Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #romance catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #Contemporaine, #2017

Synopsis :

Un joyeux bordel. Voilà à quoi ressemble la vie d’Emilie, 35 ans, mère célibataire, qui se retrouve à devoir squatter chez sa meilleure amie en attendant des jours plus favorables. Oui, mais voilà : si elle n’avait pas emménagé chez Clara, jamais elle ne serait retombée sur Samuel Winterfeld, un homme qu’elle a perdu de vue depuis longtemps, et qui allie deux qualités fondamentales : être le sosie de Bradley Cooper, et avoir très envie de la revoir ! Sauf que, évidemment, c’est à peu près au même moment que son ex, le père de sa fille, décide de retenter sa chance avec elle. De quoi la mettre définitivement sens dessus dessous !

 

Mon avis :

Comme tous les ans depuis 2012, je me rends au Salon du Printemps du Livre de Montaigu, en Vendée. Grâce à lui, je fais toujours de magnifiques rencontres. Cette année, il m’a permis de rencontrer Angéla Morelli. Son enthousiasme et le résumé tentant du premier tome de cette saga « Les Parisiennes », m’ont donné très envie de me plonger dedans rapidement.

Ici, on rencontre Emilie, trentenaire et mère d’une petite fille d’une dizaine d’années. Après sa rupture avec le père de leur enfant quelque temps auparavant, celui-ci revient. C’est loin d’être le moment idéal pour une reconquête entreprise par son ex, car Emilie a fait LA rencontre qui pourrait changer sa vie du tout au tout. Alors forcément, elle est partagée entre son premier amour et père de sa fille et Samuel qui est en plus le portrait craché de Bradley Cooper ! Résultat, c’est la pagaille dans sa tête et dans son cœur ! Du coup, quel sera la décision d’Emilie ? Choisira-t-elle la bonne personne ?

Dans ce roman, on plonge dans une comédie romantique contemporaine La situation décrite et vécue par l’héroïne est peint de réalisme et permet ainsi aux lectrices de s’attacher et de s’identifier à elle très rapidement. Ce que j’ai également et particulièrement apprécié pendant toute la durée de cette lecture, c’est cette balade à travers Paris. C’était une grande joie de retrouver et de découvrir des lieux connus de notre capitale.

Même si l’intrigue est quelque peu classique, la fluidité des événements, l’envie d’en savoir plus sur le charismatique Samuel et surtout sur le choix d’Emilie, rendent cette histoire complètement addictive ! Je me souviens d’ailleurs de m’être dit, que je voulais lire juste une ou deux pages pour découvrir la plume et l’univers d’Angéla Morelli. Résultat, j’avais dévoré 1/3 du livre quand j’ai enfin relevé la tête !

Du côté des personnages, on fait donc la connaissance d’Emilie, une femme pétillante, mais également méfiante du comportement des hommes. Elle partage sa vie entre son boulot, sa fille, sa meilleure amie Clara chez qui elle vit. C’est simple, une fois qu’on la connait, on a envie qu’elle devienne également notre amie !

Samuel quant à lui, travaille à domicile. Il est traducteur littéraire. En plus de son charisme à tomber, il est sensible, doux, affectueux. Tout à fait le genre d’homme que beaucoup de femmes recherchent. Il est fort possible que vous succomberez vous aussi !

Il y a aussi Diego l’ex-mari qui a enfin ouvert les yeux sur les raisons de leur rupture. Clara, la meilleure amie et colocataire d’Emilie qui ne manque pas de piquant. Elisabeth, la fillette pleine vie et facile à vivre. Chacun d’eux sont bien travaillés et sont hauts en couleurs. Je les ais adoré !

Pour finir, la plume d’Angéla Morelli est drôle, tendre, sensible et addictive. Un excellent mélange pour passer un moment délicieux !

 

En conclusion :

Cette romance contemporaine m’a fait passer un merveilleux moment et a rempli son rôle sans prétention d’en faire davantage. Les personnages et la plume d’Angéla Morelli rendent cette histoire réaliste, attrayante et addictive. J’ai grandement aimé ces quelques heures passées à leur côté et j’ai très hâte de retrouver cet univers dans « La rencontre idéale (ou presque) » !

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Chick-lit, #Romance, #Comédie, #2017

Synopsis :

La trentaine, Marie est une célibataire endurcie. Bibliothécaire modèle, elle apprend un jour une formidable nouvelle : son odieuse supérieure est morte étouffée avec un beignet. Enfin l'avenir lui sourit, enfin elle va accéder au poste de directrice. Mais, au lieu de promouvoir l'employée modèle, le grand patron nomme la maîtresse du maire, belle à tomber mais bête comme ses pieds.

Et puisque la poisse est généreuse, Marie se trouve mêlée à un incroyable quiproquo. Un soir, pour chasser un ado boutonneux lui faisant des avances, elle prétend s'appeler... Anna Costello, un nom entendu par hasard. Peu après, elle se retrouve traquée par des malabars recherchant justement une certaine Anna Costello ! Mais qui est donc cette Anna C. ? Pour se sortir de cette embrouille, la sage bibliothécaire peut compter sur l'aide du séduisant Grégoire, un architecte SDF qui a volé à son secours. Ils ne seront pas trop de deux pour l'aider à reprendre sa vie en main...

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Patricia et les Editions City pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir le dernier roman de Sophie Henrionnet. Après avoir adoré Drôle de Karma, j’avais très envie de retrouver le style et ce genre là de l’auteure.

Ici, on rencontre Marie dont la vie est aussi bien bousculée par le côté professionnel que par le côté personnel. En effet, entre sa boss qui décède de façon atypique, sa rencontre étonnante avec Grégoire et son erreur de s’être fait passer pour une certaine Anna Costello, le quotidien de Marie prend un virage à 180 degrés. Il faut dire qu’après cette dernière mésaventure, des individus recherchent cette Anna C et prend notre chère Marie pour cible. Mais guidé par sa curiosité, elle commet une nouvelle faute. Pourquoi, ne se fait-elle pas toute petite au lieu d’aller au devant des problèmes ? Va-t-elle réussir à se sortir de ce quiproquo ? Heureusement que Grégoire est à ses côtés pour l’épauler dans toute cette aventure !

Dans ce roman, on retrouve les ingrédients qui m’avaient tant plus dans « Drôle de Karma ». Il y a à nouveau une héroïne attachante, curieuse et gaffeuse à souhait et une belle comédie romantique. Le tout saupoudré d’événements déjantés. Pour moi, c’est encore un cocktail gagnant ! Et j’ai très hâte d’en avoir un nouveau entre mes mains !

J’ai également beaucoup aimé la structure de l’histoire. Chaque chapitre représente une journée passée et vécue par Marie. Grâce à ce procédé, le lecteur suit d’instant à instant les événements et permet de connaitre chaque détail de son avancé. Résultat, les pages se tournent sans cesse et avec avidité et sans s’en rendre compte, on se retrouve rapidement à la dernière page !

Lorsque j’ai refermé le roman, j’avais le sourire aux lèvres. La fin m’a conquise et m’a confirmé que j’ai beaucoup aimé cette histoire du début à la fin. Ce livre feeling good est une véritable bouffée d’air frais !

Du côté des personnages, Marie est une trentenaire passionnée par son métier de bibliothécaire. Elle est organisée et méticuleuse. Mais en dehors des murs de son lieu de travail, elle attire la poisse ! Mais son côté gaffeuse et quelque peu inconsciente, la rend terriblement attachante ! Une fois que vous la rencontrez, vous l’adopterez !

On fait également la connaissance de l’irrésistible Grégoire. Son côté mystérieux et bon samaritain m’a fait complètement craqué ! Je n’en dis pas plus pour que vous les découvriez tous les deux, par vous-même.

La plume de Sophie Henrionnet est vraiment un délice. Elle est toujours pleine d’humour et de fraicheur. Une délicieuse potion magique contre les coups de blues ! J’ai également aimé le schéma narratif, cela permet de se sentir plus proche de l’héroïne et de s’y attacher encore plus vite.

 

En conclusion :

Avec ce deuxième roman dans ce genre, Sophie Henrionnet a encore une fait mouche ! Grâce à cette intrigue rocambolesque au côté de Marie et de Grégoire, j’ai passé un moment formidable. Rien que pour le plaisir, j’aurai adoré passer encore quelques moments supplémentaires avec eux. Bref, si vous ne connaissez pas l’auteure et ses romans, qu’attendez-vous ?! Courez vous en procurer un et dévorez le ! Vous ne serez pas déçu !

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #Jeunesse, #2017

Synopsis :

Poppy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer. Jusqu’au jour où Rune est parti deux ans dans sa Norvège natale… Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ? Pourquoi avoir coupé les ponts, sans raison, sans explication ? Rune a le sentiment qu’on lui a arraché le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd. La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer ?

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Mathieu du blog « Enjoy Books » pour avoir fait de son exemplaire, un roman voyageur. Il est d’abord passé chez Emilie de chez « Emi-livres ». Ensuite chez moi, avant de retourner chez son propriétaire.

Ici, on rencontre Rune et Poppy. Ils sont les meilleurs amis du monde depuis l’âge de 5 ans et bien sûr, ils vont tomber follement amoureux l’un de l’autre. Mais, un jour Rune retourne en Norvège pour 2 à 3 ans. Bouleversé de devoir se séparer, ils se promettent de continuer à vivre leur amour à distance. Mais rien ne se passe comme prévu. Poppy arrête subitement de lui donner de ses nouvelles … Rune est désemparé et lorsqu’il rentre enfin aux Etats Unis, il veut percer ce mystère. Arriveront-ils à se pardonner, à se retrouver et à s’aimer de nouveau ?

Avant même d’avoir commencé cette lecture, je n’avais pas lu une seule fois son résumé. La seule chose que je savais, c’était que beaucoup de personnes avaient énormément aimé cette histoire. C’est pourquoi, je ne savais pas par où et par quoi j’allais passer.

Selon moi, l’intrigue est composée de trois parties distinctes. La première nous permet de faire connaissance avec Poppy et Rune et d’être témoin de leur amitié se transformant en un amour fort et sincère. La seconde est dirigée vers la raison du silence de Poppy, son secret. Quant à la dernière, elle aborde les conséquences de la révélation de ce secret. Chacune d’elles se succèdent avec une telle fluidité qu’on ne perçoit pas les transitions. C’est également grâce au fil rouge sous la forme d‘un certain bocal contenant 1000 cœurs que le lecteur vit cette magnifique romance.

A la lecture de cette histoire, vous n’allez pas comprendre ce qui vous arrive. Ce roman vous prend tellement aux tripes, que son addiction est totale. En effet, chaque fin de chapitre en appel un autre et encore un autre, et cela, jusqu’à sa toute fin. C’est pour cette raison que je l’ai lu en moins de 24 heures.

Concernant son épilogue, il est vraiment surprenant ! Mais c’est à vous, de vous faire votre propre avis, car après en avoir lu quelques une, soit vous l’aimerez, soit au contraire, vous le détesterez. Pour ma part, j’ai compris le message que l’auteure a voulu nous faire passer, mais, j’aurai souhaité une fin différente.

Du côté des personnages, ce récit gravite principalement autour de Poppy et de Rune. Ces deux protagonistes se complètent parfaitement bien et vous marque fortement l’esprit. Poppy par sa force de caractère, son courage et sa joie de vivre et Rune par son amour sans limite chargé de petites attentions.

Quant à la plume de Tillie Cole, elle est absolument divine ! Les émotions dégagées sont tellement fortes et remplies de réalisme, que j’ai pleuré de la première à la dernière page ! Il me semble que ce livre est le premier à me faire autant pleurer ! A croire que j’ai un côté maso, car plus je lisais et pleurais, plus je voulais continuer à découvrir la suite ! Il faut dire aussi que la double narration permet de ressentir à la perfection l’état émotionnel de Poppy et Rune.

En conclusion :

Cette histoire d’amour ne laissera pas le lecteur indifférent. Entre l’intrigue générale avec son fil rouge, le lien entre Poppy et Rune, le duo qu’ils forment et la plume émotive de Tillie Cole, vous en sortirez que chamboulé, voir même dévasté. Mon seul petit bémol restera l’épilogue.

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Suspense, #Romance, #2017

Synopsis :

Marta K. est retrouvée dans la remorque d'un camion en Allemagne, à la frontière polonaise. Elle ne se souvient aucunement de son passé, et même lorsqu'on lui présente son mari et son fils, son amnésie est totale. Elle rentre alors chez elle, entourée de ses proches, avec le sentiment que quelqu'un qu'elle a oublié est encore ancré en elle et lui manque terriblement.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir le dernier roman d’Angélique. Après « L’instant précis où les destins s’entremêlent » et « Bertrand et Lola », j’avais hâte de retrouver cette magnifique plume !

Ici, on rencontre une femme amnésique. Elle ne sait plus qui elle est et d’où elle vient. Elle se rappelle juste des deux Polonais qui l’ont trouvée et qui l’ont sauvée. Après plusieurs semaines de convalescence, les autorités découvrent enfin son identité. Elle est Martha Klein et possède une famille. Elle espère alors avoir des flashs de souvenirs lorsqu’elle la verra enfin. Mais, lorsque son mari et son fils viennent la chercher, rien ne se produit. C’est alors, que Martha doit réapprendre à vivre au côté de ses inconnus. Pourtant, au plus profond d’elle-même, elle ressent une forte absence. Quelle est-elle ?

L’intrigue est centrée sur la reconstruction de la vie personnelle de Martha, avec les relations qu’elle entretien avec les membres de sa famille et de ses amis. Elle n’a pas le choix que de leur faire confiance pour pouvoir avancer. Pourtant, certains événements lui indiquent de rester méfiante. Car, après tout, comment a-t-elle eu son accident qui l’a rendu amnésique ? Et si quelqu’un lui voulait du mal ? C’est à travers toutes ces problématiques que le lecteur évolue au côté de Martha.

Qui dit pertes de mémoire, dit temps pour que la situation évolue, change. C’est pourquoi le début (une centaine de pages) démarre doucement pour que toutes les pièces du puzzle se mettent en place. A partir de l’élément déclencheur, le rythme de cette histoire s’intensifie de façon crescendo. Les événements se succèdent aussi vite que les pages, les chapitres et les différentes parties. L’addiction est telle que, les 396 pages du roman, sont avalées sans s’en rendre compte.

Une fois de plus, Angélique Barbérat m’a proposé une fin qui m’a touché en plein cœur. Plus d’une fois j’ai eu les larmes aux yeux durant cette lecture, mais là, je n’ai pas pu les retenir. Encore MERCI Angélique !

Du côté des protagonistes, comment ne pas s’attacher à Martha, cette femme qui a perdu tous ses repères et qui doit à nouveau tout se réapproprier, tout reconstruire. C’est une femme bien plus forte qu’elle ne le croit. Ses premiers souvenirs qui nous montrent une autre facette d’elle m’ont émue.

Il y a un autre personnage qui arrive un peu plus tard, mais qui a une place capitale dans l’histoire. Je n’en dirai pas plus, pour que vous ayez la surprise. Mais sachez que vous succomberez à coup sûr ! En tout cas, il ne m’a pas fallu longtemps pour que ça soit le cas.

Quant à la plume d’Angélique Barbérat, elle est tout simplement MAGIQUE !! Avec des mots simples, elle arrive à transmettre mille et une émotions sur toutes sortes de sujet. De plus, la sensibilité qu’elle dégage m’a énormément bouleversée. A tel point qu’il m’a été impossible de sortir indemne de ce gigantesque tourbillon de sentiments.

 

En conclusion :

Cette dernière parution d’Angélique Barbérat aux Editions Michel Lafon, m’a complètement transporté ! L’histoire est magnifique, malgré un début un peu long. A nouveau, la force de l’amour, le vrai, est plus fort que tout. C’est ce que j’aime découvrir dans les romans de l’auteure. Elle possède une véritable magie pour nous faire vivre de magnifiques histoires sur des sujets difficiles et actuels.

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #Contemporaine, #2017

Synopsis :

Ca-tas-tro-phi-que. Voilà qui caractérise parfaitement bien l’été qui s’annonce pour Elise Philippe, chef de cuisine surdouée. L’ouverture à Snow Crystal du café qu’elle doit diriger – son bébé, le projet de sa vie – ne cesse d’être repoussé à cause d’une succession d’incidents rocambolesques. Comme si le destin complotait pour lui pourrir la vie ! Heureusement, telle la meringue sur la tarte au citron, voilà que Sean O’Neil rentre au domaine. Le beau, le charismatique et troublant Sean… dans les bras duquel elle a passé la plus belle des nuits, l’été dernier. Oui, là, tout de suite, Sean pourrait être une distraction bienvenue et très, très sympathique. Une distraction de quelques heures, sans attaches ni lendemain. Après tout, ce n’est pas comme si elle risquait de tomber amoureuse, non ?

 

Mon avis :

Je remercie à nouveau mon amie Clarisse qui m’a offert à Noël, le 3ème tome de cette saga. Dès sa réception, je me suis dit qu’il était plus que temps de sortir celui-ci. Surtout que j’avais hâte de retourner à Snow Crystal et de retrouver la famille O’Neil. J’ai eu bien RAISON, c’est un GROS COUP DE CŒUR !! <3

Ici, on rencontre Sean et Elise. Lui est chirurgien orthopédique et elle, chef de cuisine. L’un est l’autre ne veulent pas s’engager dans une relation amoureuse. Ils se donnent corps et âme à leur vie professionnelle. Pourtant, lorsque Sean doit revenir à Snow Crystal, l’attraction entre eux est palpable. Ils ont immédiatement en tête, la nuit qu’ils ont passée ensemble un an auparavant et ont chacun du mal à l’oublier. Arriveront-ils à admettre qu’il y a plus qu’une attirance entre eux et à reconnaitre les sentiments qu’ils éprouvent l’un envers l’autre ?

L’intrigue de cette romance est simple et classique. Pourtant, elle est terriblement efficace ! Sean et Elise sont comme deux aimants. L’alchimie entre eux est instantanée et palpable. Ils auront beau dires que c’est « juste comme ça », sans sentiment et sans attache, le lecteur sait immédiatement que ce n’est pas le cas. Ce qui m’a énormément plus, c’est d’avoir été témoin de toute l’évolution de leur relation. Sans oublier Snow Crystal, ce décor magnifique que j’ai adoré retrouver. Surtout que cette fois-ci, l’histoire se passe en l’été.

Bien que les chapitres soient assez longs, je n’ai pas vu le temps passer ne serait-ce qu’une seule seconde. Dès la première page, j’ai été catapulté au cœur de l’intrigue. Ce tome compagnon est totalement addictif. Il m’a fallu beaucoup de volonté afin de poser ce roman et et de m'occuper de mes obligations. Mon esprit était toujours connecté à Snow Crystal, à Sean et à Elise. Je n'aurai pas dit non à une centaine de pages supplémentaires... rien que pour faire durer un peu plus le plaisir d'être avec eux !

Du côté des protagonistes, j’ai eu l’immense plaisir de retrouver la famille O’Neil dont je me suis attachée immédiatement dans le premier tome. J’avais hâte de découvrir ce qu’il en était advenu de chacun d’eux. Mais surtout, je voulais en savoir plus sur le cher Docteur de cette fratrie. Sean possède un charisme fou, et même s’il n’en joue pas avec Elise, les lectrices comprennent pourquoi elle a autant de mal à lui résister. Surtout, qu’il a aussi beaucoup de qualités qui font chavirer le cœur des filles. Bref, après Jackson du tome 1, j’ai découvert son frère et je ne sais pas lequel des deux mon cœur préfère, tellement ce sont tous les 2 des hommes incroyables !

Elise quant à elle, est une mordue de travail. Dès qu’elle s’ennuie, elle cuisine. Dès qu’elle est stressée, elle cuisine. En fait, peu importe son état d’esprit, son humeur ou les émotions qui la submergent, elle cuisine sans cesse. Mais heureusement que son environnement lui offre aussi d’autres choses, à cette adorable et attachante Elise.

Sans oublier, Snow Crystal qui est bien plus qu’un nom de domaine et un décor idyllique. C’est également un personnage à lui tout seul dans cette superbe saga.

La fin est tout à fait celle que j’attendais. J’ai donc été très heureuse qu’elle se passe ainsi. Je l’ai terminé il y a 2 ou 3 semaines et je ne l’ai pas oublié. D’ailleurs, il est possible qu’elle reste encore un moment dans ma tête, tellement je l’ai aimé !

Enfin, je souhaite souligner mon soulagement quand j’ai vu que la traductrice était différente de celle pour « La danse hésitante des flocons de neige ». Je me souviens des erreurs de traduction et j’avais peur que ça soit la même chose avec celui-ci. Heureusement, ça n’a pas été le cas. A part 2 ou 3 incohérences, la traduction est parfaite ! Du coup, j’ai adoré la plume de Sarah Morgan. Elle est fluide et addictive à souhait. Les émotions sont incroyablement bien décrites et je les ai ressenties à un point que je suis passée par toutes les couleurs possibles.

 

En conclusion :

Ce deuxième roman de la saga est un GROS COUP DE CŒUR !! <3 J’ai retrouvé tout ce qu’il m’avait plus dans le précédent. J’ai été très heureuse de revoir cette famille O’Neil si chaleureuse, accueillante et bienveillante. Mais surtout, quelle joie de découvrir enfin le mystérieux Dr Sean O’Neil et la fabuleuse chef de cuisine Elise. Tous les deux, ils forment un duo explosif et j’ai adoré les suivre tout au long de ce roman. Sans oublier, Snow Crystal qui est tout aussi splendide en été comme en hiver. Maintenant, je n’ai qu’une hâte, c’est de connaitre l’histoire de Tyler, le dernier frère de cette fratrie ! Vivement que je la lise !

Note : GROS COUP DE CŒUR !! <3

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #New Adult, #2016

Synopsis :

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

 

Mon avis :

Lors de sa sortie, j’en avais tellement entendu parler que j’avais peur d’avoir trop d’attente et d’en d’être finalement déçue. C’est pourquoi j’avais décidé de le mettre de côté, le temps que le phénomène autour de ce roman se calme. Je dois dire que j’ai été ravie de l’annonce de la venue de l’auteure au salon du livre jeunesse à Montreuil. Cela m’a poussé à le sortir enfin de ma PAL. Je ne le regrette absolument pas, car cette histoire a été un énorme COUP DE CŒUR !

Ici, on fait la connaissance d’un trio : Fern, Bailey et Ambrose. Ils sont au lycée et leur dernière année de scolarité est marquée par le 11 septembre 2001. Suite à cette tragédie, Ambrose décide de s’enrôler dans l’armée une fois son diplôme en poche. Mais, de retour au pays, ce n’est plus la vedette de lutte de son lycée que retrouvent les habitants de sa ville, mais un homme rongé par la culpabilité et traumatisé des horreurs de la guerre. Fern qui a toujours été amoureuse de lui, ne compte ni le fuir, ni lui tourner le dos. Elle fera tout pour lui montrer la beauté des moments simples de la vie. Elle et son cousin Bailey à ses côtés, vont faire leur possible pour l’accompagner vers la route du bonheur. Y arriveront-ils ?

L’intrigue et son schéma sont plutôt banals, pourtant ce roman est terriblement prenant et addictif. En effet, l’histoire repose sur le talent incontestable d’Amy Harmon. L’auteure sait de quelle manière aborder l’amitié, l’amour, la culpabilité, la vie, la mort, le stress post-traumatique, la reconstruction, la maladie, … et y mettre le bon dosage d’intensité émotionnelle. L’ensemble est une véritable tornade qui m’a mis sens dessus dessous. Elle nous livre un lien fort entre 3 êtres humains qui ne cesse d’évoluer et de se renforcer au fil du temps. De plus, l’auteure le fait avec un tel réalisme et une telle sincérité que je me suis sentie très proche d’eux, de leur vie et de leur quotidien.

Concernant le rythme, Amy Harmon prend le temps de poser le décor de son histoire. Mais surtout, dès la première page, elle réussit à nous faire vivre et ressentir chaque instant traversé par Ambrose, Fern et Bailey. C’est juste INCROYABLE !! Cette recette fonctionne vraiment à merveille tant l’addiction est présente. Il est si difficile, pour ne pas dire impossible, de lâcher ou bien de refermer le roman avant de l’avoir terminé.

Du côté des personnages, on a donc Ambrose qui après avoir vécu un réel traumatisme, va devoir retrouver goût à la vie et à ses plaisirs simples. Bien qu’il soit marqué, il reste le même au fond de lui. Un jeune d’une beauté intérieure magnifique.

Quant a Bailey, j’ai adoré son esprit et sa vivacité qui m’ont fait oublier sa situation. Son sens de l’humour m’a fait rire à de très nombreuses reprises.

Et enfin, Fern, la seule fille du trio, ne s’est jamais trouvée jolie à force de l’avoir entendu toute sa vie. Pourtant, ces personnes ont tort. Son intelligence, sa générosité et sa bienveillance la font briller de mille feux.

Ensemble, ils forment ce trio complémentaire qui m’a touché en plein cœur. Et devoir les quitter m’a fait de la peine. J’aurai tellement voulu rester un moment supplémentaire à leur côté.

La plume d’Amy Harmon est incontestablement l’un de ses gros points forts. Même avec des mots simples, c’est si bien écrit. L’émotion est constamment présente. Elle est riche, forte et pure. Pour tout vous dire, j’ai vécu un vrai yo-yo émotionnel. Je suis passée du rire aux larmes, de la joie à de la colère. Bref, cette plume est MAGIQUE !

Pour finir, je tiens à ajouter que j’ai adoré le clin fait à chaque titre de chapitre. Je trouve cette idée brillante !

 

En conclusion :

Je rejoins la grande majorité des lecteurs. Cette lecture est incroyable ! J’en perds même mes mots pour caractériser ce roman à sa juste valeur. C’est rare que je lise une histoire de cette qualité et qu’elle arrive à me retourner la tête et l’estomac. Pour mon plus grand bonheur, je me suis retrouvée happée par ce roman, du début à la fin. Les trois protagonistes portent ce livre à merveille ! Ils sont et resteront gravés en moi pour un long moment !

Note : GROS COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Romance, #Jeunesse, #2016

Synopsis :

Illan vit sur la planète Hodrion. Le jour de ses dix-sept ans, la technologie nommée Destinée va lui désigner l'identité de sa moitié. Il n'y a pas de choix possible. Le visage qui apparaît sur l'écran est troublant, envoûtant, c'est Léna...une terrienne.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Stéphanie Lagalle pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir son roman.

Ici, on rencontre Illan, qui suite à la révélation de Destinée, (une machine capable d’identifier les âmes sœurs sur Hodrion) décide de venir sur Terre. Ce choix n’est pas facile à faire pour lui. Il doit quitter son métier qui le passionne et les personnes qu’il aime. Pourtant, son désir de faire connaissance avec Léna, sa « moitié » est plus fort que tout. C’est porté par une multitude d’émotions qu’il va se rendre auprès d’elle afin de l’apprivoiser et développer des sentiments vrais et sincères. Mais, comme dans toute relation, rien n’est simple et Illan possède un secret de poids avec ses origines hors du commun. Est-ce une histoire d’amour vouée à l’échec ?

L’intrigue est bien menée. J’ai pris beaucoup de plaisir à la lire et à la découvrir. La visite guidée sur Hodrion et son exploration m’a permis de m’attacher immédiatement à Illan. Son monde bien que différent, possède de grandes ressemblances avec le notre. Du coup, je n’ai pas du tout été perdue. Une fois sur Terre, j’ai grandement aimé la manière qu’Illan a, à faire face au monde des Terriens. C’était très intéressant de découvrir ses réactions devant certaines situations. Leur relation grandissante est adorable. Je les trouve tellement mimi ensemble que je serai bien restée encore un peu avec eux. Par contre, j’ai tout de même un bémol. Un événement vers la fin m’a surprise. J’ai trouvé que les parents de Léna acceptaient beaucoup trop facilement et rapidement la situation à laquelle ils sont confrontés et qu’à aucun moment ils ne sont en colère et dans l’incompréhension.

Qu’en au rythme, l’alternance des points de vue à chaque chapitre font défiler les pages à vive allure. J’aime beaucoup l’utilisation de ce procédé. Cela me permet toujours d’être au plus proche des protagonistes et de savoir ce qu’ils ressentent. A la vitesse à laquelle je l’ai lu, je peux vous confirmer à quel point j’ai été addict de ce roman.

Par contre, la fin ne m’a absolument pas surprise. En effet, très rapidement, j’avais compris comment allait se terminer toute cette histoire. Cette conclusion a été trop prévisible à mon goût, mais en même temps, je n’en aurai pas souhaité une autre.

Concernant les personnages, Illan est très mature pour son âge. Cela s’explique par son ouverture d’esprit et son mode de vie sur Hodrion. Il est tolérant et très prévenant mais peut être également porté par la jalousie, par peur de perdre celle qui l’aime.

Léna est comme toute les adolescentes. Sa vie tourne autour de sa famille, de ses amis et de ses cours au lycée jusqu’à l’arrivée d’Illan.  Elle est lumineuse, fidèle et possède tout de même un caractère affirmé.

Ces deux là forment un très beau duo, même s’il est parfois un peu trop sucré.

Pour finir, la plume de Stéphanie Lagalle est fluide et addictive. Elle est également remplie d’émotions diverses telles que : l’amour, la passion, la colère, la jalousie, la peur, la joie, … Chacune d’elle est bien retranscrite et je n’y ai pas été insensible.

 

En conclusion :

Ce roman m’a fait passer un bon moment de lecture. L’intrigue est simple et banale, mais sans prétention à autre chose. Les personnages sont actuels et attachants. La romance entre Illan et Léna est pleine de tendresse adolescente. C’est pour toutes ces raisons que j’ai aimé cette histoire et que je vous la conseille si vous souhaitez une histoire d’amour sans prise de tête et sans grand drama.

Note : 16/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Romance, #Thriller, #2016

Synopsis :

Gabriel aime le sport.

Laure aime son travail.

Mathis aime les femmes.

Damien aime les voyages.

Leurs routes se croisent, se mêlent, mais n’imaginez rien. Laissez-vous surprendre par une histoire d’amour inattendue qui joue avec les codes de la comédie romantique, du road-movie et du thriller.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Mathieu et les Editions Librinova pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on fait la connaissance de Gabriel qui vit en colocation avec Mathis et son meilleur ami Damien. Gabriel dont l’existence tourne essentiellement autour de sa passion et de son métier d’entraineur de volley, voit sa vie bousculer par une histoire de tôle froissée et de quiproquos. C’est à ce moment précis que Laure rentre en scène et fait sa rencontre. Parallèlement, Damien est à nouveau partie en vadrouille comme il aime si souvent le faire et n’hésite pas à donner son adresse aux personnes qu’il rencontre pour les loger à son tour. C’est comme cela que Gabriel et Mathis se retrouvent à héberger deux étrangers, l’un après l’autre.

L’intrigue est incontestablement le point fort de cette histoire. Tout simplement grâce au mélange des genres. Paul Ivoire a réussi à trouver le bon dosage entre le contemporain, la romance, le côté road trip et le suspense thriller. Surtout que chaque changement de direction se fait naturellement et permet de garder l’intérêt du lecteur. Il y a un autre point très important pour moi ; Les relations humaines. Elles sont mises en avant et sont parfaitement bien exploitées et traitées. J’ai grandement aimé me sentir proche de ces personnages comme s’ils étaient des amis.

De plus, la fluidité et le rythme entrainant et addictif ne m’ont pas permis de m’ennuyer une seule seconde. Bien au contraire, j’ai été complètement captivée de la première à la dernière page. La preuve est, que je l’ai avalé en moins de 24h ! Chose que je fais très rarement !

J’ai beaucoup aimé la conclusion de ce one-shot. Toutes les questions que l’on peut se poser, trouvent des réponses et les messages délivrés par l’auteur m’ont touché.

Les protagonistes sont tous très bien travaillés. Ils ont leur propre caractère et sont complémentaires entre eux. Il y a Gabriel, un homme adorable et droit dans ses bottes. Il sait aussi se remettre en question et admettre ses torts, ces erreurs. Voir ses failles, le rend encore plus humain et attachant.

Laure, sous ses airs de femme rigide et froide, se cache une personne généreuse, fidèle et bienveillante. Une fois que son masque tombe, on ne lui souhaite qu’une seule chose, qu’elle trouve enfin le bonheur.

Mathis, qu’en a lui, possède un côté macho. Certaines de ses remarques m’ont agacée, mais c’est ce trait de caractère qui veut ça. Heureusement, au fil de l’histoire, il change un peu pour que je m’attache vraiment à lui.

Pour les autres personnages, je vous laisse les découvrir car il n’y a rien de mieux lors d’une lecture que de rencontrer les protagonistes par soi même.

Concernant la plume de Paul Ivoire, elle est simple et à la portée de tout le monde. Mais, il a réussi tout de même à me faire ressentir toutes sortes d’émotions (de la joie, de l’agacement, de la peur, …). Il faut que j’ajoute aussi qu’il a eu la très bonne idée d’alterner les points de vue et cela permet ainsi de les rendre bien plus forts et sincères.

 

En conclusion :

Grâce aux Editions Librinova j’ai découvert un nouvel auteur français et j’en suis ravie. Cette histoire m’a surprise et happé du début à la fin. J’ai aimé cette intrigue et le passage d’un genre à l’autre de manière tout à fait naturelle et les protagonistes sont absolument extra !

Je suis ravie que ce premier partenariat avec les éditions Librinova, soit une réussite ! Encore merci à vous ! Et bien entendu, je recommande vivement ce roman !

Note : PETIT COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Science Fiction, #Aventure, #Romance, #2016

 

Synopsis :

De sa vie, Kricket n’a jamais prié sa bonne étoile, trop occupée qu’elle était à se cacher dans Chicago pour échapper au système de placement familial de la ville. À l’approche de son dix-huitième anniversaire, elle n’a qu’un seul désir : cesser de fuir et trouver enfin sa place dans le monde.

Ce jour finit par arriver lorsqu’elle rencontre Trey Allairis, un jeune soldat étharien qui a pour mission de venir chercher l’orpheline sur Terre et la ramener sur sa planète d’origine. Quand le danger se rapproche, Trey doit protéger Kricket jusqu’à ce qu’elle ait appris à manier les pouvoirs qu’elle ne pouvait utiliser sur Terre.

Kyon, qui revendique Kricket comme membre de son clan, connaît la puissance des dons surnaturels qu’elle possède, des dons qu’il compte bien utiliser à son avantage afin de s’imposer à la tête des factions qui cherchent à régner sur Éthar, et d’anéantir tous ses ennemis, à commencer par Trey Allairis lui-même. Kricket devra alors faire face au dilemme le plus déchirant de son existence : lutter pour sa survie ou se battre pour sauver son amour.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Mathieu du blog « Enjoy Books » pour m’avoir offert ce livre à mon anniversaire et de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on rencontre Kricket, une jeune femme de 17 ans. En attendant sa majorité, elle fait profil bas et se cache des services sociaux de Chicago, sa ville. Cependant, des personnes bien plus redoutables sont à sa recherche. Elle arrive tout de même à semer un premier groupe, puis un second in extremis. Malheureusement, les premiers individus la retrouve et décident de l’emmener de force sur Ethar, sa planète d’origine. D’aventures en découvertes et en révélations, Kricket en apprend petit à petit sur son nouveau monde, ainsi que sur ses origines. Mais, son intégration ne se fait pas aussi facilement, car plusieurs personnes sur Ethar convoitent ses pouvoirs afin de gagner la guerre qui se profile. Kricket qui va se retrouver dans diverses situations délicates et imposées, ne va pas avoir le choix que de se montrer patiente et ingénieuse, pour sa survie et celles des personnes qui comptent à présent à ses yeux. Comment- va-t-elle y arriver ? Sortiront-ils tous sains et sauf ?

Ce volume est clairement un tome d’introduction, sa structure ne peut que le confirmer. Kricket et les autres personnages sont présentés au lecteur et la découverte de l’univers se fait en même temps que notre héroïne. Certaines problématiques sont résolues, d’autres reste en attente de réponses, tandis que de nouvelles apparaissent pour maintenir le suspense. Cependant, il m’a fallu un peu de temps pour me familiariser avec les différents termes afin de rentrer totalement dans l’histoire, car l’auteure prend son temps pour bien mettre en place son intrigue.

Même si, le rythme et l’action s’accélèrent vers le dernier tiers, le roman n’est pas mou. Il se passe beaucoup de choses avec des rebondissements placés aux bons moments. Une fois dedans, il m’a été difficile de quitter Kricket.

Bien que la fin ne soit pas un cliffhanger, je l’ai beaucoup aimé. Il clôture très bien cette première partie, tout en donnant envie de me jeter sur la suite. Suite qui n’est malheureusement pas encore annoncée et dont j’attends avec impatience !

Du côté des protagonistes, Kricket est une jeune femme qui aux fils des années s’est forgée un caractère de « survivant ». Celui-ci lui permet de mieux affronter sa nouvelle vie sur Ethar. Même si sa témérité lui joue parfois des tours, elle reste malgré tout très attachante à suivre et à voir évoluer. J’ai hâte de la retrouver !

Il y a aussi Trey Allairis. Il est plus âgé que Kricket mais possède un très grand charisme. C’est un homme droit avec des principes auxquels il croit et ne déroge pas. Leur duo nous promet de faire encore plus d’étincelles par la suite ! Vivement !

Les amis de Trey m’ont également beaucoup plus, j’espère qu’ils seront autant présents dans les deux autres tomes.

La plume de l’auteure est simple, fluide et addictive. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est toute la mythologie qu’Amy Bartol a développé, transmise et partagé lors de ma lecture. C’est totalement dépaysant et je suis convaincue qu’il y a encore beaucoup de choses à y découvrir.

 

En conclusion :

Ce premier roman découvert chez Amazon Crossing est une superbe découverte ! Cette histoire possède un univers unique que j’ai grandement aimé et dont j’ai hâte de me replonger. Tous les personnages, qu’ils soient sombre ou lumineux sont très bien travaillés et haut en couleurs. Et au risque de me répéter à nouveau : Vivement la suiiite !!

Note : 18/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Contemporaine, #Romance, #2016
A tout jamais de Nicholas Sparks

Synopsis :

Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes, Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. » La vie en décide autrement : entre les deux jeunes gens, c’est le coup de foudre. Mais Jamie apprend à Landon qu’elle n’a plus que quelques mois à vivre.

Mon avis :

Après avoir eu un énorme coup de cœur pour son adaptation « Le temps d’un automne », j’avais très envie de découvrir le roman. D’autant plus que j’étais très curieuse de découvrir la plume de Nicholas Sparks.

Ici, on fait la connaissance de Landon. Il est en terminal et la dix-septième année de sa vie va être bouleversée pour toujours. C’est Jamie qui en sera responsable. Cette jeune fille qui se cache derrière de longue tenue aux couleurs triste et qui ne se ballade jamais sans sa bible à la main. Pourquoi se comporte-t-elle si différemment des autres ? Qui est-elle vraiment ? D’abord charrieur, Landon va apprendre à connaitre davantage cette jeune femme lors des cours de théâtre obligatoire au lycée, puis tomber sous son charme.

L’intrigue est simple, mais totalement efficace. Il s’agit de deux adolescents très différents qui apprennent à se découvrir, à s’apprivoiser et à s’aimer follement. Mais, il ne faut pas s’attendre à une romance toute lisse. C’est bien tout le contraire, car rien n’avait prévu que Landon et Jamie éprouvent de si forts sentiments l’un envers l’autre et qu’un terrible événement les frappe. En effet, ce roman, traite en plus de l’amour, de maladie et de vie. Ces passages sont magnifiquement émouvants. Nicholas Sparks arrive à nous livrer des moments dramatiquement forts et nous démontre la beauté de la vie, à travers des actes simples de la vie quotidienne.

J’ai également aimé le rythme très fluide et addictif de cette histoire. Une fois dedans, il m’a été très difficile d’en ressortir. J’ai été complètement happée par la construction de leur relation et les émotions qui s’en dégagent. Ce que je regrette, c’est que ce roman ne fait que 212 pages et se lit donc beaucoup trop vite.

D’ailleurs, cette fin m’a énormément touchée. Elle est belle, triste et très juste. Elle a réussi à me faire verser quelques larmes.

Du côté des protagonistes, nous avons Landon, notre narrateur qui nous raconte comment cette année-là, a changé sa vie à tout jamais. Mais aussi, la transformation de son comportement au côté de Jamie. On le rencontre dans un premier temps comme étant un jeune homme peu fréquentable. Mais qui devient petit à petit un autre. Il se révèle être intelligent, aimant, attentionné, respectueux et engagé. Ce qui est le plus intéressant, c’est de suivre la découverte de lui-même.

Jamie quand à elle, est d’humeur égale. Cela en est même troublant. Elle a constamment le sourire, un mot gentil et c’est pour cette raison que les gens autour d’elle ne la comprenne pas. Car malgré sa bonté, cette jeune fille est très seule. La solitude la pèse bien qu’elle ne le montre jamais.

Ces deux personnages sont très bien travaillés et leur duo fonctionne à merveille. Je suis si triste de cette finalité.

La plume de Nicholas Sparks est magnifique. Elle est chargée de sensibilité et d’émotions. Ses mots simples et fluides m’ont percuté en plein cœur. Cependant, j’ai un bémol. Bien que Jamie soit la fille du pasteur, la présente de Dieu et de la religion ont été beaucoup trop présente pour moi dans ce roman. Je trouve cela bien dommage.

En conclusion :

Pour ce premier Nicholas Sparks, j’ai été totalement transporté. J’ai retrouvé la magie que j’avais tant aimée dans le film, même si l’action de ce livre se passe à la fin des années 50 et que la présence de Dieu est très présente. La force de cette histoire est incontestablement l’évolution de la relation entre Landon et Jamie et les émotions qu’ils dégagent. Ce roman nous démontre qu’il est tout à fait possible de rencontrer la bonne personne et de l’aimer passionnément même si cet amour est de très courte durée.

Note : 17/20

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog