Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #suspense catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Suspense, #2017

Synopsis :

En vacances sur l'île de la Réunion, Martial perd sa femme assassinée. Devenu le suspect numéro 1, il fuit avec sa fille de six ans. Poursuivi, traqué, il doit s'en sortir pour prouver son innocence...

 

Mon avis :

Depuis plus de 2 ans, je n’arrête pas d’entendre d’excellents avis sur les romans de Michel Bussi. Mais entre mes nombreux livres dans ma PAL et les quelques Services Presse, je n’avais pas encore eu le temps de me pencher sur l’un d’eux. C’est en voyant la future présence de l’auteur pour le Salon de Saint Maur en Poche, que je me suis enfin décider d’en lire un ! Et cette découverte a été très bonne !

Ici, on fait la rencontre de Martial et de sa famille partis en vacances sur l’île de la Réunion. Mais quelques jours après leur arrivée, sa femme disparait dans les circonstances des plus étranges … Et les premiers éléments de l’enquête poussent à croire que Martial en soit responsable. Il a beau crier son innocence, personne ne le croit. Il n’a donc plus le choix, il doit trouver le responsable avant que les forces de police ne l’arrêtent. C’est en prenant cette décision qu’il va se retrouver en cavale en entrainant sa fille de 6 ans dans cette course contre la montre. Va-t-il y arriver ? Est-il vraiment innocent ? Qu’est-il vraiment advenu de sa femme ? Quelle est la vérité sur toute cette histoire ?

Je dois avouer que l’intrigue est classique. Mais parfois, il n’y a pas besoin de faire compliquer quand elle est parfaitement maitrisée. C’est le cas avec ce roman. Du début à la fin, le lecteur est baladé entre certitudes et retournements constants de situations. Résultat, on fini même par douter de l’intégrité de Martial dans toute cette aventure ! C’est également bien vu de la part de l’auteur, d’avoir mis en place ce récit au cœur d’un Département d’Outre Mer, permettant ainsi de voyager et de découvrir ses lieux clés, tout en restant chez soi.

L’histoire se déroulant heure par heure à chacun de ses courts chapitres et avec une alternance de point de vus, donnent ainsi un rythme soutenu chargé de suspense. L’addiction est telle qu’il m’a été très difficile de lâcher le roman avant d’en connaître la toute fin.

D’ailleurs concernant celle-ci, j’avais des soupçons sur l’identité du responsable de cette situation quelques temps avant la grande révélation. Pourtant, cela n’a pas terni ma lecture car je n’avais pas tous les éléments du mobile. Comme quoi, Michel Bussi sait parfaitement surprendre son lectorat !

Du côté des protagonistes, je ne tiens pas à vous les présenter. C’est bien meilleur de ne rien savoir d’eux et d’apprendre à les connaitre par vous-même, afin de garder l’esprit et l’atmosphère créés par l’auteur.

Pour finir, la plume de Michel Bussi est à la portée de tout le monde et dans ce livre il a ajouté le vocabulaire local pour une meilleure immersion sur l’île de la Réunion. Ce qui est dommage, c’est que je l’ai trouvé plutôt cru et vulgaire. C’est la seule note négative que je pointe du doigt.

En conclusion :

La découverte de l'auteur ainsi que son univers de "à roman à suspense" est une très bonne surprise ! L'histoire et sa structure narrative sont maitrisées de A à Z. Le suspense est constant et apporte incontestablement l'addiction qui va avec. Les protagonistes se relèvent (ou pas) au fil du temps et donnent le mystère nécessaire au récit.

Bref, tous les éléments sont présents pour passer un excellent moment de lecture ! J'ai hâte de découvrir une autre de ses histoires.

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Suspense, #Romance, #2017

Synopsis :

Marta K. est retrouvée dans la remorque d'un camion en Allemagne, à la frontière polonaise. Elle ne se souvient aucunement de son passé, et même lorsqu'on lui présente son mari et son fils, son amnésie est totale. Elle rentre alors chez elle, entourée de ses proches, avec le sentiment que quelqu'un qu'elle a oublié est encore ancré en elle et lui manque terriblement.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir le dernier roman d’Angélique. Après « L’instant précis où les destins s’entremêlent » et « Bertrand et Lola », j’avais hâte de retrouver cette magnifique plume !

Ici, on rencontre une femme amnésique. Elle ne sait plus qui elle est et d’où elle vient. Elle se rappelle juste des deux Polonais qui l’ont trouvée et qui l’ont sauvée. Après plusieurs semaines de convalescence, les autorités découvrent enfin son identité. Elle est Martha Klein et possède une famille. Elle espère alors avoir des flashs de souvenirs lorsqu’elle la verra enfin. Mais, lorsque son mari et son fils viennent la chercher, rien ne se produit. C’est alors, que Martha doit réapprendre à vivre au côté de ses inconnus. Pourtant, au plus profond d’elle-même, elle ressent une forte absence. Quelle est-elle ?

L’intrigue est centrée sur la reconstruction de la vie personnelle de Martha, avec les relations qu’elle entretien avec les membres de sa famille et de ses amis. Elle n’a pas le choix que de leur faire confiance pour pouvoir avancer. Pourtant, certains événements lui indiquent de rester méfiante. Car, après tout, comment a-t-elle eu son accident qui l’a rendu amnésique ? Et si quelqu’un lui voulait du mal ? C’est à travers toutes ces problématiques que le lecteur évolue au côté de Martha.

Qui dit pertes de mémoire, dit temps pour que la situation évolue, change. C’est pourquoi le début (une centaine de pages) démarre doucement pour que toutes les pièces du puzzle se mettent en place. A partir de l’élément déclencheur, le rythme de cette histoire s’intensifie de façon crescendo. Les événements se succèdent aussi vite que les pages, les chapitres et les différentes parties. L’addiction est telle que, les 396 pages du roman, sont avalées sans s’en rendre compte.

Une fois de plus, Angélique Barbérat m’a proposé une fin qui m’a touché en plein cœur. Plus d’une fois j’ai eu les larmes aux yeux durant cette lecture, mais là, je n’ai pas pu les retenir. Encore MERCI Angélique !

Du côté des protagonistes, comment ne pas s’attacher à Martha, cette femme qui a perdu tous ses repères et qui doit à nouveau tout se réapproprier, tout reconstruire. C’est une femme bien plus forte qu’elle ne le croit. Ses premiers souvenirs qui nous montrent une autre facette d’elle m’ont émue.

Il y a un autre personnage qui arrive un peu plus tard, mais qui a une place capitale dans l’histoire. Je n’en dirai pas plus, pour que vous ayez la surprise. Mais sachez que vous succomberez à coup sûr ! En tout cas, il ne m’a pas fallu longtemps pour que ça soit le cas.

Quant à la plume d’Angélique Barbérat, elle est tout simplement MAGIQUE !! Avec des mots simples, elle arrive à transmettre mille et une émotions sur toutes sortes de sujet. De plus, la sensibilité qu’elle dégage m’a énormément bouleversée. A tel point qu’il m’a été impossible de sortir indemne de ce gigantesque tourbillon de sentiments.

 

En conclusion :

Cette dernière parution d’Angélique Barbérat aux Editions Michel Lafon, m’a complètement transporté ! L’histoire est magnifique, malgré un début un peu long. A nouveau, la force de l’amour, le vrai, est plus fort que tout. C’est ce que j’aime découvrir dans les romans de l’auteure. Elle possède une véritable magie pour nous faire vivre de magnifiques histoires sur des sujets difficiles et actuels.

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #Suspense, #2016
Fidèle au poste d’Amélie Antoine

Synopsis :

Mai 2013. Chloé et Gabriel, mariés depuis plusieurs années, mènent une existence heureuse à Saint Malo, jusqu’au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d’une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d’un groupe de parole. Il fait alors la connaissance d’Emma, une photographe récemment arrivée en ville, qui l’aide à traverser cette épreuve du deuil.

Mais Chloé semble toujours très présente et étonnamment vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à l’oublier et à se reconstruire.

Et si la réalité n’était pas celle à laquelle le jeune veuf se raccroche ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire. J’avais d'ailleurs vu ce titre sur Kindle et il m’avait à l’époque déjà interpellé.

Dans ce roman, on rencontre Gabriel, le mari de Chloé, qui suite à la mort accidentelle de sa femme doit apprendre à faire son deuil et à vivre à nouveau. Mais, chaque souvenir est un déchirement, un trou béant dans sa poitrine. Grâce à un groupe de soutien du deuil, Gabriel rencontre Emma, une femme très différente de Chloé, qui petit à petit va l’aider à surmonter cette épreuve. Malgré tout, sa défunte femme semble être très présente, comme si elle s’accrochait encore à lui. Est-ce possible ? Existerai-t-il une autre réalité à celle que Gabriel est confronté ?

Je dois avouer que cette intrigue m’a prise par surprise. Tout d’abord, je pensais avoir affaire à un thriller de A à Z. Au lieu de cela, j’ai découvert une histoire plutôt contemporaine où la parfaite maitrise de la psychologie des personnages est mise en avant. Ensuite, vient LA révélation. Celle qui m’a littéralement mise sur les fesses. Et pourtant, j’en avais établit des théories. Pourtant, je me suis plantée en beauté. Chapeau Amélie pour ce retournement de situation ! Vous m’avez bien eu ! Puis vient la fin. Celle dont, je n’en reviens toujours pas !

L’ayant avalé en moins de 24h, je peux vous assurer que le rythme est très fluide et addictif. Les pages se tournent à une vitesse hallucinante, tant qu’on est ancré dans ce livre.

Côté personnages, on découvre en même temps et petit à petit Chloé, Gabriel et Emma. Au début, en apprenant la personne qu’est Chloé, j’avais une certaine compassion, puis j’ai fini par éprouver de la colère et du dégout. Chloé est une grande cinglée. Gabriel, quand à lui, m’a touché par toute sa peine qui l’habite et par sa sincérité. Et pour finir, on a Emma qui est simple, naturelle et la tête dans les nuages. Je l’ai adoré.

La plume d’Amélie Antoine est simple, mais l’addiction est incontestable et elle se fait très rapidement. Cela s’explique aussi par son choix de narration à trois voix. En effet, pour les deux protagonistes féminins, l’auteure a décidé de les écrire à la 1ère personne du singulier, contrairement à celui de Gabriel qui est à la 3ème personne du singulier. Cela m’a surprise de connaitre uniquement les pensées et émotions de Chloé et d’Emma, mais l’explication est présente à la fin. C’est très bien vu de la part d’Amélie.

En conclusion :

Pour un premier roman, je me suis prise une belle claque ! Bravo Amélie ! J’ai adoré avoir été baladé du début à la fin. L’idée de commencer cette histoire comme un roman contemporain psychologique, pour finir sur un thriller est excellente ! J’ai hâte de lire ses prochaines histoires. Alors, bien sûr, je vous recommande de courir chez votre libraire et de l’acheter au plus vite.

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Suspense, #2015
Le chat du jeu de quilles – Tome 3 : Qui est le cerveau ?  de Florence Clerfeuille

Synopsis :

ATTENTION SPOLIERS DES 2 PREMIERS TOMES DANS LE RESUME !!

Marc et Manon sont de nouveau réunis ; Manon reprend doucement des forces après son enlèvement et sa séquestration à La Vayssière, mais le mystère continue de planer sur le petit village aveyronnais qui les abrite. Monsieur Thomas est en prison, Célestin interrogé par les gendarmes. Qui a bien pu assassiner Tatoué ?

Privés du meilleur d’entre eux, les joueurs de quilles de huit ont perdu leur entrain. Quant à Marc, inquiet pour Manon, il préfère rester auprès d’elle.

L’enterrement de Tatoué est l’occasion pour lui de renouer avec ses réflexes d’enquêteur. L’étau se resserre autour de Thierry, le mauvais garçon, et d’Attila, le coiffeur énigmatique. Mais qui peut bien être le troisième homme lié à l’enlèvement de Manon ?

Mon avis :

Je remercie Florence Clerfeuille de m’avoir fait de nouveau confiance et de m’avoir permis de connaitre le dernier volume de sa trilogie. J’avais très hâte de découvrir enfin le fin mot de cette histoire !

Une fois de plus, ce tome 3 démarre tout de suite sur le rebondissement laissé à la fin du précédent. Il n’y a pas de coupure temporelle, ce que j’ai particulièrement apprécié. Même après avoir lu le tome 2 six mois auparavant, les lieux, les personnages et le village me sont revenus tout de suite.

Ici, nos protagonistes recherchent le responsable de ce qui est arrivé à Manon, mais pas seulement. Ils se rendent également compte que depuis le début, cette histoire est bien plus complexe qu’elle en a l’air et que chaque événement passé est liés entre eux.

Le schéma narratif des volumes précédents est toujours le même. Le rythme, grâce à ces courts chapitres, tout comme le suspense, rendent tout ce récit et cette trilogie complètement addicitve. Le lecteur est constamment baladé et s’interroge sur l’identité de la personne qui se cache derrière toute cette affaire. Ce n’est qu’à la fin que l’on découvrir enfin qui il est, ainsi que toute son histoire. A vrai dire, après l’évocation d’un certain objet, j’ai rapidement fait le lien avec cette personne. Résultat, je me suis focalisée sur le mobile dont j’ignorai tout et j’ai était ravie que cette conclusion réponde à chacune de mes questions.

Les personnages quant a eux, reste égaux à eux même. Marc à toujours ses instincts de journaliste, même en étant à la retraite. Il ne lâchera rien tant qu’il ne fera pas toute la lumière sur ce cas.

A nouveau, ce village est l’un des « protagonistes » à lui tout seul avec ses habitants hauts en couleurs. J’étais d’ailleurs ravie de les retrouver et je suis également triste de devoir les quitter. Tous autant qu’ils sont, ils vont me manquer.

La plume de Florence est identique à ces deux prédécesseurs, c'est-à-dire, simple mais efficace ! Elle ne manque d’ailleurs absolument pas de fluidité et rend cette lecture complètement addictive. Grâce à la narration du point de vu de Marc, le lecteur reste très proche de nos protagonistes et j’ai même eu l’impression de faire partie de cette communauté.

En conclusion :

Je suis très heureuse que l’auteure m’ai envoyé cette suite et fin. Dans cette conclusion, le suspense est présent du début à la fin. J’ai été baladé tout du long jusqu’à l’évocation d’un certain objet. Cette fois encore j’ai eu du mal à poser mon livre avant d’arriver à la fin. Les protagonistes sont toujours égaux à eux-mêmes et je suis triste de leur dire au revoir. Je suis curieuse et j’ai hâte de découvrir la prochaine trilogie de Florence !

Note : 19/20 -> PETIT COUP DE CŒUR

Note de la trilogie : PETIT COUP DE COEUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Suspense, #2015
Le chat du jeu de quilles – Tome 2 : Qu’est-il arrivé à Manon ?  de Florence Clerfeuille

Synopsis :

Manon a disparu. Sa voiture de location a été retrouvée vide à deux kilomètres du village où Marc s’était tranquillement rendormi après son départ. Abandonnée sur une route en cul-de-sac. Les gendarmes enquêtent, mais personne ne sait ce qui s’est passé.

Marc se lance à son tour dans des recherches. Il retourne à Paris, où il rencontre la mère et la grand-mère de Manon.

À son retour, une lettre anonyme l’attend. On s’introduit chez lui en cassant un carreau.

De son côté, Célestin est désœuvré depuis que son chien est tombé malade. Mais les entraînements de quilles de huit continuent de rythmer la vie du village.

Qu’est-il arrivé à Manon ? L’a-t-on enlevée ou tuée ? Et pourquoi le chat est-il terrorisé après l’intrusion dont Marc a été victime ?

Mon avis :

Je remercie Florence Clerfeuille de m’avoir fait de nouveau confiance et de m’avoir permis de connaitre le deuxième volume de sa trilogie.

Le tome 2 démarre tout de suite sur le rebondissement laissé à la fin du précédent. Il n’y a pas de coupure temporelle, ce que j’ai particulièrement apprécié.

Suite aux nouvelles questions de Marc et du lecteur à propos Manon (où est-elle ? Que lui est –il arrivé ?), Marc ne perd pas son temps et part très rapidement à la recherche du moindre indice. Sa quête le poussera d’ailleurs à sortir un temps de sa campagne et rencontrer de nouvelles têtes. Tel est le thème principal de ce tome.

Les interrogations que j’avais ont été presque toutes exposées et répondu. Cependant, lorsque l’auteure nous présente des situations et des personnages, je me suis dit : Ah ! Ce protagoniste est vraiment bizarre ? Pourquoi il agit de cette façon ? Ce n’est pas possible que ça soit ça, c’est trop simple ! Pourtant, Florence a réussi à me semer le doute plusieurs fois ! Mais, j’ai malgré tout compris une partie avant la fin, de ce qu’il en retournait.

Je m’attendais à ce que ce volume 2 se termine avec le même schéma que le 1, c'est-à-dire avec une conclusion pour le récit principal mais pas du tout ! Il reste une problématique très importante sans réponse. La suite et fin promet de belles révélations et j’ai hâte de connaitre le fin mot de toute cette histoire !

Côté personnage, Marc est toujours notre narrateur et son attachement pour ce village d’Aveyron en est plus forte même avec les récents événements passés. Il est très déterminé à retrouver Manon.

Le village est à nouveau l’un des « protagonistes » à lui tout seul avec tous ses habitants hauts en couleurs que j’avais beaucoup aimé. J’étais d’ailleurs ravie de passer à nouveau du temps avec eux.

La plume est la même : simple mais efficace ! J’ai remarqué que le vocabulaire et le langage de Marc ressemblait de plus en plus à ceux des villageois. Cela montre sa proximité et son intégration au sien de cette communauté qui pourtant n’apprécie guère les « étrangers ».

Je me suis plongée dans la suite de cette aventure avec facilité et j’aurai aimé que le rythme soit encore plus soutenu car j’ai ressenti deux ou trois coups de mou. Cela dit, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette suite et d’avoir été baladé dans mes suppositions jusqu’à la fin.

En conclusion :

Je suis ravie que Florence Clerfeuille m’ai proposé la suite. Même s’il n’y a pas de tension proprement parlé et la présence de quelques coups de mou, j’ai eu du mal à poser mon livre avant de connaitre le devenir de Manon. Les protagonistes : Marc et les villageois restent égaux à eux même, ce que j’ai beaucoup aimé constater et retrouvé (car dans le cas contraire, cela n’aurai pas été crédible). J’ai hâte de découvrir la fin afin de connaitre la réponse principale à ma question qui je pense devrait répondre avec l’effet domino aux autres. J’espère que la conclusion est prévu pour bientôt !

Note : 17/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Suspense, #Contemporaine, #2014
Les mensonges ne meurent jamais de Séverine De La Croix

Synopsis :

Une femme qui disparaît.

Un couple en danger.

Les terribles secrets d’une famille.

Un compte à rebours implacable.

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et également de m’avoir permis de découvrir ce roman qui me faisait de l’œil dès l’annonce de sa sortie.

Ici, après un prologue intriguant, le lecteur apprend rapidement que Manon, une trentenaire a disparue. Mais celle-ci ne semble pas due au hasard, mais plutôt suite à un repas entre amis où elle s’est rendue compte qu’elle connaissait la personne dont ils parlaient. Tél est le point de départ et Manon fera absolument tout pour connaitre la vérité, quitte à déterrer des secrets enfouie depuis bien trop longtemps.

Entre les questions que l’on se pose sur le devenir de Manon, les secrets de famille si nombreux et auxquels je ne m’attendais pas à tous (car, oui, j’en avais deviné quelques uns) et les retournements de situation régulier, l’ensemble de ses éléments m’a rendu complètement DINGUE !!

Bien que Manon se soit évanouie dans la nature, on passe tout de même beaucoup de temps avec elle. Je l’ai trouvé incroyablement forte, courageuse, combattante et attachante. Je suis admirative devant sa force de caractère. A sa place, plus d’une personne, aurait perdu pied devant toutes ces révélations.

Quant aux autres protagonistes, on apprend à les apprécier, les aimer, les détester, voir même les haïr. Alors qu’on pourrait croire que ces personnages sont soient blancs, soient noirs, ils sont en réalité bien plus complexe et possèdent des nuances.

La plume de l’auteure est très fluide et agréable. La lecture est tellement addictive que les pages se tournent d’elles-mêmes, au point que j’ai eu l‘impression que le temps s’est arrêté.

L’exploitation du schéma narratif par Séverine De La Croix en fait incontestablement le grand point fort de ce roman. Grâce aux différents points de vus de Manon, de son mari, de sa mère, de son père et de sa grand-mère, le récit en est absolument captivant ! C’est simple, il est très difficile de poser le roman. On veut toujours en connaitre davantage. De plus, elle a aussi su brillamment incorporer une narration en 2 temps. L’auteure ne cesse de nous transporter dans le présent, dans le passé proche (9 jours plus tôt) et dans le passé lointain (celui avant même la naissance de Manon).

En conclusion :

Ce premier roman, c’est une grande réussite ! Il n’y a aucun temps mort tellement il y a de révélations, de secrets de familles et de retournements de situations. C’est simple, on ne s’ennui JAMAIS !! Le schéma narratif est brillant et parfaitement bien exploité. Il s’agit d’un très très bon suspense qui m’a obsédé tout au long de ma lecture. De plus, les personnages sont actuels, complexes et fort en caractère.

Bref, je vous le recommande vivement !

Et j’ajoute également que je suivrais cette auteure avec grand plaisir et dont j’attends avec impatience ces autres écrits.

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Suspense, #2014
Le chat du jeu de quilles - Tome 1 : Qui a tué le père Pommier ? de Florence Clerfeuille

Synopsis :

La cinquantaine passée, Marc vient de quitter son job de journaliste. Il est un peu désœuvré dans son appartement parisien quand son ancienne collègue, la jeune Manon, vient le solliciter pour mener une enquête. Il s’agit d’élucider un meurtre vieux de dix ans qui s’est produit dans un petit village de l’Aveyron.

Marc quitte alors Paris sans regret pour découvrir un autre univers qui tourne essentiellement autour d’un sport inconnu pour lui : les quilles de huit. Il apprend à connaître les figures locales : Gaston le cafetier bavard, Célestin le gentil benêt, Monsieur Thomas le vieil homme silencieux, Attila le coiffeur originaire de Hongrie…

Mais qui a tué, il y a dix ans, le père Pommier ? Et sa femme, la jeune et belle Clotilde, s’est-elle vraiment suicidée ?

Que vont bien pouvoir trouver Marc et Manon ?

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens tout particulièrement à remercier Florence Clerfeuille de m’avoir contacté et proposé de découvrir le premier tome de sa trilogie à suspense.

J’ai profité de la reprise du Challenge « Time To Read » organisé par Kévin « Crouton » de Palace of Books et de Guillaume de Tribulations d’une vie pour découvrir cette histoire et par la même occasion de faire connaitre ce roman.

Ici, telle une histoire à la Cold Case, nous retrouvons deux journalistes Marc et Manon partis dans un petit village en Aveyron pour mettre la lumière et élucider le décès d’un couple datant 10 ans auparavant. Est-ce bien un suicide pour Madame comme tout le monde semble le penser ? Et qui a bien pû assassiner son mari ?

Ce livre se déroule presque en huit-clos dans cette bourgade où tout le monde ce connait. Afin de faire parler les personnes susceptibles d’avoir des informations et/ou posséder éventuellement la réponse à cette double énigme, nos deux reporters se font passer pour un couple voulant changer d’air en s’installant à la campagne.

Rapidement, le couple se fait accepter par les habitants, mais Marc reste au village contrairement à Manon qui fait régulièrement des allers/retours entre Paris et leur nouveau domicile. Même pendant l’absence de sa collègue, il continue son investigation. Cependant, il a toujours cette impression d’être épié. A chaque fois, qu’il semble voir l’ombre d’une piste, celle-ci est remise en question par d’autres éléments.

J’étais très curieuse de connaitre le rapport entre le titre et ce récit. Tous ces mystères supplémentaires m’ont fait difficilement poser le roman.

J’ai aimé cette fin qui clôture cette histoire et en amorce une autre. Tout comme les nouvelles questions qui nous viennent en tête. J’ai vraiment envie de courir acheter la suite !! Mais, à mon grand désespoir, il n’y a pas encore de date de sortie…

Du côté des personnages, on suit principalement Marc, car tout simplement, il est notre narrateur. Ayant la cinquantaine et avec son expérience, il sait où et comment faire pour avoir des informations sans trop éveiller les soupçons et tout en se faisant accepter.

Sa collègue Manon est beaucoup plus jeune que Marc. Elle est également beaucoup moins présente que son collègue avec tous ses déplacements. Mais ça présence apporte une touche de fraîcheur et de légèreté et fait toujours rebondir l’énigme.

Grâce à notre journaliste, le lecteur fait la connaissant des différentes personnalités en même temps que lui. On découvre tous ces divers personnages hauts en couleurs que forme cette communauté et permet ainsi de s’immerger totalement dans ce petit village Aveyronnais. J’ai aimé chacun d'entre eux, sans exception. Ils sont tous plus ou attachants à leur manière.

La plume est simple mais efficace ! On plonge dans cette aventure avec facilité et de façon complètement addictive. Arrivé à la fin on ne regrette qu’une seule chose : que la suite ne soit pas disponible.

En conclusion :

Je suis plus que ravie que Florence Clerfeuille m’ait contacté, ce roman est une superbe découverte !! J’ai été catapultée dans ce village où le calme sait bien cacher son jeu et où j’aurai aimé y passer encore plus de temps. J’ai adoré tous les personnages qui composent cette bourgade avec leur caractère qui leur est propre. Les pages se tournent tellement vite que le lecteur devient complètement dépendant de cette histoire jusqu’au dernier mot !

D’ailleurs, à quand la sortie du tome 2 ?

Bref, vous l’avez compris, je ne peux que vous le conseiller et encore plus s’il s’agit de votre genre de lecture !

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog