Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Jeunesse, #2016
Dreamology de Lucy Keating

Synopsis :

Et si le garçon de ses rêves était bien réel ? Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père... et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d'aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d'un garçon de son âge : Max. Au fil des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu'à se coucher le soir pour le retrouver. Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os. Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Camille et les Editions Michel Lafon pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire.

Ici, on rencontre Alice qui depuis aussi loin qu’elle se souvienne, fait des rêves incroyable et où il y a toujours le même garçon ; Max. Ce dernier a le même âge qu’elle et à travers ses songes, ils ont grandi ensemble. Seulement tout change le jour où elle emménage dans la maison de sa grand-mère décédée et qu’elle met pour la première fois les pieds dans son nouveau lycée. C’est à cet endroit qu’Alice a le choc de sa vie, car Max existe pour de vrai, il se trouve devant elle en chair et en os. Mais dans la réalité les différentes relations ne sont pas les mêmes que dans ses rêves. Va-t-elle pouvoir être une simple amie pour Max alors qu’elle est amoureuse de lui depuis des années et qu’il a également une copine ? Surtout qu’en plus d’autres complications vont se mettre sur leur chemin.

L’idée et l’univers sont bien trouvés, sachant que le pouvoir des songes permet une exploitation de possibilités infinies. L’explication fournie est intéressante, bien trouvé et cohérente à l’ensemble du récit. Cependant, j’ai trouvé que l’histoire prend un peu trop son temps à se mettre en place. Mais une fois que nos deux protagonistes se rencontrent et surtout qu’ils se reconnaissent vraiment, elle devient intéressante. Je me suis d’ailleurs constamment demandée comment l’auteure allait pouvoir clôturer son roman.

Alors que je reprochais plus haut la lenteur de la mise en place de l’intrigue, la fin est quant-a-elle beaucoup trop rapide. En quatre pages, le problème principal est réglé. J’aurai aimé que ce soit plus difficile, qu’il y ait plus de bâtons dans les roues.

Par contre, j’ai beaucoup aimé les courts chapitres qui donnent un rythme fluide et rapide et sans oublier avec l’alternance de ceux réservés aux rêves. Ces passages donnent de la légèreté et un côté plus fun à l’histoire. Je les ai adoré !

Côté personnages, on suit Alice, une adolescente attachante qui a souvent la tête dans les nuages. L’absence d’une personne importante dans sa vie l’a rendu plus vite mature et débrouillarde pour son âge. De plus, elle sait ce qu’elle veut même si parfois elle ne s’y pend pas de la bonne manière.

Max, quant à lui m’a souvent agacé avec son indécision. Toute fois, je comprends que pour son équilibre mental, il a dû bien compartimenter entre ses rêves et la réalité et constater que les deux puissent s’entremêler soit pour lui compliqué à gérer.

Pour moi, la relation entre Alice et Max a été tantôt agaçante, tantôt touchante avec le jeu du chat et de la souris auquel ils se livrent.

Je ne peux pas, ne pas vous parler d’Oliver. Ce protagoniste secondaire est incontestablement mon préféré. Il est drôle, charismatique et surtout il apporte beaucoup de fraicheur et de fun. Je suis sûre que vous allez l’aimer autant que moi.

La plume de Lucy Keating est simple, elle n’a rien d’exceptionnel. Mais, son choix de narration à la première personne permet une meilleure immersion dans l’histoire et un attachement plus rapide à Alice.

En conclusion :

Il s’agit d’un one-shot jeunesse possédant une très bonne idée de départ mais qui possède quelques défauts, comme cette fin beaucoup trop rapide, ce qui est dommage. Cependant, l’histoire se lit rapidement avec son rythme fluide et ses protagonistes intéressants et attachant dans l’ensemble.

Note : 15/20

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog