté ?

 

Mon avis :

Comme pour Saveur & Fils et Big Easy, j’ai découvert ce livre grâce au club de lecture « Les marmottes à bigoudis » créé par l’auteure Marie Pavlenko. Je n’en avais aucunement entendu parler auparavant mais le thème abordé m’a tout de suite rendu très curieuse.

Ici, nous rencontrons Laura une biologiste, Gabriel son frère et Arthur, Clément et Alya les amis de ce dernier. Ensemble, ils vont être témoin d’un phénomène étonnant dut à un malencontreux événement. Chacun de leur animal domestique commence à développer une intelligence hors norme. Petit à petit, leurs maitres comprennent que leurs petits compagnons possèdent désormais la capacité de réfléchir et de penser comme un être humain. Ravis de la situation, ils peuvent enfin vraiment communiquer avec eux. Mais, l’événement prenant de plus en plus d’ampleur inquiète fortement les autorités et la population. En effet, les élevages sont également touchés et désormais, qui voudra manger de la viande d’un animal « éveillé » ? A l’avenir, quelles seront également les autres conséquences ?

L’idée de cette histoire est absolument originale et intéressante. Je me demandais comment l’auteur allait pouvoir développer ce sujet sans qu’il ne soit documentaire et moralisateur. Je peux vous confirmer qu’il a réussi ce défi haut la main ! Car ce n’est pas du tout le cas ! L’intrigue entièrement romancée amène subtilement le lecteur à réfléchir et à se poser les bonnes questions. Comment réagirons-nous si nous étions réellement confrontés à cette situation ? Voudrions-nous que tous les animaux soient éveillés ou bien chercherons nous à les rendre comme avant ? Dans tous les cas, cela m’effrayerai si nous étions confronté à vivre ce changement.

Il faut dire que la curiosité constante rend le rythme de cette lecture soutenu. Plus on avance, plus des questions se posent et plus on a envie de continuer à lire. Ce désir de découvrir la finalité de cette histoire est vraiment très forte. De plus, ce récit se déroulant sur plusieurs mois (chaque chapitre correspond à un mois (sauf pour les deux mois d’été)) permet ainsi de voir l’évolution de la propagation du virus responsable, ses effets et ses enjeux. Tous ses ingrédients sont réunis pour que le roman soit addictif au possible.

J’ai également aimé la manière dont ce premier tome se termine. Cette fin nous promet de riches aventures pour la suite et j’ai hâte d’être en janvier pour la découvrir !

Du côté des protagonistes, il n’y a pas seulement les humains, mais il y a aussi les animaux qui ont une place toute aussi importante (si ce n’est plus). C’est là que le roman est vraiment passionnant. Grâce à l’alternance des points de vu, le lecteur découvre le ressenti de l’animal depuis qu’il s’est éveillé. A partir de ce moment là, l’animal devient vraiment acteur de l’histoire. La position entre les humains et les animaux sont placée sur la même marche d’égalité. C’est cette relation qui pousse autant le lecteur dans ses réflexions. Tous ces personnages sont vraiment bien travaillés et donne cette richesse incroyable.

La plume de l’auteur est fantastique. Elle est fluide, entrainante, comique et très addictive. Les touches d’humour apportent la légèreté dont le sujet abordé a besoin. Ce mélange m’a énormément plus et m’a fait passer un excellent moment de lecture.

 

En conclusion :

Une fois de plus, le choix de Marie Pavlenko pour son club de lecture a été une très bonne découverte ! Merci ! Et que demander de plus qu’une histoire originale (bien que catastrophe), qui nous fait réfléchir sur notre perception de la sensibilité animale ? En plus, cette histoire nous offre de riches personnages  attachants qu’ils soient humains ou animaux. Bref, j’ai adoré et je vous recommande la lecture de ce premier tome !

Note : 17/20

Ici la chronique de Mathieu, mon binôme pour cette lecture

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Science Fiction, #Aventure, #Romance, #2016

 

Synopsis :

De sa vie, Kricket n’a jamais prié sa bonne étoile, trop occupée qu’elle était à se cacher dans Chicago pour échapper au système de placement familial de la ville. À l’approche de son dix-huitième anniversaire, elle n’a qu’un seul désir : cesser de fuir et trouver enfin sa place dans le monde.

Ce jour finit par arriver lorsqu’elle rencontre Trey Allairis, un jeune soldat étharien qui a pour mission de venir chercher l’orpheline sur Terre et la ramener sur sa planète d’origine. Quand le danger se rapproche, Trey doit protéger Kricket jusqu’à ce qu’elle ait appris à manier les pouvoirs qu’elle ne pouvait utiliser sur Terre.

Kyon, qui revendique Kricket comme membre de son clan, connaît la puissance des dons surnaturels qu’elle possède, des dons qu’il compte bien utiliser à son avantage afin de s’imposer à la tête des factions qui cherchent à régner sur Éthar, et d’anéantir tous ses ennemis, à commencer par Trey Allairis lui-même. Kricket devra alors faire face au dilemme le plus déchirant de son existence : lutter pour sa survie ou se battre pour sauver son amour.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Mathieu du blog « Enjoy Books » pour m’avoir offert ce livre à mon anniversaire et de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on rencontre Kricket, une jeune femme de 17 ans. En attendant sa majorité, elle fait profil bas et se cache des services sociaux de Chicago, sa ville. Cependant, des personnes bien plus redoutables sont à sa recherche. Elle arrive tout de même à semer un premier groupe, puis un second in extremis. Malheureusement, les premiers individus la retrouve et décident de l’emmener de force sur Ethar, sa planète d’origine. D’aventures en découvertes et en révélations, Kricket en apprend petit à petit sur son nouveau monde, ainsi que sur ses origines. Mais, son intégration ne se fait pas aussi facilement, car plusieurs personnes sur Ethar convoitent ses pouvoirs afin de gagner la guerre qui se profile. Kricket qui va se retrouver dans diverses situations délicates et imposées, ne va pas avoir le choix que de se montrer patiente et ingénieuse, pour sa survie et celles des personnes qui comptent à présent à ses yeux. Comment- va-t-elle y arriver ? Sortiront-ils tous sains et sauf ?

Ce volume est clairement un tome d’introduction, sa structure ne peut que le confirmer. Kricket et les autres personnages sont présentés au lecteur et la découverte de l’univers se fait en même temps que notre héroïne. Certaines problématiques sont résolues, d’autres reste en attente de réponses, tandis que de nouvelles apparaissent pour maintenir le suspense. Cependant, il m’a fallu un peu de temps pour me familiariser avec les différents termes afin de rentrer totalement dans l’histoire, car l’auteure prend son temps pour bien mettre en place son intrigue.

Même si, le rythme et l’action s’accélèrent vers le dernier tiers, le roman n’est pas mou. Il se passe beaucoup de choses avec des rebondissements placés aux bons moments. Une fois dedans, il m’a été difficile de quitter Kricket.

Bien que la fin ne soit pas un cliffhanger, je l’ai beaucoup aimé. Il clôture très bien cette première partie, tout en donnant envie de me jeter sur la suite. Suite qui n’est malheureusement pas encore annoncée et dont j’attends avec impatience !

Du côté des protagonistes, Kricket est une jeune femme qui aux fils des années s’est forgée un caractère de « survivant ». Celui-ci lui permet de mieux affronter sa nouvelle vie sur Ethar. Même si sa témérité lui joue parfois des tours, elle reste malgré tout très attachante à suivre et à voir évoluer. J’ai hâte de la retrouver !

Il y a aussi Trey Allairis. Il est plus âgé que Kricket mais possède un très grand charisme. C’est un homme droit avec des principes auxquels il croit et ne déroge pas. Leur duo nous promet de faire encore plus d’étincelles par la suite ! Vivement !

Les amis de Trey m’ont également beaucoup plus, j’espère qu’ils seront autant présents dans les deux autres tomes.

La plume de l’auteure est simple, fluide et addictive. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est toute la mythologie qu’Amy Bartol a développé, transmise et partagé lors de ma lecture. C’est totalement dépaysant et je suis convaincue qu’il y a encore beaucoup de choses à y découvrir.

 

En conclusion :

Ce premier roman découvert chez Amazon Crossing est une superbe découverte ! Cette histoire possède un univers unique que j’ai grandement aimé et dont j’ai hâte de me replonger. Tous les personnages, qu’ils soient sombre ou lumineux sont très bien travaillés et haut en couleurs. Et au risque de me répéter à nouveau : Vivement la suiiite !!

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Science Fiction, #2016
Zodiaque - Tome 2 : L’étoile vagabonde de Romina Russell

Synopsis :

Abandonnée par le Zodiaque et déchue de son titre de Gardienne, Rhoma tente de se reconstruire dans la constellation du Capricorne. Mais une nouvelle menace apparaît dans les astres, Marad, un groupe terroriste qui s’apprêterait à frapper l’une des maisons zodiacales.

Rhoma n’a plus le choix. Armée de tout son courage de Cancer et de la ruse de son ami Hysan, natif de la Balance, elle se lance dans une quête aux confins de l’univers. Une quête dont le dénouement pourrait bien la voir affronter un ancien ennemi : le cauchemardesque Ochus, gardien de la constellation du Serpentaire.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir la suite de cette saga.

Bien que le premier tome souffre de nombreuses longueurs à mon goût, il avait tout même un univers intéressant, novateur et bien exploité. Avec une telle fin, j’étais malgré tout très curieuse de découvrir cette suite. Je voulais savoir si mes hypothèses étaient juste ou pas. Mais avant de le commencer, j’étais aussi très anxieuse que ce second volume me déçoive. Est-ce le cas ?

Ici, on retrouve Rhoma trois à quatre semaines après les événements du tome 1. Elle se sent toujours responsable de ce qui s’est passé et a également accepté les retombées. Cependant, elle décide de continuer secrètement à rechercher et à traquer Ophiuchus. Rien ni personne ne l’arrêtera. Pourtant, son ennemi va lui révéler qu’il y a plus dangereux que lui, qu’un groupe terroriste appelé le Marad va semer la terreur à travers tout le Zodiaque. Doit-elle à nouveau le croire et lui accorder sa confiance ou est-ce une nouvelle ruse d’Ochus ? Roma va devoir se fier une fois de plus à son instinct mais également accepter l’aide de ses amis pour continuer cette guerre.

Grâce à la présence de ce nouvel ennemi, cette suite s’étoffe et en devient encore plus passionnante. Rhoma, ses amis et le lecteur ne courent plus seulement après un, mais deux adversaires redoutables. Encore une fois, ils devront ensemble, apprendre à faire confiance aux bonnes personnes et/ou à déjouer les nombreuses attaques lancées contre eux. Mais comme dans toutes guerres, toutes les cicatrices sont gravées au fer rouge, aussi bien physiquement que psychologiquement. Personne n’en sort indemne.

C’est dans cette atmosphère de chaos qu’est rythmé le roman. On passe d’une succession d’événements riches à un autre. Contrairement au premier tome, dans celui-ci, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il n’y a pas un seul temps mort. J’ai eu l’impression d’être constamment en apnée et de reprendre mon souffle à la fin de chaque rebondissement. Et des rebondissements, ce n’est pas ça qui manque.

Tout au long de cette lecture, je me suis posée pas mal de questions. Notamment sur la personne qui se trouve être l’investigatrice de cette guerre. J’ai émis une nouvelle hypothèse que j’ai hâte d’approfondir en découvrant le 3ème tome. D’ailleurs, cette fin m’a aidé à la renforcer.

Du côté des personnages, Rhoma a gagné en maturité et en sagesse. Mais, son caractère et sa personnalité la rendent toujours aussi protectrice avec les personnes qu’elle aime. Ce qu’on peut malgré tout lui reprocher, c’est son indécision sur les sentiments qu’elle ressent et son manque de choix pour l’homme qu’elle aime.

Qu’en à Hysan, il est toujours égal à lui-même. Il est toujours aussi solaire et sa présence a réchauffé mon cœur. Mon coup de cœur pour lui est à nouveau confirmé.

J’ai constaté que l’ensemble des personnages est important et ont tous un rôle à jouer. L’auteure n’a négligé aucun d’eux et cette décision est un excellent choix de sa part.

D’ailleurs, sa plume est toujours aussi fluide et simple ce qui permet d’accrocher le jeune lecteur sans difficulté. J’ai particulièrement aimé l’utilisation de la première personne du singulier. Cela permet ainsi de connaitre les réactions et les émotions diverses de Rhoma et d’en savoir plus sur cet univers qui ne cesse de se développer.

En conclusion :

Ce 2ème opus est très intense en événements, en rebondissements et en révélations. L’histoire était tellement prenante que j’ai eu un mal fou pour lâcher le roman. A chaque fin de chapitre, je voulais encore en lire un autre, et puis un autre, et encore un autre. Bref, une véritable addiction s’est créée et je regrette que le tome 3 ne soit pas encore disponible. L’attente va être longue avant de retourner dans cet univers zodiacal apocalyptique.

Note : PETIT COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #Science Fiction, #2015
Zodiaque de Romina Russell

Synopsis :

Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe…

Rhoma, jeune étudiante du signe du Cancer, est hantée par des visions cataclysmiques. Personne ne la croit, mais l’impensable se produit : une des lunes de sa planète explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Et pour elle il n’y a aucun doute : une puissance malfaisante est à l’œuvre…

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire. J’ignore pourquoi j’ai lu très peu de roman sur le thème du Zodiaque alors que ça m’a toujours intrigué et tenté. D’ailleurs, avec Mathieu de « The Shadow Books » et de Géraldine de « Mirrorcle World », nous avons décidé de faire ce voyage avec une lecture commune.

Ici on rencontre Roma, une adolescente venant de la constellation du Cancer. Cette dernière est sur le point de terminer ses études, mais à quelques jours de la fin un événement tragique va totalement bouleverser sa vie, son univers. Pourtant, elle avait bien décelé un danger peu de temps avant, mais ses méthodes n’étant pas traditionnelles, personne ne l’avait cru. C’est donc après cette terrible catastrophe qu’elle est en devoir d’informer et surtout de convaincre les autres constellations que forment le Zodiaque. Malheureusement, cette menace étant considérée comme une légende, personne ne prend Roma au sérieux. Elle va devoir être forte et ingénieuse pour trouver un moyen de les persuader.

Même si l’histoire est dense, l’intrigue de base est simple à comprendre. Ce qui la rend intéressante et captivante, c’est toute la mythologie imaginée par l’auteure. A première vue, elle peut paraitre complexe. Cependant, Roma prend bien le temps d’expliquer le riche univers qu’elle a créé. Cela permet au lecteur de se plonger dedans sans difficultés et sans être perdu.

Même si j’ai apprécié de suivre les aventures de Roma, j’ai tout de même constaté à plusieurs reprises des longueurs qui ont freiné mon rythme de lecture. Je me demande encore si ces passages ont vraiment un impact dans la suite de la saga, car dans le cas contraire des petites coupes auraient donné plus de dynamique au récit.

Côté personnages, on suit essentiellement Roma, Mathias et Hysan. On y trouve aussi le schéma classique du triangle amoureux. Même si en général cela ne me dérange pas, ici j’ai été gênée. Face aux deux caractères opposés de ces deux jeunes hommes, je ne comprends pas pourquoi Roma a autant d’hésitation.

Du haut de ses 16 ans, Roma est une adolescente qui va se retrouver avec des responsabilités et une mission que même un adulte aurait dut mal à accomplir. Elle va devoir apprendre à savoir en qui elle peut avoir confiance et suivre ses intuitions bonnes ou mauvaises. J’avoue que Roma m’a agacé à plusieurs reprises dans ses choix injustifiés et ses réactions indécises, mais qui s’explique aussi par son âge et son inexpérience.

Mathias est le plus proche conseiller de Roma. Il fera tout pour la protéger et accomplir au maximum son devoir. Mathias est très mystérieux, flou et je n’ai pas réussi à le cerner. Je me suis souvent demandé quelles étaient ses réelles intentions et si sa sincérité était vraie.

Hysan est natif de la constellation de la Balance. Avec Mathias, ils sont le jour et la nuit, aussi bien sur le plan du caractère, que du physique. Hysan est chaleureux, lumineux, blagueur et protecteur avec Roma. Des qualités qui font fondre beaucoup de filles. Il a lui aussi son lot de secrets qui le rend encore plus attirant. J’avoue avoir complètement craqué pou lui.

La plume de Romina est fluide, simple ce qui permet d’accrocher le jeune lecteur sans difficulté. L’auteure a fait le choix ici d’utiliser la première personne au singulier et permet ainsi de connaitre Roma et ses réactions et ses émotions diverses.

En conclusion :

Dans l’ensemble, il s’agit d’un bon premier tome. La découverte de cet univers et fascinante malgré des longueurs à plusieurs reprises. Les personnages auraient été encore plus attachants s’il n’y avait pas eu ce triangle amoureux. Cependant, avec cette fin, je suis très curieuse de savoir la suite et j’espère qu’elle sera disponible en 2016.

Note : 15/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Nouvelle, #Science Fiction, #2013
Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

Synopsis :

Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?

Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

Mon Avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Isabelle, chargée de communication aux Editions Seconde Chance de m’avoir proposé ce recueil ainsi que J. Heska, son auteur.

Je lis rarement des nouvelles car je suis souvent frustrée que les histoires et les personnages ne soient pas plus abouti. Ici, le livre contient 100 histoires qui ne font pas plus de 2 à 3 pages chacune. Le message que souhaite passer l’auteur est directement abordé. C’est tantôt très drôle « tel que la domination par des chats », tantôt plus dramatique, voir choquante (pour celle où être parents implique le sens du sacrifice).

J.Heska nous raconte ses versions de fin du monde avec des références très connues tel que : Harry Potter, les super Héros de chez Marvel, Stargate, Matrix, World of Warcraft (Même si je connais très peu l’univers de ce dernier). D’ailleurs, je me suis surprise plusieurs fois, à rire toute seule dans le tram ^^. Celles plutôt tragiques nous font réfléchir à nos actes d’aujourd’hui qui peuvent avoir des répercutions désastreuses sur notre futur.

L’auteur possède une très grande imagination mais propose également quelques scénarios qui peuvent éventuellement se produire dût à ses observations de nos erreurs. J’ai constaté qu’il a également des connaissances dans de nombreux domaines car tous les sujets d’actualités y sont abordés, ainsi qu’une ouverture d’esprit et un grand sens de l’humour et d’ironie.

Malheureusement, je n’ai pas compris toutes les histoires, peut être est ce dût à mon ignorance des références abordées ?

Le format de ses nouvelles est parfait selon moi. Elles sont suffisamment longues pour transmettre le message voulu et suffisamment courtes pour justifier le manque de développement des personnages.

En conclusion :

Une très belle découverte et un agréable moment passé qui m’a permis de passer du rire à la réflexion de nos actes et de leurs éventuelles répercussions. Je lirai les autres romans de J.Heska avec plaisir.

Note : 17/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog