Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #policier catégorie

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #Policier, #2017

Synopsis :

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.

Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le " Code 93 " ?

Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...

 

Mon avis :

Suite aux nombreux avis très enthousiaste et à ma rencontre avec Olivier Norek, j’avais très envie de découvrir enfin son premier roman. Surtout que j’adore les thrillers policiers, même si j’en lis vraiment peu dernièrement.

Ici, nous sommes en début de l’année 2012 et nous faisons la connaissance du Capitaine Victor Coste et de son équipe. Cette nuit là, ils sont appelés pour mener l’enquête d’un meurtre sordide. En effet, alors que tout porte à croire que cet homme est bien décédé, ce dernier se réveille en salle d’autopsie. Il s’agit en fait d’un premier événement d’une longue série, car un autre cadavre est retrouvé carbonisé avec un portable qui sonne à l’intérieur de celui-ci. Bien entendu, le capitaine Coste n’ayant pas assez de travail, doit également se creuser la tête afin de comprendre les lettres anonymes qu’il reçoit. Et, si tout ceci a un lien entre eux ? Possède-t-il un message derrière ? Si oui, lequel ? Et y aura-t-il d’autres conséquences que ces victimes ? En gros et pour faire simple, quel est le mobile afin de stopper tout ça ?

Dès les premières pages, je me suis retrouvée catapultée dans cette sombre intrigue construite avec brio ! C’est pour moi, l’un des éléments important dans ce genre littéraire et c’est une réussite avec ce roman. En plus qu’elle soit incroyable, elle tient parfaitement debout grâce à un réalisme fou et omniprésent. J’ai vraiment eu cette impression d’immersion dans le quotidien de cette équipe. D’ailleurs, il me semble que c’est la première fois que j’ai un ressenti aussi fort sur ce dernier point.

Avoir une excellente intrigue, c’est bien, mais combiné avec un rythme endiablé, c’est plus que parfait ! Dans ce roman, on découvre un tempo soutenu délivré par de courts chapitres. Celui-ci fait monter la pression comme il se doit et permet ainsi de ne pas pouvoir lâcher le livre avant de l’avoir terminé.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est que chaque roman est une histoire bien indépendante. Du coup, il n’y a pas de cliffhanger et il est aussi possible de découvrir les écrits d’Olivier Norek sans avoir à suivre un ordre en particulier. Cependant, cela ne m’empêche pas d’avoir très envie de me jeter sur « Territoire » et sur « Surtension ».

Du côté des protagonistes, je ne vais vous parler uniquement du Capitaine Victor Coste, car il faut bien laisser encore un peu plus de mystère. Il s’agit d’un homme atypique possédant de fortes valeurs auxquelles il ne déroge pas. Son équipe sait qu’elle peut compter sur lui en toute circonstance. Sa force vient de cette cohésion créée avec elle, de leur humanité et de l’attachement qu’ils ont entre eux. D’ailleurs, ça se transpire tellement que le lecteur n’en peut être que touché.

La plume d’Olivier Norek est directe et percutante. Elle possède également un réalisme bluffant apporté sans aucun doute par le vécu du métier exercé par l’auteur depuis une quinzaine d’année.

 

En conclusion :

Ce premier roman est excellent. Tant par son scénario étonnant que par ses personnages attachant et le fort réalisme apporté. J’ai été très agréablement surprise par cette rencontre et cette découverte. En plus, je suis sûre que si vous aimiez ou pas ce genre, vous allez l’apprécier, voir même plus en le tentant !

Note : 18/20

 

Voir les commentaires

Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Thriller, #Policier, #2015
L’heure des fous de Nicolas Lebel

Synopsis :

Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard... Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité. L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale. Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous...

Mon avis :

Je remercie le groupe READ qui grâce à lui m’a permis de découvrir les romans de Nicolas Lebel. Alors, bien entendu, lorsque j’ai appris que l’auteur serait présent au Printemps du livre de Montaigu, je m’y suis précipitée. Ce fut d’ailleurs, une très agréable rencontre avec beaucoup de fous rires. Je vous le dis : Si vous voyez Nicolas Lebel, allez le voir, vous passerez un très bon moment de rigolade !

Je suis d’ailleurs ravie d’avoir pu partager cette lecture avec l’un de ses administrateurs, Guillaume de « Tribulations d’une vie »

Concernant le roman, l’histoire commence par la découverte d’un corps de SDF dont l’équipe de Mehrlicht a été dépêché sur cette nouvelle affaire. Alors, que l’enquête semblait au premier abord être simple et rapide à boucler, la révélation de l’identité de la victime affirme tout le contraire. C’est sûr les quelques éléments en leur connaissance que ce groupe va poursuivre leurs recherches à travers tout Paris.

L’intrigue est incroyablement bien ficelée. Le travail d’investigation va dévoiler au compte-gouttes les nouvelles informations clés qui vont permettre au lecteur d’assembler les différentes pièces du puzzle. Jusqu’à la toute fin, l’action de cette histoire est présente. A aucun moment, je ne me suis ennuyée !

Avoir une bonne intrigue, c’est déjà une force, mais avoir en plus un rythme de fou, ça donne un roman complètement dingue et addictif. Les chapitres plus ou moins courts apportent le tempo au récit. Un rythme qui nous empêche de reposer le livre.

J’ai énormément apprécié les éléments historiques incorporés ainsi que les autres. On ne peut que constater tout le travail de recherche effectué par l’auteur qui grâce à lui m’a permis d’apprendre beaucoup de choses.

Ayant émit plusieurs hypothèses, j’avais cependant compris une petite partie de la fin. Nicolas Lebel à su donc me surprendre et c’est exactement ce dont je recherche en lisant un thriller.

Quand aux protagonistes, chacun d’entre eux est très bien travaillé et exploité. Ils se complètement tous parfaitement. Cette équipe est vraiment à découvrir par vous-même, cela en est que plus délicieux ! L’humour pince sans rire du Capitaine Mehrlicht, m’a énormément fait rire ! Sans lui, le roman serait bien sombre, il apporte le bon dosage de légèreté, ni trop, ni pas assez.

La plume de Nicolas Lebel est très fluide, addictive et riche. Les différents registres de langages sont présents. J’ai également beaucoup aimé pour cette raison.

En conclusion :

Pour une découverte et un premier roman de l’auteur ce fut une magnifique réussite !! Tout est bon dans cette histoire ; l’intrigue, le rythme, la narration, les personnages, le ton du roman ni trop noir, ni trop d’humour et la plume. Bref, pour moi, c’est un petit coup de cœur !! Et j’ai hâte de découvrir les deux autres romans de Nicolas Lebel !

Note : 19/20

Voir les commentaires

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog