Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mo comme Mordue
Publié dans : #Humoristique, #Contemporaine, #2017

Synopsis :

Jocelyne, boulangère quarantenaire, s'ennuie ferme dans sa ville du Cotentin. À la faveur d'une décision politique saugrenue, elle va reprendre en mains le cours de son existence ainsi que celui de sa commune peuplée d'administrés au caractère bien trempé. Elle va, au fil de ses mésaventures et des embûches qui ne manqueront pas de se présenter, se révéler à elle-même ainsi qu'aux autres.

Dans ce pétrin, vous trouverez des personnages hauts en couleur : des aristos, des gens « normaux », quelques hurluberlus, un réalisateur de films pornos, un curé pas très catholique, un président omnipotent.

Afin que la pâte lève bien, l'auteure a ajouté une pincée d'adultère, du suspense finement tranché, une bonne dose de solidarité mais aussi quelques zestes de lâcheté. Le tout nappé d'humour et de fantaisie.

 

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Céline Barré pour sa confiance et pour m’avoir permis de découvrir son premier roman. Son résumé avait attiré mon attention et je voulais absolument découvrir cette histoire qui me promettait de bons fous rires.

Ici, on découvre les tribulations des différents membres de la commune de Tresville-sur-mer. Suite à la décision du Président de la République, les Tresvillois apprennent l’impensable : S’ils souhaitent avoir leur contournante afin que les poids lourds ne passent plus par leur centre ville, ils vont devoir être ingénieux et mettre la main à la pâte afin de le rendre attractif ! En effet, seules les villes qui prospèrent auront doit au financement de l’Etat pour leur projet. Malheureusement pour Jocelyne, la boulangère, c’est elle qui se retrouve à la tête de l’organisation du réaménagement des lieux incriminés. Mais entre son nouveau rôle, son métier et sa nouvelle employée qui fait du charme à son mari, il est difficile de tout gérer. Arrivera-t-elle à être un bon leadeur et motiver ses troupes avant la date fatidique ? Les Tresvillois auront-ils leur financement ?

C’est avec beaucoup d’humour caustique que l’auteure nous emmène au cœur de cette communauté et aborde les thèmes de société actuelle, tels que ; le pouvoir de l’Etat, les financements publics, les préjugés, les histoires de vies, les histoires de couples, les rêves, les désillusions, … Grâce à ce ton et à la tendresse qu’apporte Céline Barré, l’histoire et les protagonistes poussent les lecteurs à la réflexion sur leur propre vie, leurs propres choix et aussi sur d’autres sujets.

Les événements et les retournements de situations se déroulent fluidement, comme dans nos vies quotidiennes. Ils donnent le juste tempo à cette histoire. Constamment, j’ai voulu savoir le devenir de cette commune et ses habitants. A aucun moment je ne me suis ennuyée ! Il y a ce suspense de connaitre si oui ou non, Jocelyne et les autres vont réussir à obtenir l’argent pour leur projet. Résultat, le récit est totalement addictif !

Quant à la fin, qu’en ai-je pensée ? Eh bien, je ne vois pas comment vous en parler sans vous spoiler. Je peux juste vous dire que j’ai très hâte de découvrir la suite et d’être de nouveau avec tout ce petit monde !

Du côté des protagonistes, le lecteur rencontre des personnalités Tresvilloise hautes en couleurs. On a Jocelyne qui va devoir puiser en elle toutes les ressources insoupçonnées afin de mener à bien sa mission et les responsabilités qui vont avec. Cynthia, la vendeuse bimbo, qui sait ce qu’elle désire, ou plutôt qui elle désire. Jérôme, le boulanger, qui espère et rêve d’une vie de couple piquante et trépidante. Célestin, le Maire qui ne pense qu’à son musée sur les cochons. Gérard dont la passion des courses de chevaux lui fait acquérir l'un de ses animaux. Et ainsi que tout un tas d’autres personnages aussi drôles et farfelus qu’eux.

C’est simple, ils sont tellement attachants qu’on a plus envie de repartir une fois qu’on se retrouve dans cette petite ville !

Pour finir, la plume de Céline Barré est fluide et addictive. La présence d’humour, de tendresse et de réalisme permettent de nous identifier à leur quotidien et à eux tout simplement. De plus, le choix d’utiliser la 3ème personne pour avoir un regard omniscient est bien vu. J’ai grandement apprécié !

 

En conclusion :

Ce premier roman et premier tome de la trilogie « Les farfelus » est une excellente surprise ! Grâce à une intrigue et des sujets actuels traités avec humour, tendresse et réalisme. Sans oublier bien sûr, les protagonistes hauts en couleurs sans qui ce roman ne serait rien !

Je vous recommande chaudement cette lecture avec laquelle vous passerez un moment irrésistible. Parfaite pour cet été, mais également pour le reste de l’année !

Note : 18/20

Commenter cet article

NetGalley

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Badge Lecteur professionnel

Hébergé par Overblog