Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #2015
Le manteau réversible d’Odile Barski

Synopsis :

Louise décide de faire le vide. Son amant, son mari, ses fringues, sa maison. Tout. Elle largue tout. Seul son vieux manteau résiste à ce grand nettoyage méthodiquement orchestré. Sans se retourner, elle s’en va au volant de son coupé Mercedes. Hanté par le départ de sa femme, happé par le même vide, Laurent se lance à ses trousses. Dans une agglomération-fantôme où l’affolement et le chaos général font écho au chaos des cœurs, une course-poursuite à deux voix s’engage, sans cesse freinée par des rencontres menaçantes et semée d’embûches mortelles. Plongée dans l'encre rouge de la mémoire, la plume acérée d'Odile Barski trace obstinément les contours du mot vérité.

Mon avis :

Je remercie énormément la Masse Critique de Babelio et les Editions de La Grande Ourse pour leur confiance et également de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

A mon grand regret pour l’auteure et la maison d’édition, ce livre à été une véritable déception.

Pourtant, la couverture sobre et le résumé avaient tout pour me plaire : une femme qui quitte tout pour changer radicalement de vie. Un mari inquiet qui part à sa recherche et le concept de double narration, dont j’adore l’utilisation.

Malheureusement pour moi, même si le synopsis fait parfaitement son travail, il en dit déjà un peu trop. Il faut avoir lu un bon tiers pour que l‘histoire ne soit plus celle décrit dedans.

Alors que pour la suite, le récit aurait pu prendre une tournure intéressante, j’ai découvert qu’elle manquait totalement de réalisme. Par ailleurs, je l’ai trouvé également décousu, les faits exposés partaient dans tous les sens et ça en devenait presque loufoque, tellement c’était invraisemblable.

Je comptais donc sur les personnages avec qui j’espérais m’attacher et sauver les meubles, mais encore une fois, cela n’a pas été le cas. J’ai rencontré des protagonistes distants et j’espère froid. Ils ne m’ont pas touchés une seule seconde à mon grand rejet. J’aurai souhaité que la narration à deux voix se fasse à la première personne et non à la troisième. Je pense que cette distance, ce dût à cela.

Je pense que cette histoire serait plus adaptée si elle avait été écrite en « format » scénario que court roman.

En conclusion :

Encore une fois, je suis vraiment navrée de ne pas avoir du tout aimé, qu’il s’agisse d’une si grande déception, mais je préfère être honnête. J’espère sincèrement pour l’auteure que d’autres personnes pourront contredire mon avis.

Note : DÉCEPTION ! :(

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog