Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #psychologie catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Développement personnel, #Psychologie, #2017

Sujet :

Ah ! Qu'il serait doux de parvenir à « gérer » vos émotions… De canaliser ce trop-plein de sentiments quand il déborde. De ne plus vous effondrer à la moindre contrariété, monter dans les tours quand la frustration surgit. Oui, la vie serait belle… si vous n'étiez pas si émotif.

Fausse bonne idée ! L'émotion est un signal d'alarme. Et mieux vaut essayer d'apprivoiser ce qui se passe dans le corps et dans la tête plutôt que de tenter désespérément de l'éviter, le contrôler ou encore se raisonner. Ce livre, qui s'appuie sur les dernières recherches en neurosciences, invite à une nouvelle lecture de l'émotion. Changer de point de vue vous permettra de mieux comprendre votre fonctionnement et d'adopter de nouveaux comportements, plus respectueux de vous-même.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Mathieu et les Editions Leduc pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cet ouvrage. Un peu de psychologie, ça fait toujours du bien !

Pour celui-ci, je vous l’expose à travers ces quatre questions :

De quoi ça parle ?

Comme le titre l’indique, ce sont les émotions que l’on aborde ici et plus particulièrement celles de la peur, de la colère, de la tristesse et de la joie. On découvre qu’ils sont les 4 fantastiques de nos émotions et que l’on doit apprendre à vivre avec et non à chercher à les brider ou à les occulter. Mais, comment ? Vous trouverez les réponses dedans, voyez en sûr ! Car les émotions, nous rendent vivant ! Il est impossible de vivre sans. Mais pour qu’ils nous perturbent moins, il y a toute une démarche à faire sur soi et de nouvelles habitudes à prendre, afin de vivre en dehors de la survie. C’est ce que vous découvriez au fil des pages de cet ouvrage.

Comment le sujet est-il traité ?

Il est découpé en différentes parties. De manière évolutive, chaque chapitre traite la notion et la perception que nous avons de l’émotion, jusqu’à nous amener à la réflexion sur les erreurs que l’on a tendance à commettre. Cette structure intelligente, permet de nous ouvrir les yeux et d’assimiler petit à petit toutes les informations sur les fautes à ne pas faire. Afin, de présenter des exemples concret, on trouve à l’intérieur, des témoignages, des exercices et même des QR codes pour avoir accès gratuitement à des vidéos YouTube. Peu importe ce qui se passe dans vos vies, on s’identifie toujours à travers eux.

Est-il facile de compréhension et à la porté de tous ?

Les deux auteures, l’une médecin et l’autre journaliste, utilisent des termes simples de notre langage courant. De cette façon, peu importe notre âge, nous pouvons comprendre et s’interroger sur ce thème. De plus, on constate que l’ouvrage possède des illustrations et des schémas afin de bien synthétiser et visualiser le fonctionnement de la logique émotionnelle.

Apporte-t-il vraiment quelque chose ?

Une fois la lecture terminé, vous verrez votre perception des émotions différemment. Vous comprendrez comment elles apparaissent, le mécanisme du corps et de l’esprit et comment réagir pour qu’elles ne prennent pas le contrôle. Bien sûr, ce ne sera pas du jour au lendemain que vos mauvaises habitudes changeront. Il faudra du temps, de la persévérance et de la volonté. Mais, rien n’est impossible une fois que l’on possède les bonnes démarches !

 

En conclusion :

Cet ouvrage sur le développement personnel apporte une connaissance et une autre façon d’appréhender ce sujet complexe. Les émotions sont parfaitement bien traitées et expliquées. Grâce aux auteures, on découvre un fil conducteur intelligent, qui amène le lecteur à la réflexion sur son comportement habituel jusqu’à celui qu’il doit modifier, afin de mieux vivre avec. Bref, une fois que vous l’aurez découvert, vous serez mieux armés pour leurs nouvelles vagues !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2016
La femme sans peur – Vol. 8 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

SPOILER DANS LE RESUME :

Trinity Silverman a réussi un coup de maître.

Tenue prisonnière dans un pays Amérique centrale par un gang local, elle a réussi à s'échapper grâce à la complicité de bonnes âmes qui lui confirment que l’être humain n’est pas si noir que cela.

Pourtant, tout est loin d’être résolu pour elle. A commencer par ces images colorées et ces vibrations subtiles qui recommencent à l’envahir comme pendant son enfance. D’où viennent-elles ?

Mais d’autres challenges, beaucoup plus terre à terre, se profilent à l’horizon alors que Trinity effectue un retour discret aux États-Unis.

Comment peut-elle échapper à la police et à la mystérieuse agence qui la poursuivent ?

Comment peut-elle blanchir son nom devant la justice de son pays ?

Et surtout, comment retrouver Gianmarco pour enfin comprendre dans quel tourbillon insondable et intemporel elle s’est laissée entraîner ?

Mon avis :

Je remercie une fois de plus Jean-Philippe Touzeau pour sa confiance et pour l’envoi de ce tome 8. Comme à chaque fois depuis 3 ans, je suis très touchée qu’il me transmette la suite que j’attends toujours avec beaucoup d‘impatience. Pour celui-ci, je l’ai enchainé avec son prédécesseur.

On retrouve Trinity juste après les événements du tome 7 où elle avait établie un plan pour fuir Zancudo, un chef de gang très puissant au Salvador. Mais une fois de plus, de nouvelles épreuves l’attendent. Sans compter qu’elle est toujours poursuivie par cette organisation et par un Jefferson plus motivé que jamais pour lui mettre enfin la main dessus. Elle devra redoubler d’ingéniosité pour leur échapper et surtout découvrir comment ils arrivent toujours à la retrouver aussi rapidement. Parallèlement, Trinity devra comprendre comment Gianmarco, l’homme qu’elle aime et qui est retenu prisonnier a trouvé le moyen de lui envoyer un colis. De plus, celui-ci contient une énigme qu’elle doit résoudre pour le sauver. Arrivera-t-elle à affronter tout ça ? Sont-elles les épreuves de trop ?

L’intrigue principale reprend la direction qu’elle avait quittée à la fin du tome 5. On retrouve donc la même organisation qui cherche à nuire notre héroïne. Leur patience a atteint leur limite depuis un moment déjà et leur dangerosité en est qu’amplifiée. J’ai donc été constamment en stress avec Trinity, tout en émettant des hypothèses en même temps qu’elle. Comme toujours, je me suis laissée entrainer dans les nombreuses actions du roman.

Bien que le rythme de ce volume soit moins effréné que son prédécesseur, il reste tout de même prenant. On obtient certaines réponses et d’autres questions sont posées. Le mélange est parfait pour maintenir notre curiosité et la fin du tome arrive encore et toujours bien trop vite.

Cette fin nous annonce de belles surprises pour la suite grâce au virage étonnant qu’elle a pris. J’ai hâte de savoir ce qu’il en retourne ! Et de pouvoir continuer à émettre des hypothèses.

Du côté des protagonistes, Trinity gagne encore en assurance et en force de caractère dans ce tome. Elle repousse à nouveau ses limites, à tel point que je me demande si elle en a. Elle est pleine de surprises et c’est toujours un plaisir de connaitre la façon dont elle s’en sort.

On retrouve également d’anciens personnages et on en rencontre d’autres pour étoffer un peu plus la saga.

J’aime toujours autant la plume de Jean-Philippe Touzeau. Elle est si caractéristique, fluide et totalement addictive. A chaque fois, je ne souhaite qu’une seule chose ; la SUITE !!

En conclusion :

Une fois de plus, ce tome est addictif ! Grâce aux questions posées par l’intrigue, le lecteur est constamment tenu en haleine. On ne s’ennuie jamais. Il y a toujours beaucoup d’actions, de surprises et des révélations. Au risque de me répéter à chaque fin de tome ; Vivement la suite !

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2016
La femme sans peur – Vol. 7 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

La vie vous joue parfois de drôles de tours.

Trinity, cachée dans un petit pays d’Amérique centrale, pensait être enfin débarrassée de tous ses problèmes, au moins pour quelques temps.

Plus de courses-poursuites, plus d’angoisses, plus d’agents qui veulent en finir avec elle. Elle mène une vie discrète et retrouve certaines joies de son existence d’avant. Elle ne peut pas aider Gianmarco mais au moins, elle survit.

Pourtant, elle se rend compte, une fois de plus, que les apparences ne correspondent pas à la réalité. Trompée comme jamais auparavant, elle a été entraînée, bien malgré elle, entre les griffes des gangs les plus violents de la région, ceux qui ont même des ramifications jusqu’aux États-Unis. Comprenant, qu’une nouvelle fois, elle est prise dans un piège sans issue, Trinity prend la plus tragique décision de sa vie.

Ou pas ?

Mon avis :

Je remercie une fois de plus Jean-Philippe Touzeau pour sa confiance et pour l’envoi de ce tome 7. Bien que j’avais hâte de découvrir cette suite, je l’ai fait trainer jusqu’à la sortie du 8ème volume, ce dont je ne me l’explique pas. La bonne nouvelle, c’est que je vais pouvoir enchainer les deux très rapidement.

L’histoire reprend 2 à 3 semaines après les événements du tome précédent. On retrouve Trinity au Salvador. Elle est retenue par Zancudo, le chef de gang le plus violent de tout le pays. Ce dernier, compte la faire sienne en officialisant leur union par un mariage. Seulement, Trinity ne compte pas sombrer dans le syndrome de Stockholm et décide d’organiser la plus risquée de toutes les opérations qu’elle a pu mener jusqu’ici ; son évasion. Y arrivera-t-elle ? Sera-t-elle trahi par les quelques personnes dans la confidence ? Va-t-elle y laisser sa peau ?

Ici, l’intrigue est simple, mais d’une efficacité redoutable. Le lecteur suit toute l’évolution de l’organisation pour mener à bien la fuite de Trinity. Mais comme toujours, rien n’en facile et à plusieurs reprises, le plan d’évasion est remis en question. Du coup, la tension ne cesse d’augmenter et le stress est palpable. Tout cela est dû au rythme effréné mis en place par l’auteur. A un bon nombre de fois j’ai été en apnée, pour n’avoir que quelques moments de répit avant de l’être à nouveau ! Ce qui est sûr, c’est que Jean-Philippe Touzeau a réussi à me rendre chèvre, une fois de plus avec ce volume, pour mon plus grand bonheur.

Cette fois-ci, la fin ne se termine pas sur un cliffhanger qui rend fou, mais elle est amplement suffisante pour donner envie de découvrir rapidement la suite. Et heureusement, elle n’est pas très loin de moi !

Du côté des personnages, on retrouve Trinity qui a toutes les raisons pour sombrer dans la dépression, Mais, c’est sans compter sur ses atouts et sa force de caractère pour l’aider à s’en sortir. J’ai pu à nouveau constater sa forte volonté apparaitre et sur laquelle Trinity peut compter dans les pires des situations. Cette femme est pleine de ressources et sait donner de l’espoir là où l’on pense qu’il n’y en a plus.

Bien entendu, on retrouve son fidèle ami Speedy, toujours présent dans cette aventure et qui continue à lui apporter son soutient à sa façon si particulière.

La plume de Jean-Philippe Touzeau reste la même. Toujours aussi fluide, dynamique et terriblement addictive. Comme à chaque fois, ce tome a été trop court à mon goût.

Pour finir, je voulais ajouter un point intéressant. Ce volume a été écrit de telle sorte qu’il peut se lire indépendamment des 6 premiers. On peut donc débuter les aventures de Trinity ici sans être perdu, mais je vous conseille cependant de commencer cette saga par le tout début.

En conclusion :

Une fois de plus, je me suis fait embarquer par cette suite à l’intrigue parfaitement bien mené et au rythme qui monte crescendo. Le stress est palpable et rend la lecture totalement addictive. J’ai aimé suivre et retrouver Trinity ainsi que son fidèle Speedy. Vivement la suite !

Note : COUP DE CŒUR !

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2015
La femme sans peur – Vol. 6 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Trinity est en fuite, poursuivie pratiquement par le monde entier.

Grâce à la complicité de Speedy et de quelques éminences du Vatican, elle réussit à échapper à ses poursuivants à Milan et à Rome pour mieux tomber dans un piège encore plus machiavélique. Sa situation est désespérée, elle ne peut plus compter sur qui que ce soit ou presque. Maintenant, on lui ordonne de se rendre aux autorités de son pays qui veulent l’interroger. Trinity va-t-elle abandonner ? A-t-elle décidé que trop c’est trop ? Qu’il y a des limites à ce qu’un être humain puisse endurer ?

Ou alors, lui reste-t-il un dernier tour dans son sac ?

Qui est plus machiavélique au final ?

Mon avis :

Je remercie une fois de plus Jean-Philippe Touzeau pour sa confiance et pour l’envoi de ce tome 6. Comme à chaque fois depuis 2 ans, je suis très touchée qu’il me transmette la suite que j’attends toujours avec beaucoup d‘impatience. Pour celui-ci, j’ai préféré le garder pour mes congés d’été en septembre.

Après Las Vegas et ses aventures en Italie, on retrouve Trinity dans un nouveau pays auquel je n’aurais pas pensé ; Le Salvador. Ce nouveau décor est très loin de tout ce qu’elle a connu et nous aussi. Elle devra s’adapter au climat très chaud et aux coutumes de ces habitants tout en restant sur ses gardes face à ses ennemis de toujours et aux nouveaux tout aussi redoutables. Trinity est épuisée de devoir sans cesse courir et fuir, mais sa force intérieure est constamment plus forte à ce qu’elle pense.

L’intrigue prend un tournant surprenant avec ce changement d’environnement. Cela à permis d’orienter le récit dans un milieu très différent et très hostile. Jean-Philippe Touzeau a su parfaitement introduire de nouvelles péripéties toutes aussi incroyable que dangereuses afin de donner un nouveau souffle à la saga.

Ce volume est tout autant dynamique que ses prédécesseurs. La mécanique est telle que le rythme est toujours aussi soutenu. Comme à chaque fois, il n’y a aucun temps mort tellement l’action est présente et en continue. J’ai constamment tremblé avec et en même temps que Trinity, tant que sa vie est mise à rude épreuve ici.

Cette fin m’a laissé bouche bée et complètement frustrée. Cela dit, les conclusions des différents tomes précédents se terminent très souvent sur des cliffhangers et me pousse toujours à vouloir harceler l’auteur pour avoir la suite plus rapidement. Vivement fin 2015/début 2016 pour le volume 7 !!

Tout au long des volumes, on constate la belle évolution de Trinity. Elle n’est plus cette femme que l’on rencontre avec cette timidité maladive. Ici, elle forte et elle a retenu toutes les leçons de ses rencontres précédentes. Elle prouve vraiment bien que l’amour que l’on porte une personne est un très puissant moteur de dépassement de soi.

J’ai également remarqué que cette fois-ci, on suit du début à la fin notre héroïne, comme pour marquer l’ouverture d’une nouvelle partie de sa vie et de ses recherches pour retrouver Gianmarco.

La plume de Jean-Philippe Touzeau reste la même. Toujours aussi fluide, à la portée de tous et incroyablement addictive. A chaque fois, les tomes sont trop courts à mon goût.

En conclusion :

J’ai aimé retrouver Trinity dans un pays hostile qu’elle ne connait pas. Cela permet de faire monter la pression pour l’héroïne et le lecteur. Le danger est constant et imprévisible ce qui permet à l’intrigue de se renouveler et d’avoir toujours ce rythme rapide. Bref, les ingrédients qui font le succès de la saga sont toujours présents dans celui-ci. J’ADORE et j’attends une fois de plus avec impatience la suite.

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Horreur, #Psychologie, #2015
Incubes d’Anthony Holay

Synopsis :

Résumé Incubes, Acte I :

Un couple, qui vient tout juste de perdre leur enfant, décide d’aller passer une semaine isolé du monde dans un charmant chalet de montagne. Tandis que la femme fait difficilement son deuil, l’homme aperçoit des silhouettes étranges et inquiétantes qui rôdent autour de la maison en pleine nuit…

Résumé Incubes, Acte II :

David, et sa femme Anna, profitent d’un beau week-end d’été pour emmener voir les cascades à leur tout jeune bébé Juliette. En chemin, ils s’arrêtent sur une aire de repos, en pleine montagne, pour se désaltérer. Malheureusement pour eux, quelque chose de profondément mauvais se cache en ces lieux ; quelque chose qui enlèvera Anna et Juliette et les entraînera au sein même de la montagne. En s’engageant dans une poursuite effrénée pour tenter de sauver sa famille, David ne se doute alors pas du lourd secret qu’il s’apprête à déterrer…

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier à nouveau Anthony Holay de m’avoir recontacté et proposé de redécouvrir cette histoire et surtout cette suite.

Dans cette version, l’auteur met en scène deux histoires avec deux protagonistes principaux différents, tout en restant dans la même atmosphère et le même univers.

Chacun des récits sont distingués et ont leur propre Acte. Dans le premier, il n’y a pas de changement avec sa version précédente. Vous trouverez ici mon avis que j’avais écrit à l’époque.

Dans le second, on découvre un nouveau couple et leur une petite fille. Après plusieurs heures de voiture sur une chaleur étouffante, ils décident de faire une pause sur une aire de repos. Rien ne se passe comme prévu et le début du cauchemar commence pour David. Sa femme et son bébé disparaissent. Il se lance à leur recherche, mais des créatures terrifiantes ayant des yeux rouges, vont lui compliquer la tâche. En effet, ce sont ces dernières qui les ont capturées et elles ne comptent pas les libérer. Nous suivons donc ce mari et père de famille qui fera tout pour les retrouver les sauver.

Tout au long de cet Acte, je me demandais où se trouvait le lien avec le précédent (mis à part la présence de ces créatures horrifiques aux yeux rouges). Il apparait grâce à cette conclusion totalement inattendue. Cette partie complète et termine parfaitement bien la première.

Je suis ravie qu’une fois de plus, Anthony Holay m’ai baladé du début à la fin entre fiction, réalité et psychose. Ces mêmes thèmes abordés dans la première histoire. C’est encore une fois une réussite !

Ici côté personnage, le lecteur connait le prénom de tous les protagonistes, mais pour ma part, cela n’apporte rien de plus. Tout comme pour la partie précédente, le récit est également écrit du point de vu du mari et le reste de sa famille fait office de figuration.

La plume est toujours aussi simple, fluide et efficace. Le rythme est effréné ce qui fait tourner les pages toutes seules et à une allure hallucinante.

En conclusion :

J’ai adoré ce second acte qui apporte encore du mystère à cette atmosphère, sans oublier cette fin fermée qui m’a énormément surprise et plu. J’ai beaucoup aimé les thèmes abordés, surtout qu’ils sont plus approfondis que dans la première partie.

Je vous conseille fortement ces deux histoires qui ne font qu’une et encore plus pour les amateurs du genre horrifique avec des touches de réel, d’imaginaire et de psychose.

Note : 19/20

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2015
La femme sans peur – Vol. 5 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Résumé des volumes précédents (Attention, spoilers !)

Une seule pilule et votre vie change?

Bienvenue dans le tourbillon qu’est devenue la vie de Trinity Silverman après avoir avalé plusieurs de ces fameuses pilules.

Adieu la peur ? Non, plutôt bonjour les ennuis. Sa vie réglée au millimètre près et à l’ennui confortable a pris fin. Sans bien connaître les risques, la voila lancée depuis Las Vegas jusqu’en Italie à la recherche de Gianmarco, l’homme de sa vie. Enfin... l’homme d’une nuit jusqu’ici !

Après avoir affronté son big boss, mis au défi une personnalité de son milieu professionnel et s’être légèrement dévergondée à grands coups de Bolli-Stoli, voilà notre Trinity, secondée par l’inévitable Speedy, sur les traces de son bel Italien. Persuadée envers et contre tous qu’il a été enlevé.

Se faisant, elle dit adieu à son ancienne vie, fait des découvertes fracassantes sur elle-même, rencontre la nonna - la grand-mère-membre-de-la-CIA-féministe mais aussi un homme d’église gourmet, un Japonais trop stylé et des agents pas très secrets. Surtout, elle apprend à vivre.

De courses poursuites en avancées, de rencontres improbables en nouvelles amitiés, Trinity s’approche à chaque fois un peu plus du but. Petits pas par petits pas.

Mon avis :

Cela fait déjà plus de 6 mois que le volume 4 est sorti et bien entendu, comme toujours, l’attente entre chaque est difficile. J’avais donc hâte de connaitre la suite des aventures de Trinity, de Speedy et de tous les autres.

Encore une fois, l’histoire reprend juste après les événements du tome précédant, comme si ce chapitre était le suivant. Il n’y a aucune coupure temporelle. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques de cette saga.

Mais cette fois ci, il y a un prologue qui donne en plus, tout un mystère et nous interroge sur la réaction de Christina.

On retrouve Trinity, toujours en Italie qui fuit ses poursuivants, tout tant continuant ces recherches pour retrouver Gianmarco.

Je me souviens que le 4ème volume avait déjà un rythme qui s’accélérait de plus en plus. Je dois avouer que dans celui-ci le rythme est encore plus rapide, vraiment très soutenu et m’a mis sous tension. On ne s’ennuie JAMAIS !! Et c’est ce que j’aime le plus dans une histoire de ce genre ! D’ailleurs, poser le livre a été vraiment difficile comme toujours.

Avec les 98% du récit centré sur Trinity, on en apprend davantage sur l’enfance de Trinity, de ces rapports avec sa mère et aussi la raison pour laquelle elle était comme ça, car oui ! Elle a changé depuis le début de toute cette histoire et elle continuera de changer. Mais comment ? Telle est la question.

Cependant, il ne s’agit pas de la seule question qui me trottait dans la tête, il y en a beaucoup d’autres comme toujours. Telles que : Quelle est la découverte du père Manzini ? Quelles peuvent être les répercussions des travaux de Gianmarco ? Sont-elles dangereuse ? Si oui, a quels points ?

En « refermant le livre », ma première réaction a été : Mais c’est quoi ce DELIRE !! Est-ce vrai ? Ou alors : Est-ce un coup monté ? Cela en est forcément un, ce n’est pas possible autrement !

L’auteur continu à nous embarquer avec sa plume addictive ! Avec des mots simples, il transporte le lecteur de bout en bout et arrive à le rendre complètement dingue et parano.

Au risque de me répéter avec les chroniques de cette saga, JE VEUX LA SUITE et VITE J’ESPERE ! Jean-Philippe a mis à disposition des lecteurs (après inscription), les 2 premiers chapitres du volume 6. Et encore une fois, j’hésite à les lire tout de suite ou attendre sa sortie.

En conclusion :

Une fois de plus, ce tome est explosif !! L’intrigue est toujours aussi passionnante et continue de tenir le lecteur en haleine. La pression ne cesse de monter crescendo ! Encore une fois, on a des révélations, des surprises et de l’action et dans celui-ci, de l’action il y a en a beaucoup !! On ne s’ennui pas une seconde, l’histoire bouge constamment. On poursuit les recherches pour retrouver Gianmarco et je me demande ce que nous a réservé Jean-Philippe pour la suite. Comme toujours j’ai très hâte que la suite sorte !

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #Psychologie, #2014
La femme sans peur – Vol 4 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Résumé des volumes précédents (Attention, spoilers !)

CIA. Trinity a bien entendu prononcer ces trois lettres que tout Américain connait bien. Mais pourquoi les entendre de la bouche de la grand-mère de Gianmarco ? Qui est-elle réellement ? En sait-elle plus qu’elle ne le dit ? Qui est ce voisin que Christina a rencontré et surtout que fait-il chez elle ? Toutes ces informations ne semblent pas avoir de connexion, si ce n’est elle-même et son séjour à Las Vegas. Ne dit-on pourtant pas que ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ? Et surtout... où est réellement passé Speedy ?

Surveillance, CIA, espionnage industriel, détours dans l’Histoire italienne, retour sur une enfance difficile, course-poursuite milanaise. Tout y est !

Mon avis :

Quoi de mieux que de commencer un nouveau mois avec une valeur sûre ! Cette suite, je l’attendais depuis le début de cette année et quel bonheur de retrouver Trinity, Speedy, Christina, Oscar, Arianna, Damiana et les autres !

L’histoire reprend juste après les événements du volume 3, comme si ce chapitre était le suivant. Il n’y a aucune coupure temporelle. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques de cette saga.

Trinity est toujours en Italie et elle est déterminée plus que jamais à retrouver l’homme qu’elle aime. Bien sûr, cette recherche se fera avec l’aide très précieuse d’Arianna et de Damiana.

En commençant ce nouveau tome, je m’attendais à avoir tout de suite la révélation concernant l’homme mystère se trouvant à la fin du précédant. Mais, ce n’est pas le cas et résultat, le suspense est encore plus présent.

J’ai été surprise lorsque l’identité de cet homme a été révélée. Du coup, maintenant, je me méfie de toutes les personnes que Trinity a pu rencontrer sur sa route et cela créer une tension que j’apprécie particulièrement dans un roman.

Ce volume est riche en révélations, en surprises et en actions. Il se passe beaucoup de choses en peu de temps. D’ailleurs, on aura enfin la réponse concernant Speedy (où il se trouve et comment il est arrivé là). Mais surtout, ce tome prend un tournant plus thriller tout en gardant l’aspect psychologie qui caractérise la série.

Le rythme de ce volume est très soutenu, j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter de lire, au point que je me forçais pour ne pas le lire d’une traite. Tout simplement et égoïstement, je voulais passer un maximum de temps avec les personnages et donc faire durer le plaisir le plus longtemps possible !

La fin n’est pas un cliffhanger, mais elle pose tout de même beaucoup à la réflexion. L’élément final, me laisse encore avec de nombreuses questions en tête et j’ai hâte de connaitre ce que Jean-Philippe nous réserve pour la suite !

Concernant les personnages, j’aime observer et constater leur évolution et celui qui a le plus changé est sans conteste Trinity. Je l’ai trouvé particulièrement courageuse ici, mais aussi téméraire. Mais après tout, l’amour peut nous faire faire des choses insensées !

Les deux nouvelles amies de notre héroïne sont toujours aussi fortes et le mystère qui les entoure se dissipe. Le lecteur en apprendra d’avantage sur le passé d’Arianna et Damiana, dont je ne soupçonnais pas. L’histoire d’Arianna m’a beaucoup touché et la signification du prénom de son chien m’a étonné. Damiana peut se montrer sévère envers Trinity mais c’est pour une bonne raison.

Bien entendu, on n’oublie pas, Christina et Oscar qui pour leur amie se retrouve dans des situations inconfortable. Les vrais amis sont rares mais Trinity a vu en eux de véritables perles rares ! J’espère simplement que cette histoire ne va pas mettre toute leur amitié en péril.

Il y a également d’autres personnages qui ne veulent pas que du bien à « notre chère femme sans peur ». Vous pensez que je vais tout vous dire ? Eh bien non, je vous laisse les rencontrer et prendre vos jambes à votre cou !

Jean-Philippe a un don certain et sa plume addictive ne fait que contribuer à son talent ! Avec des mots simple, il transporte le lecteur de bout en bout et arrive à le rendre complètement parano, comme le devient Trinity.

En conclusion :

Ce volume est une véritable BOMBE !! L’intrigue tient le lecteur en haleine et la pression ne cesse de monter crescendo ! Comme dans chaque tome, on a des révélations, des surprises et de l’action et dans celui-ci, de l’action il y a en a, à revendre !! On ne s’ennui jamais, l’histoire est constamment en mouvement. On continue à avancer dans la recherche de Gianmarco et je me demande quelles surprises Jean-Philippe nous (à Trinity et au lecteur) réserve pour la suite. J’ai hâte que la suite sorte, comme à chaque fois !

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2014
La femme sans peur – Vol 3 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Après l'appel de Paul Davenport, la chambre de Trinity est retrouvée vide. Partie? Enlevée? Une ambulance serait passée chercher un client. S'agit-il de Trinity? Christina s'inquiète, la petite boite de l'Euxina est restée dans la chambre vide. Signe que quelque chose ne va pas. Où est-elle passée? Et Speedy ?

Pendant que Christina décide de laisser de côté son travail et de traverser le désert du Nevada à la recherche de son amie, Trinity est très loin d'imaginer ce qui va lui arriver. Est-elle devenue folle à cause des pillules? Si la folie est de rechercher Gianmarco, alors oui ! Mais où se trouve-t-il ? En Italie ? Doit-elle suivre son instinct et aller le chercher à l'autre bout du monde ou rebrousser chemin et reprendre sa vie d'avant, chez MetaForex ?

Mon avis :

Pour commencer cette nouvelle année, je voulais une valeur sûre et quoi de mieux qu’une suite de Saga « Gros Coup de Cœur » de 2013 ?! C’est donc avec empressement que je me suis jetée sur ce volume 3.

Tout comme dans le tome 2, l’auteur nous rafraichi la mémoire avec un résumé des 2 premiers livres, ce que j’apprécie fortement.

Le Cliffhanger du tome 2 était une vraie TORTURE !! Et tout comme la fin du premier volume, tous un tas de questions étaient apparu. Dans ce volume 3, on retrouve Trinity dans un nouveau lieu et c’est ce qui m’a plu. J’avais envie de la découvrir ailleurs et c’est chose faite ! De plus, il me paraissait évident à la fin du tome précédent que l’auteur prenne cette décision au risque de tourner en rond.

Ici, Trinity part à la recherche de cet homme dont elle est amoureuse. Elle est convaincue qu’il lui est arrivé quelque chose. Cette quête est le thème principal de cet épisode.

Beaucoup de questions surgissent de nouveau, pour mon plus grand bonheur. J’ai fait quelques hypothèses, mais je ne m’attendais pas à la réponse principale. D’autres restent en suspend et j’ai vraiment hâte d’avoir la suite pour les connaitre !

Retrouver Trinity, Speedy, Christina et Oscar dans ce tome a été un immense plaisir et j’ai eu un Coup de Cœur pour les deux nouveaux personnages. Jean-Philippe Touzeau arrive toujours à nous présenter des personnages forts et hauts en couleurs ! J’ADORE !!

La conclusion de chacun de ces tomes est vraiment la marque fabrique de cette saga et de l’auteur. Elle nous frustre et nous donne toujours envie de se jeter sur le volume suivant.

Côté personnages, on découvre une autre facette de Trinity, celle d’une jeune femme prête à repousser ses angoisses et à déplacer des montagnes pour l’homme qu’elle aime.

Speedy, n’est pas très présent. Mais, son absence est expliqué et justifié. J’espère qu’on le verra davantage dans le suivant.

Christina et Oscar décident d’accomplir une « mission » de recherche. Je n’en dirai pas plus. J’adore, ce duo ! Je les trouve très « mimi » tous les deux ! J’ai hâte de les retrouver dans le tome 4.

J’aimerai que vous fassiez directement connaissance avec les deux nouveaux personnages. Ils m’ont tout de suite plus ! J’ai très envie d’en connaitre davantage à leurs sujets.

La plume est toujours aussi ADDICTIVE !! J’aime que l’auteur incorpore des éléments historiques et psychologique dans cette saga, j’apprends toujours beaucoup de choses.

Au risque de me répéter avec les chroniques de cette saga, JE VEUX LA SUITE et VITE J’ESPERE ! Jean-Philippe a mis à disposition des lecteurs (après inscription), les 2 premiers chapitres du volume 4. Et encore une fois, j’hésite à les lire tout de suite ou attendre sa sortie.

En conclusion :

Une suite ENTRAINANTE, où j’ai eu des difficultés à poser le livre et où l’intrigue nous emmène ailleurs. Une quête pour savoir ce qu’il est arrivé à Gianmarco avec deux belles rencontres.

Je ne vous le dis peut être pas assez : Il s’agit d’une saga à découvrir de toute urgence!! Et comme pour la dernière fois ; vivement la suite pour connaitre l’identité de ce gros point d’interrogation final !!

Note : COUP DE CŒUR

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2013
La femme sans peur - Vol.2 de Jean-Philippe Touzeau

Synopsis :

Résumé du volume 1 :

Imaginez une seconde que l’on vous propose de prendre une pilule et que cette pilule vous permette d’effacer, pendant 24 heures, toutes vos peurs et vos doutes. L’accepteriez-vous ? Une petite pilule blanche en échange d’une confiance en vous inébranlable, comme vous n’en avez jamais fait l'expérience. La prendriez-vous vraiment ? Et si, en plus, la personne qui vous l’offrait, était un chercheur réputé, travaillant pour l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques au monde ?

C’est à cette question que va devoir répondre Trinity Silverman, une jeune femme ayant tous les signes extérieurs d’une carrière à succès mais qui, intérieurement, est torturée, par justement, ces doutes et ces peurs venant de son enfance.

La décision que Trinity va prendre, l’entrainera dans une aventure inattendue, pleine de rebondissements à la recherche d'elle-même et, où ce qui parait être la réalité, ne l’est peut-être pas.

Mon avis :

N’arrivant pas à me concentrer sur une autre lecture en raison de toutes ces questions dans la tête, j’ai donc lu la suite des aventures de Trinity, Speedy, Christina et les autres. C’est avec un grand bonheur que j’ai découvert cette suite !!

Le tome 2 reprend juste après les évènements de la fin du premier volume. Ayant enchainé les 2 tomes, je n ‘ai donc pas ressenti de coupure temporelle entre les deux. Mais pour ceux qui ont lu autres choses entre temps, il y a un résumé, ce qui est parfait pour tout nous remettre en tête.

Suite aux révélations et aux questionnements diverses de Christina et surtout de Trinity, elles partent à la recherche d’indices et de réponses concernant le mystère autour des pilules, de Gianmarco et de Paul Davenport. Il s’agit du thème principal de ce tome.

La plupart des questions que je me posais ont été exposé et répondu. Cependant, là où l’auteur fait très fort, c’est lorsqu’il trouve une autre hypothèse et que toutes les réponses précédentes sont remises en question. Du coup, Jean-Philippe Touzeau arrive à nous balader, nous captiver par son EXTRAORDINAIRE histoire.

La fin est juste INCROYABLE !! Je ne m’attendais pas à ça !! Ce cliffhanger est une T-O-R-T-U-R-E !! !! Je suis partagé entre me jeter sur les premiers chapitres du volume 3 et être frustrée de ne pas avoir la suite ou bien attendre sa sortie. Hé oui, les premiers chapitres du volume 3 peuvent être disponibles si l’on s’inscrit sur le site de « la femme sans peur ».

Pour les personnages, ils ont encore plus de profondeur et sont plus travaillés.

Pour Trinity, la psychologie de son personnage est très présente et très bien abordé. Même si au tout début, j’avais envie de la secouer pour qu’elle reprenne le dessus, je comprenais en partie sa réaction. C’est un personnage que j’adore, car je me sens proche d’elle et que la plupart d’entre nous peuvent s’y identifier.

Dans ce tome 2, j’ai trouvé que le petit Speedy était moins présent. Rapidement j’ai pensé qu’il allait se passer quelque chose autour de lui. J’ai hâte de savoir la finalité de cet événement, car j’y suis attachée à ce petit Speedy !

Ah la la ! Chrisitina, je l’ADORE !! C’est un personnage tellement riche avec un passé très intéressant et dire que pour l’instant on en a vu que la partie visible de l’iceberg. Ce personnage a tellement de potentiel !! J’ai hâte de voir comment l’auteur va l’exploiter et l’approfondir.

Dans ce volume, on fait connaissance avec un nouveau, il s’agit d’Oscar, le Chef cuisinier de l’hôtel et j’en étais ravie ! Enfin, un personnage masculin, sympathique, avec du caractère et des valeurs, mais qui ne fera pas de coup tordu à notre Trinity.

Pour ce qui est de Paul Daveport et de Gianmarco, je préfère que vous découvriez le mystère autour d’eux en même temps que l’héroïne.

La construction de l’histoire est la même que dans le précédent. C’est toujours aussi addictif !! Et si l’intrigue se densifie à chacun de ses 10 volumes prévus, je serai au rendez-vous ! C’est CERTAIN !!

En conclusion :

Une EXCELLENTE suite où l’intrigue monte en crescendo, avec des révélations qui annulent les précédentes, et nous retourne le cerveau. La psychologie des personnages est plus approfondie et la fin est INSOUTENABLE !! Vite, vite la suite !!

Note : COUP DE CŒUR !!

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Psychologie, #Intrigue, #2013
La femme sans peur - Vol.1 de Jean-Philippe Touzeau

Sysnopsis :

Imaginez une seconde que l’on vous propose de prendre une pilule et que cette pilule vous permette d’effacer, pendant 24 heures, toutes vos peurs et vos doutes. L’accepteriez-vous ? Une petite pilule blanche en échange d’une confiance en vous inébranlable, comme vous n’en avez jamais fait l'expérience. La prendriez-vous vraiment ? Et si, en plus, la personne qui vous l’offrait, était un chercheur réputé, travaillant pour l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques au monde ?

C’est à cette question que va devoir répondre Trinity Silverman, une jeune femme ayant tous les signes extérieurs d’une carrière à succès mais qui, intérieurement, est torturée, par justement, ces doutes et ces peurs venant de son enfance.

La décision que Trinity va prendre, l’entrainera dans une aventure inattendue, pleine de rebondissements à la recherche d'elle-même et, où ce qui parait être la réalité, ne l’est peut-être pas.

Mon avis :

Ce roman m’a tapé dans l’œil par sa magnifique couverture, par son titre et par son résumé, et m’ont rendu très curieuse. De plus, c’est un auteur français, que demander de mieux ?!!

En lisant la quatrième de couverture, l’idée des pilules m’a beaucoup plu, mais j’avais un peu peur que la construction de l’histoire ressemble au film « Limitless » (avec le formidable Bradley Cooper qui a été un gros coup de cœur). Heureusement, je n’ai pas ressenti cela.

On suit les aventures de Trinity qui est très brillante et excelle dans son domaine professionnel. Malheureusement pour elle, sa peur et ses angoisses les plus profondes ne sont jamais bien loin. Alors lorsqu’elle est abordé par un « drôle » de monsieur qui se dit être chercheur de laboratoire et qui posséderait des pilules « magiques » permettant d’inhiber toutes les peurs, elle ne réfléchi pas longtemps et part le rejoindre dans sa chambre.

Vous allez me dire : Comment une femme peureuse et peu sûre d’elle, peut agir comme cela ? Eh bien, c’est simple. Elle a un Bolli-Stoli dans le nez !

A partir, de cette rencontre et de ses pilules, Trinity change du tout au tout. Elle a une telle confiance en elle que rien ne peut l’atteindre. Elle arrive enfin à être le genre de femme qu’elle admire : une femme forte et courageuse, mais ce n’est que pour un temps. Le besoin de ses pilules est de plus en plus fort.

Je dois dire que dès le début de l’histoire on est déjà dedans, il n’y a aucun passage inutile. L’auteur nous emmène directement au cœur du sujet, de l’histoire. Les chapitres courts rendent la lecture encore plus fluide et on a un mal fou à lâcher le livre. Chaque chapitre en appel un autre.

La fin m’a déroutée et j’en suis ravie !! Je me pose mille et une question (je ne dirai pas lesquelles pour ne pas vous spoiler) et j’espère que le tome 2 va répondre à beaucoup d'entre elles car il me semble qu’il y aura un 3ème et peut être dernier tome.

Côté personnages, Trinity ne part jamais en voyage sans son animal de compagnie. Cet animal m’a beaucoup surpris (comme beaucoup) et ce petit Speedy devient peu à peu un personnage à part entière lorsque l’auteur décide d’y incorporer son point de vu. J’ai appris beaucoup de choses sur ce petit animal de compagnie peu commun et j’ai hâte d’en connaitre encore plus dans le 2ème volume.

On rencontre également Christina, une femme de ménage qui travaille dans l’hôtel où loge Trinity et devient rapidement son amie. J’ai beaucoup aimé ce personnage, elle deviendra à la fin une vraie alliée.

Il y a aussi Gianmarco, qu’elle va rencontrer pendant son séjour. Un homme magnifique qu’elle n’aura jamais abordé sans « ces fameuses pilules ». Il y a beaucoup de mystère autour de lui et j’ai hâte d’en savoir plus.

Et enfin, le plus important, il s’agit de Paul Davenport. Le fameux chercheur qui remet à Trinity 7 pilules blanches pour inhiber à jamais ses peurs, sans rien demander en retour. Ce qui peut paraitre étrange, vu l’importance que peuvent apporter ses pilules et sachant qu’il n'en existe pas d’autres.

En conclusion :

Un livre magique, qui a eu l’effet d’une drogue et aussi étrange que cela puisse être, les quelques moment où j’ai posé ce livre, certaines de mes peurs se sont envolées. Cela prouve bien à quel point je suis entrée dans l’histoire !! Un livre à découvrir de toute urgence !! J’ai vraiment hâte d’avoir la suite, ça tombe, je l’ai dans ma PAL !! :)

Note : COUP DE CŒUR

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog